MENU ZINFOS
Economie

Syndicat mixte du parc routier de La Réunion : "L'équilibre des comptes est précaire", pointe la CRC


La chambre régionale des comptes a rendu publiques ses observations concernant le syndicat mixte parc routier de La Réunion. La juridiction administrative financière constate que l’équilibre des comptes est précaire.

Par N.P - Publié le Vendredi 17 Septembre 2021 à 06:58

Photo : Facebook Syndicat mixte parc routier de La Réunion
Photo : Facebook Syndicat mixte parc routier de La Réunion
La chambre régionale des comptes (CRC) de La Réunion a procédé au contrôle de la gestion du syndicat mixte parc routier de La Réunion (SMPRR) en 2020. Ses observations définitives, arrêtées en mars 2021, viennent d'être rendues publiques. 

Le transfert du parc départemental de l’État à la Région a été réalisé en 2011. Fin 2013, la régie a été transformée en un syndicat mixte dénommé "parc routier de La Réunion" (SMPRR) entre la Région et le Département. "Près de 10 ans plus tard, la démarche de transfert n’a pas été pleinement achevée", constate la CRC.

L’établissement public a pour objet de mutualiser la gestion des équipements routiers et véhicules pour la Région et le Département. Mais "le syndicat utilise des terrains et locaux sans disposer de conventions de mises à disposition", est-il noté. 

"Les effectifs du syndicat, soit une soixantaine d’agents, sont restés stables, les ouvriers des parcs et ateliers ont progressivement intégré la fonction publique territoriale", remarque ensuite la CRC, précisant que les charges de personnel représentent un peu plus de la moitié des dépenses du syndicat. "La gestion des ressources humaines se caractérise par une absence de contrôle du temps de travail notamment pour les agents des services techniques. La durée moyenne annuelle de travail de ces agents est de 1 271 heures alors que la réglementation prévoit 1 607 heures. Les heures non travaillées représentent ainsi pour le syndicat un coût théorique d’environ 400 000 €", relève la juridiction financière."Le syndicat a déjà mis fin à certaines récupérations du temps de travail. Il a également supprimé la prime dite COSPAR, la majoration et l’indexation de la rémunération des agents non titulaires et le cumul entre les astreintes et la nouvelle bonification indiciaire." 

L’établissement exerce trois missions au profit de ses membres : une activité de garage pour environ 450 véhicules, une activité de travaux et d’entretien des routes et enfin des opérations d’équipement sur le domaine routier. En 2020, le service départemental d'incendie et de secours a intégré le syndicat pour assurer l’entretien de ses véhicules.
La CRC fait là aussi une remarque : "L’exercice de ces différentes missions n’a pas été correctement prévu par les statuts. Aussi ceux-ci devraient-ils être modifiés. L’objet des opérations réalisées sur le patrimoine de la région et du département, qui n’est par ailleurs pas conforme à la réglementation, rend leur comptabilisation délicate et donne parfois lieu à des contestations et des régularisations complexes".

Alors que le syndicat est administré par un comité syndical composé de six délégués, quatre pour la Région et deux pour le Département, la juridiction administrative relève en outre que les représentants du département "sont souvent absents des réunions du conseil syndical".

Enfin, si le financement du syndicat est couvert par la Région à hauteur de 89 % et de 11 % par le Département, la CRC regrette que "le syndicat ne respecte pas les obligations prévues par le code général des collectivités territoriales en matière de présentation des comptes pour une information éclairée et précise du comité syndical". Et résume : "L’équilibre des comptes est précaire."  





1.Posté par Le Jacobin le 17/09/2021 08:49

Là intervient le seuil de compétence de nos élus, voir l'incompétence.

2.Posté par justedubonsens le 17/09/2021 10:32

Ou comment se montrer incompétent pour mieux noyer le poisson et permettre les irrégularités.

3.Posté par jpleterrien le 17/09/2021 14:47

Encore un machin dont la France a la spécialité, qui ne sert à rien mais qui coûte la peau des fesses en fonctionnement !!!
Comme si chaque organisme public ne pouvait pas gérer lui-même son parc automobile !!!
Mrs Mmes les ronds-de-cuir, Courteline vous observe !!!

4.Posté par titi le 17/09/2021 21:22

daccord avec vous post 3,,et vous avez oublies les emplois de copains coquins,tocards politiques;;;; qua vomir
vote po zot apres va fait pour ou ,

5.Posté par aboug le 18/09/2021 06:42

il ya meme a saint philippe un elus 1er adjoint de la commune des lors il a été elus a postuler a un poste ou il il complètement incompétent c'est qui le con l'électeur qui fait pitiés

6.Posté par polo974 le 20/09/2021 13:43

Alors que si la région et le département avaient fusionné, ça serait plus simple...

et pas que pour les routes...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes