Economie

Surrémunérations, pause déjeuner : Les pistes de la CRC pour faire économiser le CHU

Lundi 1 Avril 2019 - 14:29

La Chambre régionale des comptes a publié, ce 30 mars, son rapport d'observations concernant la gestion du Centre hospitalier universitaire de La Réunion. Il met en lumière de nombreuses pistes explorées lors du précédent rapport mais dont les préconisations n'ont pas été suivies par la direction du CHU. Normal, à chaque fois les recommandations ont trait à des sujets très délicats comme la surrémunération ou les congés bonifiés.


Le personnel du CHU Réunion s'est mobilisé l'an dernier pour défendre le maintien de l'indexation vie chère sur les primes "sans base légale". Pendant le même temps, à un autre niveau, la Chambre régionale des comptes était sur le point de boucler son rapport d'observations sur la gestion du CHU depuis l'exercice 2014. 

Dans la partie réservée à ces surrémunérations, les magistrats de la CRC rappellent que la question avait déjà été soulevée dans son précédent rapport, mais qu'elle n'avait abouti à aucune décision. Faute de réponse de la direction générale de l’offre de soins (DGOS), l'établissement hospitalier n'avait en effet pas donné suite à cette recommandation.

Mais fin 2017, de plus en plus contraint financièrement, le CHU avait finalement émis l'idée de toucher à ces surrémunérations appliquées sur les primes des hospitaliers. Mais les manifestations de 2018 ont fini par préserver le statu quo. 

Dans son rapport publié ce 30 mars 2019, la CRC réitère toutefois sa préconisation en la matière. Une mesure qui serait d'autant plus bénéfique, selon la Chambre régionale des comptes, que "les agents seraient peu touchés dans la mesure où ils conserveraient entre 98 et 99 % de leur rémunération. A l’inverse, l’établissement bénéficierait de marges de manœuvre". A titre informatif, la chambre évalue ainsi le coût de l’indexation irrégulière des primes et indemnités à 3,81 millions d'euros pour la seule année 2017.

La base de travail du CHU pour réaliser des économies. Des pistes de travail issues du rapport de la CRC
La base de travail du CHU pour réaliser des économies. Des pistes de travail issues du rapport de la CRC

Un autre volet du rapport de la CRC est consacré à la surrémunération, mais cette fois-ci concernant les agents contractuels. "Au CHU, les agents contractuels bénéficient de l’ensemble des éléments de surrémunération comme les titulaires". Cependant, rappelle la CRC, "les textes relatifs à la surrémunération visent explicitement les fonctionnaires, ce qui exclut, les agents contractuels comme confirmé par la jurisprudence administrative", raison pour laquelle la CRC "recommande à l’établissement d’y mettre fin". 

A partir des données de paie 2017, la chambre évalue le coût de la majoration et de l’indexation versées à tort aux agents contractuels à 19,3 millions d'euros (hors coût de l’indexation des primes et indemnités). Mais le conseil de surveillance du CHU a mis fin, pas plus tard que la semaine dernière, à toute évolution sur cette question sensible :

C'est ce document signé par le président du conseil de surveillance du CHU, Jean-Paul Virapoullé, qui a permis aux syndicats FO et CFTC de lever le camp avant d'aller frapper à la porte du représentant de l'état en matière de santé, l'ARS
C'est ce document signé par le président du conseil de surveillance du CHU, Jean-Paul Virapoullé, qui a permis aux syndicats FO et CFTC de lever le camp avant d'aller frapper à la porte du représentant de l'état en matière de santé, l'ARS

Enfin, parmi les nombreuses pistes proposées par la Chambre régionale des comptes pour réaliser des économies, il y a une ressource insoupçonnée, celle de "mettre fin à l’assimilation généralisée de la pause déjeuner à du temps de travail". Loin d'être anecdotique, la mesure permettrait d'économiser 4,4 millions d'euros par an :


LG
Lu 8139 fois



1.Posté par Hardcore le 01/04/2019 15:37 (depuis mobile)

Dire que certains se moquent des manifestants prétendant qu ils n avaient rien compris, que la suppression des surremunerations n a jamais été envisagée... On voit bien ici que les manifestants avaient bien anticipé suite au rapport de la CRC.

2.Posté par Dura lex sed.. le 01/04/2019 15:57 (depuis mobile)

Pas legale.. Faut supprimer ce versement. Que fait le.comptable public???

3.Posté par MARIE le 01/04/2019 16:21

Donc de simples manifestant empechent de faire respecter les droits??

4.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 01/04/2019 17:22

MARIE du poste 3 venez faire leurs boulots si un jour vous êtes malade ou âgée vous irez vous faire soigner ailleurs , qui est marteau pour venir bosser pour un smic après 3 ans d' études comme infirmier début de carrière avec la prime 2000 euros faîtes sauter les 675 euros de prime vous aurez son salaire net actuellement un infirmier bosse 12 h par jours , dans le privé en clinique début de carrière 1700 euros. PLUS de prime ok mais le salaire de début devrait être convaincant pour les attirer, bon arrêtons de faire le jeu du gouvernement le jeu de l'état c'est de faire de nous des cochons payeurs comme en amérique à la place de la carte vitale il faudra sortir la mastercard bonne réflexion pour la médecine à deux vitesses!!!!

5.Posté par N''importe koi le 01/04/2019 18:18 (depuis mobile)

La santé est primordiale, comme l''enseignement et la sécurité.
Il est, à mon avis, extrêmement important que le personnel hospitalier soit bien rémunéré !

6.Posté par La gitane le 01/04/2019 18:51 (depuis mobile)

Au bout du compte, c'est les mêmes qui raclent leur fond de poche....

7.Posté par DALLEAU le 01/04/2019 18:54 (depuis mobile)

Surremunerations primes c supprimé par un systeme de compensation ou nos salaires sont gelés pendant de nombreuses années.Pause repas,la loi dit 6h de travail effectif= 20min de pause mais on a pas souvent le temps de manger ni de pisser!

8.Posté par cd974 le 01/04/2019 19:00

bien payer le personnel, tout à fait d'accord mais pour du temps de travail et non du temps de repas !
idem pour ceux qui touchent leur majoration pendant leurs congés bonifiés ! ils vont en métropole avec le voyage payé et arrivé là bas, il n'y a plus ce contexte de vie chère pour justifier les 40% tout de même !

9.Posté par la Bajon le 01/04/2019 19:04

tout est expliqué ici:

10.Posté par Marie Paule le 01/04/2019 19:19 (depuis mobile)

Suivez les formations ou etudes pour exercer dans la fonction public hospitaliere en tant que personnel médical ou non médical. Postulez Passez les concours. Sans être sur le terrain critiquer c est facile de critiquer n importe quel corps de métier

11.Posté par Mortier le 01/04/2019 19:21 (depuis mobile)

7 .DALLAU. la loi dit même mieux. 6h00 de travail sans arrêt = prime de panier.

12.Posté par kersauson de p le 01/04/2019 16:32

la sur rémunération coûte 2 milliards d'euros par an dont 0.8 ici-même.
pour des privilégiés qui causent la vie chère ici..

13.Posté par Anti surrémunération ! le 01/04/2019 20:28 (depuis mobile)

Cette surrémunération est une des sources de beaucoup de problèmes de la Réunion !
Ce pouvoir d''achat supérieur de certains, tire vers le haut tous les prix, creusant encore plus le fossé les disparités.
Moins de problème avec les chasseurs de primes

14.Posté par Archer974 le 01/04/2019 21:28 (depuis mobile)

Il s agit du personnel non médical alors arretez de parler concours etc. Quand c''est illégal il faut arrêter tout ça. Je suis fonctionnaire et je badge avant et après mon déjeuner de 30 minutes minimum. Ils veulent garder leur emploi a tout pris.

15.Posté par Hardcore le 01/04/2019 21:32 (depuis mobile)

Versez un demi au camarade Kersauson voilà que son delirium le prend de nouveau !

16.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 01/04/2019 22:24

les gens pensent que c 'est la faute des fonctionnaires si la vie est chère à l'île de la réunion vous vous trompez faîtes sauter les primes la vie sera toujours aussi chère, les commerçants qui font venir leurs marchandises vous croyez qu'ils vont vous faire des cadeaux .ICI on est loin de tout attention à la facture et le père noel n'est que pur fiction!!

17.Posté par Betty974 le 01/04/2019 22:37 (depuis mobile)

Si suppression pour les hospitaliers il faudra aussi le faire pour les mairies, région, département, pompier....et bien d''''autres!!! Pitoyable de retirer sur ceux qui se lèvent chaque matin pour gagner leur vie. Faut s assoir et faire des enfants !!!

18.Posté par jlr le 01/04/2019 23:27

@8cd974 : pendant les congés bonifiés en métropole , il n'y a plus de surrémunération .

C'est le contraire : lors d'un congé bonifié à La Réunion , les Réunionnais d'origine touchent la surrémunération pendant leurs vacances à La Réunion .

19.Posté par jlr le 01/04/2019 23:29

@12kersauson : vos chiffres sont faux : la surrémunération coûte à la France un peu moins de 1 millard d'€ , dont environ 450 millions pour la seule Réunion .

20.Posté par Ti carnet le 02/04/2019 06:15

Comment comptabiliser 30 minutes de pause et les heures supplémentaires sans aucune pointeuse.
Alors explique à moins. Commencez à mettre des pointeuses et la n’aura rien à reprocher.
Bref c’est juste une suggestion.

21.Posté par BLMlg06 le 02/04/2019 07:23 (depuis mobile)

Sujet sensible reporte . On en parlera en juin avec Manu , il vient pour not Sakifo et apres ca sera Sakirest .

22.Posté par MôveLang le 02/04/2019 08:18 (depuis mobile)

Post. 4:
Tu me donneras le titre du film où tu as vu des infirmiers et ( eres) bosser 12 heures par jour, moi, à l''hôpital, j''en vois toujours en train de fumer, papoter, se promener, et des malades qui attendent.

23.Posté par Red BULL le 02/04/2019 09:00

@12 et 13,vous crachez sur les sur rémunérés qui font partis des 23% de la population reunionnaise qui payent des impôts sur le revenu. Là ça ne vous gêne pas, ce n'est pas injuste. Pour la vie chère, arrêtez d'élire des magouilleurs et consommez autrement (moins de diabète, de sur poids, de profits aux grosses entreprises etc..). Avec des gens comme vous l'état doit bien se marrer.

24.Posté par @ 16 lo rhum etc etc... le 02/04/2019 10:11 (depuis mobile)

S''''il y a moins de monde pour acheter, les commerçants baisseront automatiquement les prix, sinon ils ne vendront pas, pas assez en tout cas. Pour un terrain, le fonctionnaire sur rémunéré, pourra payer plus cher que le créole lambda, c''''est un fait !

25.Posté par @ 16 lo rhum etc etc... le 02/04/2019 10:16 (depuis mobile)

La sur rémunération attire aussi beaucoup de zoreys et de créoles pour venir travailler sur l'île !
Sans elle, moins de volontaires zoreys ou créoles pour venir à la Réunion. Beaucoup de créoles qui pleurent pour rentrer, préféreraient rester là bas!

26.Posté par ddchat974 le 02/04/2019 08:50

Mi vêlant où tu vois les infirmiers papoter et fumer au lieu de travailler ? Tu habites dans l’hôpital ou quoi?arrête de raconter n’importe quoi! Quand on sait pas on ferme sa bouche!!

27.Posté par yab42000 le 02/04/2019 12:44

alors que le directeur de la SPL EDDEN touche 10 000 euros... ça c'est normal?? et on va tirer sur ceux qui bossent??

28.Posté par humanité le 02/04/2019 12:47

Et la deuxième option qui fait économiser 0,3 M €..... ???? personne n'en parle ??? Y a-t-il d'autres professions qui gardent une aussi importante sur rémunération lorsque le congé bonifié se passe hors Réunion ??? Surtout lorsqu'on entend parler de la suppression de la sur rémunération pour les réunionnais qui viennent de Métropole en vacances dans leur île......

29.Posté par Marc le 02/04/2019 13:11

19. C'est faux. La sur-rémunération, c'est près d'1,4 milliards dont 373 millions pour La Réunion, sur les seuls crédits dépendants de l'Etat. Source: le projet de loi de finances: https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/files/documents/dpt-2019/DPT2019_outre-mer.pdf

C'est d'ailleurs aussi le chiffre de la Cour des comptes (page 145 de ce rapport): https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2017-07/20170629-RSPFP_0.pdf . Mais page 152 ce même rapport, la Cour semble chiffrer le total de la sur-rémunération, tous versants de la fonction publique confondue, à 2,2 milliards d'euros.

Donc, contrairement à ce que vous dites, quel que soit le périmètre que vous retenez pour la sur-rémunération, cela coûte au moins 1,4 milliards à l'Etat chaque année si on ne compte que le budget de l'Etat lui-même et dépasse les 2,2 milliards si on regarde l'ensemble de la fonction publique et non moins d'un milliard comme vous le prétendez. Par ailleurs, La Réunion ne pèse pas à elle seule 450 millions d'euros mais "seulement" 373 millions si on ne regarde que les crédits d'Etat (je n'ai pas les chiffres pour les autres versant de la fonction publique).

30.Posté par Gavroche le 02/04/2019 13:22

♪♫ C'est la Luuuuutteu, Finaaaaaaaaaleu,
Groupons-nous, et Demain ...

31.Posté par Modeste le 02/04/2019 14:44

continuez à tirer sur la corde jusqu'au jour où le déficit étant énorme, l'Etat se verra dans l'obligation de revoir la donne, et qui seront les grands perdants......!

32.Posté par roro 61 le 02/04/2019 16:37

Pour vous donner un ordre d'idée , une mutuelle santé aux USA : c'est 6521 $ / an pour un célibataire et
pour une famille de 4 personnes est de $ 17545 /an et ça a augmenté depuis , si vous allez dans ce pays un conseil prenez votre carte bancaire et surtout ne tombez pas malade car elle va chauffer votre carte .
A 25.Posté je suis un fonctionnaire qui a quitter l'ile j'avais 19 ans et maintenant je suis à la retraite en métropole , car certains je dis bien certains de mes compatriotes sur l'ile qui n'ont jamais bougés leurs fesses sont trop maloki je préfère renoncer à cette prime . Mi aime bien in moucate com ou y vé donne à moin des leçons , allé pouss coq dans la monté don ! pèss dé jaloux va , ou lé moin kin chien .

33.Posté par Marc le 02/04/2019 17:52

32. Quel rapport dans le contexte entre la sur-rémunération des contractuels hospitaliers et la mauvaise gestion du CHU d'une part et le prix des mutuelles aux USA d'autre part?

34.Posté par roro 61 le 02/04/2019 21:49

A Marc le début de mon post s'adressait à : 4.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 01/04/2019 17:22 .
Il faut bien lire tous les messages avant de tirer des conclusions .

35.Posté par Marc le 03/04/2019 12:44

34. Sauf que vous ne l'indiquez nul part dans votre message donc en l'occurrence, ce n'est pas un problème de lecture mais de clarté. Par ailleurs, maintenant que je le relis, même ce post 4 n'a aucun sens: on peut supprimer les primes indues de l'hôpital public sans modifier le système de remboursement par l'Assurance maladie. Les deux sujets sont totalement décorrélés.

36.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 04/04/2019 11:50

@ poste 35 beaucoup pensent que la prime de vie chère est la coupable des prix à l'île bourbon et vous croyez vraiment que les commerçants vont changer leurs prix nous sommes loin de tout et nous sommes bien obligé de tout faire venir par bateaux ou avions.ET pour terminer sur le salaire des fonctionnaires faîtes sauter les primes mais il faudra compenser par autres choses pour attirer des candidats qui est fou pour venir travailler comme infirmier ou profs pour un salaire de misère et le souhait de l'état c'est de tout privatiser et de faire de cette France un pays ultra libéral.

37.Posté par Marc le 04/04/2019 16:40

36. Même en situation de monopole, la loi de l'offre et de la demande joue partiellement. Oui, ils baisseront leurs coûts tout simplement parce qu'il y aura moins d'acheteurs. Par ailleurs, de biens meilleurs économistes que vous se sont penchés sur la question et ont conclu aux effets extrêmement néfastes de la sur-rémunération: sur les prix, sur les coûts de production, sur la précarité, sur l'investissement public...

Par ailleurs, les bénéficiaires de la sur-rémunération sont fonctionnaires. Ils vont où on leur dit d'aller. Et l'argument du "salaire de misère" n'empêche absolument pas le recrutement en hexagone, où la vie est pourtant moins agréable.

Enfin, privatisation éventuelle et sur-rémunération sont des faits entièrement décorrélés juridiquement. D'ailleurs, l'absence de sur-rémunération en hexagone ne signifie pas que les services publics y aient été plus privatisés. Au contraire, en pratique, les surcoûts liés à la sur-rémunération dans le public en Outre-Mer agissent comme un facteur incitant les pouvoirs publics à privatiser au maximum pour réduire la masse salariale. Vous jouez donc à contre-emploi.

38.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 04/04/2019 19:06

@ poste 37 je suis d'accord avec vous sur le premier point l'offre et la demande mais nous serons loin des prix de la métropole , nous sommes isolés ici , donc nous dépendons beaucoup des produits venus d'ailleurs et loin de moi d'être un économiste et pour le secteur hospitalier les directeurs bougent d'un département à un autre sur décision du ministère et pour les autres corps de métiers de la fonction publique hospitalière ils bougent rarement mutation ou permutation de temps en temps , les fonctionnaires qui bougent sur ordres sont l'armée y compris la gendarmerie. pour terminer vous verrez que la fonction partira en l'eau de boudin c'est le souhait de l'état depuis fort bien longtemps et la sur- rénumération c'était pour attirer des métros nous étions au début de la départementalisation le retirer beaucoup de métros se casseront et les mutations se feront de moins en moins et pourquoi pas?

39.Posté par Marc le 05/04/2019 12:23

38. La ponctuation, ce n'est pas fait pour les chiens et une virgule ne remplace pas un point.

Les produits venus d'ailleurs sont malgré tout soumis à la loi de l'offre et de la demande. Par ailleurs, l'impact de la sur-rémunération se fait surtout sentir sur les biens à l'offre rare, et donc ayant un prix très élastique à la demande. C'est par exemple le cas de l'immobilier.

Le droit laisse à l'administration le soin de contraindre un fonctionnaire à bouger. Par ailleurs, des conditions de mutation, cela se réforme.

Non, "l'Etat" ne souhaite pas saboter la fonction publique hospitalière. Et encore une fois, cela n'a rien à voir avec la sur-rémunération.

La sur-rémunération avait été créée à l'époque où, en Outre-Mer, vous n'aviez presque pas d'établissements scolaires et des lieux de soins qui tenaient plus du dispensaire. Aujourd'hui, il suffit de voir les listes de candidats pour des postes non sur-rémunérés pour comprendre que la qualité de vie en Outre-Mer rend la sur-rémunération largement superflue sur ce point. Et encore une fois: quand vous êtes fonctionnaires, vous allez où on vous dit. Sinon, vous allez dans le privé.

40.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême@ le 05/04/2019 16:38

@ poste 39 vos cours j'ai horreur des donneurs de leçons les points les virgules bon passons. Cher monsieur marc vous racontez que des bobards dans la fonction publique hospitalière les médecins les infirmiers les techniciens et les gens qui bossent vers l"administration ne bougeront jamais uniquement les directeurs nommés sur décision du ministère bougeront je suis bien placé pour vous en parler 38 ans de service. Contraindre à un fonctionnaire de bouger mon cher je sais tout ce sont les militaires et la gendarmerie et les hauts fonctionnaires de catégorie: A préfet recteur les directeurs d'hôpitaux etc un infirmier bossant au chu de st denis il partira à st pierre sur une mutation ou une permutation à sa demande mais en aucun cas à la demande du directeur , il peut changer de service sur nécessité et à la demande de son cadre de pôle.Et la sur- rénumération fût créer c'est vrai c'était pour attirer les métros dans la fonction publique à l'île de la réunion nous étions au début de la départementalisation. La qualité de vie en outre mer rend la sur -rénumération surperflue vous croyez qu'un prof métropolitain viendra bosser à l'île bourbon pour 1500 euros qui est fou? c'est la sur- rénumération qui attire les fonctionnaires de métropole et c'est connu l'enlever cela peut être une bonne choses pour les locaux nous souffrons du chômage .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie