MENU ZINFOS
International

Syrie: L'appel au secours d'Edith Bouvier, reporter au Figaro


- Publié le Vendredi 24 Février 2012 à 10:58 | Lu 1280 fois

Syrie: L'appel au secours d'Edith Bouvier, reporter au Figaro

Edith Bouvier a été touchée le mercredi 22 février, lors de l'attaque aux bombardiers à Homs, en Syrie, qui a coûté la vie à Rémi Ochlik, photographe de nationalité française, et Marie Colvin, reporter américaine. 

 

La jambe gauche cassée, Edith Bouvier, journaliste au quotidien Le Figaro, est bloquée à Homs et demande publiquement, par le biais d'une vidéo réalisée jeudi par les insurgés syriens et mise en ligne dans la foulée, un cessé-le feu "au plus vite" et son rapatriement sanitaire au Liban pour subir une intervention chirurgicale. La jeune femme, alitée mais souriante et détendue sur les images, demande pour cela une voiture médicalisée.

 

Peu avant la diffusion de la vidéo, le gouvernement syrien avait annoncé que le gouverneur de Homs avait été mandaté pour tenter d'évacuer les journalistes étrangers et rapatrier les corps des deux victimes.

"Pour des raisons humanitaires et bien qu'ils soient rentrés sans autorisation dans le pays pour gagner un endroit contrôlé par les terroristes, le gouverneur de Homs a été chargé d'effectuer toutes les démarches possibles pour évacuer les journalistes", indique la capitale syrienne.

Le Quai d'Orsay souligne de son côté le fait que cela a été possible grâce à son intervention. 






1.Posté par noe 2012 le 24/02/2012 11:43

De grands reporters paient un lourd tribut pour nous informer des crimes syriens !!!!

Félicitation pour leur courage et leur détermination et leur professionnalisme !

De véritables héros de l'info !

2.Posté par Journaliste le 24/02/2012 12:21

Comme d'habitude les journalistes organisent un grand battage parce qu'il s'agit d'un des leurs.
Ce serait un boulanger ou un maçon il aurait droit à 2 lignes en page 8.
Qui croit encore à l'objectivité de l'information ?

3.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''Ardechoise le 24/02/2012 16:48

Orly, que c'est triste, le dimanche et en semaine...
Il faudrait faire un cessez-le-feu avec l'orthographe!

4.Posté par Gajik le 24/02/2012 21:34

Orly continue dans la désinformation, en reproduisant le point de vue exclusif des hordes fondamentalistes Wahhabites soutenues militairement par les USA-Israël, la France, le Qatar et toutes les monarchies féodales arabes, la Turquie, le CNT Libyen et bien entendu l'OTAN. Bravo l'info objective !
Les journalistes occidentaux ne s’embarrassent plus de considérations quant à l’éthique, la justice ou la véracité des faits. Ils font le choix de se mettre au service d’un système de communication militaire, et développent des raisonnements dont le but est uniquement l’efficacité persuasive, et non la vérité.

Ils rentrent en Syrie clandestinement aux côtés des Wahhabites et s'exposent pour ramener à leurs Maîtres des media occidentaux des images tremblées (pour faire plus vrai) de la répression d'Etat, alors qu'ils savent pertinemment que ce sont les insurgés dans le pur style d'Al Qaïda (créés par les Etats Unis en Afghanistan occupé par les Russes) qui commettent des actes terriblement sanguinaires autant contre les civils que contre l'Armée régulière de ce pays souverain.

L'armée Syrienne tente, et elle est dans son droit et devoir de le faire en tant qu'armée régulière, non d'Assad, mais de la Nation souveraine qu'est encore la SYRIE, d'éliminer ces insurgés dirigés et entraînés par une coalition militaire dont la France est partie prenante dans le seul de réitérer l'invasion en Libye et d'isoler l'Iran et détruire encore davantage tout espoir de paix entre les Juifs et les Arabes de Palestine, pour ne plus parler de l'Etat Sioniste d'Israël et de celui des Banthoustan de Palestine !

5.Posté par digital le 25/02/2012 21:57

Une propagande de Tv BHL (arte) sur la Syrie réalisé par la journaliste-mercenaire Sophia Amara http://www.france24-heures.com/2011/12/dans-lenfer-de-la-repression-syrie_01.html

L'analyse et réinformation http://www.france24-heures.com/2011/11/30-novembre-2011-16h55-syrie.html

6.Posté par Gajik le 25/02/2012 22:54

Cà fait plaisir, "digital" de voir que nous sommes au moins 3 (!) avec "journaliste" à ne pas croire à la fable construite de toutes pièces par Juppé and Co, une fable bue, pissée et rebue et re-pisssée et re-rebue comme l'eau de Paris jusqu'à plus soif par TOUS les media occidentaux de droite et de gauche.

Cette nouvelle affaire Syrienne, Nième agression néo-coloniale de l'Empire contre les pays souverains qui lui résistent, met en évidence la qualité d'agents et de mercenaires d'une grande quantité de journalistes, en particulier des télés. Je pense qu'ils doivent être déjà intégrés dans la barbouzerie dès l'école de journalisme.

Comme la mafia a ses avocats dont ils ont payé les études, les banquiers et les multinationales, ainsi que le complexe militaro-industriel occidental ont bien entendu formé leurs journalistes informateurs ou auxiliaires du renseignement, sans doute dès le berceau. Sarkozy n'est pas sorti d'un chou, il a été, comme Jacques Chirac l'avait été avant lui, fabriqué de longue date par la mafia atlantiste. Les journalistes aussi doivent forcément un jour ou l'autre être contactés et émarger au service de tel ou tel groupe ou lobby. L'objectivité journalistique et la déontologie, qui va encore croire à ces foutaises ? Il n'y a qu'à ouvrir ses yeux et ses oreilles pour le comprendre comme une "certitude admirable".

J'en connais un à la Réunion qui a tout un arsenal à domicile pour les écoutes et il travaille pour .... Depuis que j'ai su cela, j'ai cessé de croire en l'intégrité de ce troisième pouvoir de la côterie des journalistes.
Idem, lorsqu'on sait les accointances par la Franc-Maçonnerie par exemple entre les socialistes et l'UMP et tout leur réseau de "solidarité" tissé dans le monde économique, comment croire encore à l'intégrité de ces politiciens ?
Le Monde entier est tissé de liens mafieux occultes, pas besoin d'aller chercher le groupe de Bidelberg ..... Ce que nous en voyons n'est qu'une façade. Comment, quand on est informé et abreuvé à de nombreuses sources variées qui nous permettent de démasquer le vrai de la manip, pouvoir regarder 5 mn France 24 sans avoir envie de lancer un pavé dans le poste de télé tellement la manip est permanente et la ficelle énorme ?

Autant le Net nous donne de plus en plus de sources d'infos directes indispensables pour comprendre le Monde à qui sait chercher au bon endroit, autant les media de grande consommation passive intensifient leur degré de collusion avec la mafia du CAC40 et de ses présidents fantoches, hommes de paille des banquiers.

Possédez les chaînes de télé comme la bande à Sarkozy et vous possédez aussi le cerveau anesthésié du français moyen. Il n'y a plus rien à espérer d'aucun journaliste des grands media. Ils servent tous la cause du CAC40, ils sont achetés et pourris jusqu'au trognon. Ils bouffent tous gratis au Fouquet's et à la Mamounia et désormais ils défilent en rampant à plat ventre devant et lèchent les fesses de l'Emir Al Thani du Qatar qui se paye la moitié de tout ce qui a encore de la valeur en France avec la complicité de Sarkozy et de Hollande. Ils préparent ensemble l'invasion de la Syrie et l'armada de ces journalistes mercenaires ouvre la voie, comme avant, au temps de la colonisation directe, c'étaient les missionnaires qui préparaient l'arrivée des armées d'invasion.

On évoque désormais, malgré ou à cause de l'impunité qui a suivi, avec soulagement et avec tendresse, sans aucune culpabilité, l'esclavage et l'engagisme, ainsi que les guerres coloniales, comme si c'était du passé.
Mais désormais nous sommes en pleine néo-colonisation, les pays pauvres, appauvris par la planification struturée et raisonnée de la pauvreté, fournissent les engagés modernes pour produire pour l'occident à bas coût de main d'oeuvre. On ne veut plus d'immigrés, car le grand Capital exporte carrément ses usines dans les pays pauvres pour profiter de la main d'oeuvre quasi gratuite ENGAGEE sur place.

Le Monde est encore plus pourri qu'à l'époque de la colonisation directe. Maintenant, les mêmes multinationales tout aussi immorales qu'au XX° siècle, font des milliards sur le dos des pays pauvres en arrosant les présidents et leurs mafia locales respectives, après avoir financé leurs campagnes électorales. Et le monde des journalistes sert la soupe à ce gratin dont ils boivent l'eau de bandège !

Tiens, je vais jouer à Noé, mais la citation du jour, c'est moi qui me l'invente :
" Les journalistes achetés sont des vendus" (Mathieu Livre IV chapitre 12) .....

7.Posté par Digital le 26/02/2012 18:57

@Gajik

un journaliste-mercenaire du JIR en mission http://www.youtube.com/watch?v=qBTrw5ys2X8

8.Posté par Gajik le 27/02/2012 22:32

tiens voilà des nouvelles de 18 agents secrets français qui encadrent les troupes d'al Qaïda en Syrie. Un fois de plus c''st Thierry Meyssan qui, seul contre tous, dit la vérité que plus personne ne veut entendre :

Le 13 février 2012, Thierry Meyssan révélait sur la première chaîne de télévision russe que la Syrie avait fait prisonniers une douzaine de militaires français. Le Réseau Voltaire est en mesure de confirmer qu’au 26 février, le nombre de prisonniers français s’élève à 18 (dix-huit).

Si Paris admet qu’ils ont agi en mission, ils bénéficieront du statut des prisonniers de guerre et seront protégés par la Convention de Genève, mais si Paris dénie les avoir envoyés, ils seront considérés comme des civils étrangers, ils seront jugés en Syrie pour leurs crimes et encourent la peine de mort.

La France a ouvert trois canaux de négociation via la Fédération de Russie, les Émirats arabes unis et le Sultanat d’Oman.
L’ambassadeur de France, Éric Chevallier, est reparti le 23 février d’urgence à Damas.
Kofi Annan a été appelé comme médiateur par l’ONU et la Ligue arabe.

Conscient de l’usage qu’il peut faire de ces prises en période électorale française, Damas a demandé aux médias publics syriens de ne pas aborder cette affaire pour le moment. Il se réserve ainsi la possibilité de la traiter en secret si cette option est plus avantageuse. Tout en admettant le caractère exceptionnel de cette situation, les journalistes syriens, qui se sont rapidement habitués à la liberté d’expression garantie par la nouvelle loi sur la presse, déplorent que des limites soient à nouveau posées pour des motifs de sécurité nationale.

Si les négociations restent secrètes, la France devra payer en sous-main des indemnités de guerre particulièrement lourdes, soit en numéraire, soit sous forme de privilèges économiques. Si elles deviennent publiques, la France peut espérer des indemnités moins onéreuses, mais Nicolas Sarkozy et Alain Juppé devront s’expliquer devant leurs concitoyens. Leur camp hypothéquerait alors ses chances de gagner l’élection présidentielle, le président risquant même d’être traduit devant la Haute Cour (articles 35 et 68 de la Constitution).

Dans l’affaire du Rainbow Warrior (1985), où il y avait eu un bateau coulé et une personne tuée, la France avait présenté des excuses officielles, puis avait payé des indemnités de 7 millions de dollars à la Nouvelle-Zélande et de 8,16 millions de dollars à Greenpeace. Surtout, Paris avait dû autoriser l’importation d’ovins néo-zélandais détruisant en partie sa propre filière ovine. En échange, les deux agents français prisonniers avaient été libérés. Ironie de l’Histoire, Laurent Fabius, le Premier ministre dont le gouvernement avait ordonné l’attaque du Rainbow Warrior est pressenti comme ministre des Affaires étrangères de François Hollande, en cas d’élection du candidat socialiste à la présidence de la République. Ce dernier est l’ex-beau-frère du lieutenant-colonel Gérard Royal, le commandant de cette opération.

Dans la guerre secrète contre la Syrie, la France et ses alliés sont responsables d’un conflit ayant entraîné la mort d’au moins 3 000 soldats syriens et 1 500 civils, auxquelles s’ajoutent des pertes économiques et des sabotages d’infrastructures estimés à au moins 3 milliards de dollars.


Thierry Meyssan - Réseau Voltaire


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes