MENU ZINFOS
International

Tentative de coup d'État en Turquie: Erdogan réfléchit au rétablissement de la peine capitale


- Publié le Dimanche 17 Juillet 2016 à 15:48 | Lu 739 fois

24 heures après le putsch raté contre son pouvoir en Turquie, qui a fait des centaines de morts, Recep Tayyip Erdogan a lancé des purges dans l’armée et la justice. Près de 3 000 militaires (dont les commandants de la 2e et 3e armée, Adem Huduti et le général Erdal Ozturk) ont été arrêtés et plus de 2 700 magistrats (dont cinq membres du conseil supérieur de la magistrature turc) révoqués samedi.

Cette tentative de coup, brève mais particulièrement sanglante, a fait au moins 265 morts et 1 400 blessés.

Le président turc, décrié depuis plusieurs mois par de nombreux Turcs et par les Occidentaux pour des dérives autoritaires, sort de ce putsch considérablement renforcé, au grand dam de ses détracteurs. Et ce n’est pas le putsch de ce week-end qui va le calmer dans ses poussées autoritaires…

Présent hier lors d’une manifestation de soutien à son régime, il a promis à ses soutiens que la question de la peine de mort, abolie en Turquie il y a 10 ans, allait être soumise au Parlement prochainement. Son Premier ministre, Binai Yildirim, l’a également clairement évoqué.

Le chef du gouvernement turc a assuré que "ces lâches se verront infliger la peine qu'ils méritent", expliquant que la peine de mort devait être reconsidérée pour ceux qui ont laissé "une tâche noire" sur la démocratie.

Il a également appelé les États-Unis à extrader son ennemi juré, le prédicateur Fethullah Gülen, qui vit en reclus en Pennsylvanie depuis 1999. et accusé par Erdogan d’être à la tête d'un mouvement très influent en Turquie. "Ici j'en appelle à l'Amérique, j'en appelle au président (Barack Obama, ndlr). Monsieur le président, je vous le dis, renvoyez ou livrez-nous cette personne !".

Jusqu’à présent, les États-Unis ont toujours refusé de renvoyer Fethullah Gülen en Turquie, invitant samedi le gouvernement turc à fournir des preuves de son éventuelle implication.




1.Posté par darkcity le 17/07/2016 16:38

C'est un coup d'état réussi.
2745 juges sont arrêtes. des juges... quel est le rapport ?
L'armée est garante de la laïcité, ce que déteste par dessus tout, Erdogan son gouvernement ultra conservateur.
La grande purge a commencé dans le pays , le peuple turc n'a rien compris, ils vont désormais en subir les conséquences, dans la douleur. La peine de mort va être rétablie.
La VRAI dictature désormais va s'installer.
L’Europe, qui donne des milliards dans les poches de Erdogan, pour soit disant "freiner l'immigration", achète en fait la paix.
Pour combien de temps.

2.Posté par Eno le 17/07/2016 19:34

Oui c'est une bonne idée mais que ce soit expéditif ...
Il ne faut pas que le condamné reste 10 ans en prison aux frais des contribuables !
Cela devrait aussi s'appliquer en France pour les terroristes qui ne se tuent pas avec leurs bombes ... la peine de mort est inutile si le terroriste se fait exploser avec son engin !

3.Posté par Tir Malol le 17/07/2016 20:54

Post 1 le peulple Turc n'a rien compris ? vous peut etre ? hi hi peu importe mais voila au moins un Ga que nana des Couilles
"ces lâches se verront infliger la peine qu'ils méritent", expliquant que la peine de mort devait être reconsidérée pour ceux qui ont laissé "une tâche noire" sur la démocratie.
En france nous donne salle de sport ou Carambar hi hi hi

4.Posté par Ah,ah,ah! le 17/07/2016 21:24

À mon avis il ne va pas réfléchir longtemps l'islamiste nazillon, en plus , il peut tout faire avec la bénédiction d'Hollande et de Merkel!

5.Posté par Krauser Ken le 18/07/2016 00:25

Si il rétabli la peine de mort adieu pour la Turquie l'entrée dans l' Union Européenne.
Une des conditions d'entrée dans l' UE étant l'abandon de la peine capitale.

6.Posté par kafir le 18/07/2016 00:42

Mais où va la Turquie ? que cherche Ordogane !


KAFIR

7.Posté par L'abolition de la peine de mort implique l'interdiction d'exécution de civils ou de soldats fusillés (GS) le 18/07/2016 02:11

En droit, l'abolition de la peine de mort inscrite dans la Constitution d'un Etat, implique également l'abolition toute exécution sommaire, de toute exécution de fusillé – y compris de civil ou de soldat fusillé pour raison militaire ou politique (cas, par exemple, des soldats français fusillés par l'armée entre 1914 et 1918).

Ce qui signifie que, si selon l'idéologie militaire et/ou sous une junte militaire, un civil ou un militaire pourrait être exécuté sommairement, sans un procès équitable, en violation des principes fondamentaux ou généraux du droit; il en va, en principe, tout autrement dans un Etat de droit, civilisé, démocratique et libéral.

En outre, concernant des magistrats arrêtés en Turquie pour leur présumée complicité audit coup d’État ; cela ne serait pas étonnant puisque la magistrature – à commencer par le parquet – aurait pour mauvaise coutume de se compromettre avec des forces armées dont policières, avec des (présumés) délinquants-militaires, voire des (présumés) criminels-militaires.

Ce qui expliquerait, par exemple, une absence suspecte de toute poursuite judiciaire, de faibles réquisitions, de faibles condamnations de militaires ou de policiers à des peines laxistes, en deça de celles prévues par le code pénal - c'est-à-dire à des peines laxistes sous-plancher, sous le plancher des réquisitions du parquet.

Enfin, je suggère que tous les militaires et les magistrats impliqués dans ce coup d'Etat, remboursent intégralement l'Etat de tout cet immense gaspillage des deniers publics - lequels deniers publics sont, rappelons-le, issus des impôts payés par les contribuables civils, qui sont aussi leurs victimes civiles !

8.Posté par cmoin le 18/07/2016 07:40

Ça arrange bien ce dictateur!!!

9.Posté par sassbaf le 18/07/2016 09:10

Toujours c'est médias fatoche,Qui continue à jouer la diabolisation,ils ont oublié ou mauvais coeur de leur part de tirs taper sur les mêmes.la Turquie avant d'arriver des islamoconservateur n'était qu'un pays plus simple sans réel directif de development et eux ils sont arrivés et la Turquie à trouver sa place économiquement,politique étrangère et elle a retrouvé sa place dans le monde.mais le fait qu'il soit musulman sa dérange mais je ne crois pas un instant que ERDOGAN est plus dictateur que le président Biélorus.

10.Posté par sassbaf le 18/07/2016 09:19

une question simple à se poser aux lieu juste d'écouter des infos dise ts la même chose au tour d'un sujet comme si c'est la même personne qui le dispatche ce qui a dire à un tell sujet. CROYEZ VS VRAIMENT QUE SI ERDOGAN ÉTAIT DICTATEUR COMME ON NS DIT LE PEUPLE TURQUE ALLÉ SORTIR DANS LES RUE D'ISTANBUL ,D'ANKARA ÊTRE PRÊT MOURIR POUR SAUVER LE POUVOIR ,UNE PARTIE DES PUTSCHISTES ONT ÉTAIENT ARRÊTÉ PAR LA POPULATION ET NON PAS PAR LES MILITAIRE NI LA POLICE.

11.Posté par A mon avis le 18/07/2016 15:58

@ 10 :sassbaf : tous les dictateurs ont toujours manipulé le peuple ignorant et qui aime la force (comme 3.Posté par Tir Malol ). Le populisme est une première étape avant la dictature.
Erdogan utilise l'islam pour asseoir son autorité (autre caractéristique des dictateurs qui bien souvent utilisent cet outil religieux).
Mais, ne trouvez-vous pas bizarre, que le peuple "spontanément" et en quelques minutes, descende dans la rue se dresser devant les chars pour défendre leur "démocrateur" ? Une telle mobilisation demande de l'organisation.
D'autant qu'il existe beaucoup de Turcs qui n'approuvent pas Erdogan. Mais ces Turcs sont discrets, souvent musulmans modérés traditionnels plutôt que pratiquants réguliers, et inquiets de voir la Turquie état laïc basculer dans l'islamisme prôné par Erdogan.

Comme le dit @ post 1 : c'est un coup d'état réussi !
La vraie dictature peut s'installer ! (avec la reconnaissance, sinon l'approbation des pays occidentaux !).

12.Posté par GIRONDIN le 18/07/2016 23:08

Vrai faux coup d'état mais vraie purge....le tour des kurdes viendra.


1.Posté par darkcity
11.Posté par A mon avis
+1

13.Posté par Darkcity le 18/07/2016 23:49

Quel est le 1er objectif d'1 coup d'état.
Arrêter son chef et l'exposer sur la place public (les médias). Comme Kadafi, Sadam,etc
Erdogan a til été inquiété, tranquille, pendant ces vacances ?
Les turques vivent malheureusement leur 11/09/01.
Je parle même pas de la liste, faites soit-disant en 48h, de 6000 militaires.
Erdogan va faire ce quil veut, avec la bénédiction du peuple.
Ça rappelle, 1936 quand 50 milles personnes levaient le bras dans les stades, devant Hitler.

14.Posté par KLD le 19/07/2016 18:39

ce pays renoue avec son passé de dictature .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes