MENU ZINFOS
Faits-divers

Tentative d'assassinat de Morgane : un des complices présumés reste libre


Ce sont de véritables sévices qui ont été infligés à la jeune fille de 14 ans, en avril dernier. Abandonnée pendant 48 heures sous une canalisation d'un site isolé de Terre Sainte, elle avait été retrouvée agonisante. Ce mardi, l'un des complices du principal suspect de cette sordide affaire comparaissait devant les juges de l'instruction suite à un appel du parquet de Saint-Pierre.

Par Isabelle Serre - Publié le Jeudi 8 Septembre 2022 à 09:29

Mis en examen pour complicité de tentative d’assasinat, un des deux mineurs libéré a comparu devant la chambre de l’instruction suite à l’appel du parquet
Mis en examen pour complicité de tentative d’assasinat, un des deux mineurs libéré a comparu devant la chambre de l’instruction suite à l’appel du parquet
Week-end de Pâques 2022, Morgane, une Saint-Pierroise de 14 ans, était attirée dans un piège par un de ses amoureux. Croyant à des retrouvailles, elle avait été la cible de coups d'une rare violence. Grièvement blessée par son agresseur, un mineur de 15 ans accompagné d'un de ses dalons qui aurait été témoin de toute la scène, elle avait été abandonnée sous une canalisation sur un terrain vague à Terre Sainte.

Pendant 48 heures, l'auteur des coups qui aurait prémédité son acte abject et ses deux complices présumés ont laissé la malheureuse à son triste sort. L'un d'eux avait enfin libéré sa parole à la fin des fêtes pascales et Morgane avait été retrouvée agonisante avec un pronostic vital engagé. Tabassée à coups de pierre, notamment au niveau du crâne, et victime de coups de couteau, elle avait cependant survécu après un marathon de l'horreur.

Un marathon de l'horreur

Trois adolescents d'un même collège avaient été arrêtés puis mis en examen pour tentative d'assassinat et complicité de tentative d'assassinat. Tous avaient été incarcérés dans la foulée dans le quartier des mineurs de la maison d'arrêt de Domenjod. Le premier est suspecté d'avoir monté un plan pour attirer Morgane et la tuer. Certains détails le concernant interrogent sur sa personnalité et sa santé mentale. Le garçon par ailleurs très bon élève aurait oublié son arme sur place et après son forfait serait revenu sur les lieux pour la récupérer alors que la victime était au sol dans un état critique. 

À son domicile et selon une source proche du dossier, les détails de sa stratégie machiavélique étaient inscrits sur le mur de sa chambre. Il avait d'ailleurs utilisé le téléphone de Morgane pour envoyer un message simulant une tentative de suicide. Des recherches pour la retrouver avaient lancé les proches et les forces de l'ordre sur une fausse piste.

Stratégie machiavélique

Ses deux complices ont été la semaine dernière remis en liberté par le juge des libertés et de la détention après quatre mois de détention préventive. Pour l'un deux, celui qui aurait assisté au supplice infligé à la victime, le parquet a fait appel de son placement sous contrôle judiciaire. Ce mardi, le jeune de 15 ans également poursuivi pour non assistance à personne en danger a comparu devant la chambre de l'instruction. Soutenu par ses proches, il a été entendu à la barre par les magistrats lors d'une audience à huis clos. Un huis clos de rigueur du fait de son âge.

Après en avoir délibéré, les juges ont décidé de le laisser libre.




1.Posté par Triboulet le 08/09/2022 09:55

Triste justice

2.Posté par Le Jacobin le 08/09/2022 10:06

L'horreur l'horreur l'horreur seulement à 15 ans la société est à la dérive !

3.Posté par Maroco le 08/09/2022 12:00

Après il ne reste plus qu'à attaquer les petites vielles de 89 ans, ils sont déjà trois. Vive les magistrats.

4.Posté par M. Du Puit le 08/09/2022 12:52

Que va t il rester de Morgane après cette histoire. Si on pars du principe qu’elle ne sera plus jamais la même personne, pourquoi est ce qu’on n’enlève pas le mot tentative du chef d’accusation ?

5.Posté par paulux surpris le 08/09/2022 13:37

justice surprenante qui remets en liberté un complice de sévices abominables sur une jeune fille et qui condamne une malheureuse innocente que un soit disant motard est venu percuté et qui s'est tué.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes