MENU ZINFOS
International

Syrie : L'ONU veut faire la lumière sur l'utilisation supposée d'armes chimiques


Par S.I - Publié le Jeudi 22 Août 2013 à 10:08 | Lu 392 fois

Syrie : L'ONU veut faire la lumière sur l'utilisation supposée d'armes chimiques
Le Conseil de sécurité de l'ONU appelle de ses vœux à la "clarté" sur l'usage présumé d'armes chimiques en Syrie au cours d'une attaque particulièrement meurtrière survenue hier. Faute d'accord avec la Russie, il ne mènera toutefois pas d'enquête.

Pour rappel, selon plusieurs organisations d'activistes, dont l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), des bombardements ont pris hier pour cible des zones tenues par les rebelles à l'est de la capitale. L'ONG rapporte que ces attaques sont les plus violentes menées par l'armée depuis le début du conflit, et évoque plus de 1.300 morts.

Des vidéos ont été diffusées par des militants, et montrent des enfants inanimés étendus sur le sol à côté de corps d'hommes qui ne portent aucune trace de sang.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a indiqué en fin d'après-midi qu'elle tiendra des consultations à huis clos à ce sujet, à la demande de cinq des 15 pays membres du Conseil de sécurité.

Ake Sellstroem, le chef des inspecteurs de l'ONU est d'ailleurs déjà "en discussion" avec les autorités syriennes, selon le porte-parole adjoint de l'ONU, qui nient catégoriquement l'usage de telles armes.





1.Posté par Le grand Pope le 22/08/2013 10:13

L'ONU choisit ses conflits.....
C'est honteux

2.Posté par J-L Gajac le 22/08/2013 18:25

L'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme, faut il encore et toujours le appeler est un bureau basé à Londres sous la protection du MI6 (Military Intelligence section 6 of England), composé d'un seul agent de l'opposition Syrien qui se contente d'assurer la propagande de l'OTAN.
L'OSDH est rattaché à l'organisation supplétive de l'OTAN qui s'appelle les Frères Musulmans.

Alors on en a marre d'entendre toujours inlassablement cette litanie "selon l'OSDH" qui est une officine sans aucune crédibilité. Tout journaliste qui se respecte devrait une fois pour toutes vérifier ce qu'est vraiment cet "observatoire" basé à Londres et cesser de servie la soupe de façon servile à la propagande de l'OTAN ou de son agent Fabius qui est un pion pro Israélien primaire, formé à l'école de George Bush.

3.Posté par J-L Gajac le 22/08/2013 18:38

Gaz sarin en Syrie : nouvelle opération de propagande grossière

Selon l’Armée syrienne libre, les autorités syriennes ont bombardé au gaz sarin la ghoutta, en banlieue de Damas, le mercredi 21 août 2013, faisant au total 1 700 morts. Cette annonce a immédiatement été commentée par les autorités allemandes, britanniques et françaises qui ont appelé à une réunion d’urgence du Conseil de sécurité afin que les observateurs des Nations Unies soient autorisés à enquêter sur place. L’ensemble de ces informations est reprise par la presse atlantiste comme une certitude, le conditionnel n’étant de rigueur que pour laisser aux enquêteurs le temps de rapporter des preuves en Occident.

Cette opération de propagande est pourtant grossière : comme chacun peut l’observer sur YouTube, les vidéos attestant du massacre du 21 août ont été mises en ligne par le compte « Majles Rif »… la veille, le 20 août. Sur ces vidéos, choquantes à première vue, on décèle rapidement une mise en scène : les enfants blessés, qui paraissent hagards ou drogués, n’ont pas de parents qui les accompagnent. Les garçons sont souvent nus, tandis que les filles sont toutes habillées. On ne voit aucune structure hospitalière, même clandestine, hormis des paravents et des poches de sérum.

Certaines photographies diffusées par la presse atlantiste ont déjà été utilisées pour accuser l’Armée égyptienne d’avoir massacré un campement des Frères musulmans au Caire.


Depuis l’aube et durant toute la journée du mercredi 21 août, l’Armée arabe syrienne a bombardé les positions de l’Armée syrienne libre qui s’étaient regroupée au Sud-Est de la ghoutta (la bande d’agriculture vivrière qui entoure la capitale). Cette zone de combat avait été évacuée par la population civile depuis plusieurs mois. Il semble que les pertes des groupes jihadistes soient considérables. Il n’a pas été fait usage de gaz qui ne s’emploie que dans des guerres de tranchées.

Les autorités russes ont dénoncé une campagne de propagande planifiée à l’avance comme le montre l’unanimisme des médias atlantiques qui ont tous repris à l’unisson la version de l’Armée syrienne libre, sans aucune vérification. Les autorités iraniennes ont souligné que le recours de la Syrie à des armes chimiques dans ce type de guerre était absurde et injustifié au vu de ses succès militaires actuels.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a exprimé son inquiétude.

En 2003, les États-Unis avaient utilisé l’accusation de détention et d’usage de gaz de combats par l’Irak pour l’attaquer. Le secrétaire d’État Colin Powell avait ainsi brandi une fiole de gaz liquéfié au Conseil de sécurité et infligé la projection d’un montage PowerPoint pour étayer ses allégations. En définitive, il a reconnu, après la destruction de l’Irak, que toutes ces preuves étaient des faux et qu’il avait menti à l’ensemble de la communauté internationale.

4.Posté par LOR-HEIN le 22/08/2013 20:41

Au fait, il n(y a pas des experts des N.U en Syrie en ce moment pour vérifier si Bachar n'utilise pas des armes chimiques contre le Peuple Syrien.
Bizarre tout cela, permettez-moi de ne pas mourir idiot !

5.Posté par polo974 le 23/08/2013 17:05

raz le cul de ce droit de véto (avec ou sans accent) que se sont octroyés les "grands" à la fin de la seconde guerre.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes