MENU ZINFOS
Communiqué

Tereos : "Nous avons fait une première proposition économiquement soutenable"


A l'issue de la nouvelle réunion de négociation Convention-Canne ce jeudi 1er juin à la DAAF de Saint-Denis, le syndicat du sucre adresse un communiqué. Le syndicat affirme que "les industriels ont fait une première proposition économiquement soutenable pour augmenter le prix de la tonne de canne".

Par Zinfos974 - Publié le Jeudi 1 Juin 2017 à 18:48 | Lu 630 fois

Conformément à l’ordre du jour fixé au calendrier des réunions du CPCS* pour les négociations de la Convention Canne 2017-2021, les industriels ont présenté ce jour :
- les comptes de l’industrie sucrière, comme ils le font traditionnellement,
- les évolutions possibles du prix de la tonne de canne grâce à l’évolution favorable de l’écart technique** dans les sucreries, soit une revalorisation globale de la canne à sucre pour un montant global d’un million d’euros, directement financée par les industriels.

Dans un contexte de marché désormais totalement libéralisé, les industriels se doivent de présenter les solutions économiquement responsables et réalistes, pour converger vers un accord équilibré et soutenable sur le long terme. Le coût de production des sucres sera, dans les années à venir le seul élément déterminant.

Cette enveloppe de 1 million d’euros supplémentaire correspond uniquement au montant dégagé grâce aux progrès réalisés sur l’écart technique**.

D’autres paramètres, pouvant influer sur l’augmentation du prix de la tonne de canne doivent encore être examinés avec les planteurs et l’Etat lors des prochaines réunions prévues au calendrier. Les industriels ont déjà annoncé qu’ils étudient la possibilité d’augmenter le prix de la tonne de canne dès que le prix du sucre blanc sur le marché européen dépassera un certain seuil.

Ce n’est que lorsque toutes les paramètres auront été conjointement validés, notamment les points précédents et la qualité de la canne livrée, que l’augmentation du prix de la tonne de canne pourra être définitivement fixée.
Ils rappellent qu’ils sont prêts à envisager toutes les solutions, mais que rien ne pourra être fait en dehors des réalités économiques.

Par ailleurs, les industriels soulignent qu’ils ont bien entendu les problèmes des planteurs quant à leurs surcoûts de production : ces surcoûts résultent notamment du choix politique d’un modèle agricole réunionnais maximisant l’emploi local et des surcoûts habituels liés à notre éloignement. Le prix de vente du sucre n’est pas en mesure à lui seul de couvrir tous ces surcoûts. Il appartient à la filière et à l’Etat de rechercher toutes les solutions pour permettre de les atténuer.

Par ailleurs, les industriels prennent acte du fait que les syndicats agricoles minoritaires Jeunes Agriculteurs et FDSEA aient publiquement déclaré que :
- l’enveloppe de 28 millions d’euros servait à « remettre l’industrie sucrière à égalité avec la métropole »
- le prix de la tonne de canne a évolué de 28 % depuis 2006.

Enfin, les industriels rappellent qu’ils souhaitent que tous les leviers possibles pour augmenter la rémunération des planteurs soient étudiés, notamment avec les pouvoirs publics.

D’un commun accord, il a été décidé d’avancer la prochaine réunion de travail du jeudi 8 juin au mardi 6 juin.

* Comité Paritaire de la Canne et du Sucre
** écart entre le sucre mesuré et le sucre réellement produit : cet écart a été réduit par des investissements dans les sucreries, et permet aujourd’hui d’extraire un peu plus de sucre par tonne de canne livrée.




1.Posté par Marx le 01/06/2017 21:46

Terifiant ces entreprises qui negocient leurs marges, leurs benefices directement en fonction du jeu de subvention de l'Etat, ou est la concurence? Ou est "l'ultra-liberalisme"? Nous devons accepter que notre economie basculeau "capitalisme de connivence". Comment l'innovation peut-elle trouver sa place si la rentabilité ne depend plus de la compétitivité ni de la productivité mais du bon vouloir de tel ou tel ministre?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes