MENU ZINFOS
Société

Suspicion de présence à La Réunion d'un insecte qui s'attaque aux colonies d’abeilles


La préfecture annonce que l’insecte appelé petit coléoptère des ruches a été localisé dans le sud de l’île. Ces insectes peuvent provoquer la mort de colonies d’abeilles. Les services de l’État appellent les apiculteurs à la prudence.

Par - Publié le Jeudi 7 Juillet 2022 à 08:06

Photo : Facebook
Photo : Facebook
Le communiqué:

Le mardi 5 juillet 2022, les services de l’État ont été informés d’une suspicion de présence d’un ravageur des colonies d’abeilles, dénommé Aethina tumida ou petit coléoptère des ruches, dans un rucher du Sud de l’île. La multiplication de ce coléoptère peut provoquer un affaiblissement ou la mort de la colonie d’abeilles.

Actions de surveillance mises en place
 
Les prélèvements sont en cours d’acheminement pour déterminer précisément les spécimens de coléoptères retrouvés et le niveau de l’infestation.
 
Des mesures préventives, adaptées à la situation de suspicion ont immédiatement été prises par arrêté préfectoral. Elles ont entre autre pour objet d’éviter la potentielle dissémination du ravageur suspecté, notamment en interdisant le déplacement des ruches concernées. Ces mesures sont susceptibles d’évoluer en fonction du retour des experts de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) et du ministère en charge de l’agriculture.
 
Rappel de la réglementation
 
Il est rappelé que la détention d’une ruche, à titre particulier ou professionnel doit obligatoirement être déclarée. Cette déclaration s’effectue par voie électronique sur : http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/
 
Par ailleurs, par arrêté préfectoral n°413/SGAR/DAAF du 24 mars 2016, toute introduction ou importation des produits suivants est strictement interdite, quelle qu’en soit la forme ou les modalités :
  • matériel apicole ayant servi à l’exploitation d’un rucher ;
  • miel et pollen à visée de nourrissement ou de complémentation alimentaire des colonies d’abeilles ;
  • cires d’abeilles ayant servi à l’exploitation d’un rucher ;
  • abeilles vivantes ou mortes du genre Apis.
 
Tout apiculteur, professionnel ou amateur, constatant ou suspectant la présence du ravageur Aethina tumida doit informer immédiatement le vétérinaire chargé du suivi de son rucher ou les services de la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (alimentation.daaf974@agriculture.gouv.fr ou 02 62 30 89 89).


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par tantine le 07/07/2022 09:55

c'est ça, que l'état respecte ses engagements avec l'interdiction des néonicotinoïdes si les abeilles l'intéresse, et les antennes relais et les linky et toutes les autres merdes qui déciment les insectes et les animaux humains et non humains

2.Posté par A mon avis le 07/07/2022 11:50

Pourquoi ne pas indiquer la mesure de l'insecte sur la photo ?

3.Posté par polo974 le 07/07/2022 21:52

1.Posté par tantine le 07/07/2022 09:55

Pourtant t'es toujours pas décimée...

Tu as posté ton message depuis un minitel?


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes