Santé

Tabac: Un taux de mortalité plus élevé à La Réunion qu'en Métropole

Mercredi 30 Mai 2018 - 16:04

A l'approche de la journée mondiale sans tabac ce jeudi, nous nous sommes intéressés à la consommation de tabac des Réunionnais. Les hommes restent davantage concernés que les femmes, et ce, dès l'adolescence. Mais jeunes comme moins jeunes, l'usage du tabac est plus faible à la Réunion qu'en Métropole. Même si le taux de mortalité est cependant, quant à lui, plus élevé.


Près de 800 tonnes de tabac, quelle que soit sa forme, ont été mises à la consommation en 2016. Malgré un chiffre important, les quantités restent stables par rapport à l'année précédente. Les cigarettes conservent la place numéro 1 de l'offre de tabac sur l'île, avec 92%. Mais leur vente est en légère baisse, alors que celle du tabac à rouler, quant à elle, augmente tout doucement. 

Un tabac plus précoce 

Le tabac fait partie des produits illicites les plus accessibles, après la bière, selon les lycéens. A seulement 17 ans, 65% des garçons et 52% des jeunes filles avouent avoir déjà fumé une cigarette. 22% d'entre eux déclarent fumer tous les jours. L'âge de la première cigarette est de plus en plus précoce. 14% ont déjà essayé avant leurs 13 ans et 37% entre 13 et 15 ans, mais la moyenne a été basée à 16,6 ans. 

Cependant l'écart entre les hommes et les femmes est moins flagrant à ce jeune âge, qu'à l'âge adulte. D'une manière générale, un quart de la population de 15 à 75 ans déclare fumer quotidiennement. 60% d'entre eux sont considérés comme des "gros fumeurs", autrement dit plus de 10 cigarettes par jour. Et 65% de ces fumeurs quotidiens confient avoir envie d'arrêter. Cette envie concerne d'avantage les +45 ans.

Moins de tabagisme qu'en Métropole 

De manière globale, jeunes et adultes compris, La Réunion compte moins de fumeurs que la Métropole. Notamment chez les femmes, où les Réunionnaises sont moins concernées par le tabagisme quotidien. 

Malgré une impression d'un usage important de cigarettes électroniques, seuls 18% des Réunionnais ont cédé à cet usage, contre 25% des Métropolitains. Les derniers chiffres prouvent même que cet usage est 2 fois plus élevé en Métropole, qu'à La Réunion: 3% contre 6%.

Le tabac, un danger pour la santé 
 
Bronchites chroniques, maladies pulmonaires obstructives, cardiopathies ischémiques ou encore cancers: les risques pour la santé dus au tabac sont nombreux.

564 personnes sont décédées sur l'île suite à une de ces pathologies entre 2012 et 2014. Près d'un tiers de ces décès concernent des personnes de +65 ans.

Le taux de mortalité dû au tabac est 3 fois plus élevé chez l'homme que chez la femme. Ce dernier est également 1,5 fois plus élevé que le taux métropolitain. 
Charline Bakowski
Lu 2537 fois



1.Posté par Martino le 30/05/2018 16:26

Mais c'est normal regardez c'est pareil pour la consommation d'alcool
La Réunion est le premier Département Français avant la Région Nord à détenir
le triste record de cosommation d'alccol alors vous trouvez ça normal.
Il y a un réel problème que les pouvoirs publics doivent prendre en compte.

2.Posté par cmoin le 30/05/2018 16:37

Il suffit de ne pas fumer.

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 30/05/2018 17:15

*Moins de fumeurs, ICI,

*Mais plus de morts par tabagisme...

*L'état sanitaire de la population y est pour quelque chose, non?

4.Posté par Urgent !!! le 30/05/2018 17:42 (depuis mobile)

Très urgent, le port des gants obligatoires pour les conducteurs de deux roues motorisés !
Ça, ça va sauver beaucoup de vies...

5.Posté par citoyen le 30/05/2018 18:52

On fait dire aux sondages ce qu'on veut!!!

6.Posté par Lilou le 30/05/2018 19:08

@ 5 Tout à fait d'accord avec vous. Pour répondre à 4, mes parents fumaient, et ce n'est pas pour autant que je suis passée dans l'autre dimension, vu que je vous écris aujourd'hui.
Par contre, on ne parle pas des décès liés aux médicaments allopathiques, ou chimiques si vous préférez ? On ne parle pas des cancers du sein qui sont liés aux mammographies, etc... etc...

7.Posté par Thierrymassicot le 30/05/2018 19:59

@6Lilou....Ce genre d'argument est complètement bidon!!!! La tentative de détourner le problème en focalisant sur un autre sujet est un peu éculé ma fille!!!....En 2017, 73 000 décès consécutifs à la clope....ne parlons pas des milliers de cas de BPCO, d'emphysèmes pulmonaires, de cardiopathies etc...etc... Tu as des actions chez Philip Morris??? Tu tiens un bureau de mort, houpps, de tabac???

8.Posté par onyx le 30/05/2018 23:18

@5 Tu fais la différence entre un sondage et une statistique ? Bon, je te laisse réfléchir... mais force pas trop hein, tu risques la rupture de neurones.

9.Posté par citoyen le 31/05/2018 11:51

@8 pas tout le monde a ton haut degré d'intelligence!! le principal c'est d'être compris!!!

10.Posté par marie le 31/05/2018 12:20

c est peut etre un facteur de plusieurs choses

Comme la MAL BOUFFE + d autres choses que vous connaissez


11.Posté par Triste le 31/05/2018 12:45

Il y'a un vrai malaise dans cette société, à quand une prise de conscience générale car nous savons tous qu'une bonne partie des Réunionnais sont des adeptes de la paresse hygiéniques vus les chiffres le taux mortalité ne concerne pas que le tabagisme, mais aussi l'alcoolisme & le diabète avec un esperence de vie plus faible que l'Hexagone.

12.Posté par Marie le 31/05/2018 13:17

à post 7 Thierrymassicot, BPCO et emphysème pulmonaire reste très souvent lié, bien dommage que les médias ne parlent pas suffisamment de cette maladie évolutive, et qui a pour cause bien sur la cigarette en priorité, expliquer les différentes phases de cette pathologie avant la "grande finale".....!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 12:29 ▶️ Le nouvel hélicoptère du Samu dévoilé !