MENU ZINFOS
Zot Zinfos

TAK, le choix de la punition


- Publié le Lundi 4 Août 2014 à 10:29 | Lu 4854 fois

TAK, le choix de la punition
Ces dernières semaines pour ne pas dire depuis les élections de mars, le nouveau maire du Tampon est médiatique. Un retour en fanfare, élu du peuple tamponnais. Je dois vous annoncer que je n’ai pas voté pour lui, la classe politique réunionnaise doit se renouveler avec de nouveaux visages et une vision plus ancrée dans le 21ème siècle.  Nouvellement élu, j’ai attendu de voir si le choix des tamponnais allait porter ces fruits à notre commune. Des méthodes ancestrales, appliquées pendant 30 ans et qui semblent avoir eu bon écho auprès des gens ne pouvaient pas nous faire plus de mal.
 
Après 4 mois à la tête de la mairie, je dois avouer que certaines leçons ne sont guère de l’apprentissage mais une véritable punition. Je m’attendais à des méthodes qui allaient fonctionner, révolutionner la vision d’avenir de notre commune, une vision innovante et tournée vers les jeunes qui inexorablement remplaceront tout ce qui les précède. Je voulais apprendre de ces méthodes ancestrales afin de les appliquer à ma vision, mes idées afin d’être beaucoup plus efficace. Je dois vous dire que je suis déçu !
 
Acte 1 : la cité du volcan. Avant de le critiquer facilement, il fallait attendre les motifs de ce choix : il n’a pas siégé à la commission. Ah mince, il devait ce jour là être trop pris, il a quand même beaucoup de responsabilité. Ce qui peut arriver à tout politicien. Mais non : il exige 150 millions d’euros pour un aéroport. Et voilà une forme de « prise d’otage » selon certains entre l’argent et la culture des réunionnais. Ce n’est pas comme si les jeunes réunionnais pouvaient dans un contexte où la formation est cruciale pour leur avenir s’exonérer de culture scientifique pour leur connaissance générale (certains me diront que cela ne sert à rien, comme vous voulez). Au final, vous savez qu’il décide d’ouvrir, même partiellement ce musée. Il aurait pu prendre cette décision le jour où la commission devait être réunis, l’économie locale des hauts aurait redémarrées et ensuite exiger les 150 millions.
 
Acte 2 : la contournante. Belle ouvrage traversant la rivière d’abord, où une voie d’eau pouvant  tout emporter sur son passage lors fortes pluies, pour ne pas dire cyclone. Bien sûr la contournante est une nécessité, j’ai attendu de voir ce qui voulait être fait. Mince, il traverse à proximité, pour ne pas dire dans la cours 2 écoles, et coupe en deux un club de tennis ! Pour la sécurité tant de la voie d’accès des véhicules, que de la sécurité des jeunes enfants et de la conservation d’un club de tennis, je dois dire que le choix est encore une fois stupéfiant. Je me suis quand mis à croire qu’une décision aussi vite appliquée, devait aussi murement réfléchis, il a quand même 30 ans d’expérience politique cette homme.
 
Acte 3 : les emplois d’avenir. Au juste 334 emplois d’avenir qui ont pris fin. C’est du genre redressons par l’exclusion. Effectivement, lorsque vous n’avez pu à payer, vous faites des économies considérablement. Mais vous ne pouvez pas dire dans le même temps, je suis là pour les jeunes et les exclure du monde du travail sous prétexte qu’il faut en donner à tout monde. Les règles doivent être respectées, et ils semblent que ça n’a pas été le cas de la part de nouveau maire. Les emplois d’avenir, sont des contrats conclus pour 3 ans et non une année.
 
Je viens d’apprendre par une personnalité riche de ces 30 ans d’expérience que je pouvais exiger des enfants de ne pas se cultiver, de ne pas respecter les règles, d’agir toujours dans leur intérêt personnel et de prendre des décision sans même y réfléchir, de se tromper mais qu’ensuite ils pouvaient revenir à une décision plus réfléchie. Avance de 2 pas (j’ai pris une décision), recule de 3 (pardons je me suis trompé mais en dépensant votre argent) et avance de 1 (après étude et réflexion, c’est la meilleure décision). Bravo !
 
Max Techer
Jeune Tamponnais.




1.Posté par justedubonsens le 04/08/2014 13:04

Les Tamponnais ont choisi ils sont servis ! Ceux qui ont voté pour TAK étaient...sont ? des nostalgiques d'une époque révolue où le Tampon avait peut-être (encore ?) les moyens financiers de laisser croire à une ville enviable. Ces gens n'ont pas vu ou non pas voulu voir que l'âge canonique de celui dont ils allaient faire le premier édile, le diminue forcément surtout quand le même veut tout régenter et assumer une revanche dont nous ferons tous les frais. les décisions hâtives ont un coût et si Paulet Payet a réussi pour partie à redresser les finances locales je crains que tout ne parte à nouveau à vaut l'eau et nous vaudra d'ici quelques temps les honneurs de la CRC en succession de St Louis. Mais quand la démocratie s'exprime...Il faut boire le vin jusqu'à la lie.

2.Posté par Les méthodes d''''antan ! le 04/08/2014 20:13

Et oui,
Il y a des méthodes lontemps qui marche pu aujourd'hui! Les méthodes du passé ne sont pas forcément les bonnes. Cous avez raison, il faut pour appliquer les méthodes du passer : observer, apprendre et garder le meilleur pour les adapter.

Les tamponnais ont fait un choix certes, un choix égoïste mais démocratique. N'oublions pas que Paulet Payet a signé ces contrats .... A bon entendeur

3.Posté par Gout a nous le 04/08/2014 20:36 (depuis mobile)

Tak fais pression sur le personnel signature 4 fois par jour feuille presence on se croirait en chine

4.Posté par Bien plus le 04/08/2014 23:34

@3.Posté par Gout a nous
"...signature 4 fois par jour..."
Dites-vous bien qu'à saint-Louis sous le règne de l'éventreur de la caisse communale, Djak Claudio Waro, c'est pas 4 fois que les personnels auraient dû signer leur feuille de présence mais au moins 10 fois pour que l'on vraiment vraiment sûr de leur assiduité... c'est pour vous dire. Et croyez bien que l'on n'en serait pas là aujourd'hui si cela avait été fait.

5.Posté par Dav le 05/08/2014 08:59

Faire signer le temps de présence au personnel communal? quelle punition mon dieu seigneur! Seuls les paresseux peuvent s'en plaindre...
En tout cas les administrés de la ville du Tampon apprécient de retrouver une ville qui redevient propre et dont les services administratifs travaillent enfin aujourd'hui! Merci Tak

6.Posté par RITO @ 1 le 05/08/2014 10:05

Revoyez votre copie!!!
Paulet PAYET a récupéré une commune avec 25 millions d'€, il n'y avait à redresser! Cessez vos mensonges! Je n'oublie pas que Paulet PAYET est le SUPER MENTEUR du Tampon!!!

C'est de sa faute si TAK a repris la commune! Son entêtement et son orgueil a pris le dessus et il n'a cessé de ne faire qu'à sa tête une fois nommé maire, je dis bien nommé, et non élu!

Le peuple avait élu Didier ROBERT pour un programme que Paulet a voulu casser! En cassant se programme il a dénigrer Didier, du coup les électeurs fatigués par cette guéguerre sont repartis vers leur dinosaure!!!

Merci Paulet PAYET! VIVE LA DICTATURE TAKIENNE!

J'ai honte d'être tamponnais!

7.Posté par Irchag le 08/08/2014 14:47

Bonjour,

Si M. Thien Ah Koon était aussi mauvais et méchant qu'on le dit comment se fait-il qu'il ait pu reprendre la mairie du Tampon ?

Certes on ne peut pas être d'accord avec tout ce qu'il fait.

S'agissant de la maison du Volcan : s'il n'avait pas réagi, jamais les autorités compétentes ne se seraient souciées de l'avenir de l'aéroport et du pôle économique du Sud.

Tout élu du Sud ( gauche comme droite ) devrait défendre cet aéroport

Par ailleurs en regardant les médias ( réunion 1ère ) il a autorisé une ouverture partielle du fait que les travaux ne sont pas terminés et ce pour des raisons de sécurité. On ne peut pas lui en vouloir d'éviter des accidents !!!?

S'agissant de la contournante : que ce soit la gauche ou la droite lors des élections municipales de mars 2014, tous les candidats avaient dans leur projet de faire cette contournante en passant par... l'Est de la ville à l'endroit même où se dessine des travaux. On se souvient du débat télévisé ou une candidate c'était mêlée les pinceaux pour expliquer comment il fallait procéder et qui avait été reprise par son adversaire.

S'agissant des emplois d'avenir : dans son programme il avait dit qu'il ferait en sorte que tous les jeunes puissent travailler ne serait-ce quinze jours, un mois, un an etc...

Certes les contrats d'avenir courent normalement sur 3 ans mais dans le contrat qu'a fait signer l'ancien magistrat aucune clause de tacite reconduction n'a été signalée.

Devant l'urgence de l'emploi et conformément à ses promesses électorales sur Le Tampon il ne fait qu'appliquer ce qu'il a dit. Peut-on dès lors lui reprocher de vouloir aider tout le monde ?

Bien sûr, ceux qui ont travaillé pendant un an ne sont pas contents et on peut les comprendre mais ils devraient être solidaires de ceux qui attendent et qui voudraient aussi travailler ne serait-ce pendant un an.

Par ailleurs il serait judicieux que ces jeunes ne s'accrochent pas à ces emplois d'avenir car comme les emplois jeunes cela ne débouche sur rien. Il vaut mieux chercher dans le privé ou encore tenter sa chance à l'étranger ou mieux créer son activité.

Mais ceci étant dit c'est bien avec près de 50 % des suffrages exprimés que M. Thien Ah Koon est redevenu maire du Tampon et ce de façon démocratique. Certes il n'est pas interdit de le critiquer mais Il convient d'accepter la décision du peuple et si ce qu'il fait n'est pas bon, alors, lors des prochaines élections municipales le peuple tamponnais le sanctionnera,

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes