Education

Taux de réussite des étudiants: L'Université de La Réunion en fond de classement

Samedi 20 Septembre 2014 - 08:35

Le Secrétariat d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la recherche publie pour la deuxième année les taux de réussite des étudiants de chaque université française. Le Monde en détaille les contours en y incluant les universités d'outre-mer.

Le classement croise trois paramètres : le taux de réussite des étudiants en fin de première année de licence pour l'année 2012-2013, le pourcentage des étudiants quittant l'université en fin de première année et ce que le Secrétariat d'Etat appelle "la valeur ajoutée" de l'établissement en 2012, c'est-à-dire les efforts pédagogiques de l'université en fonction de l'origine sociale et du parcours scolaire des étudiants.

A ce croisement de données, ce sont des universités de petites tailles, le centre Champollion d'Albi (1ère place), l'université d'économie-gestion de Clermont-Ferrand (2e), puis l'université d'Angers, qui fournissent les trois meilleurs taux de réussite des étudiants.

Les universités d'outre-mer trustent les places de fond de classement. L'université de Polynésie Française est tout de même la mieux placée de toutes, en 45e position. L'université des Antilles et de la Guyane occupe la 67e place. Celle de La Réunion est 74e sur les 77 universités comptabilisées.

Le taux de réussite des étudiants en fin de 1ère année de Licence y est de 19,4% selon les statistiques du Secrétariat d'Etat. Et le pourcentage des étudiants quittant l'université de La Réunion en fin de 1ère année affiche 38,9%. L'université de Nouvelle-Calédonie clôture le classement en se positionnant bonne dernière, à la 77e place.
Lu 6536 fois



1.Posté par Ticka le 20/09/2014 09:54

Cela me parait normal quand on voit qu'il est indispensable de creer en 1 ere annee des cours de francais pour permettre d'essayer de rediger un ecrit et que lors des examens des "etidiants quittent l'amphi au bout de 5 minutes ( rappel sur les incidentsvayant oppose un professeur a des etudiants il y a quelque mois)

2.Posté par noesuite le 20/09/2014 10:33

Chez nous dans notre île intense , nous aimons nous la couler douce sur les plages ... et puis Est-ce que ça sert encore d'aller à l'université ?
Surtout qu'on a plein d'aides sans rien faire ... il suffit de voir tous les gros matous et baleines dans nos villes ... on ne fait plus rien , on se gave en longueur de journée en attendant le 5 du mois suivant , n'Est-ce pas ?

3.Posté par Arsi le 20/09/2014 10:51

Et pourtant les étudiants réunionnais qui quittent l'Université après la licence ou le M1 pour aller dans une université métropolitaine ont souvent d'excellents résultats… donc l'Université reunionnaise ne doit pas être si mauvaise. Mais on aime bien dire du mal… Et on ne prend pas en compte les milliers d'étudiants qui s'inscrivent à l'Université après le "bac" parce qu'ils n'y a aucun autre établissement pour les accueillir. Il n'ont rien à faire à l'Université (pas le niveau, pas de projet) donc évidemment ils la quittent sans diplôme. Ca fait baisser les stats de l'Université, mais ça n'augmente pas les taux de chômage, donc on laisse faire. C'est bien pratique, finalement.

4.Posté par alékons le 20/09/2014 11:02

Mais oukilé les 90 % de reçus au bac ? On attend de toute urgence une réaction du recteur et des pieds nickelés et poupettes députés. band zétidian kréol lé mol ! La hont oté !

5.Posté par @ noesuite le 20/09/2014 11:02

Les gros matous qui se gavent il y en a plein aussi les collèges lycées, amphis et autres... ceux qui attendent leur grosse sur-rem le 28 du mois..... !
On devrait les rémunérer au mérite... beaucoup crieraient famine.

(Je présente toutes mes excuses aux enseignants qui eux s'impliquent et bossent, je sais que ce n'est pas facile tous les jours... Mais des commentaires racistes comme le 2 cela me met en rogne.)

6.Posté par vanille le 20/09/2014 11:04

Ils viennent d'où les prétendus diplômés reunionnais ?

7.Posté par Raleur le 20/09/2014 11:32

De toute façon ces universités sortent des futurs chômeurs, ils ont beau avoir des Bac plus 5 pas de débouché. La majorité de ces formations ne débouche que sur le fonctionnariat, et de nos jours les fonctionnaires on en a trop payés a rien foutre

8.Posté par yabos le 20/09/2014 11:42

Depuis plusieurs années on sait que les résultats au bac 90 % font entrer à l'université des semi illettrés qui ne peuvent suivre et comprendre les cours dispensés? Voila le beau résultat de l'éducation nationale. La Réunion n'échappe pas à la règle . Soyons en fier nous sommes dans les premiers des médiocres, c'est un bon classement tout de même.

9.Posté par idée le 20/09/2014 11:52

Depuis les premiéres années scolaire d'un enfant quand on lui dit ,de ne pas faire d'effort pour apprendre à l'école,quand lui dit apprendre à parler français c'est de renier le créole,quand on lui que même avec des diplômes il sera chômeur,quand on lui que même si il ne sait pas lire correctement ou écrire ce n'est pas grave car il va quand même passer dans la classe supérieure,quand on lui dit que les enseignants sont des nuls, voilà le résultat.Dieu merci il reste quand même des parents qui ont compris que le savoir reste la seule issue pour que leurs enfants puissent un jour réaliser pleinement leur vie.
nous sommes tous responsables de ce résultat,car nous laissons faire ,et je pense que c'est non assistance à cette jeunesse qui se perd d'année en année.
Je connais une jeune fille qui vient de découvrir à 19 ans qu'elle doit absolument apprendre à ,s'exprimer en français pour passer des concours.On dit qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire,alors je lui souhaite bonne chance mais je sais qu'elle va réussir car elle n'est pas idiote,mais que de temps perdu,que de matière grise gaspillée.

Il faut surtout cesser d'accuser les enseignants,les parents sont les vrais responsable de l'échec de cette jeunesse qui ne demandée qu'à être soutenue,et éduquée.

10.Posté par papayou le 20/09/2014 12:22

Avec le 3/4 qui viennent que pour la bourse ou par débit... c'est pas étonnant!

11.Posté par jojo le 20/09/2014 12:29

si c raciste de dire certaines vérites car bien sur il ne faut absolument pas généraliser, alors fo vite retourner à l'ecole voir la definition du mot.

12.Posté par posez-vous la question le 20/09/2014 12:31

HA ha ha ha pas surprenant , ça doit l'état qui est responsable tout le monde le sais les profs travaillent de trop ils sont pas assez payé , pas assez de personnels

13.Posté par jean-jacques le 20/09/2014 13:02

Si on veut s'en sortir dans la vie étant né à la Réunion il faut étudier dans le privé jusqu'au bac et
partir ensuite en métropole pour poursuivre des études supérieures , c'est triste mais c'est ainsi.
Le niveau à l'école publique est très bas et constitue , à quelques exceptions près , un handicap.
Qui est responsable ? Un peu les enseignants trop nombreux à entrer dans ce métier ici pour le
salaire sur-rémunéré , un peu la "philosophie" de l'EN qui à force de vouloir être égalitaire entraîne
tout le monde vers le bas , un peu la langue car trop de familles ne parlent pas Français à la maison
et beaucoup les parents qui se débarrassent sur l'école de leur fonction d'éducateur ce qui fait que
dans trop de classes du public l'enseignant passe plus de temps à éduquer qu'à instruire.
Mais malgré cela ceux qui veulent vraiment s'en sortir y parviennent , heureusement !

14.Posté par Ancienétudiantréunion le 20/09/2014 13:28

En même temps il ne faut pas confondre deux choses, ce que la plupart font à ce que vois ! Niveau et réussite ... car c'est bien facile de réussir si le niveau demandé est proche de 0 lol par contre dans un établissement à fort niveau d'exigence il y aura forcément un plus fort taux d'échec. LOGIQUE !

Donc arrêtons de crier aux scandales, ces chiffres ne veulent absolument rien dire. Demandons plutôt une évaluation réelle des niveaux de chaque université ce sera plus parlant.

15.Posté par Salvador le 20/09/2014 14:10

je trouve que ce classement est anecdotique !!! Remettons les choses dans leur contexte... oui il y a plein d'étudiants qui sont des fumistes, mais il y a aussi plein d'étudiants qui sont perdus.


L'université de La Réunion est à l'origine de beaucoup de réussite que ce genre de classement ne prennent pas en compte... Notamment, les concours pour la fonction publique... il serait intéressant de croiser les résultats des personnes quittant l'université et réussissant leurs concours nationaux.. Les bases qu'ils ont reçu à l'université leur ont permis d'être assez structuré pour passer ces concours... On peut faire dire n'importe quoi aux chiffres, mais encore faut-il être sur le terrain pour interpréter ces chiffres...

16.Posté par KLD le 20/09/2014 15:10

",quand lui dit apprendre à parler français c'est de renier le créole" : si il y avait une ouverture sur le créole en optionnel , le ressenti contre le français serait moins important , cela me semble relevait de l'évidence , mais sur cette ile , la route est longue , pourquoi ? j'ai un semblant de réponse , mais on va dire que je radote ............... d'autres on analysaient cette situation bien mieux que moi, des sociologues , des linguistes .. Mais bon, on est à la Réunion , avec un refus , pour des raisons "spécifiques" de voir les choses en face , c'est pas grave , le temps fera son œuvre .

17.Posté par Pierrot le 20/09/2014 15:28

Franchement mi pense lé normal ! la réunion le niveau lé bel meme c'est juste que band zétudiant i travaille pa un merde

18.Posté par Mexicocity le 20/09/2014 15:42

Quelques soient les classements, les enseignants trouveront toujours des biais à ces statistiques ( par exemple dans les résultats PISA, c'est le stress occasionné par l'évaluation qui est à l'origine de nos piteux résultats!). Si l'on veut réellement étudier, il faut savoir dire non au farniente, aux rencontres de proximité et surtout aux trop nombreuses soirées alcoolisées qui ponctuent les jours des semaines et les week-ends. Avoir l'envie et la curiosité , le reste suit facilement ! Heureusement qu'une partie de ceux qui poursuivent leurs études ont intégré ces conduites.Pour les autres .....;

19.Posté par KLD le 20/09/2014 15:55

post 17 :Pierrot , c'est toi ? le grand Pierrot ? répons moi si tu m'entends , lol .

20.Posté par social democrate le 20/09/2014 17:53

17 post sur 15 sont du niveau d'un comptoir de bistrot.

Ce classement ne prend nullement en compte l'élite des bacheliers réunionnais qui vont faire leurs études dans l'hexagone ou ailleurs. A moins que l'on considère que les 250.000 réunionnais vivants hors de l'île ne sont plus réunionnais.
Ensuite sur 9000 jeunes arrivant chaque année sur le marché du travail plus du tiers sont à Bac + 3 et au delà.
De la même manière on comptabilise pas les diplômés qui reviennent dans l'île plus ou moins longtemps après. Le problème est pour le trop fort pourcentage qui décroche et oui quitte à en faire bondir beaucoup le problème du rejet du créole en est la cause essentielle. Pourquoi parce que 50 % de la population de notre île est créolophone (ne parlant que le créole). et les jeunes enfants qui démarrent leur scolarité se heurte à un mur. Plutôt que d'avoir l'intelligence de faire la différenciation (en clair avoir des enseignants créolophones) on stigmatise et rejette, phénomène qui déclenche une spirale menant droit à l'échec. La preuve ?? Les seychellois et les mauriciens sont non seulement créolophone, anglophone et francophone. Soit à considérer que nou lé plu couyon bona il y a un vrai sujet de réflexion autrement plus profond que la somme de conneries que l'on peut lire de réfoulés et bas du plafond.

21.Posté par KLD le 20/09/2014 18:34

Bravo à 20, quant est ce que certains ouvriront les yeux !!! Aux Antilles , aussi , on maitrise mieux le français ! Mais il n'y a pas besoin d'enseignants créoles forcément , juste à partir du collège, d'ouvrir un espace créolophone.

22.Posté par David le 20/09/2014 19:38

Et dire que il n'y a pas une université française classée dans le top mondial; les plus nuls parmi les nuls; après tout est ce bien problématique ... la france a choisi de niveller par le bas; elle a enfin réussi quelque chose.
C'est vrai que dire aux gens qu'ils ne sont pas faits pour faire des études, c'est complètement idiot; c'est vrai qu'envoyer des gamins de 18 ans à l'abattoir pour ensuite faire des frites au macdo avec bac+5 çà c'est donner sa chance à chacun, et faire une sélection à l'entrée sur les motiviations et les aptitudes, çà c'est être réac voir raciste pour certains analphabètes. Faut dire aussi que quand on voit certains professeurs, on a du mal à croire qu'ils seraient crédibles pour évaluer qui que ce soit ...
Au final la seule question que je me pose concerne tous ces barons grassement payées plus de 5000 euros net à l'université pour 12 heures de cours par mois, ont ils la moindre culpabilité ????

23.Posté par reflet le 20/09/2014 23:12

C'est le triste reflet de l'équipe d'incompétents qui démolissent cette université depuis bientôt 10 ans.

24.Posté par Borlo le 20/09/2014 23:25

:-(

25.Posté par chinagirl88 le 21/09/2014 01:50

pour avoir étudié à l'Université de la Réunion, en métropole, je peux vous affirmer que lorsqu'on part en métropole, on a un très bon niveau et notre ouverture d'esprit nous permet de nous adapter très rapidement. comme dans toute université française, chaque université ou ufr est plus ou moins excellente dans telle ou telle domaine. les profs et les étudiants doivent donc être plus s'investir pour que les cours soient plus interactifs pour donner envie, et permettre à l'étudiant de comprendre concrètement à quoi cela pourra lui servir plus tard.

26.Posté par nomdedieu! le 21/09/2014 08:17

Ne pas oublier ceux et celles qui réussissent vraiment en bossant très dur !
L'université n'est pas le lieu de draguages et puis il faut des moyens que beaucoup n'ont pas !
Si les parents n'ont pas de moyens , l'étudiant (e) coule !
Nos jeunes ont la volonté de réussir mais les moyens ne suivent pas ! Les bourses données au compte goutte ne servent même pas à payer le loyer !
Les profs n'y sont pour rien ! c'est une question de volonté d'apprendre, de courage , de fric !

27.Posté par denise Fontaine le 21/09/2014 09:14

L Education Nationale, n est pas responsable du nivellement par le bas : ce sont les parents qui le reclament , ce nivellement! A force de reclamer l égalité. ...c est une notion utopique.
Aujourd'hui encore on le constate: les enfants sont fatigués, ils travaillent trop, les professeurs sont harcelés par les parents lorsqu ils ne sont pas injuriés ou menacés, voire tapés, parce qu ils considèrent que leurs enfants ont toujours raison! Les sens même de l effort est tué dans l oeuf.ils sont fatigués les enfants? Mais non, ils ont de l energie à en revendre! S ils sont fatigués, c est parce qu ils regardent trop de conneriesàa la television, à des heures indues, ensuite jeux et ordinateurs dans leurs chambres, rien d'autre. Sans compter les copiers collés d erstaz de stars et les parents fiers de leur progeniture au delà de toute raison.
Ou avez vous vu un enfant en bonne santé, qui mange aux heures prévues, qui fait du sport qui dort a des horaires reguliers, être fatigué?
Il faut arrêter de dénigrer le systeme, c est nous qui sommes coupables!
De notre temps, il fallait marcher 18km par jour pour aller à l école,( certains enfants ont même marché plus,) avec un sac si lourd que parfois on faisait semblant d oublier un ou deux livrespour l alléger et bien sûr, lever a 4 heures du matin, pour goûter un morceau de pain avec la gelée goyaviers ou un riz chauffé, un manger la cantine a midi un peu ignoble, mais que l on devorait parce que l on avait faim, et de horaires de cours, s il vous plaît, a partir du college, 8h par jour, plus le jeudi (a l époque) et le samedi matin.
Seulement, on ne grignotait pas toute la journée en buvant des boissons sucrées et bouffe mac do frites beignets, on vivait au soleil, la television n existait pas, et on dormait avec les poules, on ne connaissait pas l obésité (et pour cause!).mais surtout nos parents qui savaient ce que le mot effort voulait dire, ne nous encourageaient pas à la paresse ne denigraient pas nos professeurs , et le mot respect voulait dire quelque chose.
Aujourd'hui, en transformant nos enfants en poules mouillées, nous nous plaignons de l'éducation nationale? Des professeurs à qui nous deleguons l éducation de nos enfants?
Il faut arrêter et tout reprendre a zéro.
Mais pour cela, nous devons nous transformer en parents responsables, faire des efforts nous même, le dur ôté, ah non, y vaut mieux continuer à moucate le band prof qui fait pas zot travail ( sous entendu : éduquer nos enfants à notre place) et l état qui tire par le bas.
Nous faisons entrer nos enfants dans une société de loisirs, avant même qu ils comprennent le mot effort, et donc produire pour se payer les loisirs, justement!
Après, y rode pouquoi résultats le pas là, pouquoi y gaingne pas concours, pouquoi ...
Allez tire mallol dont!

28.Posté par Bon sens et responsabilité le 21/09/2014 10:10

Pourrait on avoir les évaluations des jeunes de la maternelle à l'université et faire les analyses.
Comme quoi tirer sur les profs est irresponsable.
Pour un score excellent, faut de bons profs évidemment, des élèves qui étudient dés l'enfance et bien sûr des parents qui accompagnent leurs enfants dans cet effort long et coûteux.
C'est un projet qui regarde toute la famille.

29.Posté par Oté le 21/09/2014 10:14

Et pourtant, ce n'est pas faute de laisser aller en troisième , en quatrième année de FAC des étudiants dont les niveaux de d'orthographe, de grammaire sont hallucinants, foi de correcteur ...

30.Posté par vanille le 21/09/2014 10:32

Post 25
Ne faites pas une généralité, c'est inexact. Les reunionnais doivent gérer l'éloignement, une autre culture, le climat... et le taux de non reussite est élevé.

31.Posté par nathalie le 21/09/2014 12:36

Comme koi, les réunionnais n'assimilent pas l'apprentissage du vice et de l'égoisme.

32.Posté par papayou le 21/09/2014 16:23

@27
L'Education nationale est en quel que sorte responsable du nivellement par le bas. Tout est dirigé par des "spécialistes" en science de l'éducation. Faut pas faire redoubler le marmaille c'est pas bon... faut pas trop en demander pour les devoirs c'est pas bon... faut s'adapter au niveau des élèves...
Non mais j'en connais certains qui vont chercher des contrôles niveau primaire pour les donner à leur gamin de collège... Mais malgré tout... c'est la cata.
Il fut un temps où on faisait l'éloge du système éducatif français! Mais depuis, l'influence des psychologues spécialiste de l'enfance et des sciences de l'éduc qui ont pris le pouvoir...

33.Posté par chavez le 21/09/2014 23:42

tiens donc et...pourquoi ? ne vous êtes vous jamais posé la question

34.Posté par EX-ETUDIANT_physicien le 22/09/2014 03:02

Pourquoi vous acharnez sur le RSA, pensez-vous vraiment que tous les jeunes réunionnais de 20 ans ont pour objectifs d'avoir un jour comme salaire le minimum syndicale.
Comme certains le précise, après cette première année de nombreux réunionnais sont deviennent très brillants, et ceux même à l'étranger.
Cette première année est une étape ou l'on doit apprendre à travailler en autonomie et la différence de niveau avec la terminale est très importante.
Elle est de loin la plus difficile, même en métropole le taux de d'échec est très élevé et surtout elle n'a rien avoir avec le RSA.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter