MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Survie du Handball Club Possession : Quand les parents s'attaquent aux élus


Par un parent mécontent - Publié le Jeudi 6 Mai 2010 à 09:32 | Lu 2000 fois

Lors de la réunion de crise organisée par les dirigeants du Hand Ball Club Possession ce mercredi au gymnase de la Possession pour informer tous les parents de la situation plus qu'urgente du club au vu de la décision de la mairie de ne plus octroyer la subvention initialement prévue, quelle ne fut pas notre grande surprise que de voir débarquer en pleine discussion, l'équipe municipale entourée de ses adjoints(tes). Alors en pleine discussion avec les parents, madame la présidente et toute la foule assise dans les gradins du gymnase, furent surpris de voir ce commando prendre place aux échanges et tenter dans un premier temps de justifier les raisons pour lesquelles la mairie avait décidé de suspendre la subvention. Et lorsque le maire a commencé à avancer les arguments pour lesquelles la présidente ne pouvait pas être élue de l'opposition et présidente d'une association (ce qui est loin d'être une vérité... mais plutôt un mensonge), très rapidement le débat (auquel la mairie n'était pas conviée) a tourné au débat politique. Comme vous le savez, ce mélange n'est jamais bon et il a très vite débordé à très juste titre lors de l'intervention de certains parents qui s'insurgeaient contre cet amalgame digne des pratiques staliniennes.

L'occasion était donnée aux élus de la majorité de se donner le bâton pour se faire battre face à une assemblée acquise à la cause du HBCP. Le maire en perdait son latin et toutes les personnes présentes ont fini par applaudir l'intervention des parents mécontents. A ce moment, le maire s'est énervé et décida de quitter la réunion suivi ensuite par ses adjoints.

Quelle leçon ces parents, amoureux du handball n'ont-ils pas donné à ces élus, incapables de rester calme et d'accepter d'entendre les renvois de ces administré(es). Cette claque, il vont s'en souvenir pendant longtemps.

Car il s'agit là avant tout de la réponse d'une centaine de citoyens qui étaient venus en masse soutenir et participer à la sauvegarde d'un club dont les résultats n'ont rien à envier à ceux du football. Une centaine de citoyens(nes) venus écouter attentivement ce que le club comptait mettre en place pour que tous les jeunes, joueurs(ses) continuent à pratiquer leur passion. Hier soir, la démocratie a triomphé. Le peuple a montré à ces élus que l'on ne dirige pas une association comme on dirige son personnel communal.
J'invite tous les gens qui habite la Possession, sportifs et citoyens libres à venir soutenir le HBCP si les futures manœuvres politiques auxquelles on doit s'attendre mettent en danger la survie du HBCP.

Vive la démocratie, à bas la dictature.




1.Posté par aline le 06/05/2010 10:20


Bravo,
Au moins voilà une population qui ne se laisse pas faire, je suis prête à vous rejoindre dans votre mouvement pour virer tous ces communistes staliniens.
Organiser une grande réunion, appelez la population à venir en masse. Pour que la population de la Possession ne se retrouve pas comme Saint-Louis. Les agents de la commune de la Possession doit prendre conscience ce qui se passe à Saint louis sur les salaires , l'augmentation des impots.

Battons nous .

2.Posté par TOUT SAUF ROLAND ROBERT le 06/05/2010 13:28

APRES TOUT SAUF VERGES

3.Posté par fredboyer le 06/05/2010 17:37

Peut être que Mr Roland avait déjà pourvu la place de Président du club?
Quand on voit que un maire commence a se faire huer par ces administrés et que au lieu d'entamer un dialogue comme élu qu'il est devrait faire ., préfère s'enfuir c'est vraiment lamentable .
Vivement les prochaines élections ,population de la Possession vous avez été prévenu

4.Posté par koz sérieux le 07/05/2010 01:19

Quelle honte ! quel désamour ! quel désaveu ! QUELLE GIFLE !
Le peuple possessionnais dit enfin stop à vos méthodes staliniennes.
L'électorat de votre majorité semble enfin affronter vos opinions démodées.
le monde associatif possessionnais en a plus que marre de vos pratiques scélérates.
VOS ELECTEURS(TRICES)VOUS ONT DÉJÀ SANCTIONNER AUX DERNIERES ÉCHÉANCES ELECTORALES.
Allez je vous suggére que l'on commence à écrire l'histoire."Chronique d'une mort annoncée.... de la bande à Roro...".

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes