Courrier des lecteurs

Tel quel, mais non comme il voudrait bien nous le laisser croire...

Lundi 23 Avril 2018 - 13:03

Saint-Leu de La Réunion, le 20 avril 2018

Monsieur le Député Jean-Luc Mélenchon,

Personnellement, je suis un juppéiste convaincu de longue date, et navré d'avoir vu un François Fillon préférer pitoyablement son Orgueil … intéressé, au détriment de la Fierté de la France ; mais avant tout, j'exècre l'hypocrisie infernale, l'opportunisme exacerbé et l'arrivisme en permanente ébullition que vous incarnez magistralement sans le moindre scrupule :

• Sur une vidéo - entre autres - diffusée sur internet, le 7 avril 2012, par le Midi Libre : " Combien gagne J-L Mélenchon", on peut déjà vous voir vous exprimer sur vos propres revenus, où vous osez affirmer sans vergogne, tout en parlant de votre résidence secondaire : " J'ai fait tellement de grosses économies en tant que ministre que j'ai dû m'en justifier auprès du Conseil d'Etat (...)  Je suis économe comme une fourmi (...) par habitude "; ce qui ne vous empêche nullement, dans la même interview, de blâmer sans réserve ce genre de comportement : " C'est pas une bonne chose d'empiler et empiler sans cesse (...)", tout en constatant fraternellement, mais sans pour autant vouloir implicitement réagir avec une bienveillance élémentaire : " Mes frères et sœurs n'ont pas grand chose à côté de moi (...) certains sont même dans une situation sociale très difficile (...) pas comme moi qui en ai maintenant beaucoup (sic) . " 

•  Au début de la campagne pour les présidentielles, vous, le quasi-millionnaire, style ultragauche caviar (965 000 euros … réduit au minimum de patrimoine, puisqu'évidemment avouer, tout de go, plus d'1 million d’euros, ça ferait fortement désordre dans votre com de fieffé faux cul sans limite), vous continuez cependant à soutenir, 5 ans après, les mêmes propos antinomiques. Alors, en tant que communiste grand teint de la 1ère heure (quand ça vous arrange bien sûr !!!) qui cherche à tout prix à se faire considérer et respecter par sa belle et légendaire générosité de ... langage, pourquoi ne partagez-vous toujours pas immédiatement et concrètement - par pure conviction et en toute solidarité - le trop-plein de votre superbe patrimoine (donc tout ce que vous possédez au-dessus des 300 000 euros, pour ne surtout pas surpasser la moyenne patrimoniale française), en y rajoutant bien entendu les sommes que vous touchez au-delà de 4 000 euros mensuels (de peur de paraître/d'être vraiment trop riche ... ) entre les indigents que vous avez nommés, la main sur le cœur, "vos enfants", lors de votre fantasmagorique discours de campagne à Marseille ; et évidemment, grâce à votre bonté naturelle, avec vos propres frères et sœurs qui en ont un réel besoin pressant : puisque certains d'entre eux sont encore, selon vous, et ce malgré votre joli magot de bourgeois patenté, en grande difficulté financière ?

Ce serait pourtant simple comme facile d'accomplir au plus vite cet acte révélateur de la franchise et de l'honnêteté de vos engagements d'homme politique ; afin de pouvoir également garder la confiance réelle et essentielle de vos militants : ainsi, dans un souci de véritable loyauté envers vos nobles principes de partage des richesses et afin de vouloir montrer l’exemple venu d’en haut, vous devriez donc - normalement - être le tout premier à mettre en commun les vôtres et à en faire très officiellement la promesse publique, en toute bonne foi et une bonne fois pour toutes . Faudrait-il pour cela que vous soyez sincèrement sincère avec vous-même et surtout envers les Français qui se laissent encore impressionner par vos balivernes à la petite semaine ??? Mais là, vu l'animal fourbe qui vous anime et qui persiste à vouloir prendre les gens pour des gogos à perpète, ce n'est certainement pas demain la veille que vous tiendrez parole !!! ...

Mais en attendant de devenir cet authentique personnage, abstenez-vous, au moins, à ne plus ouvrir, avec autant d'aisance arrogante, votre grande gueule de super faux jeton et de tribun méprisant à la noix de coco.

A dire vrai !

Franck Mességué 

NB  Il faut cependant reconnaître que la faiblesse récurrente chez les zigotos politiques dans votre genre, c’est que vous avez plus et trop souvent la conviction de vos ambitions, plutôt que d’avoir, normalement, loyalement et avant tout, l’ambition de vos convictions .
Franck Mességué
Lu 527 fois



1.Posté par klod le 25/04/2018 19:22

un seul accord ; la droite dite framçaise a tout perdu , de son ame et de sa dignité à ne pas avoir suivi Juppé ................. entre le fillon " pour tous" et le wauquiez " proche du fn" ,l'ame de la droite à la Raymond ARON ( qui s'en souvient ?) ou , au pire (((((((((............°))))))))))) à la De Gaulle , est perdue ...................


mais bon ,en tant de crise , rien de nouveau, entre les "dupont la joie" et les "Bakounine ou ....... " , la France se perd .

finalement , dans ce chaos idéologique , Macron , c'est pas si mal , hélas!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 16:12 La nuit, l’heure est venue de sévir …