Société

Suppression des travaux pratiques en première année : L'Université s'explique

Lundi 18 Septembre 2017 - 16:48

Remaniement de l’approche pédagogique au sein de l’Université de la Réunion, qui supprime les Travaux Pratiques (TP) au sein de la filière scientifique pour les premières années. Des remaniements sont aussi effectués dans d’autres filières.


Les étudiants des filières scientifiques en première année à l’Université de la Réunion devront attendre avant de pouvoir mettre en pratique leurs connaissances. Remaniement des budgets, approche d’accueil des étudiants différente, plusieurs raisons ont mené à la suppression des Travaux Pratiques, étape pourtant cruciale de l’apprentissage.

Pour la présidence de l’université, plusieurs raisons ont mené à la suppression des TP, comme l’explique Frédéric Miranville.

"Inadéquats par rapport aux besoin des étudiants"

"Dans le cadre de la nouvelle offre de formation qui a été mise en place avant notre arrivée, il y a eu un certain nombre de modalités pédagogiques qui avaient été prises et qui étaient inadéquates par rapport aux besoins des étudiants.

Arrivant en cours de route, nous avons commencé à rectifier ces éléments, notamment les Travaux Pratiques.

Les TP n’existent plus en première année pour la filière scientifique, mais ils sont maintenus sur les années suivantes."


"Ceux qui ont déjà fait un choix ont toutes leurs chances de réussite"

Cette première année est pourtant cruciale, et nombre d’étudiants, peu motivés ou mal orientés connaissent l’échec. L’université a donc choisi de répondre différemment à cet échec, en mettant en place un site préparatoire aux études et à l’insertion professionnelle, qui permet de préparer la transition lycée-université.

"Ce dispositif se fait avec des enseignements en petits groupes, à l’écoute des étudiants. Cela concerne les étudiants qui ont du mal à faire leur choix d’orientation à l’université mais pour ceux qui ont déjà fait un choix arrêté ont toutes leurs chances de réussite à l’université" tranche Frédéric Miranville.

Ce serait donc l’ensemble de l’offre de formation qui se verrait modifiée, avec des travaux pratiques supprimés mais également des travaux dirigés affaiblis sur d’autres filières, notamment la filière Économique et Sociale.

"On a construit une nouvelle offre de formation, calibrée et calculée sur des moyens" conclut Frédéric Miranville.

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 4980 fois



1.Posté par antipedagogie scientifique le 18/09/2017 18:19

Plus de pratique expérimentale? Tout le contraire de la formation de l'esprit scientifique, alors là fallait oser !
On est à la Réunion une ile en regression.
On voit où sont les priorités, les riches eux n'ont pas de soucis, ils vont aller ailleurs.
Ils sont où les inspecteurs Education Nationale des matières scientifiques à la Réunion?

2.Posté par margouillat974 le 18/09/2017 18:36

Oui, on peut repasser le Bac 5 fois : à la 5eme, il vous est donné! Comment, une baisse du Q.I. de 10 points en France? non, Pas possible!

3.Posté par usager le 18/09/2017 18:51

les TP sont utiles . C'est n'importe quoi. Ce n'est qu'une question d'argent et encore une fois on économise sur le dos des jeunes. Quand je dis que ce pays n'aime pas la jeunesse !

4.Posté par Sans importance le 18/09/2017 17:21

Tout ça c'est pour emmerder l'actuel doyen je suppose. C'est vraiment plus que "petit". les deux pieds nickelés mèneront loin la jeunesse réunionnaise. Il faudrait peut-être que les étudiants bougent leur popotin et manifestent leur mécontentement.

5.Posté par Vache à Lait le 18/09/2017 19:51

la plus grande fabrique de chômeurs "diplômés"

6.Posté par Pro no stick le 18/09/2017 20:03 (depuis mobile)

Aussi doué que son homonyme à la Possession.. lui est devenu président grâce aux TP..oui ou non?

7.Posté par Révolution le 18/09/2017 23:14 (depuis mobile)

Université de la réunion va bien finir par être dernier...pauvres etudiants.

8.Posté par Yab le 19/09/2017 10:47 (depuis mobile)

Les étudiants voudraient juste avoir leurs cartes d''étudiant cette année, la plupart ne l''ont pas encore eut!

9.Posté par Simone le 19/09/2017 10:58

C'était déjà le cas l'année dernier...Les TP sont les outils pédagogiques les plus concrets...le savoir issu des cours magistraux et travaux dirigés y sont appliqués... On va dire que c'est un filtre de plus pour les plus motivés a entré en deuxième année. Mais un casse tête pour les enseignants...

10.Posté par Requin everywhere le 19/09/2017 11:07

Les TP seraient "Inadéquats par rapport aux besoin des étudiants" ?
Personnellement et pour beaucoup d'étudiants c'était la réelle plusvalue de l'université, mettre en application des éléments, souvent rébarbatifs des CM. Qui n'a jamais dormi en CM tellement les cours sont impersonnelles et soporifiques.
Vous voulez dépenser moins alors que vous avez eu une augmentation de la dotation de l'état, et cela au détriment des premières années. Quitte à perdre plus d'étudiants en première année, pas parce qu'ils veulent pas travailler, mais parce que vous allez rendre la première année encore plus chiante que ce qu'elle est déjà.

Vous avez même pas régler le problèmes des cartes d'étudiants non reçus (et yen a un paquet).
Drôle de gestion des priorités.....

11.Posté par JANUS le 19/09/2017 12:04

On nous parle d'insertion professionnelle ... En supprimant les TP ???

Et on remplace les TP par des CM ... Pour des étudiants qui n'adhérent pas à l'Université à cause des CM ...

Je ne comprends pas tout ...

12.Posté par Oscar DUDULE le 19/09/2017 12:22

Pourquoi ne pas avouer la seule et vrai raison. Il fautfaire des économies sur le dos des étudiants.

13.Posté par Julien le 20/09/2017 08:51

MAIS QUELLE HONTE POUR L'UNIVERSITE DE LA REUNION ! Etant un ancien étudiant de l'université de la Réunion, je dis haut et fort : oui, l'université de la Réunion devient mauvaise ! De part sa "pédagogie" et ses mesures qui ne sont pas pour l'intérêt des étudiants ! En restant à la Réunion, les scientifiques de demain ne seront pas bien formés ! Je me retrouve à l'étranger, et je vois à quel point le niveau demandé pour une carrière scientifique est au delà de celui de la Réunion... Je ne dis pas merci à l'université de la Réunion pour cela!

14.Posté par Etu le 20/09/2017 11:06

Mais c'est une aberration ! suppression des TP en Science ?!! Connaissent t-il ce qu'est être un scientifique ?
D'autant plus qu'en première année les primo-arrivant doivent faire la transition lycée-université. Certes la théorie c'est bien (CM), mais la pratique c'est mieux ! ça reste déterminant dès la première année pour un étudiant en plein orientation. L'université de la Réunion régresse de plus en plus, où est l'évolution? Avec la fermeture des filières et le manque de choix de parcours. On ne peux pas tous quitter La Réunion et partir étudier ailleurs! Certains n'ont pas les moyens, d'autres rencontrent des problème pour y retourner (question de "mutations". Il faut quand même assurer la garantit des "pépites réunionnaises" ! Pour y être et continuer en Master en Métropole, les étudiants d'ici sont largement plus préparer en licence par rapport à ce que j'ai pu faire à La Réunion (en Science), je ne dénigre en aucun cas le travail mis en place, mais les programmes sont à revoir et je pense que toutes les universités doivent aligner un même niveau universitaire à l'échelle nationale.

15.Posté par Pascal Maillot du Rassemblement Bleu Marine le 20/09/2017 15:25

Où sont les comités de parents délèves à la fac? Pourquoi ne sont ils plus représentés à ce niveau d'étude?
Scandaleux!
Nos enfants mêmes majeurs sont toujours sous notre responsabilité, nous avons encore notre mot à dire!
Il faut revoir les lois!!!!!!

16.Posté par rnouf le 21/09/2017 20:38

Les CM ne sont-ils pas mieux rémunés que les TP ou les TD ? S'agit-il d'une économie ou d'un tour de passe-passe pour moins d'heures d'enseignement au même prix (ou plus ...) ?
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article4360

17.Posté par un_prof_à_la_retraite le 22/09/2017 16:11

Mais que fait le CREFOM pour favoriser la réussite de nos étudiants? L'avenir de notre île?
Le CREFOM, qui pendant plus d'un an a bataillé pour qu'une universitaire nantaise ne vienne pas dispenser des cours de qualité à nos étudiants!
Que font-ils pour améliorer les conditions d'apprentissage à l'université de La Réunion?
Mais oui, que fait le CREFOM?
Pourtant des bruits courent sur le recrutement d'une autre candidate d'origine métropolitaine, étudiante de Madame Combeau pour prendre la relève de Sudel Fuma. Rien, pas un bruit, pas un geste! Pourtant le concours pour ce recrutement ne s'est pas déroulé dans les règles!
Ben, oui le nom de la lauréate était connue avant la parution du poste et la directrice de thèse de cette dernière participait au jury! C'est peut-être le seul moyen pour certains d'arriver au résultat souhaité! Une lauréate qui avait pourtant échoué au concours de recrutement précédent... même pas classée!
Mais que fait le CREFOM? N'y avait-il pas des étudiants réunionnais pour occuper ce poste? Tout d'un coup l'argument " à compétence égale, préférence régionale" retombe comme un soufflé.. Mais peut-être que cette fois-ci, les quelques enseignants du département d'histoire n'ont pas eu besoin de la publicité du CREFOM...une petite affaire rondement menée en catimini: rien de plus efficace!
Que font les médias? Rien sur ce nouveau recrutement pour préparer le remplacement de la Nantaise dans la presse?
Ah, peut-être qu'elle ne vient pas de Nantes et que du coup, c'est moins vendeur!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter