Politique

Sylvie Moutoucomorapoulé candidate à St-André ? "Je discute régulièrement de cette probabilité"

Vendredi 2 Août 2019 - 10:50

Sylvie Moutoucomorapoulé a le sentiment "d'avoir été mise à l'écart depuis quelques mois" par JPV (Photo: © Anakaopress)
Sylvie Moutoucomorapoulé a le sentiment "d'avoir été mise à l'écart depuis quelques mois" par JPV (Photo: © Anakaopress)
Dans un entretien qu'elle nous a accordé, Sylvie Moutoucomorapoulé est revenue plus en détails sur son départ de la majorité municipale à Saint-André. Désormais conseillère municipale sans-étiquette, l'élue régionale explique ce départ par le "manque d'écoute" ces derniers mois de la part du maire Jean-Paul Virapoullé. Alors que son nom revient avec insistance pour les municipales de 2020, Sylvie Moutoucomorapoulé n'écarte pas cette possibilité et indique être "toujours dans la réflexion".

Pourquoi avoir attendu si longtemps pour annoncer votre départ de la majorité municipale ?

En 2014 lorsque je me suis engagée, nous faisions partie moi et Jean-Paul Virapoullé d'une équipe et d'un projet pour Saint-André. J'ai pu travailler, dans le cadre de mes délégations et en bonne intelligence avec le maire et l'ensemble des conseillers. J'avais pour délégation la revitalisation du centre-ville et depuis 2015, la vie associative. J'avais l'écoute du maire, on pouvait échanger sur beaucoup de sujets. Mais depuis quelques mois, je me suis rendue compte que je ne pouvais plus apporter un soutien renforcé à certains projets qui me tenaient à coeur pour la population de Saint-André. C'est un ressenti mais il me semble que je n'ai plus la confiance du maire: nous n'arrivons plus à discuter sur toute sorte de sujets. À un moment donné, il faut prendre une décision.

J'avais notamment engagé des chantiers qui me tenaient à coeur comme le NPRU (Nouveau programme de renouvellement urbain, ndlr) et je devais à mon sens aller au plus loin dans ce dossier. D'ailleurs en février 2019, il y a eu la signature de l'acte d'engagement avec l'ANRU avec à la clé une enveloppe de 24 millions d'euros. Je ne me voyais pas abandonner le projet alors même qu'il fallait attendre sa validation par les instances nationales.  

D'autre part, pour les associations, j'ai mis en place un certain nombre d'actions et je souhaitais organiser jusqu'au bout la journée des associations qui devrait avoir lieu le 31 août prochain. Nous avions également acté la création d'une maison des associations mais aussi la mise en place des ateliers pour aller vers un conseil de la vie associative. C'est pour ces raisons que j'ai voulu attendre le plus longtemps possible avant de quitter la majorité.
 
D'où vient cette cassure avec Jean-Paul Virapoullé ?

Nos relations sont toujours cordiales avec M.Virapoullé, nous siégeons tous les deux au conseil régional et nous continuons d'échanger il est vrai, mais a minima. J'ai le sentiment d'avoir été quelque peu mise à l'écart depuis quelques mois. Néanmoins, il n'y a pas eu d'éclat de voix entre nous. Aucunement. Mais j'ai l'impression que je n'ai plus la confiance et l'écoute du maire, parce que je me rends compte que je ne suis plus forcément invitée à toutes les réunions ou aux comités de gestion.

J'ai fait partie depuis 2014 et jusqu'à ce jour d'une équipe. Je m'associe évidemment aux réalisations qui ont été faites dans le cadre de mes délégations parce que j'ai travaillé sur de nombreux projets et je peux assumer le bilan sur le mandat. Maintenant ce qui a aussi provoqué mon départ, c'est que depuis quelques semaines, M.Virapoullé a pris certaines décisions pour lesquelles je n'ai pas été consultée. Je ne peux pas aujourd'hui m'associer à ces récentes décisions comme la titularisation d'une cinquantaine d'agents communaux. Je ne dis pas que je n'approuve pas la  titularisation d'agents qui travaillent pour certains depuis plus de 20 ans, mais peut-être qu'on aurait pu faire autrement, peut-être penser depuis 2014 à ce plan de titularisation ou à un plan d'évolution de carrière. Je n'ai pas plus d'informations sur les titularisations qui ont été faites parce que c'est une prérogative du maire qui ne passe pas en conseil municipal. Pour ces dernières titularisations, je n'ai pas été associée et je n'ai pas envie d'y être associée.

Comment envisagez-vous la suite ?

Mon but est d'aller au bout de mon mandat de conseillère municipale jusqu'en 2020. J'ai été élue par la population et je ne veux pas lui faire faux bond. Je vais continuer à assister aux conseils municipaux dans une démarche totalement constructive: si les projets vont dans l'intérêt de la population, bien sûr que je m'y associerais, en revanche si ce n'est pas le cas je m'y opposerais.

Aujourd'hui ma principale préoccupation c'est d'échanger sur différents sujets avec les Saint-Andréens et les Saint-Andréennes et relever leurs attentes. Depuis le début de l'année, j'ai rencontré près de 3000 personnes et l'une des choses qui revient le plus souvent est le besoin de changement. Certaines thématiques reviennent comme l'entretien et plus d'animations dans les quartiers, l'amélioration du cadre de vie ou encore le développement économique de la ville. D'une certaine manière, nous sommes en train de construire la ville pour les générations futures. Les personnes que je rencontre sont tout à fait sensibilisées à cela: quelle ville allons nous laisser à nos enfants ?  

Votre nom revient avec insistance pour les prochaines municipales à Saint-André…

Je ne peux pas vous cacher que j'ai beaucoup de sollicitations. Je discute régulièrement de cette probabilité tant avec les médias qu'avec les personnes que je rencontre sur le terrain. Aujourd'hui, je suis toujours dans la réflexion avec les personnes qui m'entourent. Mais à l'heure où je parle, je n'ai pas encore pris de décision.
SI
Lu 3709 fois




1.Posté par ALCMEON le 02/08/2019 11:07 (depuis mobile)

Et voilà... Le château VIRA s'écroule tant il est vide

2.Posté par PIERRE-ERICK le 02/08/2019 11:37

Faut y aller Madame, je ne puis que vous souhaiter Bonne Chance pour la suite ...en 2020

3.Posté par Le Jacobin le 02/08/2019 11:44

Il faut y aller Madame c'est le moment, la fin des Dinosaures, il faut en finir avec la Dynastie à la Réunion,la commune n'est pas un héritage sans partage.

Popol s'est rendu compte que son rejeton de fils n'était en position d'éligibilité pour prendre la Mairie après avoir effectué un sondage auprès de la population, il fera tout pour écarter ceux peuvent effacer le tableau Virapoullé à saint André, de peur aussi d'un vide grenier dans les dossiers après près de 40 ans de règne sur la commune.

Vous avez la possibilité de la faire Madame, alors faite le pour ne pas avoir de regret.

Essayer n'est pas pécher !

Excellence exigence.

En plus vous êtes une belle femme.

4.Posté par Dartagan974 le 02/08/2019 11:52 (depuis mobile)

Bla bla bla. Durant tout le mandat :compensations financières, voyage,absence de terrain, pas de réception de la population. Fin de mandat:incompatibilité avec la majorité!!!! Cela me sidère!

5.Posté par GIRONDIN le 02/08/2019 12:03

La candidate de zinfos974, c'est beau !

La CUMULARDE ne cumule donc pas assez. 🤔 Povre st André, problème de karma !




...... 9e adjointe en charge de la très stratégique revitalisation du centre-ville de Saint-André, mais aussi à l'accompagnement des associations, .........

e vice-présidente en charge de l'aménagement du territoire, de la réserve marine et de la gestion du Parc national de La Réunion,......

.... l'impossibilité de mettre en œuvre des projets et idées nouvelles pour Saint-André, au-delà des thématiques relevant de mes délégations, depuis bientôt plusieurs mois"......






6.Posté par Bringelle le 02/08/2019 12:31

Pour la conseillère régionale :
Magazine CAPITAL
L’avenir de la route la plus chère du monde est remis en question après que le Conseil d’État a rejeté un pouvoir en cassation concernant l’exploitation de plusieurs carrières indispensables à sa construction.
C’est un feuilleton qui coûte très cher à l’État. La construction de la route du littoral sur l’île de La Réunion est plus que jamais remise en question. Alors que le gigantesque chantier a débuté en 2013, il est à l’arrêt depuis le mois de mai dernier. En cause : l’annulation par la justice d’autorisations d’exploitation de quatre carrières pourtant vitales au projet. Face à cette situation, le ministère de la Transition écologique a saisi le Conseil d’État, pour demander l’annulation de cet arrêté annulant le schéma départemental des carrières. En vain. La chaîne de télévision Réunion la 1ère explique que l'institution a rejeté ce recours mercredi 24 juillet dernier estimant qu’aucun des arguments du ministère n’était "de nature à permettre l’admission du pourvoi".

La Nouvelle route du littoral, souvent surnommée la route la plus chère du monde, est une route en mer qui doit relier le nord à l’ouest de l’île de La Réunion. Initialement prévue pour 2022, elle ne devrait pas voir le jour avant 2025… si elle est terminée. Le coût du chantier avoisine en effet déjà les deux milliards d’euros, financés par la région, l’État et l’Europe. Si la première partie de cette route de 5,4 km a été terminée en mars 2019, c’est la partie digue qui pose problème. Le projet prévoit en effet la construction d’une infrastructure de 2,7 km sur la mer.


7.Posté par aloa le 02/08/2019 11:35

j'espère que les citoyens de st André ouvriront grand les yeux pour bien voire les bulletins de vote aussi qu'il comprenne que tout s'est personne veut entré pour leur intérêt et seux de leur familles merci de me comprendre

8.Posté par Christian le 02/08/2019 13:48

Ne pas y aller, c'est accepter l'installation de Jean Marie, le fils à papa, à la tête de la ville!

9.Posté par La vérité si je mens ! le 02/08/2019 14:42

Allez , il est temps que cette élue va faire le " bonne nuit les petit et faites de beaux rêve " comme disait Nounours à Patronel et Nicolas !!!

10.Posté par " VIEUX CREOLE " le 02/08/2019 18:18

Madame ,je ne vous connais pas MAIS ce que vous dites est intéressant pour les Saint-
Andréens- qui vous connaissent ! Ce que je peux vous assurer c'est que je connais plutôt bien votre Maire ,"UN VIEUX RENARD DE LA POLITIQUE LOCALE" ( depuis son entrée en politique : IL Y A DE CELA PLUSIEURS DÉCENNIES ) . . .
. Il est plus jeune que moi bien sûr . . . Mais "sa Déclaration à la télé en1995 "est toujours là ; dans ma mémoire (il était le Porte-Parole local de BALLADUR ,candidat aux Présidentielles et opposé à l'Extension totale de la législation française"qui n'était pas achevée ! Il a défendu" avec rage" la position de son Candidat" pour ne pas" mettre une cartouche de dynamite" entre les mains de Travailleurs de notre île ! ! ! IL refuserait certainement une rediffusion de sa déclaration télévisée de 1995 (des compatriotes l'avaient enregistrée) !!! C'est du passé bien sûr ! Mais faut-il rappeler ses autres" exploits" (cadeau de quatre cent mille euros à une" Amicale" créée par ses Militants! Ne parlons pas de sa cogestion du C.R. avec Didier etc . . . Voilà ce que je voulais dire après votre déclaration !

11.Posté par marcL le 02/08/2019 21:47

ecoutez tous oyez ! girondin l'intelligent de saint andré qui sait lui ce qu'il faut faire en bon girondin post 5 a parlé mais surtout pour ne rien dire et critiquer tout ce qui n'est pas totalement socialiste . cette femme est intelligente

12.Posté par GIRONDIN le 03/08/2019 07:01 (depuis mobile)

11. marcL
St André mérite de meilleurs électeur que vous, ce n''est pas de l''intelligence mais de la clairvoyance, pour vous i correspoond à des concepts..... 🤔

La CUMULARDE souhaite encore plus cumuler, comme le triste marcL., à votre bon cœur.

13.Posté par Johnbill le 03/08/2019 07:13 (depuis mobile)

Apparemment c est la seule qui n est pas au courant qu elle va se presenter aux futures elections municipales lol!

14.Posté par Le Jacobin le 03/08/2019 10:22

LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT !

JE VOUS LE DIS:

II faut en finir avec la Dynastie Père Fils

Père Fille...euuuuuuuuh

Erreur de ma part la fille a été écartée par la justice pour une banale histoire de détournement gros sous,
pour enrichissement personnelle.

Elle est en attente du Saint Graal: le SURSIS

Saint Paul veille sur nous .

15.Posté par Paco le 03/08/2019 16:57 (depuis mobile)

Quand j’entends qu’on titularise les employés à quelques mois des élections je suis fou de rage par cette stratégie politique qui consiste à acheter les gens. Rien que pour ça j’aurai pris ma titularisation et virer ces gars là !

16.Posté par Dederun le 03/08/2019 18:16 (depuis mobile)

Que vous le veuillez ou non vous, serez toujours de la, même famille, la famille des ganillacès

17.Posté par Maroulecki le 03/08/2019 18:33 (depuis mobile)

Le clientelisme restera tjrs roi,quoi qu''il arrive.La misère humaine a un prix,c la vient ce fameux proverbe vénéré de nos parasites politiques charognards.Qd la merde des pauvres aurait de la valeur, ils auraient plus de trou du cul pour chier.

18.Posté par Lol le 03/08/2019 20:32 (depuis mobile)

J’ai des doutes madame quand vous dites que ça fait que quelques semaines que le maire ne prend en considération votre personne car le maire de cette ville ne prendre acte de personne ! Il règne comme un roi incompétent bien sûr minable en plus

19.Posté par Jean marc le 03/08/2019 20:37 (depuis mobile)

Comme si toutes ces années ces gens n’avaient pas besoin de leur titularisation ? C’est inhumain de faire ça !!! Rien que pour ça il faut les sanctionner... pour les années d’attente et de souffrance de ces pauvres employés !

20.Posté par Sauvons saint André ! le 03/08/2019 20:47 (depuis mobile)

Je ne dirai pas non à une femme maire !
Je ne dirai pas non à tout ce qui peut faire couler le bateau de légine de celui qui en mange tous les mange et qui jette des sardines pour la population saint Andréenne...on a besoin de respirer

21.Posté par 2008 come back le 03/08/2019 21:03 (depuis mobile)

Aie aie aie ! Moin mi dis à re-bis comme 2008.
Fout le maire la dehor et tou li ban toutous qui va avec. Si zot tes travail vraiment saint André t’es pas comme sa. Tout i vient pour manzer et donne zot famille regarde la cressonnière

22.Posté par Renouveau le 04/08/2019 09:01

John Pol veut mettre son fils en place dans cette mairie pendant ce temps cette ville s 'enfonce dans le marasme et vieillit mal................manque d'attractivité évidente, le changement c est pour 2020, il est temps.

Sylvie Commorapoullé doit aider cette population de Saint André qui attend sa candidature.

23.Posté par Timoune le 17/08/2019 10:29 (depuis mobile)

A chaque pré campagne c''est le même scénario de JPV.
Un complice qui fait une d''être déçu et en pleurant vient se proposer a la population. Pas vrai ou manque de courage, donc pour moi elle peut rester ou elle est car rien à apporter à notre ville.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie