MENU ZINFOS
Faits-divers

Temple Ravine blanche : Un fidèle, agent communal au casier chargé, sort un sabre face à un jeune


Lundi, des violences entre un fidèle et un riverain du temple ont troublé l’ambiance d’ordinaire si pieuse du lieu de culte.

Par PB - Publié le Vendredi 5 Août 2022 à 20:29

Le jeune Hussein* souffre de problèmes psychiatriques suite à un traumatisme crânien après une chute du 4e étage. Des problèmes qui ont pris une tournure judiciaire en ce début de semaine peu avant 14h.

Une jeune femme se plaint auprès d’un membre du temple malbar de Ravine Blanche à Saint-Pierre qu'Hussein l'a agressée. Le père du jeune homme qui habite juste en face vient s’excuser. C’est à ce moment-là que François*, qui fréquente régulièrement le temple, intervient. Après une tentative de discussion, le fidèle de 46 ans ressort du temple avec un sabre. "C'était pour les empêcher de foutre le bordel" mais aussi pour "leur faire peur", avoue-t-il ce vendredi à la barre du tribunal correctionnel.

Les policiers arrivent quand François, toujours agressif, brandit le sabre en direction du père d’Hussein. Ce dernier arrive à son tour avec un sabre alors que les policiers sont enfin parvenus à maîtriser le fidèle énervé. 

Des couteaux pour "éplucher les cocos"

Les policiers doivent désormais gérer Hussein. Le jeune homme veut absolument en découdre. Face au danger, les forces de l'ordre tiennent d'abord en joue le jeune énervé avant de faire usage de leur gazeuse à main. Le père d'Hussein parviendra à le désarmer. 
 
L’interpellation n’est pas de tout repos pour les policiers. En moyenne, deux jours d’ITT leur ont été délivrés. Une des policières a reçu un coup de pied, un autre un peu de gaz dans les yeux. 
 
Face aux juges, Hussein reconnaît les faits et les regrette. 

François, chef d’équipe à la mairie de Saint-Pierre, reconnaît les menaces et la rébellion mais assure qu'il n'avait pas l’intention de se "bagarrer avec les policiers". En plus du sabre, trois couteaux de cuisine de type Opinel ont été retrouvés en sa possession alors que l’employé municipal est déjà sous le coup d’une interdiction de porter une arme. "Je m’en sers tous les jours pour éplucher des cocos", ose-t-il finalement répondre à la présidente du tribunal.
 
"Au nom de quoi vous vous posez en justicier du quartier?" lui lance la vice-procureure. "Moi si j’avais un enfant avec des problèmes psy, je le laisserais chez moi", rétorque-t-il. Un jugement et un comportement d’autant plus répréhensible que François est également le président d’une association de lutte contre la délinquance et d’aide aux personnes en difficulté. 

L’employé municipal au casier chargé
 
Pour se justifier, le quadragénaire aux 10 mentions à son casier judiciaire évoque un parcours difficile et une volonté de se sortir de l’alcool grâce à ses responsabilités familiales, professionnelles et associatives. 
 
"Tout ceci illustre la fragilité du vivre ensemble qui se révèle au moment où l’on ne supporte pas la différence", note le parquet qui requiert en fonction des personnalités des deux prévenus et des faits des peines de prison aménageables. 
 
Chaque avocat tente de faire porter la responsabilité de cette situation qui aurait pu virer au drame à la partie adverse. Me Aurélie Hoareau pointe le comportement de François alors qu'Hussein prend un traitement lourd et que l'altération de son discernement a été reconnue par un expert. 
 
Me Bernard Von Pine tient dans un premier temps à rappeler que son client François a assimilé une rupture de soins à l’alcool car il n'est pas médecin et s'appuie sur le témoignage d'un membre du temple pour décrire un homme d'ordinaire calme et responsable. 
 
Le coup de sang des deux prévenus a été condamné par le tribunal.  

François écope de 18 mois de prison dont 9 avec sursis. Un précédent sursis de 3 mois a également été révoqué. Sa peine ferme d'un an a été aménagée en détention à domicile. 

De même pour Hussein qui exécutera sa peine ferme de 4 mois en détention à domicile, 8 mois de sursis pèse au-dessus de sa tête. 
 
Les deux hommes ont également été condamnés à l'obligation de se soigner, d'indemniser les victimes ainsi qu'à l'interdiction d'entrer en contact et de porter une arme. 
 
Les parties civiles du père d’Hussein et des quatre policiers ont été reçues. Les deux condamnés devront leur verser au total 3.500 euros.

*prénoms d'emprunt 




1.Posté par valeo le 06/08/2022 07:00

Un fidèle de M.Fontaine plutôt.
Le maire de St-Pierre embauche n'importe qui et fait n'importe quoi (arrêté mendicité, Casabona...) parce qu'avoir fait des études ne veut pas dire être un bon maire, un bon gestionnaire, un bon employeur...
Par contre, ce qui intéresse beaucoup M.Fontaine, c'est l'argent et le cumul de postes pour cela il sait faire le petit Ratsiraka de St-Pierre.

2.Posté par Fab le 06/08/2022 07:58

Que c'est beau la Religion ! Entre les guerres, les coups de sabre .....

3.Posté par Lucide le 06/08/2022 08:50

2.Posté par Fab le 06/08/2022 07:58


La religion n'a rien à voir la dedans. C'est juste un abruti violent, c'est tout.

4.Posté par ⌐╦╦═─ ✧zₐzₐₘₐₕₑₗₗ ▄︻̷̿┻̿═━一 le 06/08/2022 10:25

Post 2 vraiment n'importe quoi de parler de religion qui n'a rien à voir dans l'altercation ! Avant de poster il faut prendre le temps de lire et de comprendre !

5.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 06/08/2022 10:42

La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent.
Albert Einstein

Lui il avec ses 10 mentions à son casier il a dépassé les limites de la folie et à sombré dans la connerie totale...

6.Posté par cyclope exalté le 06/08/2022 11:09

Faudrait penser à rajouter un quatrième V comme pour Vindicatif.

7.Posté par PERESAVON le 06/08/2022 11:20

Distribution de bracelet cadeau de bienvenu. Chaque jour qui passe subit son lot de violence , jusque dans les lieux sacrés.

8.Posté par Ha Ha le 06/08/2022 11:30

Il a le CV requis pour travailler dans une mairie. Pas de besoin de faire des études ou être honnête pour être embauché à la commune. Nivellement par le bas, vive la Réunion. A tous nos jeunes qui font des études honnêtement, arrêtez tout, il suffit d'avoir un casier judiciaire et faire la cour aux élus pour avoir une petite chance de s'en sortir.

9.Posté par Koba le 06/08/2022 12:08

Encore 2 futurs prix Nobel…

10.Posté par temple le 06/08/2022 10:52

Je vous prie de bien vouloir mieux vous renseigner avant de publier vos mensonges , il s agit d une bagarre à proximité du temple et non pas au temple et encore moins de fidèles . Certains fidèles ont appelés les force de l ordre ont essayer de séparer les protagonistes donc svp zinfo 974 cessez de faire polémique

11.Posté par Dont know le 06/08/2022 13:03

Quid de la jeune femme agressée par le gentil Hussein? Elle compte pas 😏😏😏?

12.Posté par Alain mat7 le 06/08/2022 13:40

Travailler en mairie avec 10 mentions....sic

13.Posté par Elo le 06/08/2022 14:17

La reunion l'ile intense aux dix milles conneries.....

14.Posté par Tina le 06/08/2022 15:56

Pffff la religion... Faut savoir la respecter, rien a voir la dedans

15.Posté par Tina le 06/08/2022 16:04

Oui la religion na rien a voir ek sa... Respectez la, toutes les religions

16.Posté par Fidèles le 06/08/2022 23:48

"le fidèle de 46 ans ressort du temple avec un sabre. "

Quel sabre ? Le temple de la Ravine Blanche est vishnouite et pratique uniquement des rituels végétariens, donc il n'y a pas de sabre à l'intérieur du temple...

On nous parle tout le temps du vivre ensemble, mais j'ai l'impression que beaucoup ne connaisse rien des pratiques culturelles et religieuses des autres, à part critiquer et dénigrer, et les journalistes ont aussi leur part de responsabilité...

Donc, mieux vaut chacun pour soi, Dieu pour tous, et les vaches (sacrées) seront bien gardées !

17.Posté par JANUS le 08/08/2022 07:34

" ... un agent communal au casier chargé ..." Tout est dit ☺☺☺

Qu'attendre comme comportement de la part d'un tel individu ???
Et tout cela n'est pas à l'honneur de la mairie ☺☺☺

18.Posté par À tt les coups la femme elle n a pas deposé sa plainte... le 08/08/2022 23:26

Bin dit donc! et la femme agressée qu' est elle devenue?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes