MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

"Territoires propres" : La gendarmerie siffle la fin de la récréation pour les makotes


La gendarmerie de La Réunion mène depuis quelques semaines des opérations "territoires propres". L'objectif : détecter et sanctionner des entreprises et des particuliers ne respectant pas les règles en matière de transport, de dépôt ou de décharge de déchets de tous types (BTP, déchets dangereux, véhicules hors d'usage, etc...). Ce jeudi, la gendarmerie de Sainte-Suzanne a sifflé la fin de la récréation pour les "makotes" qui prennent les espaces publics pour leurs décharges.

Par - Publié le Jeudi 18 Novembre 2021 à 19:08

Crédit Photo Gendarmerie de la Réunion
Crédit Photo Gendarmerie de la Réunion
Ce jeudi matin, entre 8h30 et 11h30, l'Adjudant-Chef Torriero, commandant de brigade adjoint de la gendarmerie de Sainte-Suzanne, a mené une opération de contrôle "territoire propre" Chemin Mathurine à Sainte-Suzanne, accompagné par des effectifs de la CINOR ainsi que de la commune. 

Lors de cette opération ont été répertoriés une Volkswagen incendiée et en partie démontée mais non identifiable, trois Peugeot 306 découpées dont l'une est identifiée, une Citroën C3 démontée mais non identifiable, un vieux camion rouge non identifiable, et deux batteries. Par ailleurs, divers déchets liés à l'automobile ont été extraits de la végétation mais également un réfrigérateur contenant des résidus de viandes avariées et des sacs poubelles contenant divers déchets ménagers.

Sous le contrôle de la gendarmerie apportant son expertise en matière de relevés d'indices, tous les véhicules ont été marqués dans l'attente de l'identification des propriétaires. Les épaves et déchets seront ensuite enlevés par la CINOR. Cette opération marque la fin de l'impunité des pollueurs qui, lorsqu'ils seront identifiés, ne devraient pas rester impunis. 
 

Crédit Photo Gendarmerie de la Réunion
Crédit Photo Gendarmerie de la Réunion

Crédit Photo Gendarmerie de la Réunion
Crédit Photo Gendarmerie de la Réunion


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par ouhla le 18/11/2021 19:18

on sent que ça chauffe là... ouhla. Bon courage! Sur votre lancée hésitez à tracez la route: braconnage (peche bichique c facile faut juste aller voir), violence animale, pollution sonore, tunning,... vous avez du boulot si vous voulez qu'ici on respecte la vie des autres quels qu'ils soient... Mais dans le journal le titre claque c'est le principal et c'est comme ca que ca fonctionne. Belle barre de rire merci.

2.Posté par GIRONDIN le 18/11/2021 19:49

Y a pas la marque du frigidaire et ou des photos de la viande avariée ?
Canard ?
Lapin ?
Le chatte ?

3.Posté par corpus callosum le 18/11/2021 19:53

L'association Band Cochons existe depuis 2011.
Les voitures abandonnées sur le bord des routes (pas les photos de l'article) avec plaque d'immatriculation, identification vitre, numéro de moteur...n'ont jamais intéressées les gendarmes malgré la grande facilité pour retrouver les propriétaires (surtout si on est gendarme!!!!).
Ca y est : les gendarmes se réveillent à La Réunion.

4.Posté par Damnatio memoriae le 18/11/2021 19:55

Au Tampon une carcasse de twingo dans un virage ligne des 400 est là depuis plus d'1 mois.
Quelqu'un y a mis le feu il y a 2 semaines.
On est protégé dans ce virage car il y a de la rubalise autour du véhicule (remise après le feu).
Merci la mairie pour cette protection. En espérant qu'un cycliste ou un motard ne viendra pas s'y encastrer.

5.Posté par DOGOUNET le 18/11/2021 21:03

OUKILE mon kaméra vidéo anti makote payées par le kon-tribuable, notamment à st Leu avec médiatisation à l'appui ? OTE lo mair lamok, kosayfé koméla ?

6.Posté par tonton le 18/11/2021 22:42

Ah, non ?

Et les Gendarmes de la Possession, m'ont fait envoyer balader (il y a qq. années)...à La Police Municipale, qui ma fait envoyer.... balader aussi.

7.Posté par Maduraï le 19/11/2021 05:36

On pourrait en parler aussi des gens qui font brûler à l'air libre leurs déchets végétaux (restes de fourrage imprégné d'urine et de crottes de cabris) qui empoisonnent l'air tôt le matin, sur le Piton St Leu.
Police municipale au courant, mais rien n'y fait, pauvre commune.

8.Posté par Pif le 19/11/2021 05:47

La police de St Denis m’a envoyée balader quand je l’es ai appelé pour signaler un individu qui décédait des déchets de gros volume dans la nature

9.Posté par Ti Boug La le 19/11/2021 04:01

Bonjour
mon profond respect à la Gendarmerie pour ĺ'accomplissement de l'ensemble de ses missions, au bénéfice du citoyen (sûreté de la personne, sécurité des biens, contribution au respect et à la protection de l'environnement...)
Zéro pointé pour nos 24 Maires et sa Police de proximité.

10.Posté par cosonpolitisé le 19/11/2021 07:18

In pti tour sur les hauteurs de sin jo et ils trouveraient leur bonheur
Koike!
Ils passent souvent à côté et ne font rien
Touche pas o kamarade depanneur ôté!

I depose i depose i depose carcasses
La vente pieces détachées au noir sa complète bien lo rsa son dalon.

É la pa Missié lo mèrrr pou di nettoyer
La leptospirose et la dengue lu n en a rien à foutre.
Lo seul espoir certes mauvais, mé desfoi lo mal i peu combat' k'ek lo mal , cé ke tou so bann indélicat protézé i chope in de ces maladi, là riskap zot va décider etre propre .

11.Posté par cosonpolitisé le 19/11/2021 07:27

Ét tou sa su terrain classé a risque zone protégé.

Alé di partou lo mèèrr i veille su la sécurité publique et la salubrité

Les zas de la récup perdureront
Tan ke lo mèèer i occupe rallye é quad

12.Posté par Caf le 19/11/2021 07:52

Ouzhaha qu es qui se passe....donc d abord on marque les véhicules après on les identifienapres on remonte aux makotes...quels travail de fourmi d'expertise ce sens du devoir et du professionnalisme des bleus m'impressionne aux plus haut point....

13.Posté par Rocky le 19/11/2021 08:35

Messieurs les gendarmes, mes dames et messieurs les élus, quand éduqueront vous d'abord ces employés communaux qui eux-mêmes ne respectent pas la propreté. Les déchets ne sont même pas ramassés après qu'ils ont passé un semblant coup de balai, et même ils se permettent de brûler du plastique. Et là je parle de la rivière st Louis . Très sale.

14.Posté par Et si on parlait... le 19/11/2021 12:14

Et si on parlait DES DECHARGES DE LA RUE TESSAN A STE-CLOTILDE !!!!

La mairie , la mairie annexe... interpellées à plusieurs reprises prétendent que cette rue est ..." trés propre !!! ".
En plus des DECHARGES PERMANENTES, DE NOMBREUSES VOITURES ABANDONNEES, d'oû proliférations de rats, de moustiques...

En plus d'étre devenue une zone de non-droit ( insécurité, délinquance...).

15.Posté par cenkorli le 19/11/2021 12:30

combien de temps va durer cette répression. ? c est du sérieux cette fois ? plux de laxisme envers les makottes ?

16.Posté par Deaser le 19/11/2021 15:48

St benoit n'a la brigade Environnement y totoche sérieux !!!! Mon voisin makot la morfler ek band na 1mois , la fait ramassé à li et met dans son camion .
Depuis, y jette pu rien et pourtant c t un expert de la makoterie.
Totoche à zot même, mais fo pas c le contribuable ni payé pour le makot

17.Posté par kaloupillé le 20/11/2021 00:57

Enfin ...UNE JUSTICE qui Commence à ouvrir les Yeux ...espérons que ça Continue... et les RESPONSABLES de Cette Bande de COCHON ...Payeront une Bonne AMENDE Afin qui RESPECTENT Son Environnement ...à bon entendeur !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes