MENU ZINFOS
Société

Téléphérique : "Celui de La Montagne n'aura rien à voir avec celui de Brest"


Après l'attribution du marché de la construction du futur téléphérique La Montagne/Bellepierre au groupe MND, (via sa filiale LST, mandataire du groupement Payenke), de nombreuses voix se sont élevées pour critiquer le choix de la Cinor de ne pas tenir compte des dysfonctionnements que connaît depuis plusieurs mois le téléphérique de Brest. Ce dernier, construit par le même opérateur et dont s'est inspirée l'intercommunalité du Nord pour son second téléphérique dionysien, connaît en effet depuis son inauguration de grosses avaries, poussant la métropole de Brest à taper du poing sur la table en mai dernier après une nouvelle défaillance.

Par - Publié le Vendredi 10 Juillet 2020 à 14:58 | Lu 4061 fois

Inauguré en grande pompe le 19 novembre 2016 pour un coût de 19,1 millions d'euros, le téléphérique de Brest Métropole, dont la ligne est la première de France en milieu urbain, a connu depuis une exploitation très mouvementée entre pannes à répétition, décrochages de cabines ou encore des problèmes de maintenance.

La dernière en date, une usure anormale d'un assemblage boulonné, a mis le téléphérique brestois à l'arrêt jusqu'au mois d'août prochain.

Le concepteur du téléphérique de Brest Métropole, le groupe suisse Bartholet, qui a renforcé en mars dernier son partenariat avec le groupe isérois MND, mandataire du groupement Payenke à travers sa filiale LST pour la construction du téléphérique de La Montagne, s'était expliqué sur cet arrêt momentané:
 
"Bien que l’usure prématurée d’un assemblage boulonné n’ait été identifiée que sur une seule cabine, la mise à jour sera faite sur les deux cabines afin d’apporter une solution technique définitive (…) Dans le cadre de sa garantie, le constructeur prendra à sa charge les coûts nécessaires pour cette opération de mise à jour du téléphérique. Le constructeur en a officiellement informé François Cuillandre, maire de Brest et président de Brest Métropole."

Bartholet


De quoi alimenter les craintes pour la seconde ligne du réseau de téléphérique dionysien. Mais que ce soit du côté du groupe MND ou de la Cinor, on assure qu'il n'en sera pas de même puisque la technologie qui sera utilisée sur la ligne La Montagne/Bellepierre sera "différente" de son homologue bretonne. "MND n'a pas participé directement à la construction du téléphérique de Brest mais le groupe BMF (qui a choisi de retenir en 2019 l'appellation Bartholet comme nom commercial, NDLR), devenu par la suite notre partenaire. MND n'a aucun lien contractuel avec Brest Métropole", tient tout d'abord à rappeler le PDG du groupe isérois, Xavier Gallot-Lavallée.  

Sur les défaillances rencontrées par le réseau de télécabines brestois, elles seraient dues à leur caractère innovant, ajoute ce dernier. "Il faut rappeler que cet appareil de Brest est le premier de transport par câble urbain de France.  Il y a un peu de brouhaha autour de cet appareil de Brest car il ne faut pas oublier également que nous sommes dans une période électorale, ce qui permet toujours d'avoir des sujets à commenter", poursuit M.Gallot-Lavallée.
 
Rencontre avec le PDG du groupe MND, attributaire du téléphérique de La Montagne/Bellepierre

Mis en service en novembre 2016, le téléphérique de Brest, ouvert 6 000 heures par an, a depuis transporté plus de 2,5 millions de voyageurs (début 2020) dont 800 000 la première année d'exploitation sur les 675 000 attendus. Le taux de disponibilité est quant à lui de 99,15% (chiffre 2019).

"Aujourd'hui, du point de vue touristique et le désenclavement du quartier des Capucins, c'est un appareil qui est une vraie réussite malgré quelques critiques", martèle le PDG de MND France.

Une méthode Coué partagée aussi par la Cinor, qui assure que les réseaux brestois et dionysiens n'auront rien en commun. "La technologie entre nos deux réseaux sera complètement différente. Celle de Brest, qui est la première ligne urbaine de France, est unique dans son genre voire même dans le monde puisque  les deux télécabines sont superposées alors qu'habituellement elles sont l'une à côté de l'autre", explique l'intercommunalité.

Cette dernière a choisi pour la ligne La Montagne/Bellepierre cette seconde option, celle du "va et vient" et ont chacune leur câble l'un à côté de l'autre, "contrairement à Brest". "Celui de Brest n'aura rien à voir avec celui de La Montagne. C'est le caractère innovant et unique de leur système qui a engendré ces dysfonctionnements", tient à préciser la Cinor, qui réaffirme son attachement à son réseau de téléphérique, qui reste le moyen de transport "le plus sûr au monde d'un point de vue de sécurité".


Samuel Irlepenne
Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Zarin le 10/07/2020 15:32

Le futur c'est la lévitation !

2.Posté par DAN RUN le 10/07/2020 16:08

Pas sûr que c'est réellement une priorité ...

Le transport en commun de CITALIS est déjà suffisant mais à améliorer de fond en comble , surtout la direction .

3.Posté par Habitant le 10/07/2020 16:17

Tiens, encore un article qui transpire l'objectivité qui part sur le principe que le téléphérique est forcément une mauvaise idée car c'est un projet qui n'a pas été décidé par Didier Robert.

Car a contrario, on ne voit jamais d'article de zinfos qui a un regard critique à l'égard de la NRL par exemple.

On dirait du journalisme digne d'un pays comme Mada pour avoir lu des articles exagérément orientés de journaux locaux.

Vous instillez dans l'esprit de vos lecteurs que quelque part ces téléphériques sont une catastrophe. Vous illustrez cela par un exemple qui connait des dysfonctionnements; mais à l'inverse vous ne l'illustrez pas par de tas d'autres exemples où c'est une réussite.

Vous pensez peut-être qu'il faille coûte que coûte continuer comme aujourd'hui où les rues de St Denis et les routes de la Réunion sont aujourd'hui sur-saturés, même pendant les vacances scolaires maintenant ...

La France, l'Europe et le monde évoluent, essaient de s'adapter. Pendant ce temps là, la Réunion elle reste dans les années 1970 avec le tout voiture!! En voilà de la modernité!!!

4.Posté par Veridik le 10/07/2020 16:27

Perso, projet inutile ...
Vous avez vu le vent qu'il y a en ce moment ?
Faire bellepierre la montagne en téléphérique pourquoi faire ?

5.Posté par 974 PUISSANCE le 10/07/2020 16:31

Quand on voit la NRL, on a compris de suite!!!!
Arrêter de nous prendre pour des cons!!!

Quand on voit les routes!!!

6.Posté par Dignité le 10/07/2020 17:10

Les réalisations de téléphériques sont un luxe de pays riches. Un caprice de milliardaires.
Ils relèvent de ce qu'on appelle des équipements tertiaires mis en oeuvre après avoir répondu aux besoins en matière d'équipements primaires (voirie , assainissement etc...) et secondaires (équipements d'ordre sportif et culturel etc...)

Ils sont prévus pour satisfaire des besoins de déplacement à petites échelles et non pour répondre à des besoins de déplacement dits de masse.

C'est un gaspillage des deniers publics qui ne résoudra en rien les problèmes de déplacement dans la capitale. Les touristes l'emprunteront peut-être pour avoir une vue aérienne de Saint Denis

7.Posté par didier le 10/07/2020 17:50

C'est pas grave,
A la Réunion il y a beaucoup d'argents et de copinages

8.Posté par Pierre Balcon le 10/07/2020 17:53

à post 3

Quels sont vos critiques concernant la NRL ?

Je vous rappelle que le chantier est retardé du fait de la défaillance du sous traitant chargé de l'approvisionnement en roches massives .

Cette défaillance est elle même l'effet de l'annulation par les juridictions administratives ( Cour d'appel de Bordeaux puis Cosneil d'Etat ) des actes permettant l'ouverture des carrières .

Ces actes ( modifications du schéma des carrières et déclarations d'utilité publique ) sont du ressort du Préfet et non pas de la Région .

C'est cela que vous auriez sans doute voulu lire sur Zinfos, plutôt que l'intox de ceux qui au fond préfèrent le sous développement de l'ile plutôt que de perdre leur " emprise intellectuelle et culturelle " sur les cerveaux fatigués des citoyens zombies .

9.Posté par klod le 10/07/2020 18:41

Et sinon , la NRL ?????????????????????? toujours pas de tout viaduc en vue ,

lo roche la fine trouvée ????????????????? ……….. oté robert didier : la NRL m'a tueR ek caroupaye et mongin ????????????


on pourra dire ce qu'on veut : la route des tamarins la fini sans problème ( la coute plus chère , mais bon , ne soyons pas "procédurier" ….) mais la NRL ??? tout le monde en rit ou pas .


" du fiasco d'un projet pourtant nécessaire ……….. la NRL ou la déconfiture d'un projet porteur " . a paraitre en 2021 ou 2022 , juste après les régionales .

10.Posté par Choupette le 10/07/2020 18:43

"Payenke"

A force de travestir les mots, et écrire phonétiquement, on a du mal à lire "Paille-en-queue" dans ce nom.

6.Posté par Dignité
Les réalisations de téléphériques sont un luxe de pays riches"

en voilà une affirmation bien péremptoire.
Dernièrement, j'ai vu un documentaire sur un téléphérique construit dans un pays d'Amérique latine par des allemands, donc qui date et qui fonctionne parfaitement. Il desservait les quartiers pauvres sur les hauteurs de la ville. C'était vraiment un vieux truc.

11.Posté par Pascale le 10/07/2020 21:17

ça c'est sur qu'il n'aura rien à voir avec celui de Brest! :)
Déjà colonie oblige, tout est fait sur le coup de l'économie ici :) donc il faut s'attendre à un truc qui se fissure et qui tombe en ruine 2 ans après que les travaux qui dureront 20 ans soient terminés! :)
A la Réunion nous lé en l'air! LOL :)

12.Posté par Post 8 le 11/07/2020 06:59

Vous devez sûrement être un loti..
Faut pas faire Ena ou être un âne que le futur de la réunion passera par un tram.. On ne roule plus ici!

13.Posté par MARIE le 11/07/2020 09:56

je doute un peu de la Fréquentation tous les jours.

Au debut peut etre et par curiosité comme me le dise mes amis mais ensuite peu de chance


14.Posté par Dignité le 11/07/2020 11:42

@post 10

Je maintiens ce que j'ai écrit. Les téléphériques n'ont pas vocation à répondre aux besoins de déplacement de masse.
Le cas auquel vous faîtes allusion a sans doute été réalisé pour désenclaver un village isolé , perdu dans la montagne. En outre, et à vos dires, il a été financé par des mécènes allemands et non par les autorités locales dont ce n'était pas la priorité.
Croyez vous vraiment que les deux projets de téléphériques de la CINOR vont améliorer les déplacements à Saint Denis?
Personnellement, j'aurais préféré que la CINOR mette le "paquet" pour la propreté de ses Communes membres en veillant à ce qu'il n'y ait plus de déchets de toute sorte jetés ici et là à la grande indifférence de ses services.
Les sentiers de randonnées sont sales. Les lieux de points de vue, comme le belvédère de la Montagne, sont remplis de m...
Une Commune propre est bien plus appréciée, tant par sa population que par les gens de passage, qu'une Commune qui se lance dans la réalisation de gadgets comme un téléphérique qu'on trouve en général dans les stations de ski.
Tenez, si la CINOR veut faire oeuvre utile pour améliorer sa politique de déplacements elle devrait faire un métro ou un tramway comme à l'île Maurice.
Manifestement, c'est de l'argent foutu en l'air que son ancien Président a décidé pour contribuer à sa postérité.
Et pourtant, tant de choses restent à faire en matière d'équipements primaires dans les trois Communes concernées.

15.Posté par Pierre Balcon le 11/07/2020 13:11

à post 14

Vous avez 1000 fois raisons.
En plus c'est une seconde imposture de soutenir que le téléphérique de St Denis n'aura rien à voir avec celui de Brest que je connais bien .

Le principe du téléphérique est partout le même : il s'agit d'un système de transport par câble aérien , ( porteur et tracteur ). , actionné par un moteur électrique.
La technologie employée ( mono ou double voie , pulsé ) , est un détail .

Économiquement ça marche vraiment quand les trafics sont symétriques , denses , homogènes sur la journée , c'est à dire quand la descente d'une cabine permet de fournir une partie de l'énergie dont a besoin celle qui monte .
Hors , ce ne sera pas du tout la situation des deux téléphériques : franchement que vont aller faire les habitants du Chaudron au Moufia à 7h du matin .Idem pour la Montagne . Je ne connais pas de gens des bas qui vont monter la Haut le matin .

Le piège de ce dossier c'est qu'intrinsèquement le téléphérique paraît écolo et fonctionnel .
Mais dès qu'on se positionne en termes de priorités , comme vous le faites à juste titre , alors là on se dit qu'il y avait vraiment mieux à faire.

16.Posté par Habitant le 11/07/2020 23:47

Partir du sujet de déplacement urbain qui dévie sur la propreté, vous n’êtes pas un peu hors sujet là?

Ça se voit que vous ne connaissez pas les téléphériques de Colombie, vous devez confondre ça avec les téléphériques de station de ski dans les Alpes. Je comprends mieux alors pourquoi vous parlez de riches.
L’exemple concerne Medellin, un gros village de 2,2 millions d’habitants donc. Les clichés ont la dent dure on dirait. Amérique latine = pays pauvres, pays pauvres = village isolé dans les montagnes!!
Bref, ces téléphériques, qu’on appelle là bas les cable metro ont permis de désenclaver des quartiers.

C’est pour ça que je parlais d’un monde qui bouge pendant qu’ici à La Réunion, on en est encore à des certitudes d’un autre siècle.

Enfin, vous prenez également l’exemple de Maurice et de son tram-metro.
Encore une fois, on dirait que vous n’êtes pas au courant, mais il y a également un projet de tram qui existe, le TAO.

Bref tout autant que la propreté, le déplacement est un énorme problème sur le territoire de la CINOR, et même sur l’ensemble de la Réunion.
Regardez un peu tous les tracas qu’on a eu cette semaine alors qu’on est au mois de juillet. On ne peut plus continuer comme ça avec le tout voiture. Ça devient complètement absurde!!

17.Posté par Dignité le 12/07/2020 13:53

post 16,

Je n'ai pas voulu faire l'amalgame entre téléphérique et propreté. J'ai voulu seulement dire que lorsqu'on a des responsabilités politiques il faut faire des choix , il faut établir des priorités par rapport à l'ensemble des besoins à satisfaire. Et pour moi, la priorité dans une île comme la notre , qui sort tout juste du sous développement, c'est de faire face à des besoins en équipement primaires. Les réseaux d'eaux usées et pluviales sont soit inexistants, soit obsolètes. Les stations d'épuration concernent encore très peu de Communes. Les chemins vicinaux sont dégradés voire en nombre insuffisants. La desserte en électricité ne couvre pas encore toute l'île . Beaucoup de ravines ne sont pas endiguées à proximité des lieux d'habitations. Les déchets résultant de la consommation des ménages ne sont pas tous traités en raison d'un réseau de collecte mal structuré. Les trottoirs sont inexistants dans certains écarts etc... etc...
Face à une telle situation, les projets de téléphériques paraissent superflus ou, du moins, ce n'est pas encore leur moment.
La plupart des grandes villes de métropole et aussi du monde sont équipées de tramway . A la Réunion on a fait le choix des téléphériques pour transporter quelques curieux lesquels arrivés à destination vont se heurter à un problème de continuité de la chaîne de déplacements.
En général, les élus responsables aiment bien voir leur nom être rattaché à tel ou tel projet. C'est un peu ce qui s'est passé avec les téléphériques. C'est sans doute ce qu'attend Gérald MAILLOT.
Enfin, ce n'est que mon avis. Libre à vous d'avoir le votre.

18.Posté par Pierre Balcon le 12/07/2020 18:51

à post 16
Vous avancez masqué .
Agent de propagande sans doute chargé d'entretenir la petite musique .

Médellin ou Alger combien d'habitants ?

Quant au tram train ,quelle fonction vous assignez ce nouveau mode de transports : desserte interurbaine ou desserte des quartiers .

Si c'est la première option , à laquelle pour ma part je souscris , alors ce n'est pas le TAO mais le Run rail qu'il nous faut . D'ailleurs le débat public engagé par la région avec le concours de la Commission ad hoc a plébiscité le Run Rail .

C'est beaucoup plus probant qu'une élection foireuse où les électeurs se sont prononcés pour un petit boulot à la mairie . .

19.Posté par Habitant le 13/07/2020 07:56

Déjà messieurs, je ne suis pas un habitant du nord, donc pas un électeur et non plus un agent de Je ne sais quoi!
Je constate juste que la circulation à St Denis particulièrement est une horreur, du lundi au samedi et quasiment à toute heure.
Donc estimer que les problèmes de déplacement n’est pas prioritaire, et sans conséquence sur l’économie de toute l’île qq part.
De plus, je suis tout à fait d’accord avec vous sur le sous développement de l’île.
Je n’oppose absolument pas les problèmes de circulation et la propreté.
D’ailleurs je réagis régulièrement aux articles liés aux déchets qui eux ne donnent pas lieu à beaucoup de commentaires en général.

20.Posté par Als le 11/08/2020 10:05

Post 8 pierre balcon a totalement raison comme souvent d'ailleurs. Contrairement aux ânes politiques qui s'expriment ici

21.Posté par Bzh974 le 11/08/2020 11:13

Comparer les futurs téléphériques RUN à celui de Brest est la parfaite illustration le l'argent du contribuable jeté par les fenêtres !
Les Brestois utilisent le tram et non le tram + téléphérique qui mène aux capucins, c'est à dire nul part !
Idem pour RUN, un jouet, très cher, pour les marmaille du Chaudron, avec les dégradations et les risques des groupes de marmots, sans surveillance dans un téléphérique.
Les usagers de BDN, téléphérique + bus pour le centre, non, un échec, très cher ( construction + entretien).

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes