MENU ZINFOS
Culture

Tel était Bernard Marek...


Les obsèques de l'historien Bernard Marek se dérouleront vendredi à 16h30 au cimetière de l'Est, précédées d'une cérémonie à 15 heures au centre funéraire de Commune Primat. La veillée débutera demain à 15 heures à Commune Primat. Beaucoup de personnes sont attendues pour lui rendre hommage. Sans doute, d'anciens élèves feront le déplacement dont certains ont eu la chance de participer à ses premiers travaux, alors qu'il était enseignant d'histoire-géographie, sur la Chaloupe Saint-Leu et qui feront l'objet d'une publication plus tard. Explications.

Par Melanie Roddier (avec la collaboration de Raoul Lucas) - Publié le Mercredi 18 Août 2010 à 14:21 | Lu 2285 fois

Tel était Bernard Marek...
En mars 1984, le Centre départemental de documentation pédagogique (CDDP) publie une étude pédagogique intitulée "Naissance et évolution d'un village des Hauts de la Réunion: La Chaloupe Saint-Leu". Sont retenus pour publication des travaux qui doivent combiner le sérieux du travail et son exemplarité sur le plan pédagogique.

L'étude sur la Chaloupe avec ses 160 pages, dont 25 de photographies inédites provenant des archives privées de plusieurs familles du village, répond aux critères éditoriaux très stricts du CDDP.

Cette publication est le fruit d'un travail très complet sur la Chaloupe, son histoire, sa population et son évolution effectué dans le cadre du 25ème anniversaire du Collège de la Chaloupe Saint-Leu et mené sur l'année scolaire 1981/1982. Un travail effectué à la fois sur le terrain, c'est-à-dire auprès des familles des élèves et des habitants du village, jeunes encore scolarisés ou ayant quitté l'école, et adultes, en activité ou non, mais aussi aux Archives départementales et dans différentes administrations.

C'est ainsi qu'une chronologie rappelle "les principales réalisations, équipements, centres d'activité qui ont remodelé le village", tout en renseignant sur l'avenir du géranium ou en informant par exemple que de 1962 à 1981, 222 jeunes de la Chaloupe ont été "acheminés en métropole par les soins et aux frais du Bumidom".

Un homme modeste

C'est toute la mémoire collective de ce village dans ses mutations à travers les différentes périodes, des origines aux incertitudes du temps présent, dont rend compte ce travail. Y figure également l'histoire de la famille Marsilly Maunier sur plusieurs générations. Un éclairage saisissant.

Dans la préface qu'il accorde à la publication intitulée "la Chaloupe d'hier et d'aujourd'hui", le Principal de l'établissement rappelle les objectifs poursuivis par les élèves qui ont effectué le travail et leur dit sa satisfaction. Appréciation méritée, et qui est bien plus qu'un exercice convenu, mais nulle mention de celui qui a mené de bout en bout ce projet, coordonné l'équipe, encadré les élèves les familiarisant aux méthodologies d'enquête, supervisant la rédaction de l'étude et assurant le suivi éditorial de la publication...

Seul un "dévouement collectif" garantissant le succès du projet est salué par le Principal. Ce n'est qu'à la fin du document qu'apparait, au détour d'une phrase de remerciements en direction du lecteur, le nom de Bernard Marek et son adresse au Collège. Bernard Marek invite les lecteurs au cas où ils constateraient "des oublis ou des lacunes" à lui écrire afin "de perfectionner le présent ouvrage dans une autre édition".

En menant cette aventure pédagogique, puis éditoriale, Bernard Mareck considérait qu'il ne faisait là que son travail de professeur d'histoire, l'ordinaire d'un enseignant pour sa discipline, ses élèves, leur village et leur île et que cela ne justifiait aucune gratification autre que celle du travail accompli. Tel était Bernard Marek.

Tel était Bernard Marek...

Tel était Bernard Marek...




1.Posté par Jean Pierre Chottin le 18/08/2010 16:35

A tous les amis de Bernard Marek:
Un changement est intervenu]u. Bernard sera inhumé au cimetière marin de Saint Paul vendredi prochain après la cérémonie religieuse au centre funéraire de Commune Primat[

2.Posté par Boucher Suzelle le 20/08/2010 19:46

La ville de Saint Paul a perdu un grand Homme, un être passionné par l'Histoire de sa ville mais aussi par celle de l'ïle de la Réunion qu'il avait faite, sienne.
L'hinumer au cimetière marin ,ce lieu qu'il a si souvent arpenté ,là , prés de nos hommes illustres , c'est lui rendre l' hommage qui lui est dû.
Le service culturel et patrimonial de la ville de Saint Paul a perdu un collaborateur " précieux", toujours disponible , sans cesse, à la recherche du moindre indice pour faire avancer la recherche et la connaissance de l'Histoire .Merci Bernard.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes