MENU ZINFOS
Société

TAO: Le rapport de la CNDP étrille le tramway de la CINOR


La Commission Nationale du Débat Public (CNDP) a rendu fin novembre un rapport sur le projet de tramway reliant l'aéroport au Barachois. Fait rare, le rapport est très critique, au point que le président de la Cinor Gérald Maillot a adressé un courrier à Chantal Jouanno, qui préside la commission, pour se plaindre du traitement reçu.

Par - Publié le Jeudi 2 Janvier 2020 à 10:54 | Lu 5831 fois

C'est un rapport d'à peine une trentaine de pages, passé relativement inaperçu, tant la CNDP est habituellement feutrée. Problème: celui-ci est étonnamment critique, sur plusieurs points. Signé par les deux garants désignés, dont l'une a participé de la concertation sur le RunRail de la région Réunion, le rapport a pour objet de faire la synthèse de la concertation préalable, qui tient lieu de débat public, sur décision de la CNDP.

Les garants étaient prévenus dans la lettre de mission signée de la présidente Chantal Jouanno, en date du 9 mai 2019: la CNDP estime que le TAO pose "de nombreuses questions", vu l'existence d'un projet régional. Problème essentiel de complémentarité des deux projets, "...que ce soit en terme de tracé, de caractéristiques, de coût, de calendrier ou de jeu d'acteurs, tout porte à penser que les deux projets risquent d'entrer en concurrence, aux dépens de la qualité de la participation du public". Ainsi, la CNDP affirmait que l'enjeu principal de cette concertation préalable résidait "dans son articulation efficace avec celle du projet régional." La CNDP appelait le garant, dans la lettre de mission, à "amener les deux porteurs de projet à se coordonner".

Le rapport issu de la concertation préalable est de la même veine, il en ressort clairement que le problème de complémentarité des deux projets se pose toujours, mais aussi que le choix de la CINOR d'intégrer la modification du Plan de Déplacement Urbain (PDU) peut être considéré comme un passage en force: "Le choix de la concertation préalable pourrait donc être considéré par certains comme un évitement de procédure pour le PDU." En effet, la concertation préalable concernait à la fois le PDU et le TAO, et le garant estime que ce choix a compliqué l'information au public, par ailleurs il affirme que les mairies de Sainte-Marie et Sainte-Suzanne n'ont pas été concertées, alors que le PDU concerne toute la CINOR.

Un rapport à charge, selon Jean-Pierre Marchau

Si le rapport juge que la concertation a touché suffisamment de personnes, et que les moyens alloués étaient satisfaisants et innovants, il pose la question de "ce que recouvrent les chiffres de cette participation du public et sur son mode de calcul." . Interrogé, Jean-Pierre Marchau, vice-président de la commission transports et déplacements de la communauté de communes du Nord, estime qu'il s'agit d'un "rapport à charge", alors que celui du RunRail était positif, et souligne que les deux rapports ont une garante commune.

"Par exemple, le rapport affirme que le RunRail figurait sur le PDU existant, mais c'est faux, il stipulait seulement l'arrêt du Tramtrain!", s'insurge l'élu EELV, très investi lors des actions d'information au public. Jean-Pierre Marchau estime aussi que les dires du garant sur le PDU sont erronés: "C'est un procès d'intention que de dire que le PDU aurait été peu abordé lors de la concertation, le dispositif de concertation était pour une large part consacré au PDU."

Comme il est permis de lire en filigrane dans le rapport que le TAO serait "sorti du chapeau" pour court-circuiter le projet de la Région, nous avons posé la question à Jean-Pierre Marchau, qui répond qu'il a évoqué le projet d'un tramway urbain dès 2015, et que, en 2017, face à l'engorgement de la circulation et au risque de coma circulatoire, le président de la CINOR a décidé de lancer le TAO. "On a vu que le projet de la Région devait passer à l'extérieur de Saint-Denis, il fallait corriger le tir pour désengorger le Barachois.", explique-t-il. 

Jean-Pierre Marchau est cependant en accord avec la CNDP lorsque celle-ci préconise de coordonner les deux projets de tramway afin qu'ils soient complémentaires, et appelle à la création d'un syndicat de projet réunissant la ville de Saint-Denis, la Région et la Cinor.

Un premier pas en ce sens a d'ailleurs déjà été fait puisque la Région a pris, en septembre dernier, la co-maîtrise d'ouvrage du projet TAO avec la CINOR.

Et un peu plus tard, Didier Robert, au cours d'une conférence de presse, avait affirmé qu'il fallait trouver une solution entre les deux collectivités, Région et CINOR, pour que les deux projets puissent se faire. Un rapprochement s'était clairement fait sentir, au point que le président de la Région avait déclaré qu'il n'était pas impossible, si c'était vraiment nécessaire, que la Région démarre son projet de Run Rail dans l'Est, pour ensuite le prolonger sur St-Denis. De façon à donner à TAO une chance de trouver les financements nécessaires.

Mais la campagne électorale est passée par là qui a vu Gérald Maillot signer la condamnation du Run Rail en conseil municipal de Saint-Denis, à la demande de Gilbert Annette.

Nul doute que les relations entre les deux hommes ont dû se rafraichir depuis.

Il est dès lors plus que probable qu'aucun accord ne sera trouvé avant les municipales de mars. Dès lors, la date de début des travaux initialement prévue fin 2020 semble assez irréaliste, d'autant que l'enquête publique du TAO n'est pas lancée et que l'appel d'offre pour la désignation d'un conducteur d'opération du projet a été classé sans suite en octobre.

Dommage que des considérations électorales retardent encore de quelques mois une solution à même de résoudre le coma circulatoire qui touche Saint-Denis et Sainte-Marie.
 


Bérénice Alaterre
Passionnée de littérature et de cinéma d'auteur, intolérante à l'injustice, dévoreuse de journaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par eh oui! le 02/01/2020 11:12

Eh oui, les deux projets risquent d'entrer en concurrence!
ça c'est un scoop!
Il faut être con comme un élu de chez nous pour osez faire semblant ( à moins que ce ne soit encore plus grave et incurable qu'il n'y parait à les écouter!) de ne pas voir le chevauchement des projets qui ne sont nés que pour satisfaire les égos surdimensionnés de nos "pseudo dirigeants "
la seule chose qui les intéresse c'est bien entendu les retombées sonnantes et trébuchantes que devront cracher les entreprises retenues pour gonfler un peu plus les caisses des "partis" ou les fortunes personnelles bien planquées pas si loin que ça !
Le reste , rien à foutre!

2.Posté par Merci Gilbert le 02/01/2020 11:17

Gilbert t'es un vrai fouteur de M.... !
Tu ne penses qu'à la politique politicienne !
Tu ne penses qu'à tes amis à Madagascar !
Laisse cette ville entre les mains de vrais bâtisseurs !

Gilbert, tu n'es qu'un petit joueur (de foot) !

Depuis 2008 que tu es maire de notre commune aucun projet n'est sorti de terre !

Gilbert tu es le maire de l'immobilisme !
Bientôt nous pourrons lire dans le dictionnaire à la définition du mot "Immobilisme" = Gilbert Annette - Soyons Gilbert Annette, ne faisons rien pour nos administrés !

3.Posté par Arsene le 02/01/2020 11:20

Et combien de millions d'euros dépenser à payer un cabinet dénommé ELAN pour un projet mal ficellé !!!!!!!

Pauvres moutons que nous sommes. Notre berger Gérald MALILLOT est en train de nous tondre jusqu'à l'os

on se demande bien pourquoi quand on connaît le prix d'une campagne électorale lui qui est candidat sur Ste

Marie !!!!!!!!!!

4.Posté par Mwin la pa di le 02/01/2020 11:28

Des cons qui dilapident les sous des citoyens

5.Posté par Dehors ! le 02/01/2020 11:29 (depuis mobile)

La preuve irréfutable que Gerald Maillot (constructeur illégal de maison sur terrain agricole) est de mèche avec Gilbert Annette. Foutez moi ça dehors !

6.Posté par Et oui... le 02/01/2020 11:30 (depuis mobile)

Pouvez-vous svp nous tenir au courant sur l'enquête concernant les constructions illégales de Gerald Maillot ?

7.Posté par Katrina le 02/01/2020 11:45 (depuis mobile)

La CINOR est aux ordres du clan annette et des ambitions pharaoniques de maillot. Elle est passée où la volonté d''être au service du citoyen? Les projets sont faits pour service leurs ambitions et rien d''autres.

8.Posté par Ericka le 02/01/2020 11:47 (depuis mobile)

Mr Marchau devrait arrêter de s''insurger pour tout et n''importe quoi. Il saoule. Il a la leçon à faire à personne, lui qui a vendu son engagement pour l''écologie contre des sièges et des délégations grassement rémunérés.

9.Posté par nene le 02/01/2020 12:04

jean pierre MARCHAU a mis des batons dans les rouages de certains projets d'opposants politiques
et maintenant c'est son tour de subir

10.Posté par DOGOUNET le 02/01/2020 12:05

Félicitons nous que la CNDP se prononce sur la vacuité de ces projets quasi concurrentiels destinés à flatter l'égo démesuré de ces 2 gugusses dilapideurs de fonds publics. Qu'il y soit mis bon ordre et que leur intègration au profit des seuls usagers fasse référence.

11.Posté par TICOQ le 02/01/2020 12:08

Le grand absent de l'histoire est l'intérêt public. Ces élus en sont justement dépositaires et aucune considération partisane ne devrait entraver des projets qui vont dans l'intérêt général.

Ces gens ne sont pas dignes de représenter ceux qu'ils administrent.

12.Posté par Matt le 02/01/2020 12:23 (depuis mobile)

Jean Pierre Marchau était à la Région déjà pour le projet tram train. Le dossier était mal ficelé techniquement et financièrement. Ça a capote.
Aujourd hui il est à la Mairie (quel rebondissement) il défend un projet mal ficelé.
Incompétence totale !

13.Posté par GIRONDIN le 02/01/2020 14:14

Le projet de Couapel ne répond qu'à une seule chose,
À la question du pourquoi du choix de St Denis, Mme Couapel a répondu sur Réunion la 1ere radio: '' '' '' QU'ELLE RÉPOND à UNE DEMANDE POLITIQUE '' ''.

14.Posté par Bis repetita ! le 02/01/2020 15:21 (depuis mobile)

Conclusion erronée : alors que le RunRail était en passe d’être lancé, le retard pour les réunionnais ne sera pas de qques mois mais de qques années !
Cela impacte directement la population, les entreprises, l’emploi... Tristesse et honte à eux.

15.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/01/2020 16:01

fukcd473
Ils ont eu autant de problèmes à Maurice avec leur métro ? Mdr !

Marchau c'est un peu comme Goullet de Rugy et ses homards. Il ne porte que l'étiquette "Vert". Pour le reste la gamelle de la ripoublick est trop bonne.

16.Posté par Pourquoi pas ? le 02/01/2020 16:19

Pourquoi ne pas faire les 2 projets !

Celui du Barachois pourrait être le début du rail pour aller vers l'ouest et le sud.
Celui de Bertin pour désengorger Saint Denis grâce aux différents téléphériques !

17.Posté par @ 13 le 02/01/2020 16:25

Sacré GIRONDIN, toujours à écrire que de la M....
Politique, son étymologie est : science des affaires de la Cité !

La réponse de Madame COUAPEL est parfaitement juste ! Son projet répond à une demande de la cité, de ses habitants !

GIRONDIN et JORI, les commères d'internet ! Toujours à écrire de la véritable M...... juste pour détruire les projets de leur adversaires politiques Didier ROBERT... Vous êtes minable, vous faites vraiment pitié ! Plus on vous li plus vous êtes des rigolos !

18.Posté par Laurent le 02/01/2020 17:24 (depuis mobile)

Post 17 a raison j''adore votre commentaire sur girondin et jori les deux socialistes aux commandes pour tout critiquer et protéger annette et sa clique incompétente

19.Posté par Marcl le 02/01/2020 17:39 (depuis mobile)

Le bureau d''études elan va leur rétablir tout cela avec un nouveau contrat a la cinor pour des millions l''argent coule à flot

20.Posté par GIRONDIN le 02/01/2020 18:46 (depuis mobile)

17. @ 13
Laurent
La M...?

Faut sortir de sa zone de confort, les petits!

À la question du pourquoi du choix de St Denis, Mme Couapel a répondu sur Réunion la 1ere radio: ''' QU'ELLE RÉPOND à UNE DEMANDE POLITIQUE ''


Vous voulez les chiffres ?

21.Posté par Question bete le 02/01/2020 19:01 (depuis mobile)

Quel cabinet conseille la cinor déjà...? Le même qui sévit à l'opmr...?

22.Posté par Merci didier le 02/01/2020 19:29

Didier t'es un vrai fouteur de M.... !
Tu ne penses qu'à la politique politicienne !
Tu ne penses qu'à tes amis au seychelle !
Laisse cette ville entre les mains de vrais bâtisseurs !

Va finir la déviation de St Joseph
Va finir la nrl
Va finir de mettre les 2000 bus

Didier tu n'es qu'un petit chanteur de haliday

Depuis 2010 que tu es élu tout part en couille !

Didier tu es l'immobilisme !

23.Posté par ?le racisme francais importé a la reunion contre nous le 02/01/2020 19:55

Le rapport issu de la concertation préalable est de la même veine, il en ressort clairement que le problème de complémentarité des deux projets se pose toujours, mais aussi que le choix de la CINOR d'intégrer la modification du Plan de Déplacement Urbain (PDU) peut être considéré comme un passage en force: "Le choix de la concertation préalable pourrait donc être considéré par certains comme un évitement de procédure pour le PDU." En effet, la concertation préalable concernait à la fois le PDU et le TAO, et le garant estime que ce choix a compliqué l'information au public, par ailleurs il affirme que les mairies de Sainte-Marie et Sainte-Suzanne n'ont pas été concertées, alors que le PDU concerne toute la CINOR.

................................................



maillot le habitué a etre doux ??????? la fini son temps en mars c est gironcel i prend la main enfin sof que allamelou i sa passer et leperlier i revient mediatheque ste suzanne



pauvre de nous ................temps d expert




gerald arrete gaspille l argent le pas ou et quoi la fe out case ds pied salade la?

24.Posté par ?le racisme francais importé a la reunion contre nous le 02/01/2020 19:56

le rapport sur souffrance au travail ? 100.000 euros resultat zero

25.Posté par Son projet répond à une demande de la cité, de ses HABITANTS ! ET MON CUL le 02/01/2020 20:09

Mon avis sur le "Run Rail", le nouveau projet de tramtrain de la Région
Le 05/07/2019 | Par Isabelle | Lu 1398

Run Rail, un tramway qui va connecter Saint-Benoit à Saint-Joseph, en passant par la côte ouest ! Le projet est carrément ambitieux ! Je m'imagine déjà aller à l'Ermitage sans galérer pour me garer, et rien que ça, c'est top ! C'est top, parce que ça veut dire que je pourrais partir de chez moi en vélo, presque tous les dimanches mêmes. A l'Etang-Salé, à Saint-Leu, à Saint-Gilles... J'aurais juste à choisir mon arrêt ! Je récupère mon vélo dans un des wagons du train, et c'est parti ! Je rêve...

Je rêve, oui, parce que si c'est pas compliqué de descendre jusqu'au Gol (et j'espère qu'il y aura un arrêt là ?), je ne suis pas sûr d'avoir encore mes jambes pour le faire lorsque le tram sera mis en route ! Je m'explique : Saint-Denis a droit a un tram tout neuf, qui va comme dit la vidéo de « Duparc » à « Bertin ». Et pour faire ça, il faut 300 000 000 d'euros (il faut toujours penser à écrire les chiffres en entier, ça donne leur vrai dimension...). Ah quand même... Parce que j'ai compté : si le premier tronçon « Duparc – Bertin » coûte cette somme, pour arriver jusqu'au Gol, il faudra ajouter 70 km, c'est-à-dire multiplier le coût des 10 km de Saint-Denis à la distance qui sépare Bertin du Gol, ce qui donne : 70 x 300 000 000, c'est-à-dire 21 000 000 000 d'euros... En fait, quand y'a trop de zéros derrière, il faut remettre des mots, sinon on ne comprend rien !



Il faudra donc, pour relier Bertin au Gol, en plus des 300 millions déjà dépensés depuis Duparc, ajouter 21 milliards ! Plus encore 30 km pour aller jusqu'à Saint-Joseph (900 millions), plus encore 30 km pour aller jusqu'à Saint-Benoit (900 millions). En fait, votre projet au total il coûte 23 100 000 000 (il faut lire 23,1 milliards d'euros!). Mais en fait, je n'irai jamais à l'Ermitage en tramway depuis chez moi ?! Sauf si je déménage vers l'ouest ?! Mais en fait, on construit un tramway uniquement pour Saint-Denis ! Pourquoi ce n'est pas dit ? Parce que je ne sais pas bien, vu le contexte actuel, les gilets jaunes, les baisses de budgets, l'Europe, le chômage, et peut-être même un ou deux cyclones (ce que je n'espère pas!) d'ici la fin de tout ce chantier, où on va trouver cet argent ? Moi je ne l'ai pas. Je paye déjà une nouvelle route pour le littoral (la « NRL » comme on dit).

Tout ça pour dire que, aujourd'hui je n'ai pas d'enfants, mais je compte bien en avoir (quelques détails de vie à régler avant). Alors, si demain j'en ai un, ou deux, ou trois, il est hors de question que ce soit eux qui paient la facture ! Parce que ce projet il est beau, il fait rêver, mais à quel prix ? Et honnêtement, si c'est pour se retrouver avec pas de tram sur l'île, mais deux lignes uniquement sur Saint-Denis (parce qu'il y a un autre projet je crois?), je trouve ça injuste.

D'ici là, je serai volontiers venue à l'une des « balades urbaines » pour faire part aux équipes de mes remarques, mais il n'y en a plus... Un mois de concertation et deux balades (plus deux ateliers, c'est vrai), pour décider du devenir de plusieurs décennies, je trouve ça pour ma part un peu juste.

Et enfin, je profite de ce message pour vous poser quelques questions (du même ordre et en lien) : que me reste-t-il à régler sur la facture du précédent projet de tramway qui a été abandonné ? Est-ce que en plus de la nouvelle note, mes (futurs) enfants vont devoir continuer à solder cette autre facture ? Et si oui, pour combien de temps encore ? Tous ces chiffres me donnent le vertige... En fait ils me font peur, vraiment. Alors oui, que les dionysiens changent de mode de transport, qu'ils soient plus « verts », c'est bien, mais attention à ne pas tous nous endetter pour un... désir... C'est bien ça le titre du film ? « Un tramway nommé désir »... Ce désir, si il est sincère, ne peut pas être celui d'un train qui fait quasiment le tour de l'île... C'est pas possible, parce que c'est trop cher ! Alors pourquoi la Région va-t-elle poser une seconde ligne de tramway sur une ville qui en aura déjà une, alors qu'il y en a qui n'ont rien ? C'est Saint-Denis ou rien, c'est ça ? C'est peut-être ça le désir : une ville nommée désir, Saint-Denis

26.Posté par Pascal le 02/01/2020 21:53 (depuis mobile)

En attendant le tram à l''île Maurice 🇲🇺 est déjà en opération.

27.Posté par albert petit le 02/01/2020 23:11

en attendant gérald maillot test le téléphérique à Médellin, construit des maisons sans permis, va avec le cabinet élan au pays basques ( l' E.T.A pour les connaisseurs) . et profite du soutien de pierrot la lune en finançant zinfos ........ vive 2020

28.Posté par Marcl le 02/01/2020 23:24 (depuis mobile)

Pour la personne du long message numéro 25 vous faites vos savants calculs faux c''est vrai en direction de la region MAIS avez vous calculé pour le projet de saint denis payé par la cinor 400000000 euros c''est fou pour dix kilomètre ? Au pôle océan?

29.Posté par JORI le 03/01/2020 00:14 (depuis mobile)

17.C''est bien ce que je disais,vs avez bien de la m. dans les yeux car vs êtes le seul ici à avoir vu ls 2000 ecobus,ls 4000 emplois induits par le TEE ou ls 600000 touristes, voire ls 10000 emplois verts.Allez lave vs yeux avant d''écrire ds âneries

30.Posté par BABAR RUN © le 03/01/2020 06:09

arrêtez de voter pour des kaniards qui font de la politique de nervis..........vous verrez.....ce sera mieux.....

31.Posté par ?le racisme francais importé a la reunion contre nous le 03/01/2020 07:18

Le Groupe Elan
Aujourd’hui le Groupe Elan, ce sont 4 structures, 4 entités sur plusieurs Territoires pour vous aider à changer le Monde.

Elan DeveloppementElan IngénierieElan Ocean IndienDextec
PuceLogoElan Une filiale Elan Développement
Garantit le développement durable et aboutit des projets portés ou souhaités par les collectivités.
En savoir plus
Le Groupe ELAN est reconnu comme une personnalité affirmée pour ses approches de management de projet mobilisant des expertises pointues dans des approches transversales portées par ses 4 filiales .

Nos clients nous reconnaissent deux forces :

La capacité à se libérer des raisonnements académiques
Une équipe passionnée d’une quarantaine d’ingénieurs de consultants (salariés ou partenaires affiliés), en capacité de sortir des sentiers battus, avec des compétences pluridisciplinaires, un regard transversal en management de projet, prospective territoriale, planification et aménagement du territoire, développement économique et des infrastructures de transports, urbanisme et programmation architecturale, fiscalité et financement de projets, communication et concertation.
Le choix du Groupe Elan pour ouvrir des voies nouvelles, un esprit pionnier.
La capacité à concrétiser les solutions préconisées aux décideurs et aux conditions prévues
Sa double compétence de bureau d’études et d’AMO, garantit la culture de la performance : Traduire dans la réalité, les constructions de l’esprit, et rendre opérationnels les équipements imaginés… avec la volonté de renforcer les compétences des opérateurs, pour favoriser les bénéfices durables de nos réalisations pour donner du sens au Développement par l’humain pour le vivant.
Le choix du Groupe Elan pour la garantie du résultat durable.


Implanté historiquement à Montpellier, le Groupe bénéficie d’un ancrage territorial solide autour du Bassin Méditerranéen et du Grand Sud, mais aussi de la Région Parisienne.
Plus récemment en 2013, une implantation permanente et en fort développement sur l’Océan Indien avec Elan OI.

NOS REFERENCES

32.Posté par nene le 03/01/2020 08:13

@25
vous etes fort en calcul
pour moi si 300 000 000 c'est pour 10 km pour 70 km cela fait 300 000 000 x 7 et non par 70

33.Posté par GIRONDIN le 03/01/2020 11:24

29.Posté par JORI
Salut, Allez-y doucement, ils sont déjà tendu ou n'ont pas décuvé du fumeux picnic, du non candidat sans compte de campagne.

on va bien rigoler, Bonne et heureuse année à vous JORI

34.Posté par @ 29 et 22 le 03/01/2020 11:35

29 : Vous ne faites que confirmer ce qu'a écrit le post 17 ... encore que de la M ...

22 : Oh le petit copieur ! En attendant Didier ROBERT /

- a mis en place le POP
- le plan de relance pur les communes
- lancer le chantier de la NRL (à ce titre nous pouvons remercier Thierry Robert et Higuette Bello, sans oublier les pseudos écolobobos pour le retard de la livraison de la NRL)
- rénové les musées
- les chèques livres
- TCSP
- etc... etc... etc

Voilà un bâtisseur ! Et pendant ce temps Gilbert Annette : ZÉRO CALEBASSE LA FUMÉE GRAND BOIS !

Les dionysiens peuvent remercier Gilbert en ne votant pas pour lui où la personne qu'il soutiendra aux prochaines municipales, et au contraire mettre un homme d'action, un bâtisseur à sa place ==> ainsi le projet de la NEO pourra enfin passer en mode CHANTIER (mot qui n'existe plus sur la commune de St-Denis depuis l'arrivée de l'immobile Gilbert)

35.Posté par Laurent le 03/01/2020 13:23 (depuis mobile)

Girondin toujours comique pitoyable car socialiste immobile et polemiqueur de niveau sous sol

36.Posté par ZembroKaf le 03/01/2020 13:53

@33 "GIRONDIN"
Bonne Année 👍
Le fameux "pic..nike...à zot" de la Trinité...c'est comme les 2000 bus attendus depuis 2010...il y avait 450 "fans du capounet"...venus faire de tas...la plupart de l'extérieur 😂
Sinon dans le "Sud" :
on attend la "fin" de la déviation de "Los San Joseph" !!!
on attend le début...bon déjà le choix du trajet "Terre-Rouge (RN2)/Balance des Casernes(RN3) !!!
on attend la sécurisation de la route du "vin" de Cilaos !!!
on attend la "route des géranium" (Le Tampon)...parfumée par "TAK" !!!
on attend un "bout' du RunRail"...au moins Etang Salé/Saint Pierre...rien que de la "ligne droite"...justement lé pas àssé torde pou zot...lé tro facile 😂
Bon c'est vrai dans le Sud..."il n'y a pas de demande..."politique"...😂

37.Posté par Didier la dit didier la fée le 03/01/2020 14:22 (depuis mobile)

Didier la dit didier la fée :
6800 le mois des musée
2300 aide au logement
15 jours de gilet jaune
75% nrl
Un morceau déviation st joseph
Un morceau de bus
ZÉRO déviation tampon

38.Posté par ? le 03/01/2020 14:23

il est permis de lire en filigrane dans le rapport que le TAO serait "sorti du chapeau" pour court-circuiter le projet de la Région, nous avons posé la question à Jean-Pierre Marchau, qui répond qu'il a évoqué le projet d'un tramway urbain dès 2015, et que, en 2017, face à l'engorgement de la circulation et au risque de coma circulatoire, le président de la CINOR a décidé de lancer le TAO. "On a vu que le projet de la Région devait passer à l'extérieur de Saint-Denis, il fallait corriger le tir pour désengorger le Barachois.", explique-t-il.

39.Posté par GIRONDIN le 03/01/2020 14:28 (depuis mobile)

36. ZembroKaf
Bonne année l'ami,
le '' laurent '' est inquiet pour sa pile plate.
T'as des nouvelles:
- de ton Conservatoire National de Région à Saint Pierre, toujours à l'arrêt, 2 ans de retard?
- Les quais de déchargement de sin lui et St André?

40.Posté par ZembroKaf le 03/01/2020 14:50

@39 "GIRONDIN"
Pour le Conservatoire...comme toujours chez "le capounet"...on commence...on ne voit pas la fin...i rode les entreprises !!!
A l'époque des bisous-bisous "Lorion/Fontaine/Robert"...les 3 "BBT" (bon brute et truelle)...la balade "à nous à coup de 50 millions"...sur la jetée de la "Terre..Sainte" !!!
"Laurent"...c'est comme le "petit robert"...pleins de mots....aucune "image" 😂

41.Posté par GIRONDIN le 03/01/2020 17:49 (depuis mobile)

40. ZembroKaf
Ok bref une nouvelle histoire de maçonnerie.... Lol

Ok c''est pour ça que pileplate-laurent empile les mots les uns derrière les autres.... 🤔

42.Posté par leon le 03/01/2020 18:21

@girondin
peut etre que laurent empile les mots les uns derriere les autres
mais vous et vos acolytes du ping pong vous ne faites pas mieux et meme pire

43.Posté par GIRONDIN le 03/01/2020 18:46

40.Posté par ZembroKaf
T'as demandé à Léon le 3ème de beuverie son avis ?
Moi non.
Je préfère Nikita et makita.

44.Posté par Scalpel le 04/01/2020 03:32

JORI commère ?
A cause du coup de pigeon?
Finira commère sur la radio colombe ?

45.Posté par D allamelou. le 04/01/2020 08:05

Monsieur GEORGES le 10/08/2019 10:02

La DEAL est prompte à faire démolir la case d'un agriculteur construite sans permis ou à faire annuler un permis parce qu'il n'est pas soi disant nécessaire à son exploitation. Aucun problème, ce n'est pas un problème politique mais juridique.
Quant il s'agit de M. MAILLOT, adjoint au Maire et Président de la CINOR, par ailleurs soutien actif de M. MACRON alors là c'est un problème politique plus que juridique. On ferme les yeux à la mairie dont le service de l'urbanisme a pourtant un rôle important à jouer puisque l'article L.480-1 du code de l'urbanisme lui confie de dresser procès verbal et de déclencher des poursuites pénales afin de faire établir la culpabilité de M. MAILLOT et d'obtenir en son temps le prononcé des sanctions légales Le maire lui-même peut enclencher l'action civile.
C'est une obligation pour le maire de dresser ce procès verbal (article L480-1 et L160-1 de ce code) et comme il agit pour le compte de l'Etat, le Préfet et la DEAL placée sous son autorité auraient du intervenir à sa place depuis l'origine afin d'éviter toute prescription.
Voila le droit, si M. Georges ne se trompe pas, lui qui s'étonne toujours de certains silences, mais là on est dans le domaine de la non pratique du droit mais de celle de politique

46.Posté par leon le 04/01/2020 08:27

il y en a qui se croit intelligent
instruit peut etre mais l'instruction n'est pas synonyme d'intelligence

47.Posté par Laurent le 04/01/2020 10:30 (depuis mobile)

Pour girondin le socialiste non je bois pas dors bien girondin

48.Posté par GIRONDIN le 04/01/2020 13:00 (depuis mobile)

47. Laurent
Pileplate-laurent, Bin faudra si mettre !

24,4% de baisse pour la formation, les entreprises, les emplois, bref pour les Réunionnais dans le bubget de la région !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes