Politique

TCO: Joseph Sinimalé vante "un redressement financier remarquable"

Vendredi 15 Décembre 2017 - 17:43

À trois jours du prochain conseil communautaire, Joseph Sinimalé, président du TCO, a souhaité faire le point sur le budget primitif 2018, soumis au vote des élus lundi prochain. Un budget d'un montant de 151,8 millions d'euros, dont 125,4 millions en fonctionnement et 26,4 en investissement.  

"C’est un budget maîtrisé et équilibré, qui traduit avant tout un redressement financier remarquable de la situation financière de la collectivité", vante le maire de Saint-Paul lors d'une conférence de presse donnée au Crayon. Une amélioration que l’homme politique explique par "les économies réalisées en 2017 et celles programmées en 2018".
 
"Le TCO a instauré une véritable culture financière", assure-t-il, avant d'énumérer "la maîtrise de la masse salariale" (qui passe de 18,4 millions en 2017 à 17,2 pour 2018), "la poursuite de la réduction du train de vie de la collectivité", "l’amélioration de la performance de gestion de nos satellites (la Semto, Cycléa…)" mais aussi "le recentrage des actions du TCO sur les dépenses obligatoires". Et l'élu de mettre en avant :  "Les dépenses réelles de fonctionnement baissent de 1,1% par rapport à 2017 alors que le projet de loi de Finances 2018 impose de limiter la hausse de ces dépenses à 1,2 %. Nous allons plus loin".
 
"La lutte contre l'errance animale sera prise à bras le corps"

Ainsi, grâce à ces "efforts", la collectivité se félicite d’avoir pu dégager un niveau d’épargne brute de près de 14 millions d’euros en 2018, avec pour objectif d’atteindre un taux de 15% à l’horizon 2020. Un ratio d’endettement qui s’améliore (passant de 10,9 ans/11,2 en 2017 à 7,2/10,5 en 2018) est aussi souligné. De quoi "montrer aux banques que nous sommes crédibles pour les investissements", se réjouit le président du TCO. Le budget primitif présente d’ailleurs des investissements qualifiés de "réalistes", avec une enveloppe de 19  millions d'euros "notamment dédiée à l'activité économique et à la création d'emploi". 

Au cœur de l’actualité, la problématique de l’errance animale a également été abordée. "La lutte contre ce fléau sera prise à bras le corps en 2018", annonce Joseph Sinimalé, citant la multiplication d’actions de sensibilisation de la population, les campagnes de stérilisation pour les foyers non-imposables (1,5 million de budget), l’extension de la fourrière et la poursuite des captures d’animaux errants.

"Nous avons inscrits des crédits d’investissement pour les études et pour la construction d’un équipement parce que nous estimons qu’il faut protéger les animaux et ne pas les laisser errer, mais aussi pour des raisons touristiques. Nous mettons le paquet pour avoir cet équipement d’ici 2020", conclut-il.  

M.A - marine.abat@zinfos974.com
Lu 4990 fois



1.Posté par JORI le 15/12/2017 18:50

"Un maire est habilité à un double titre pour mettre fin à l’errance ou à la divagation des animaux : au titre de son pouvoir de police générale qu’il détient en vertu de l’article L. 2212-2 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), qui l’habilite à intervenir pour assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publiques, et au titre des pouvoirs de police spéciale que lui attribue le Code rural"
"a responsabilité de la commune peut être engagée sur le fondement de la faute dans le cas contraire. Il en va ainsi :


Ø lorsque des dommages ont été causés à des troupeaux par des chiens errants en raison d’une insuffisance des mesures prévues pour empêcher la divagation des chiens ou en raison de fautes lourdes commises dans l’exécution de ces mesures (CE, 27 avril 1962, De la Bernardie),

Ø en cas de carence du maire à mettre fin à la divagation d’un chien errant, notamment en ne faisant pas appel une seconde fois au service de la fourrière dont la première intervention avait échoué (TA de Rennes, 6 novembre 1996, Monnerais),


Ø en cas de carence du maire à prendre des mesures d’ordre juridique ou matériel susceptibles d’empêcher la divagation dans la commune de porcs errants (TA Bastia, 3 mai 1985, Marchetti)."

2.Posté par saintandréen le 15/12/2017 20:26

En cas de carence du Maire, le Préfet doit prendre le relais c est la loi.......

3.Posté par DOGOUNET le 15/12/2017 20:36

Encore une guignolade du SINIstré intercommunal. La miss Dupuy est sans doute baillonnée au profit du démago de patron...celui qui revendiquait il n'y a peu un moratoire sur l'écocité dont on nous rabâche les oreilles sur fond de spolation des proprios. Ouvrons les yeux: Il suffit de consulter les marchés publics du TCO mis à appel d'offres: Ils sont quasi inexistants, c'est tout dire !

4.Posté par klod le 15/12/2017 20:52

qu'en pense flores et son "crise roquin" ...........lu applaudie le sini ? et sini y applaudie le flores , et réciproquement ?


marmaille , bandes zébus la run , i fé ri , excuse mon pardon pou zot !

5.Posté par Tifaine le 15/12/2017 21:42

Ce président "gros doigt" prend les gens pour des imbéciles et jongle avec les chiffres, un peu comme le fait sa fifille....Un budget qui fait la part belle au fonctionnement (80 % !!!!), avec des embauches et frais de mission injustifiés, alors que les prestations ont diminué de 50 % (!!!) avec un ramassage des ordures une fois par semaine au lieu de 2 auparavant, sans compter les augmentations d'indemnités du président, des vice-présidents....
Vivement 2020 nou va mèt son poids au feu, ali, son fifille et lo band' ali baba...

6.Posté par Eric le 16/12/2017 07:13

Les prestations ont diminué et les taxes ont augmenté et il est content de sa gestion !

7.Posté par margoze le 16/12/2017 04:39

Mon salaire 1518€ crédit maison 1254€ il me reste 264€ pour manger !!!!!!! Belle gestion c’est sûr

8.Posté par La Cata le 16/12/2017 08:29

Il prend vraiment ses électeurs pour des gougnafiers, la commune n'a jamais été aussi sale, les requins malgré les millions et les zoreils, sont de plus en plus présents,

9.Posté par Pierre Balcon le 16/12/2017 09:35

triste Jori !

On lui parle du redressement financier du TCO et le voilà qui s'embarque dans la lutte contre l'errance animale , réminiscence de son ancien métier sans doute .

Il oublie au passage deux autres articles plus civilisés et bienveillants du code rural :

Article L214-1

...Tout animal étant un être sensible ....

Article L214-3 ...

Il est interdit d'exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques ainsi qu'envers les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité..

Jori oublie aussi que Brigitte et Emmanuel ont adopté un chien abandonné et , comme Jésus Christ qui s'exprimait lui même par parabole , ont ainsi voulu indiquer à leurs apôtres qu'ils devaient abandonner leur ancien monde de barbarie ...

10.Posté par ja le 16/12/2017 11:10

C'est un incompétent et paumé,il préfère saint gilles les bains que les autres quartiers de Saint Paul

11.Posté par Réveillez vous le 16/12/2017 12:29

margoze
"Mon salaire 1518€ crédit maison 1254€ il me reste 264€ pour mange"


un taux endettement 82% ....
vous m expliquer comment la banque à accordé un crédit pareil...?? le taux max en normalement c est 33% soit pour un salaire de 1500€ un crédit maxi en remboursement de 500€ environ ....

12.Posté par Marie le 16/12/2017 13:00

ah ah ah i sait compter celui là....avec lui 2+2 =5....ze croit ké que le zozef i berne zot toutes!

13.Posté par La Cata le 16/12/2017 14:42

No comment ! une hérésie de la vie courante de la RU , république bananière quand tu nous tiens !!!

14.Posté par La Cata le 16/12/2017 14:59

NEXT!

15.Posté par Hugh le 16/12/2017 18:49

Ah !! Sacré Sinimalé.
Toujours le guignol de l' Zinfo.

C'est quand que tu me donnes une poubelle jaune car mes déchets plastiques sont toujours dans la bleue et ce, depuis presque un an. On me l'a volé ( faut le faire quand même ).
NON ON NE DONNE PLUS DE POUBELLE. ( Réponse du TCO ). Je vais donc chercher donc un gardien de poubelle sur Lebonoinc.
Peut-être que si, j'appelles au 1er Janvier, je risque cette fois-ci d'en avoir une.
TCO ? REMARQUABLE...

16.Posté par Grangaga le 16/12/2017 19:12

Bann' domounn', outourr' d'li là...............
La pwin la ontt', ou la pi lo..........né...............
Po fé ontt' zot' ...famy........

17.Posté par klod le 16/12/2017 22:30

on a dit pas "le physique" .mais la photo y fait peur à mwin ............. excuse mon grand pardon !!!!!!!!!

18.Posté par Simandèf le 17/12/2017 08:40

Mentez une fois au peuple et il doutera de tout ce que vous lui direz et cela pour toujours.

19.Posté par kersauson de (P.) le 17/12/2017 11:17

MDR
il s auto-vante le sinémalà le gougnafier
comme l'arroseur-arrosé ! le guignol de Zinfo ( desolé d insulter les vrais guignols de Canal)

qu'attend le prefet pour mettre sous tutelle ce conteur ne sachant pas compter ( 2+2=5)

le Sage Socrate a dit "Mentez une fois au peuple et il doutera de tout ce que vous lui direz et cela pour toujours."

20.Posté par Moi président le 17/12/2017 14:27

Après observation approfondie, il s'avère que post 17 n'a pas tort. Le maire n'est pas à son avantage sur cette photo.
Il fait un peu "zombie". D'ailleurs, sur la photo de présentation de la vidéo, on pourrait croire qu'il s'apprête à dévorer un morceau de cou de son collaborateur. C'est probablement sa lenteur qui a sauvé la vie de ce dernier.

21.Posté par babar run le 17/12/2017 20:51

POST@8.....ses électeurs SONT des gougnafiers........

post@19.....preuve que les st paulois ignorent Socrate....et lui pissent dessus...ils l'ont réélu.....c'est vous dire si sont bêtes.......(au mieux ils connaissent Socrates.....le milieu de terrain brésilien.....).....

22.Posté par AGENT MULDER le 20/12/2017 12:49

l ancien TAULARD est diplomé en finance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter