MENU ZINFOS
Communiqué

Suppression du droit à l'IVG : "Un risque bien réel", alerte Monique Orphé


Monique Orphé, conseillère départementale, réagit à la suppression du droit à l'avortement aux Etats-Unis.

Par N.P - Publié le Mardi 28 Juin 2022 à 12:02

Suppression du droit à l'IVG : "Un risque bien réel", alerte Monique Orphé
Le communiqué :

La décision de la Cour suprême des Etats Unis abrogeant le recours à l’IVG est un coup de tonnerre pour les droits des femmes à disposer de leur corps. Un signal fort envoyé aux militants anti-IVG dans le monde et aux conservateurs. De quoi nous inquiéter. Des alertes avaient été émises par de nombreuses organisations nationales et internationales : en 2019, la fondation Jean Jaurès, lors de la 63ème session de la Commission de la condition de la femme de l’Onu, dressait un état des lieux inquiétant sur les violences sexuelles en temps de guerre et la reconnaissance des droits sexuels et reproductifs des femmes. En mars dernier, Amnesty International tirait, à nouveau, la sonnette d’alarme sur l’ampleur des nombreuses régressions dans certains pays avec le Covid-19.  Alors que nous pensions cela possible dans les pays les moins démocratiques : Chine, Inde, Russie, Hongrie, Afghanistan, les Etats Unis viennent d’ouvrir la voie aux pays les plus démocratiques. D’où les inquiétudes légitimes lorsque l’on sait qu’Il n’y a pas si longtemps : 

en 2013, les associations interpellaient la Ministre des Droits des femmes de l’époque Najat Vallaud Belkacem sur la prolifération des sites d’associations anti-IVG.

Souvenons-nous encore, en 2014, des débats provoqués par l’Espagne (référence en matière de lutte contre les violences faites aux femmes) sur la limitation du recours à l’IVG que s’apprêtait à adopter le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy.
Souvenons-nous encore, en 2017,  la nièce de Marine Lepen, Marion Maréchal, qui reprenait en allant très loin, une proposition d’amendement tendant au déremboursement de l’IVG pour, justifiait-elle, « RESPONSABILISER les femmes » car, « ce n’était pas à l’Etat de réparer les INATTENTIONS des femmes » (!!!).

Alors oui, ne jouons pas avec le feu. Il y a de quoi s’inquiéter quand on sait que le Front National a de plus en plus de chance aujourd’hui de peser sur le débat national et quand on observe le silence assourdissant de Marine Lepen face au séisme qui secoue les Etats-Unis.  Nous devons prendre au sérieux le risque d’un recul sur ce droit acquis en France en 1975. Au nom de tous(tes) les militant(es) qui se sont battus(es) pour que les femmes et les filles puissent être libres dans ce pays : Olympe de Gouges,  Simone de Beauvoir, Simone Weil, Yvette Roudy, Elisabeth Badinter… un front uni doit s’ériger face au recul des droits des femmes.  Je lance donc un appel à tous les Parlementaires et aux groupes politiques progressistes pour que l’union sacrée s’organise autour de ce texte de loi qui arrive bientôt à l’Assemblée Nationale pour inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution.
                                                                       
Monique Orphé
Conseillère départementale




1.Posté par Nic-ta-lope et autres le 28/06/2022 13:09

conseillère départementale ?

.................................

Elle conseille en quoi ?

2.Posté par poutyne le 28/06/2022 13:52

Risque réel de quoi , IVG a 5 , 6 mois de grossesse c 'est un crime .

3.Posté par Veil le 28/06/2022 21:33

Anecdote
Une jeune fille de 21 ans en études a connu cette épreuve , premier copain …a raté une fois la pilule , mois suivant pas de règles !!! Beaucoup trop jeune !!! Aucune expérience …
Que pensez vous du harcèlement de personnes qui lui reprochent d’avoir fait une ivg ?
Quel recours a-t-elle pour se défendre ? Plainte pour diffamation? Harcèlement ?
Conseils svp madame Orphée et madame la Présidente de l’UFR ?

4.Posté par Pluton le 29/06/2022 06:40

Quel risque !!! Vous cherchez un cheval de bataille. Aucun parti politique ne menace cette loi Veil que je salue. La France ce n’es pas les États Unis. Il faut arrêter d’importer des phobies inutiles. Il y’a sûrement d’autres combats à mener en France et à la Réunion.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes