MENU ZINFOS
International

Syrie : Pas de consensus à l'ONU sur une intervention militaire


Par S.I - Publié le Jeudi 29 Août 2013 à 09:39 | Lu 315 fois

Syrie : Pas de consensus à l'ONU sur une intervention militaire
Les tractations se poursuivent autour d'une intervention en Syrie, alors que le Conseil de sécurité de l'ONU s'est conclu hier sans accord.

La ligne de fracture entre les cinq pays membres de ce Conseil de sécurité -Chine et Russie d'un côté, France, Royaume-Uni et États-Unis de l'autre- reflète fidèlement les positions de chacun sur le conflit syrien.

Au bout d'une heure et quart de consultations à huis clos, les ambassadeurs russes et chinois ont quitté la salle de réunion. Les ambassadeurs des trois autres pays sont restés un peu plus longtemps mais n'ont pas fait de déclarations à leur sortie.

Lors de la réunion, les Russes "ont répété les arguments de Serguei Lavrov", leur ministre des Affaires étrangères, sur les dangers d'une opération militaire, selon des diplomates.
    
Le gouvernement britannique a fait savoir ce soir qu'il ne souhaitait pas d'intervention militaire avant de connaître les conclusions des experts des Nations unies sur l'attaque chimique du 21 août.

La motion qui sera soumise par David Cameron aux parlementaires britanniques ce jeudi condamne "l'usage d'armes chimiques en Syrie le 21 août 2013 par le régime de (Bachar al-) Assad" et "convient qu'une réponse humanitaire forte est requise de la part de la communauté internationale, impliquant si nécessaire une action militaire qui soit légale, proportionnée et destinée à  sauver des vies en empêchant tout usage futur d'armes chimiques en Syrie".

Elle insiste aussi sur la nécessité "en dépit des difficultés aux Nations unies, de pousser le plus loin possible le processus pour  garantir le maximum de légitimité à toute action".

Du côté américain, on n'est pas plus déterminé. Barack Obama n'a toujours pas pris une décision quant à une intervention en Syrie mais évoque la possibilité d'un "coup de semonce".

Il faut dire que la Chambre des représentants lui a demandé de fournir "une explication claire et sans ambiguïté sur la façon dont une action militaire, qui est un moyen et non une politique, permettra d'atteindre les objectifs américains et comment elle s'articule avec votre politique globale".




1.Posté par polo974 le 29/08/2013 10:24

"""les Russes "ont répété les arguments de Serguei Lavrov", leur ministre des Affaires étrangères..."""

c'est sûr qu'après les avoir bien armé, ils ne sont pas très chaud pour aller se prendre leurs munitions dans la gueule...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes