MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Témoignages et le cas JB


- Publié le Lundi 26 Mai 2014 à 09:35 | Lu 256 fois

Témoignages et le cas JB
La sagesse dicte de ne jamais tirer sur l'ambulance. Attitude de retenue que l'on pourrait appliquer au journal Témoignages. Surtout que ce quotidien a subi à la répression administrative et judiciaire dans les années 60.

Et pourtant, la non assistance à personne en danger, même si ce danger n'est que celle d'une régression intellectuelle, est répréhensible. Raison pour
laquelle il n'est pas possible de se taire, et le principe d'humanité impose de tenter de sauver le soldat Témoignages, mis en péril par son éditorialiste.
Son éditorial du samedi 24 mai ne commence pourtant pas mal. Il y est écrit ceci: "Aux Etats Unis, une jeune femme âgée de 25 ans a raconté à la police comment elle a été kidnappée, séquestrée durant 10 ans, violée et contrainte au mariage par son bourreau..." S'indigner contre cette ignominie est bien sûr légitime.

Et l'éditorialiste rajoute: "Toujours en Amérique, il y a 3 semaines, une histoire sordide a fait le tour du monde : un homme condamné à mourir par une injection de produit létal a mis 43 minutes avant de finir par succomber d’un infarctus ! Cette exécution ratée relance le débat sur la peine de mort et ses conditions de traitement final. Au total, en 2013, aux Etats Unis, trente huit personnes ont été exécutées." C'est effectivement juste de dénoncer cette pratique qui non seulement aboutit parfois à des erreurs judiciaires, mais pire est exécutée avec un manque de sérieux et d'humanité.

Mais c'est la conclusion qu'en tire l'éditorialiste de Témoignages qui vaut son pesant de cacahuètes. Jugez plutôt: "C’est avec ce pays à la mentalité particulièrement barbare que l’Union Européenne s’apprête à signer des accords de libre-échanges économiques. Les élections qui auront lieu ce dimanche peuvent servir à sanctionner les candidats qui soutiennent cette initiative qui va à l’encontre des valeurs fondamentales de l’Europe où la peine de mort a été abolie."

Devant un tel raisonnement fallacieux, j'ai envoyé ce samedi un commentaire à ce journal, dont le contenu était le suivant:
"Et dans le même temps, La Réunion obtient un allègement des visas avec un pays, la Chine, qui est recordman des exécutions capitales, qui exterminent des tigres pour broyer leurs os soit-disant aphrodisiaques, qui interdit des élections libres, et j'en passe. Heureusement que le ridicule ne tue pas !"
A 17h00, mon commentaire n'était toujours pas mis en ligne. Je renvoie donc le commentaire suivant:
"Existe-t-il un administrateur du site Témoignages qui travaille le samedi ? Depuis ce matin 8 h00, un commentaire a été envoyé. Et à près de 17 h 00, il n'est toujours pas mis en ligne ? Est-ce de la censure ?"

Témoignages a subi la censure parce que le pouvoir de l'époque refusait l'expression d'une opinion contraire. Aujourd'hui, Témoignages reprend l'attitude de ses bourreaux. Quel retournement de l'histoire !

PS: dimanche matin, à 10h30, le commentaire n'est toujours pas en ligne. Sans doute à l'examen... du philosophe Roger Orlu.
 
P.C.




1.Posté par tonton le 26/05/2014 10:53

C'est la strictre tradition !

Surtout ne rien dire contre les camarades, Stalin, PolPot (Paul's Pottes), Mao, etc.

Ce sont des anges, les justes !

2.Posté par Bayoune le 26/05/2014 12:35

La pa fé espré, la tonbe dann lé siote. Ou perde out tan fé siyé aou pou pass in komantèr in zournal konmsa, dosi KOI té parèy, té i koupe aou van ou la finn kozé

3.Posté par polo974 le 28/05/2014 14:44

le titre complet de ce "journal" est: "Témoignage de la mauvaise fois du PCR"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes