MENU ZINFOS
International

Syrie : Bachar Al-Assad et la Russie mettent les États-Unis en garde contre une intervention militaire


Par S.I - Publié le Lundi 26 Août 2013 à 10:33 | Lu 1922 fois

Syrie : Bachar Al-Assad et la Russie mettent les États-Unis en garde contre une intervention militaire
Dans une interview au quotidien russe Izvestia, le président syrien Bachar Al-Assad met en garde Washington, qui réfléchit à des options militaires dans le pays. Bachar al-Assad qualifie en outre d'"insensées" les accusations occidentales sur l'attaque chimique perpétrée par son régime.

"Les déclarations faites par des hommes politiques aux États-Unis et en Occident sont une insulte au bon sens", a-t-il déclaré. "Les États-Unis essuieront un échec comme lors de toutes les guerres précédentes qu'ils ont lancées à commencer par le Vietnam".

La Russie a également rejoint la position du président syrien en mettant en garde les États-Unis contre les conséquences "extrêmement graves" d'une possible intervention militaire en Syrie. 

"M. Lavrov (ministre russe des Affaires étrangères) a attiré l'attention de son interlocuteur sur les conséquences extrêmement graves d'une possible intervention militaire pour le Proche-Orient et l'Afrique du Nord où des pays comme l'Irak ou la Libye sont toujours déstabilisés", précise un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.




1.Posté par Môvélang le 26/08/2013 11:36

Et si ce sontt les rebelles qui ont utilisés les armes chimiques dans le but que les occidentaux interviennent rapidement pour tuer el Assad et ses partisans ??????????????
que feront ces donneurs de leçons de démocraties

2.Posté par Zarboutan le 26/08/2013 13:46

Bizarre ce silence radio sur cette information selon laquelle 12 Djihadistes Rebelles Syriens arrêtés par la Police Turque avec 4 kg de Gaz Sarin, en transit vers la Syrie ! Vous ne trouvez pas ?

http://www.legrandsoir.info/la-police-turque-a-trouve-du-gaz-sarin-chez-les-terroristes-d-al-nosra.html

3.Posté par Zozossi le 26/08/2013 13:55

Les Russes ont fourni aux occidentaux les preuves que l'attaque au gaz a été commise par les rebelles.
Les vraies dictatures (à masque démocratique) sont désormais les pays occidentaux: ceux-ci sont dirigés par des gouvernants illégitimes sous influence, élus par des minorités (compte tenu de l'abstention massive), qui se lancent dans des guerres illégales sous des prétextes évidemment mensongers.
Ce sont les mêmes groupes de pression qui dictent à ces pâles figurants leur programme de destructions massives pour remodeler un monde à leur botte: la Syrie a le seul tort, comme l'Irak et la Libye avant elle, de refuser le dictat états-unien et de vouloir sauvegarder son indépendance économique et politique.
L'acharnement des gouvernements occidentaux -dont la France sous tutelle- contre la Syrie est une honte et une forfaiture: leurs opinions publiques ne cessent d'exprimer leur incrédulité face aux mensonges officiels et leur refus d'une nouvelle guerre de lâches contre un pays libre.

4.Posté par ALEXANDRA le 26/08/2013 15:43

Tout à fait Post 1,
Encore une histoire montée de toutes pièces pour "aider" les Frères musulmans qui sont anéantis. Mais cela gêne aussi bien les USA que notre gouvernement qui aiment bien les frères musulmans pour diverses raisons .....pas très catholiques !!!!!
Assad n'est il pas chrétien ???

5.Posté par Gajac J-L le 26/08/2013 17:02

Fabius, le caniche d'Obama et leurs hommes de mainTakfiristes, Frères Musulmans et Wahabites ne veulent absolument pas que la conférence de Paix de Genève sur la Syrie se tienne. Il a donc fallu monter une opération "gaz toxiques", dont les preuves seront apportées qu'il s'agit d'un lancement par des fous de dieu supplétifs de l'OTAN afin de servir de prétexte à une intervention armée des impérialistes euro-américains.
Il s'agit d'une opération dans la lignée de ce qu'ils ont fait en Libye, en Iraq, des opérations montées afin de justifier l'invasion. De la stratégie criminelle au service d'une politique criminelle. Mais même dans l'Etat Major US des voix s'élèvent et crient au suicide si les assassins occidentaux sont assez fous pour se lancer dans une agression armée.
Fabius n'ayant aucune fierté et les intérêts qu'il poursuit sont tellement lucratifs et énormes que malgré la preuve qui sera faite du montage par ses services et alliés, il ne reconnaîtra jamais sa responsabilité et on continuera à vivre avec un criminel à la tête du Ministère des Affaires Etrangères. La France c'est çà désormais. Il faut se résigner à voir nos gouvernants tuer et coloniser en notre nom, comme cela se passait dans les années 50. A quand un tribunal Russell pour juger de tels criminels ?

Fabius, Hollande, Sarkozy et tous ceux qui ont mené des guerres d'agression et déstabilisé des pays et des régions entières d'Afrique et du Moyen Orient pour servir les intérêts du complexe militaro industriel et des multinationale seront-ils un jour traduits devant un vrai Tribunal Pénal International (l'actuel étant un instrument de l'OTAN) ?


Syrian Rebels Manufactured Chemical Weapons Outside Damascus

By Fahim al-Surani

August 25, 2013 "Information Clearing House - The Syrian military have discovered a warehouse with chemical agents in a suburb of Damascus. Correspondent of the Al-Ihbariya Syrian information channel Yara Saleh who was among the journalists who inspected the site of the scary find has given an exclusive interview to The Voice of Russia. She says that the discovered warehouse was at the same time a laboratory where shells were stuffed with poisonous chemicals.

The Syrian military found chemical weapons in the rebels’ tunnel located in the Jobar suburb of Damascus. Later the Syrian state TV showed the discovered poisonous agents and medical drugs.

Journalist Yara Saleh of the Al-Ihbariya Syrian information channel provided The Voice of Russia with more details about this discovery.

“The rebels launched two missiles filled with poisonous gas in the Jobar neighbourhood which caused Syrian soldiers’ nausea and asphyxia.

Some time later when the Syrian army managed to take that suburb by storm they found the warehouse and laboratory where shells were stored and stuffed with poisonous agents. Boxes with new gas masks were also found, they carried labels ‘Made in US’. The fact that the rebels did not use those gas masks proves that they had not been attacked with any poisonous gases.

Two glass vessels with labels ‘Made in Saudi Arabia’ were also found there. Weapons and explosives made in Saudi Arabia were found in Syria in the past as well. Experts will determine the contents of those vessels.

In addition, they found plastic vessels containing unidentified chemicals, some strange white powder and a lot of various explosives and munitions.

The Syrian government is concerned that the rebels might have more stocks of such chemical agents that they could use against civilians.”

6.Posté par kafir le 26/08/2013 22:25

La Russie est un pays du tiers-monde avec des armes puissantes. De là à s'exposer contre les Etats- Unis c'est une autre histoire, et quelle histoire ? Le chien aboie et la caravane passe.

KAFIR

7.Posté par kafir le 26/08/2013 22:58

La Russie est un pays du tiers-monde avec des armes La Russie est un pays du tiers-monde avec des armes puissantes. De là à s'exposer contre les Etats- Unis c'est une autre histoire, et quelle histoire ? Le chien aboie et la caravane passe.

KAFIRpuissantes. De là à s'exposer contre les Etats- Unis c'est une autre histoire, et quelle histoire ? Le chien aboie et la caravane passe.

KAFIR

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes