MENU ZINFOS
Société

Sur la plage de l'Etang-Salé, le "collectif des femmes dans la crise requin" interpelle le ministre


Un petit groupe de citoyennes a interpellé le ministre au sujet de la crise requin ce mercredi après-midi, sur la plage de l'Etang-Salé.

Par Aurélie Hoarau - Publié le Jeudi 20 Août 2020 à 07:01 | Lu 3689 fois

Sur la plage de l'Etang-Salé, le "collectif des femmes dans la crise requin" interpelle le ministre
C'est sur la plage de l'Etang-Salé, après une séquence sur la reconstitution d'une plage de ponte, qu'un petit groupe de citoyennes a interpellé Sébastien Lecornu au sujet de la crise requin. 

"Depuis 2 ans, quand un ministre vient en visite sur notre île, l'Etat ne met pas officiellement le sujet de la crise requin dans le programme", reproche Séverine Vitse, l'une des représentante du collectif. "Nous réclamons certaines mesures. La première est de lever l'interdiction de commercialisation de la chair de requin pour que les petits pêcheurs puissent pêcher ces requins", fait-elle savoir.

"L'Etat pense que la crise est réglée parce que des moyens très  coûteux ont été déployés", complète Marie-France Cadet, mère d'un jeune homme décédé dans l'Est d'une attaque de requin. "On ne demande pas d'argent, on demande des moyens simples qui ne supprimeront pas les attaques mais feront que les attaques redeviendront rarissimes, surtout sur la zone récifale".

PB sur place

 




1.Posté par Lamisere le 20/08/2020 07:11

J adore cette ile de malédiction.

2.Posté par SITARANE le 20/08/2020 07:43

Les commandos Ray Ban sont de sortie !!!!!!!! ici, l'accès à l'océan est réglementé, si, accéder à la mer est une obsession vous pouvez aussi déménager vers des contrées plus propices à cette activité vitale..........

3.Posté par Jean-Paul le 20/08/2020 07:52

Ou plutôt, faite comme la vaste majorité des gens ici et choisissez un sport moins dangereux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Vraiment que ça a faire que de mettre autant de moyen dans cette activité

4.Posté par Taloche le 20/08/2020 08:03

Sans argent on ne peut rien faire mesdames. Sauf si vous restez hors de l'eau.

5.Posté par couuillon le 20/08/2020 08:25

ton masque becasse

6.Posté par GWEN le 20/08/2020 08:44

Vous nous emmerdez avec votre crise requin... allez a là piscine!!!! Je crois qu'il y a en ce moment plus grave à gérer!!! Foutez à la paix à ces pauvres requins...
Le danger actuellement est sur terre et invisible!!! il IL touche tous le monde et pas seulement une poignet de personnes qui pourrait choisir d'autres loisirs....

7.Posté par alex974 le 20/08/2020 09:08

C'est qui pour réclamer quoi que ce soit?lol aussi hystérique que le nativel...

8.Posté par Zébullo le 20/08/2020 09:19

De quelle crise requin s'agit-il ???
Je ne vois qu'une crise des surfeurs !!
Dans l'eau il y a des poissons et dans l'air il y a des oiseaux !!

9.Posté par #serieux?? le 20/08/2020 09:23

Des mamans de fistons gâtés surfeurs !!!!

Ras le uc de ces Karen !!!!


10.Posté par Tipoul le 20/08/2020 09:56

Le programme requin c'est : Plusieurs centaines de requins péchés chaque année , sans distinction d'espèces , avec des prises collatérales très importantes et des animaux relâchés sans aucune chance de survie .Que veulent elles de plus ?

11.Posté par Couillonisse le 20/08/2020 10:17

Il y a bien d’autres sujets plus importants en ce moments que les chouinages de personnes qui mettent leur vie en danger sans respecter la nature et les interdictions sensées les protéger !!

12.Posté par Zébullo le 20/08/2020 11:01

C'est sûr que les con(ne)s destructeurs, eux (elles), sont bien sur la terre !!
Mais implanter des groupes de dauphins sur le littoral, repoussera inévitablement les requins solitaires et rôdeurs!!

Ca fera la joie des touristes ...
Et tout le monde i lé content ! ;)

13.Posté par jfh le 20/08/2020 12:24

Pensez vous pas que le COVID est pire que ''votre crise requin'' Installez vous gentillement chez vous et pensez au 750000 morts , et heureusement que vous n'en faites pas partie ? Désolé de vous remettre un peu ciboulette dans le cerveau !

14.Posté par La reunion le 20/08/2020 13:05

Un tas l'eau sucrée!!! À l'étang salé

15.Posté par Foutez nous la paix le 20/08/2020 14:08

Arrêtez avec cette crise surfeur, on ne surfe pas à La Réunion c est tout.

16.Posté par ah,ahah, le 20/08/2020 15:50

Endroit mal choisi , à Étang salé il y a des surfeurs tous les jours , tôt le matin et parfois l'après midi au niveau de la passe , là où la pointe a disparu , alors les requins , les surfeurs , ils s'en foutent sinon, ils n'iraient pas à l'eau!

17.Posté par Lalu! le 20/08/2020 16:01

De toute façon prélever un prédateur sera remplacé par un autre ,a part entourer l'ile d'un filet ...j'ai beau passé ma journée à écraser des moustiques ,il y en a toujours autant !

18.Posté par babar ©® le 20/08/2020 16:31

té....ben..... donne a zot un ti monnaie.....fini ek ça....

19.Posté par Lulu le 20/08/2020 16:41

Elles ont leur cu....à gratter ces nanas ??? Alors que le monde se trouve dans la panade avec la crise sanitaire et financière qui s'annonce, ces gaudiches c'est leur plaisir qui prime, et quel plaisir tuer des requins....

20.Posté par Slater le 20/08/2020 16:41

De tout cœur avec vous mesdames , on ne peut plus nager tranquillement, le tourisme nous fuit, avant la Reunion etait une destination mondiale pour la pratique du surf, une bande de jaloux veulent qu’on se fasse dévorer par les squales malheureusement

21.Posté par Igard PAZOT le 20/08/2020 16:55

la crise requin peut etre reglé grace à plusieurs solutions toute simple: arrete allez dan l'o, di zot gro zozo arrete jet la taille dans le port, arrete jet la taill dan lo ravin, et arrete fais chier a nou pour deux troi planch surf, merci...

22.Posté par kalou le 20/08/2020 17:00

Dans les années 80 on pouvait , à la Réunion manger du requin sans problème . Sur les étals du poissonnier , au restaurant et dans les rares grandes surfaces de l'époque .

Pourquoi cela a changé ?

23.Posté par Jambalac le 20/08/2020 17:12

Réponse du ministre:

"moi je ne suis venu que pour manger une quiche....".

24.Posté par Jambalac le 20/08/2020 17:13

15.Posté par Foutez nous la paix le 20/08/2020 14:08

Arrêtez avec cette crise surfeur, on ne surfe pas à La Réunion c est tout.
...........................................................................................................................................................

SI, la COVID surfe avec la complicité de l'Etat.

25.Posté par Ne vois tu pas venir les interdits? le 20/08/2020 17:15

Bravo de dénoncer ce que l on nous prend discrètement.... bientôt le Litoral sera interdit.... on comprend mieux pourquoi ils nous montent les uns contre les autres. On comprend mieux pourquoi le ministre ne sait même pas ou a eu lieux les attaques.... j aimerai savoir combien ça rapportera l écologie à notre gouvernement! Continuez joli peuple à fermer les yeux et croire qu il s agit que le surf le problème.... quand vous n aurez plus le droit d aller pic niquer le long du littoral.....

26.Posté par Didier le 20/08/2020 17:23

Les requins sont dans les bureaux !!

27.Posté par raylaf le 20/08/2020 18:23

Elles n'ont rien d'autre à faire ces épouses nanties...le surf est-il ESSENTIEL à la survie de l'économie réunionnaise ? Je ne pense pas...alors Mesdames les Privilégiées : foutez nous la paix avec vos revendications pour le surf...c'est un sport de riche, réservé aux riches et c'est tout...

28.Posté par Laetitia 974 le 20/08/2020 18:39

Bravo pour votre engagement mesdames ! Nous savons que vous vous battez pour tous les réunionnais et non pas pour les surfeurs comme cela est dit par vos détracteurs. 2 représentants de l'Etat assistent à une reconstitution de pontes de tortues dans un endroit où on en a jamais observé et vous applaudissez ! Ils se sont déplacés pour des animaux mais pas pour 2 baigneurs dévorés par un prédateur !

29.Posté par Ne vois tu pas venir les interdits? le 20/08/2020 19:12

Merci à ces femmes qui sont présentes tes pr mettre la pression sur le gouvernement. Bientôt l etang sale sera interdit pr de bon. Ne voyez vous pas comment ça dépasse le surf comme peuvent penser certains! Ils ont réussi à nous diviser. Bien triste et en attendant on nous retire ds la discrétion de plus en plus notre espace

30.Posté par Expedit le 20/08/2020 19:49

Il est vrai que le covid et ses répercutions humaines et economiques sont des sujets importants.
Toutefois cela ne doit pas faire oublier les autres problèmes de notre île dont celui qui nous impacte sur les mêmes thèmes depuis 9 ans.
Pour les maloki, un virus est un être vivant dans son milieu. 😉

31.Posté par Leslie le 20/08/2020 20:52

Bravo et merci

32.Posté par tcheter le 20/08/2020 22:05

Merci pour votre détermination, heureusement que les femmes de la crise requin sont toujours présente s , la Réunion souffre d'un manque de sérénité maritime.

33.Posté par li le 20/08/2020 23:21

Pourvu que ça dure

Nous pourrons retrouver la plage et la mer

34.Posté par Bonbon de sel le 20/08/2020 23:44

Et tant que créole de 40 ans avec des parents d'origine modeste du Sud de l'île, je me suis toujours baigné à l'étang salé comme énormément de créoles et aussi beaucoup d'autres avant moi. Puis je me suis souvent aussi baigné dans l'Ouest, notamment au Cap Lahoussaye.

Aujourd'hui et depuis près de 10 a s tout ça est devenu très dangereux et quasi impossible. On divise l'opinion qui se focalise sur le surf et passe un vengeance sociale dans cette situation terrible. Nos enfants ne connaîtront pas ce dont nous avions pu profité et l'économie en prend un coup grave ainsi que l'image de l'île. On avait pas besoin de ça.

On donne maintenant plus d'importance à une tortue ou un poisson qu'un petit humain.

Tout cela est un énorme gâchis.

Pourquoi que ces femmes pour s'exprimer à chaque fois avec les gens qui tirent à boulets rouges dessus ? Ça donne l'impression que le créole se tire volontiers une balle dans le pied si les décideurs de part de là la mer lui ordonnent.
C'est triste.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes