MENU ZINFOS
International

Syrie : Le Parlement britannique dit non à une intervention militaire


Le Parlement britannique a rejeté hier l'idée d'une intervention militaire en Syrie. Après cet décision de son allié, Barack Obama a fait savoir qu'il prendrait sa décision dans le dossier syrien selon les intérêts des États-Unis.

Par S.I - Publié le Vendredi 30 Août 2013 à 09:48 | Lu 463 fois

Syrie : Le Parlement britannique dit non à une intervention militaire
Le texte de du Premier ministre britannique, David Cameron, a été rejeté par 285 voix contre 272. Il a promis dans la foulée de ne pas passer outre l'avis du Parlement. "Il est clair que le Parlement britannique ne veut pas d'intervention militaire britannique. Je prends note et le gouvernement agira en conséquence", a-t-il déclaré juste après ce camouflet.

Selon un sondage YouGov publié jeudi, 51% des Britanniques interrogés sont hostiles à une attaque de missiles contre le régime de Damas et seulement 22% y sont favorables.

Le rejet britannique ne compromet pas forcément une éventuelle intervention armée en Syrie. Plus tôt dans la soirée, un porte-parole de la Maison Blanche a laissé entendre que Barack Obama se réservait le droit d'agir seul, le cas échéant, contre le régime syrien, si ses alliés comme le Royaume-Uni se montraient réticents.

"Les États-Unis continueront à consulter le gouvernement britannique, l'un de nos alliés et amis les plus proches", mais "les décisions du président Obama seront guidées par ce qui est dans l'intérêt des États-Unis", a déclaré la porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain, Caitlin Hayden. Le président américain "pense que des intérêts cruciaux des États-Unis sont en jeu, et que les pays qui violent les règles internationales sur les armes chimiques doivent rendre des comptes".




1.Posté par Peuple de moutons décervelés le 30/08/2013 10:19

En France on se passe de l'accord du Parlement , ces salauds memes qui parlent de République et de Démocratie . Il faut reconnaitre que cette institution est tellement pourrie et remplie de lèche-bottes que le résultat serait le meme si elle était concertée !

2.Posté par noe le 30/08/2013 11:50

Ne peut-on laisser la Syrie se débrouiller seule ? Son président a été élu démocratiquement ...

On aime tj fourrer son nez dans les affaires des autres au lieu de mieux aider les pauvres de son pays !

3.Posté par polo974 le 30/08/2013 13:54

pour l'Irak, ils avaient inventé de toutes pièces des histoire d'armes de destruction massive alors que l'armée irakienne faisait pitié.

mais là, alors qu'on a la preuve flagrante de crimes, ils se défilent, mais ça n'a rien a voir avec le fait que la syrie est bien armée et soutenue par certains...

4.Posté par Y a un problème? yes sir.... le 30/08/2013 17:25

@2.... Et en EGYPTE? Il n'a pas été zélu démocratiquement leur président celui qui a été foutu à la porte par un général formé aux USA?

@1 Cà aurait servi à quoi l'accord de notre parlement. Ils sont tous inféodés au pouvoir et aux ors de la république.

5.Posté par dimi le 30/08/2013 20:23

bravo mais qui aidera le monde quand tout ces pays seront islamisé

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes