Alertes infos :

TCO: Des saynètes pour sensibiliser à la gestion des déchets et éviter les asticots


En cette période d’été austral propice à la prolifération d’asticots dans les poubelles, le TCO mise sur l’humour et l’effet de surprise pour sensibiliser les habitants.
 
Ainsi, ce mercredi matin, une équipe s’est rendue chez Jeanne, une riveraine de l'Ermitage, pour lui jouer une saynette. Le pitch : un couple (interprété par Jessica Drouet et Daniel Vaitilingom, tout deux médiateurs au TCO) se chamaille au sujet des ordures ménagères. C’est alors qu’un médiateur, Aurélien Centon, intervient pour leur expliquer les bons gestes.
 
Trier les déchets, mettre un sac poubelle, toujours refermer le couvercle, donner les restes aux animaux, ou sinon, les congeler et les jeter peu avant le passage du ramassage des ordures font partie des conseils délivrés. Aurélien explique en outre que les habitants peuvent faire appel à l’équipe "Met Propre", qui interviendra avec un kit composé de bicarbonate, d’huiles essentielles et de plaquettes d’informations. "Vous pouvez aussi nettoyer la poubelle avec du vinaigre", conseille le médiateur. "Ça éloigne les mouches, et si on n'a plus de mouches, on n'a plus d'asticots". 
 
Des "trucs et astuces" plus que nécessaires en période de forte chaleur. D’autant plus que depuis août 2014, la fréquence de collecte des déchets ménagers a été réduite à une fois par semaine (deux fois en zone dense), engendrant le mécontentement de certains usagers.

"En deux jours, les asticots arrivent"

"Les camions tournaient parfois presque à vide pour le deuxième ramassage", justifie Hung Do Cao, responsable d’exploitation à la direction environnement du TCO, alors que la mesure est censée permettre des économies. "Si on respecte quelques règles, il n’y a pas de problème", poursuit-il, assurant que les plaintes ont été "peu nombreuses" et que la mesure a été "globalement acceptée des usagers".  
 
Jeanne, elle, avoue qu'elle ne triait jusque là "pas bien". Elle se dit ravie d'avoir pu apprendre les gestes simples à réaliser. "Parce que sinon, en deux, jours, les asticots arrivent. Chez moi on est peu nombreux, mais pour les familles nombreuses, c'est encore pire".

Ce genre d'action, qui a vocation à se dérouler dans les endroits ou événements rassemblant du monde, s’ajoute à celles déjà mises en place régulièrement, rappelle Hung Do Cao. Stands, porte-à-porte et interventions en milieu scolaire font notamment partie de la démarche régulière de sensibilisation. Il est d'ailleurs possible de demander une intervention en composant le numéro vert (0800 605 605) ou via le formulaire en ligne.  

Pour les médiateurs, une chose est sûre, faire passer le message de manière ludique permet aux habitants de se sentir plus impliqués. "Les retours d'expérience sont prometteurs", affirme le TCO. 

---
Découvrez des extraits de la saynète jouée ce jeudi matin :


Tous les conseils ci-dessous : 

Jeudi 2 Février 2017 - 14:33
Marine Abat - marine.abat@zinfos974.com
Lu 6789 fois




1.Posté par Louis Pariot le 02/02/2017 17:37

J'espère que zinfos suivra la suite : c'est à dire les résultats de cette campagne de prévention.... Curieux de voir si les cochons vont se repentir...

2.Posté par Titi or not Titi le 02/02/2017 20:32 (depuis mobile)

"la gestion des déchets" Devient De L''Or Pour Certains ! 😄😄💰💰💰

La Logique : 😜
Plus De Camions, De Travailleurs, De Jours De Ramassage ! 👍
Virer Les Politiciens, Les Mini Chefs ...Les Alimentaires ... 😜

ANouLa©®

3.Posté par Marie le 02/02/2017 21:43 (depuis mobile)

Saynètes ou scenetes ?

4.Posté par klod le 02/02/2017 22:45

assez de saynettes ................. l'infantilisation endémique y fé ri ................ tout di mounde la bien compris .y reste les "pa la ek sa" ................. respect la terre la Réunion , totoche le peu !

5.Posté par klod le 02/02/2017 22:46

assez de saynettes ................. l'infantilisation endémique y fé ri ................ tout di mounde la bien compris .y reste les "pa la ek sa" ................. respect la terre la Réunion , totoche le peu !

6.Posté par babar run le 03/02/2017 07:05

post @ 4....5......klod

PAS FAUX....syndrome du "pas la ek sa"......."sa ta nous"........"na des moucates lé payé pour nettoyer".......

7.Posté par Isis le 03/02/2017 08:35

Pour les asticots, il n'y a qu'à les donner aux pêcheurs... Mais bon, les asticots sont là, parce que les mouches pondent des oeufs sur les restes de viande, surtout...

8.Posté par Vache à Lait le 03/02/2017 11:41

Cochon un jour, cochon pour toujours?