MENU ZINFOS
Politique

TCO : Le premier conseil communautaire de la nouvelle majorité vote le budget 2020, des tensions affleurent


Ce vendredi, le premier conseil communautaire de la nouvelle majorité du TCO a procédé au vote du budget 2020 et à la désignation des représentants du TCO dans divers organismes.

Par - Publié le Vendredi 31 Juillet 2020 à 19:06 | Lu 4914 fois

Pas moins de 43 affaires étaient à l'ordre du jour de ce premier conseil communautaire, incluant le budget 2020, ou plutôt de ce qu'il reste de 2020. Un budget de transition, précise le nouveau président Emmanuel Séraphin, avant celui de 2021 qui permettra de mettre en oeuvre les projets de la nouvelle majorité. Le budget primitif 2020 s'établit à plus de 195 000 millions d'euros, et l'exercice 2019 présente un excédent de plus de 7 millions d'euros.

Remises de trois mois de loyer pour les petites entreprises des ZAE

La crise sanitaire a des conséquences aussi sur les recettes du TCO, 6 millions d'euros manquent à l'appel, néanmoins les élus ont choisi de soulager les petites entreprises implantées dans les zones d'activité économique (ZAE) de trois mois de loyer, pour un montant de 120 000 euros. Celles situées dans les ports de plaisance se verront offrir un trimestre de redevance AOT, pour 280 000 euros. De plus, est voté un dégrèvement gracieux de deux tiers de la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) pour les PME et TPE essentiellement liées au tourisme, pour un montant de 450 000 euros, sachant que la CFE rapporte environ 22 millions d'euros au TCO chaque année. Un coup de pouce pour ces TPE et PME, fortement touchées par la crise Covid : "Nous devons leur montrer notre solidarité", affirme le président du TCO.

L'Ecocité, grande priorité de l'intercommunalité

Suite à la présentation des comptes de gestion 2019 et des orientations budgétaires 2020, les élus se sont montrés satisfaits de l'état des finances du TCO, et désireux que priorité soit désormais donnée à l'investissement. L'Ecocité est la première priorité de la nouvelle majorité, il en fut beaucoup question durant ce conseil communautaire. Le foncier est en bonne partie acquis, restent 30% des terrains à acquérir, soit 20 hectares, pour un montant estimé de de 5,5 millions d'euros. 

L'Ecocité, qui s'étendra sur 5000 hectares, sera le plus grand projet de France, et vise à devenir un modèle de développement pour la zone intertropicale. En 2020, il s'agit maintenant de passer à la phase de mise en oeuvre, le projet sera créateur de milliers d'emplois et de 30 000 logements.

Le port de Saint-Gilles, dans un état critique, au sein d'une bataille juridique avec la CCIR

Le TCO ayant dorénavant la charge des ports de plaisance, celui de Saint-Gilles pose problème. En effet, la CCIR avait auparavant la gestion du port de la grande station balnéaire de l'île, mais le TCO a décidé, en décembre 2018, de dénoncer par anticipation le contrat de la CCIR. Le TCO demande une expertise contradictoire de l'état du port et fait appel d'une décision du tribunal administratif, la CCIR ayant obtenu en première instance 20 millions d'euros d'indemnisation, alors que le TCO estime que c'est plutôt la CCIR qui devrait répondre financièrement de l'état du port. 2,1 millions d'euros de travaux d'urgence vont être entrepris cette année.

Avant la présentation du rapport sur l'égalité hommes/femmes, Huguette Bello a demandé la tenue d'une minute de silence en hommage à "la grande Gisèle Halimi", en un poignant discours sur les combats menés par l'avocate défenseuse des droits des femmes et des opprimés. Huguette Bello s'est ensuite félicitée de la situation de l'emploi des femmes au TCO : "La situation est meilleure que celle des communes, nos communes devraient se mettre au diapason", sourit-elle.

Des tensions se sont fait sentir autour de la nomination du représentant au grand port maritime

Dans l'ensemble, l'élection des représentants du TCO dans les diverses instances et associations fut sans heurts, à l'exception de celle du représentant du TCO au sein du conseil de surveillance (CS) du grand port maritime. En effet, Emmanuel Séraphin était proposé par la nouvelle majorité, au grand dam d'Olivier Hoarau, président du CS, en tant que maire du Port. "Je note cette évolution, il y a volonté du président du TCO de siéger au conseil de surveillance. Quant à l'esprit de partage, je suis mesuré", insinue-t-il quant à la présidence du TCO, qu'il souhaitait obtenir. L'édile du Port aurait voulu que Henri Hyppolite soit nommé, aussi les élus portois se sont-ils abstenus lors du vote, qui place donc Emmanuel Séraphin au CS du grand port maritime. Henri Hyppolite est quant à lui le représentant du TCO au sein de Cycléa, poste historiquement tenu par un élu de Saint-Paul.

Pas de centre commercial à Plateau-Caillou

A l'occasion d'une question de l'élu d'opposition Alain Bénard, qui demandait que le TCO et la mairie de Saint-Paul s'engagent sur le refus que se construisent de nouvelles grandes surfaces, Huguette Bello a donné une information intéressante : le grand centre commercial initialement prévu à Plateau-Caillou, qui devait regrouper un Carrefour, un Décathlon... ne verrait pas le jour. En effet, le promoteur n'a pas donné signe de vie avant le 30 juin, date butoir à laquelle devait être signé un accord. La maire a rappelé la volonté de la nouvelle équipe municipale de promouvoir les commerces de proximité, aussi s'est-elle réjouie de la fin annoncée de ce grand projet.

L'errance animale, une priorité

Laetitia Lebreton, en charge du sujet, a présenté, avant que ne s'achève le conseil communautaire, les actions futures du TCO quant à l'errance animale, fléau notamment dans les Hauts de l'Ouest. En 2021, est prévue la création d'un centre animalier, ainsi que l'assouplissement des critères financiers pour la stérilisation gratuite des animaux de compagnie. Par ailleurs, très prochainement, des agents mèneront des actions de sensibilisation sur tout le territoire.


Bérénice Alaterre
Passionnée de littérature et de cinéma d'auteur, intolérante à l'injustice, dévoreuse de journaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Benito adolfo le 31/07/2020 19:14

Olivier se la fait mettre à l'envers par Guéguette..

Triste politique spectacle.
Quand à la minute de silence... Belle mascarade. Ce n'est pas l'endroit pour cela.


2.Posté par Citoyenne le 31/07/2020 20:14

Et c'est tout?
Aucun débats sur les quartiers où les marmailles ne disposent pas de transports scolaires adéquats!! Où les parents sont à jour des cotisations facturées??!! Hein! Sourd d'oreilles de nos réclamations??
B y commence bien!!!

3.Posté par Kanal bisik le 31/07/2020 23:05

Le porc de st gilles sa un priorité ????

4.Posté par Tuituit le 01/08/2020 10:44

Une minute de silence pour le maire du Port. L'arrivée d'Huguette met fin à ses ambitions. Pourtant, c'est l'élu de l'ouest le mieux élu (dès le 1er tour) donc le plus légitime contrairement à Séraphin que le peuple rejette....Allez comprendre!

5.Posté par Piéniclé le 01/08/2020 14:41

Mi espère ke Olivier y sava pas fé roule ali dan la boue par perd'lèr...

6.Posté par jean-françois le 01/08/2020 14:45

A Tuit tuit : mais vous n'avez pas bien compris, pourquoi une minute de silence pour le maire du Port, au contraire c'est l'homme qui monte et pas seulement sur l'ouest, séraphin a peur plutôt parce qu'il n'a pas son charisme, c'est le moins qu'on puisse dire...tout le monde sait qu'Huguette a eu sa revanche avec st Paul, elle ne veut pas et elle ne peut pas faire plus, donc la succession est ouverte dans la génération qui suit...

7.Posté par hilton le 01/08/2020 17:57

konbien gaye le vaskiri é lo zil bourik

8.Posté par zoizoblé le 02/08/2020 01:35

lo mèr sinpol y veu fé ek un bourik un soval de kourse...

9.Posté par mugabé le 02/08/2020 19:06

BRAVO a ceux qui ont voté miranville savez vous qu elle a repris son baton de pellerin qu elle est absente depuis 15 jours pour cause de voyages en premiére classe et ce sera comme ça pendant 6 ans preparez vos portes monnaies le plus grave c est que c est zil hibér qui est aux commandes la possession est sauvée avec cette equipe inapte alimentaire cochon vole etc......

10.Posté par Louis P le 02/08/2020 19:59

Eco-cité : kossa sa pou un zafèr là ? Si Madame vé faire écologie alors okip des koshons de la commune na un tacon i jète dan ravine

11.Posté par lectrice attentive le 02/08/2020 20:16

" budget primitif 2020 s'établit à plus de 195 000 millions d'euros, et l'exercice 2019 présente un excédent de plus de 7 millions d'euros. "

La journaliste de Zinfos974 ne se serait-elle pas tromper dans les chiffres annoncés par hasard ?

12.Posté par toto le 03/08/2020 15:36

pas un mot sur les transports publics, pas de gratuité, pas de projets pour réduire le tout voiture.

Du béton et encore du béton,alors qu'il y a des hectares de terrains vagues en plein centre du Port de La Possession et de Saint-Paul...
L'urgence est donc d'imperméabiliser les sols autour de la zone humide, réserve nationale, de l'étang-St Paul !?
Et dire qu'il y a des élus verts ou ex-verts au TCO, que disent-ils ? rien, puisque leur destin oisif d'élu(e)s est assuré !

13.Posté par lectrice attentif le 03/08/2020 20:35

à @ 11.Posté par lectrice attentive le 02/08/2020 20:16

Certainement car 195 000 millions d'€uros = 195 milliards d'€uros !!!

Vous imaginez l'équipe de bras cassés démagogiques du TCO gérer un tel budget ?

Et cela n'a pas interpeller la pseudo journaliste de Zinfos ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes