MENU ZINFOS
Faits-divers

Suspicion d'escroquerie à la Sécu : Le pharmacien de Ste-Clotilde mis en examen et placé sous contrôle judiciaire


Le patron de la pharmacie de Tassigny à Sainte-Clotilde, ainsi que sa compagne et un employé avaient été placés en garde à vue lundi matin. Soupçonnés d’escroquerie au préjudice de la Sécurité sociale et d’abus de bien sociaux, ils ont été présentés au parquet ce mercredi.

Par - Publié le Mercredi 30 Septembre 2020 à 15:31 | Lu 4572 fois

Plusieurs mois d'enquête, une soixantaine d'auditions... Les policiers de la brigade financière ont mis au jour des anomalies dans la gestion de la pharmacie de Tassigny à Sainte-Clotilde. Une affaire initialement révélée par nos confrères du JIR.

Le pharmacien Patrick Panchoo, sa compagne et un employé ont été placés en garde à vue lundi. Après 48 heures d'auditions, ils ont été présentés au parquet ce mercredi. 

Déjà connu pour des pratiques douteuses dans sa précédente officine, le pharmacien avait purgé une interdiction d’exercer pour une durée de dix ans. En 2019, il avait été suspendu pendant 3 mois, suite à la détection de faits litigieux et d'anomalies.

Les enquêteurs se sont penchés sur la gestion de la pharmacie de Tassigny, que Patrick Panchoo aurait acquis pour 1 euro symbolique en 2013. L'officine se trouvait en grande difficulté financière. Malgré les dettes héritées, le patron aurait rapidement réussi à doubler son chiffre d'affaires. Une situation qui a éveillé les soupçons et déclenché l'ouverture d'une enquête. 

Le patron de la pharmacie est soupçonné d’escroquerie au préjudice de la Sécurité sociale, d’abus de bien sociaux et de fraude fiscale. Le parquet devait décider ce mercredi des suites à donner à cette affaire. 

Patrick Panechoo a été mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie. Sa femme et son employé ont également été mis en examen, pour complicité d'escroquerie et recel de bien. 

"Nous reviendrons devant le juge d'instruction pour nous expliquer et pour démontrer qu'il n'a commis aucun fait délictueux", a indiqué Me Alex Vardin, avocat de l'employé. Le préparateur a par ailleurs interdiction d'entrer en contact avec le couple.

Tous trois sont ressortis libres et placés sous contrôle judiciaire. 

Regis Labrousse sur place
 


Amandine Dolphin
Rédactrice en chef adjointe - Passionnée de jeux vidéo, scrolleuse compulsive sur les réseaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par LAMPION le 30/09/2020 16:11

ça tombe bien cet article: Je viens de visualiser sur les réseaux sociaux une vidéo de ZAHIRI ABDEL, sur l'arnaque à la sécurité sociale, je vous conseille à tous de voir cet vidéo, même les journaliste, surtout resté assis.

2.Posté par justedubonsens le 30/09/2020 16:44

Il serait intéressant et même complémentaire à l'information donnée de savoir à combien s'élève le ou les préjudices

3.Posté par eric le 01/10/2020 09:54

post 1 il ne faut pas tout croire ce que vous lisez

4.Posté par LAMPION le 01/10/2020 18:16

POSTE 3.
Visualiser , après vous me direz.

5.Posté par Citoyen le 01/10/2020 18:56

Il est certainement coupable.
Mais le plus grand coupable c'est la CGSS qui laisse des professionnels de santé utiliser des logiciels de santé QUI NE RESPECTENT PAS LE CAHIER DES CHARGES.
Les modifications faites sur les chiffres sont normalement impossible.
Quel est le logiciel de la pharmacie ? Comment cela a t il été techniquement possible ?
Que fait la CGSS ?
Des incompétents.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes