Faits-divers

Tampon: Le sort de la discothèque le Mix Club suspendu à l’arrêté municipal d’ouverture

Vendredi 12 Avril 2019 - 15:15

Joelle (la 2e en partant de la gauche) accompagnée des employés de la discothèque
Joelle (la 2e en partant de la gauche) accompagnée des employés de la discothèque
Joelle ne sait plus à quel saint se vouer. L’année dernière, cette Tamponnaise a décidé de reprendre les locaux de l’ancienne discothèque le Phoenix au Pont d’Yves pour y installer le Mix Club. 

200 000 euros ont été investis pour à nouveau faire danser les noctambules dans ce "nouveau temple de la nuit dans le sud". Alors qu’elle a réuni toutes les autorisations nécessaires, licence IV, permis d’exploitation, autorisation de la préfecture d’ouverture la nuit, avis favorable de la commission départementale de sécurité et certificat d’isolement acoustique, ne lui manquerait plus que l’arrêté municipal d’ouverture. 

"J’avais rencontré le maire au tout début de mon projet et il m’avait d’ailleurs orienté vers les services adaptés pour m’accompagner dans mes démarches", raconte Joelle. Pourtant, alors que tout est prêt pour l’ouverture, la mairie lui refuserait le précieux sésame. "Sans ce papier, les gendarmes m’ont prévenue que je risquais 1 500 euros d’amende et l’évacuation du site". 

Joelle est anéantie, si l’ouverture prévue pour ce week-end ne se fait pas, elle aura tout perdu.  

Elle réclame un entretien avec le maire

Ce vendredi après-midi, Joelle a décidé de se mobiliser. Accompagnée des employés de la boîte de nuit, elle souhaite être reçue en mairie. Elle se dit prête à rester jusqu'à 21h pour obtenir un entretien avec le maire, André Thien Ah Koon. 

Pour sa part, la mairie indique que le dossier du Mix Club est en cours d'instruction. La collectivité étudie avec "soin les différentes questions administratives et juridiques d'autant que l'établissement se trouve à 30 mètres d'une école et que par le passé il y a eu des troubles à l'ordre public". Une décision sera rendue la semaine prochaine. 

PB
Lu 23892 fois



1.Posté par lili le 12/04/2019 15:23

LE MAIRE y connait sans son accord y gane pas fait rien! toute band maire pareil apres faut nout vote pou zot!!!!!2020 y arrive la AH ah ah!

2.Posté par La vérité vraie... le 12/04/2019 15:33

TAK devrait a minima les recevoir tout de même !

3.Posté par un habitant du quartier le 12/04/2019 18:20

J'habite le quartier et outre les nuisances sonores pour les voisins, le samedi et dimanche matin il va y avoir de la saleté partout.
Et le lundi matin, l'école juste à côté va être dans un état pitoyable.
Et y a pas une loi qui interdit de vendre de l'alcool a moins de 200 mètre d'un stage ou d'une école?

4.Posté par Huguette CHABRIAT le 12/04/2019 18:26 (depuis mobile)

Joëlle espérons que rapidement vous obteniez satisfaction auprès du maire et bonne vie à votre entreprise !
Courage à vous et toute votre équipe de travail.

5.Posté par Neuneu 🙃 le 12/04/2019 18:39 (depuis mobile)

Et si cette personne très motivée et dynamique avait attendu le sésame pour fixer la date de l''inauguration ? Toutes les démarches de sont bien passées mais pas la plus importante. Serait-ce un moyen de mettre le maire sous pression ?

6.Posté par Robin le 12/04/2019 18:43 (depuis mobile)

Aussi prêt dune école, inadmissible, comment ils ont pu avoir des autorisations ? Faut fermer ce type d,établissement. Ils sont inconscients...

7.Posté par Taki taki le 12/04/2019 18:44 (depuis mobile)

Trop con les dits services..comme si le vendredi soir et samedi soir il y a ecole..

8.Posté par Bouboul974 le 12/04/2019 18:53

Encor un "dessous de table" en perspective?????????? enfin je croyait que la Mairie voulez aider les jeunes qui veulent s'en sortir

9.Posté par GIRONDIN le 12/04/2019 19:11

..... la mairie lui refuserait le précieux sésame.....
ET
........ Une décision sera rendue la semaine prochaine.....


Elle ment ?

10.Posté par Antoinette le 12/04/2019 20:25 (depuis mobile)

Faut arrêter ya des gens qui sont a coter faut respecter les autres y a d''autres endroit pou une discothèque !!

11.Posté par yab42 le 12/04/2019 21:48

et pourquoi ne pas avoir avoir investi les 200 000e dans un local dans une zone artisanale par exemple... laisse de moune dormir tranquille dans le quartier dont...

12.Posté par Antho430 le 13/04/2019 00:54 (depuis mobile)

La démarche je comprends!! Mais je cautionne pas école fermé = zéro impact.. Faut savoir se positionner et réfléchir à ce que ça engendre et si cette structure propose une solution au côté néfaste de son activité on ne peut que l''écouté !

13.Posté par Ziskakan974 le 13/04/2019 05:52 (depuis mobile)

Je plains le voisinage si elle obtient l''autorisation, entre les places de parking prises d''assaut, les alcoolos, les drogués, le bruit, les agressions, les makots, les bagarres, etc c''en est fini de la tranquillité.

14.Posté par TOULOU le 13/04/2019 06:12

QUOI, N'IMPORTE QUOI ..... Encore une discothèque à côté de riverains ???? et la Préfecture autorise ça ???? proche d'une école ???? et les nuisances sonores, bruits de la musique, éclats de voix des noctambules qui vont déambuler dans les rues, les bagarres sous fond d'alcool, etc ..... N'IMPORTE QUOI, bravo Mr le Maire de prendre une décision adéquat pour la tranquillité de vos administrés. Qu'elle ailles faire son projet ailleurs cette demoiselle, dans une zone d'activité prévu pour ça..... La préfecture est beaucoup trop laxiste sur ses établissements qu'ils ferment par la suite à cause des troubles .... Si le travaille était bien fait en amont, on en serait pas à là.

15.Posté par Tikaf le 13/04/2019 06:49 (depuis mobile)

Pourquoi quand domoune i veux travaille, i refuse? Le maire Tampon lé trop chelou... i préfère donne l'argent pou retrouve son matériel volé.🤔

16.Posté par @11 le 13/04/2019 06:51 (depuis mobile)

Reprendre une affaire déjà existante est différent que de commencer à zéro.. renseigner vous avant de commenter!

17.Posté par JEAN CLAUDE le 13/04/2019 07:36

et les BANQUES auraient pretées de l'argent pour un projet qui n'est pas sur d'aboutir ou il s'agit d’investissements de particuliers

18.Posté par GONTHIER PAYET Bertrand le 13/04/2019 07:45 (depuis mobile)

J''ai du mal à comprendre ses chefs d''entreprise qui ne font pas d''études de marché complète
Avant d''investir !
La salle est t''elle vraiment bien insonorisée ?
C''est vrai le plus gros problème c''est le bruit à la sortie !
C''est vrai qu''il

19.Posté par joseph le 13/04/2019 08:49

girondin est dans les petits papiers de la mairie du tampon pour savoir que la décision sera rendue etc

20.Posté par Le Jacobin le 13/04/2019 09:16

Le Maire à raison de prendre son temps pour étudier le dossier, déjà il y a une observation: vente d’alcool à moins de 200 m d'un établissement scolaire REFUSER.

Comment peut-elle fixer son ouverture sans que le dossier soit complet validé par la Mairie?

La signature du Maire vaut son engagement, il est responsable devant la justice en cas de trouble dans l'environnement.

On ne peut en permanence s'apitoyer sur ceux qui manquent de discernement.

TOUT ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC DOIT AVOIR UN DOSSIER VALIDE PAR TOUS LES INSTANCES AVANT OUVERTURE.

Je ne comprends pas ce passage en force, il lui suffit d'ouvrir 15 jours plus tard.

J'ai attendu un mois avant d'ouvrir mon entreprise parce que l'élu était en vacances en Métropole mon dossier était validé par tous les instances, mon franchiseur ne comprenait pas.

La pauvre secrétaire m'a montrée le dossier sur son bureau complété une semaine avant les vacances de l'élu qui n'est pas passé dans son bureau pour la signature, sans doute il préparait sa valise.

C'est aussi cela le fonctionnement de nos politiciens Péi, RIEN FOUTRE.

21.Posté par GIRONDIN le 13/04/2019 09:39

19.Posté par joseph
C'est marqué dans l'article cher MONSIEUR.

22.Posté par yab42 le 13/04/2019 10:04

ah ah me renseigner pourquoi??? c'est à elle de se renseigner avant de donner un coup d'épée dans l'eau... le risque aurait été moins grand et le final meilleur

23.Posté par néné le 13/04/2019 10:25

@gonthier
relisez l'article vous allez tout comprendre

24.Posté par néné le 13/04/2019 12:54

pour moi on n'ouvre ou on n'ouvre pas c'est pareil
mais cette discotheque existe depuis plus de 50 ans avec fermeture et changement de propriétaires plusieurs fois
pour les debits de boissons aupres de groupes scolaires est ce que c'est valable pour les disco ouvrant aux heures de fermeture des écoles ?

25.Posté par andré le 13/04/2019 13:41

moi je dis qui faut demandé une expertise pour tak il as plus du tout sa tete tout le monde voit surtout les élus mais dit rien le tampon a besoin d air

26.Posté par Bouboul974 le 13/04/2019 14:37

A écouter certains prochaine discothèques se sera dans Grand Bassin

27.Posté par Horreur le 13/04/2019 19:08 (depuis mobile)

A la reun on aime la fête y a chômage et la merde partout mais on s'en fou on s'amuse et surtout on fait le mone les alcools et les défoncé man adore se faire entendre noot kiltir oblige un petit dessous de table et tout rentrera dans l'ordre gars

28.Posté par Norme le 13/04/2019 19:46 (depuis mobile)

La réglementation pour les lieux diffusant de la musique est tres stricte,les techniques d insonorisation sont tres performante,il existe bien les court du soir mais pas la bas .quand a la saleté charge a l etablissement de nettoyer

29.Posté par GIRONDIN le 19/04/2019 19:33 (depuis mobile)

..... Une décision sera rendue la semaine prochaine......


Alors des nouvelles ?????

Ouverture ou pas ????

30.Posté par GIRONDIN le 27/04/2019 06:17

Alors, ouverture ou pas ????????

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >