Zot Zinfos

TAK ou le papa tamponnais de retour à la maison

Vendredi 16 Mai 2014 - 10:49

TAK ou le papa tamponnais de retour à la maison
Dès son élection, ces premiers furent « papa est rentré à la maison ». Depuis son élection, la peur des employés communaux et des interco montent. Voilà un individu condamné, condamnant les autres pour opinion politique divergente. Nous voici dans la réalité de sa politique de monarque, il se prend pour Dieu comme à l’image de Virapoullé, qui exulte son élection sous l’égide de sa politique d’avenir avec des anciens.
 
Papa a un bel avenir pour ces enfants : fait ce que je te dis, même si tu n’aimes pas. Nous voilà revenu à un stade où les parents imposent à leur enfant une façon de penser, de plus une façon unique de penser. Ah oui n’oublions pas il est lié à notre ami Verges, communiste dans l’âme telle des dictatures qui écrasent son peuple. Oui la pensée dissidente au Tampon est punie. Attention, attention, vive la démocratie. TAK c’est simple : « ou lé d’accord ec moin mi donne a ou tout, sinon mi crase a ou ! ».
 
Quel bel exemple pour les jeunes, vous savez, que vous n’avez pris aucun engagement pour les jeunes tamponnais. Vous savez que vous leur avez promis de boire un verre de coca avec eux pour parler de leur problème. Vous savez que vous ne présenterez qu’un projet pour eux : la fin d’un avenir. Oui monsieur le Maire, la seule chose que vous avez promis à nous jeunes c’est déjà moins de sport, vous avez fermé l’OMS. Demain moins de bus et donc plus de dépendance. Que faites-vous du développement durable , que faites-vous de ces personnes âgées qui prennent le bus gratuitement ? C'est d'un ridicule
 
Alors oui monsieur le Maire vous n’êtes pas pour les jeunes. Beau retour vers ton temps papa, mais sache que ton fils tamponnais vit dans un nouveau siècle ou prendre le bus est un avenir. Nous jeunes nous respectons les gens pour leur position politique, c’est est une règle de vie et une preuve de respect de nos traditions réunionnaises.
 
La nouvelle génération est un danger pour vous, elle risque de vous remplacer, de décider de leur avenir, par leur propre moyen. Ou di : fé étude mais revien pa ici, nou la poin besoin zot !
 
Max Techer, un jeune tamponnais, en perte d’avenir au Tampon.
Lu 1155 fois




1.Posté par Un tamponnais le 16/05/2014 14:04 (depuis mobile)

Et Ben ça c'est fait!
Au moins c'est dit

2.Posté par La redactrice le 16/05/2014 14:23

Bonjour,

Il y a des anciens qui reviennent sur les bancs politiques avec une vision plus sage et moderne.
Malheureusement, ce n'est pas le cas de la commune du Tampon !

3.Posté par Mwa la pa di le 16/05/2014 15:02

Max, c'est le bon peuple qui a voté pour un condamné et pour un rancunier ! Mais sache aussi que TAK est le premier maire à avoir mis sa population sous sa dépendance en créant des "obligations" . Les gens sont prisonniers de ses méthodes liées à la dette et la quête. Les embrassades, les "appelez moi André.... tout basé sur la démagogie avec pour résultat un peuple lié à un "Caïd" de la politique politicienne, avec pour devise : si tu n'es pas avec moi tu es conte moi.... empêchant ainsi les citoyens à la libre conscience, à la libre opinion.... C'est une forme incidieuse d'esclavage moderne . Mais le peuple a besoin d'un maitre tant qu'il veut rester esclave.

4.Posté par Réponse au poste 3 le 16/05/2014 15:48

Pour répondre à Mwa la pa di :

La volonté des anciens de rester esclave, implique aussi l'esclavagisme de leurs propres enfants. Une honte pour notre société qui se plaint de ne rien à voir. Ils ne veulent rien.

C'est pour cette raison que les jeunes s'en vont et ne reviennent pas. Revenir pour faire quoi ?

5.Posté par L'ILLETRISM à ENCORE FRAPPE... le 16/05/2014 15:50

zot la rodé!!, maintenant fo assume zot merde..

6.Posté par Farizio Corinali le 16/05/2014 19:14

La réponse est simple et coule de source : "faites ce que je vous demande de faire mais ne faites pas j'ai fait ou pu faire" . OK !... enregistré ! une question ? Non, alors au boulot !

7.Posté par BLUESHARK le 18/05/2014 11:56

Le retour du dictateur!

Je conseille aux habitants de porter un casque lorsque vous passez devant la mairie! Aujourd'hui la mairie a été prise d’assaut par une bande de gros bras! ils sont prêts à taper si vous osez dire que vous n'êtes pas pour TAK!

J'ai honte d'être tamponnais!

8.Posté par La vox populi.com le 18/05/2014 13:28

@7

La faute à qui? TAK avait donné les clés de la commune (je dis bien "donné" sans avoir rien fait) à Didier ROBERT mais au lieu de travailler pour les tamponnais, il a tout abandonné et à donc trahi les tamponnais pour les postes de maire, de député(qui a voté pour Jacqueline?). C'est un piètre stratège politique et pas du tout reconnaissant (hautain).

Il a été élu à la Région par défaut et bientôt il paiera....

9.Posté par BLUESHARK @ 8 le 19/05/2014 00:19

Ben votre voix Populi y vole pas haut, car dans toutes les communes où je passe Le Ti Roquet est en train de perdre des voix! Contrairement à Didier ROBERT! Mais bon continuez à croire que vous êtes majoritaires!

10.Posté par La redactrice le 19/05/2014 10:12

Bonjour,

Tampon sous une dictature bien dissimulée ?

11.Posté par La vox populi.com le 19/05/2014 10:25

@9

Nul besoin de sortir comme Blueshark de Saint-Cyr- moi- les- pompes, ni d'invoquer Sitarane, pour comprendre que Didier ROBERT fait dans l'amateurisme. Il navigue sans boussole. Et la droite parisienne va le totocher à la moindre occasion. Tak, Vira et Sini sont en embuscade et le piège va se refermer sur celui qui a cru qu'il pouvait être un leader.

C'est qui le 'tit roquet? Le maire de St Leu? Il vient faire koué dans le débat?

Question majorité les tamponnais ont choisi: exit Didier ROBERT....qui fin politique a cru qu'il était majoritaire. Je le répète: il n'a pas encore atteint l'âge de la majorité politique....

12.Posté par Fred Lauret, Le Tampon le 19/05/2014 20:41

Je me propose de rencontrer ce jeune en colère pour lui expliquer ce qui est mis ou sera mis en place pour les Jeunes du Tampon.
Je lui demande aussi un peu de patience...même si nous le voulons (et nous le voulons!) nous ne pourrons pas révolutionner le Tampon en quelques semaines: cela ne fait que 7 semaines que la nouvelle équipe municipale a été élue...
Donc M. MaxTécher j'attends que vous preniez contact avec moi.
Cordialement,
Fred Lauret
Adjoint au Maire

13.Posté par BLUESHARK @ 11 le 19/05/2014 20:52

Moi La vox populi.com je connais tout,

Moi La vox populi.com j'écrase ceux qui ne sont pas d'accord avec moi!

Moi La vox populi.com ai regardé ma boule ce cristal et ainsi vu que Didier ROBERT....

Toi La vox populi.com continue sur cette voix d'orgueilleux, cette voix de donneur de leçon en voulant faire croire que tous pensent comme toi!

Que vient faire le Ti Roquet dans le débat? devinez!

14.Posté par BLUESHARK @ Fred Lauret le 19/05/2014 21:57

Monsieur Lauret, vous enseignant comment pouvez-vous accepter une telle attitude? On nous apprend à l'école à pardonner, et là avec votre Dictateur nous assistons à une vague de vengeance!

C'est inadmissible lorsque j'entends un maire dire "j'ai toujours ma petite tronçonneuse dans ma poche"! Bon sang mais dans époque vivons-nous?

Vous les élus, vous les électeurs (de TAK) êtes responsable de ce massacre!

Je vous accuse d'être à l'origine de la déchéance qui commence sur notre belle commune!

Je vous accuse d'être à l'origine de la perte d'emploi des ces instructeurs de l'OMS!

Je vous accuse d'avoir cautionné (à travers votre vote) l'affaire du 4X4!

Je vous accuse d'avoir cautionné (toujours à travers vos votes) le tabassage des femmes le 23 mars 1994!

VOUS ETES TOUS COUPABLES!

Alors Monsieur LAURET qui joue au grand seigneur, tentez de raisonner votre dictateur au lieu d'utiliser de la peinture auprès des administré!

15.Posté par TAMPONNAIS le 20/05/2014 10:00

A monsieur Max Techer, jeune Tamponnais en perte d’avenir,

Par votre courrier publié le 19 mai 2014, vous tentez de faire survivre les idées infamantes propagées par certains adversaires de TAK durant la campagne électorale au terme de laquelle, faut-il le rappeler, les électeurs ont exprimé un vote clair et parfaitement légitime.
Votre propos semble bien méconnaitre la réalité ; les réalités. Cela se confirme d’ailleurs par l’absence totale de fondements matériels et l’inscrit au registre de la plus triste rumeur amère.
En cela, il ne mériterait pas que l’on lui apporte réponse.
Toutefois, vous abordez quatre points particulièrement sensibles sur lesquels il ne me paraît pas totalement inutile de répondre, soit parce qu’ils font état d’éléments erronés, soit parce qu’ils sont le fait de la mandature précédente :
- Les promesses faites aux jeunes :
C’est un fait ; le candidat élu s’est clairement positionné pour une relation forte avec la jeunesse tamponnaise. La réalité, nous la connaissons tous : Les jeunes sont les premiers à souffrir du chômage, de l’absence de formations adaptées, de la faiblesse de notre tissu économique. La position d’un élu local est donc de manifester cette préoccupation qui touche la grande majorité des familles. Se dire près des jeunes, c’est se positionner nettement en faveur de toutes les actions qui permettront d’aller vers la résolution des problèmes qui les frappent ; cela ne se limite évidemment pas à boire un soda avec des jeunes sur le bord de la route – ce qui peut s’avérer néanmoins très propice à une discussion directe. Cela va bien au-delà et représente un travail de fond considérable visant à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires ( université et formation, développement économique, partenariats …)
Ce que vous suggérez être de la démagogie est en fait le vrai travail d’un homme politique au service de la population ; il y a, en cela, totale rupture avec les deux Maires précédents.
- La « fermeture » de l’OMS :
Il est question, ici, d’une situation qui résulte exclusivement de l’impéritie de l’équipe municipale sortante. Le Maire précédent a entretenu sciemment une association dont tous savaient parfaitement qu’elle n’était plus, en soi, au service de ses usagers. Sous couvert d’organiser l’activité sportive, cette association avait, depuis 7 ans, développé des pratiques de gestion déraisonnables qui la conduisait inéluctablement à la faillite. La décision d’un Maire, responsable, ne peut donc aller dans le sens de la pérennisation d’une situation inacceptable pour les contribuables. Combien de Tamponnais se prononceraient pour le maintien de tels dispositifs ?
Le fait de prendre la décision mettre un terme à cela, sans pour autant négliger de considérer les attentes et les besoins des familles concernées, est la marque d’une gouvernance courageuse ; il y a également, en cela, totale rupture avec les deux Maires précédents.
- La question des bus :
La gestion des transports est, au Tampon, déléguée à la CASUD.
Depuis 6 ans, le Président de la CASUD – Président de Région – s’est obstiné à mettre en œuvre un plan de transports en commun inspiré de son fantasmagorique « Transécoexpress ».
De cette folie mégalomaniaque est née la politique consistant à mettre sur nos routes des bus de trop grande taille, inadaptés au réseau routier et … désespérément vides !
Faire rouler des bus de 12 mètres vides sur des chemins représente, au-delà de l’absurdité la plus profonde, une faute dommageable pour la population, en termes de coûts et de sécurité.
Le nouveau Maire ne pourrait naturellement pas cautionner un tel dispositif dans heurter toute la population qui lui a fait confiance en l’élisant.
Il faut quand même savoir que, avant de partir, l’ex Président de la CASUD a verrouillé un marché de délégation des transports en commun à un groupement de prestataires privés et à grand renfort de bus géants ! Il faudra donc maintenant rechercher les moyens de parvenir à établir une situation équilibrée et équitable pour tous, usagers et contribuables.

A déverser comme vous le faites des lieux communs infondés et mensongers, inspirés des conversations de comptoir, vous ne vous limitez pas à la simple désinformation, vous tentez de manipuler les opinions et n’apportez, malheureusement rien à un débat productif.
Face à la réalité et à la vérité, il faut croire que vous n’avez pas d’autres moyens.

Jean-Marie Delallier – le Tampon


16.Posté par Un agent casud le 21/05/2014 17:20 (depuis mobile)

Moi je vous le dit le pire reste à venir .
La peur ce sans et c'est peut dire .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >