MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Suppression des emplois d'avenir: Lettre ouverte de Jean Jacques Vlody au maire du Tampon


- Publié le Mercredi 2 Juillet 2014 à 09:52 | Lu 5721 fois

Suppression des emplois d'avenir: Lettre ouverte de Jean Jacques Vlody au maire du Tampon
Depuis plusieurs jours, les jeunes du Tampon manifestent devant la mairie afin de vous faire part de leur angoisse et de leur inquiétude face à votre décision de ne pas renouveler leurs contrats de travail. Ces jeunes font partie des 334 jeunes en Emplois d’avenir  qui ont signé leur contrat en 2013 sous la mandature précédente.  
 
Ces jeunes se sont impliqués dans leur premier emploi et ont donné satisfaction aux services de la municipalité. Pourtant, vous avez pris la décision de mettre un terme à leur insertion professionnelle. Vous tentez de justifier le non renouvellement de leurs contrats au motif que le gouvernement ne financerait pas les activités péri-scolaires à la rentrée. Cet argument est pour le moins étonnant et surtout complètement faux.  
 
Ces jeunes étaient en charge des activités péri-scolaires (aide aux devoirs, ateliers d’éveils ou autres) déjà existantes dans la commune sans aucun lien avec la réforme des rythmes scolaires. De plus, les Tamponnais doivent savoir que pour la mise en place des nouveaux rythmes scolaires le Tampon va recevoir de l’Etat une aide financière de 960 000 euros afin d’organiser les activités sportives et culturelles à la rentrée prochaine. Cette dotation financière vous permet de préserver les emplois existants et de recruter encore plus de jeunes en d’Emplois d’avenir. Une simple garderie telle que vous la proposez est une preuve manifeste d’un manque d’ambition pour l’école et pour nos enfants. 
Il a toujours été de la responsabilité des communes de mettre en place des activités en dehors du temps scolaire pour l’épanouissement de nos enfants et permettre en particulier à ceux issus des familles à faibles revenus de pratiquer des activités. 
 
Votre refus va créer encore plus de discrimination entre les enfants. Il y aura ceux  qui auront accès au théâtre, aux sports, aux langues étrangères et ceux à qui vous ne proposez rien,  ceux qui n’auront pas ces activités parce que les familles ne peuvent pas les payer.
 
Comme vous le savez, les Emplois d’avenir sont des emplois réservés aux jeunes de 16 à 25 ans pour une durée d’un an renouvelable deux fois, ou de trois ans en CDI.  Dans un territoire où 60% de nos jeunes sont au chômage, ils constituent un véritable tremplin professionnel et un accès à l’autonomie.
 
Le non renouvellement de ces 334 Emplois d’avenir va à l’encontre même de ce dispositif qui a pour objet de donner une visibilité à moyen terme aux jeunes qui en bénéficient. Par votre décision vous leur faites subir un retour vers le chômage, vous brisez l’espoir d’insertion qu’ils avaient mis dans ce premier emploi. 
 
Le message que vous avez transmis à ces jeunes en leurs proposant de bénéficier de « l’ASSEDIC » pendant un an et de « revenir l’année prochaine », prétextant qu’il fallait partager les emplois, démontre bien une vision passéiste et archaïque. Ce supposé traitement social du chômage renvoie les jeunes dans une précarité et détruit toute leurs projections d’avenir. Nous devons avoir de l’ambition pour notre jeunesse. 
 
Alors que la commission de transparence du 30 juin dernier a révélé un taux de rupture de 1,8 % des Emplois d’avenir, taux qui est inférieur à celui  de la Métropole, le Tampon est la seule commune qui pervertit la philosophie des Emplois d’avenir. 
 
Ce que l’on retient de votre retour c’est la mise à mort du réseau associatif, des mutations injustifiés, des pressions sur le personnel communal et le sacrifice de notre jeunesse. 
 
Jean Jacques VLODY
Député
Conseiller Municipal




1.Posté par La rédactrice le 02/07/2014 12:55

Bonjour,

TAK est en train d'appauvrir la commune du Tampon !

2.Posté par BLUESHARK le 02/07/2014 15:06

Merci Vlody, si vous étiez retiré de la course lors du deuxième tour nous n'en serions pas à là!!! C'est de votre faute si aujourd'hui TAK est pouvoir!!! Le désistement républicain était pour faire barrage au FN, TAK est pire que le FN, la preuve!!!

Je peux vous dire que vous avez perdu toute crédibilité!!! En 2017, nu di à ou bye bye!!

3.Posté par toute une jeunesse contre un ti bout d'route le 02/07/2014 21:17

Tak est déjà vraiment trop éloigné de la jeunesse, et surtout de celle du Tampon, un conflit de génération manifeste , une incapacité à porter l'ambition de nos jeunes: il refuse de mettre en place le péri-scolaire , il ne comprend pas l'enjeu des emplois d'avenir en matière d'insertion de nos jeunes, il laisse mourir les associations qui travaillent pourtant massivement pour notre jeunesse . Tout est sacrifié et je commence à le comprendre pour 2KM de route! totale illusion de meilleurs déplacements! Quel choix politique ! toute une jeunesse pour un semblant de route. Tout simplement décalé, désastreux, incompréhensible, inadmissible!

4.Posté par lilimay le 03/07/2014 18:15

@Blueshark: de quel désistement républicain vous voulez parler. L'opposition a toujours été, le parti socialiste au Tampon. L'électorat de gauche n'aurait pas compris qu'on puisse face à TAK, baisser les bras. Si TAK est revenu au Tampon on le doit avant tout à cette droite divisée, toujours en cacophonie lors des conseils municipaux, se tirant sans arrêt dans les pattes et surtout à ce groupe des 28 de l'ancienne majorité. Ils n'ont eu de cesse de diaboliser le candidat JJV, tous ont fait campagne contre les socialistes et pas contre TAK. Alors s'il faut s'en prendre à quelqu'un, il faut s'en prendre à ceux là.

5.Posté par Demislocker le 08/07/2014 18:44

Bonjour,

j’espère pour lui que 100% de ces jeunes sont bénéficiaires d’une formation qualifiante (car ce n’est pas une option à ma connaissance)

A l’attention des jeunes lecteurs, faîtes valoir vos droits ci-dessous (soyez de vrai pitbull ne lâcher rien) :

“L’exécution des engagements de l’employeur, notamment en matière de formation, est examinée par le prescripteur à chaque échéance annuelle. En cas de non-respect de ces engagements, l’aide fait l’objet d’un remboursement selon la procédure prévue à l’article R. 5134-29 du code du travail lorsque l’emploi d’avenir prend la forme d’un CAE (employeurs du secteur non marchand) et R. 5134-54 lorsqu’il prend la forme d’un CIE (employeurs du secteur marchand).

La décision d’attribution d’une nouvelle aide à l’insertion professionnelle est subordonnée au contrôle du respect par l’employeur des engagements qu’il avait souscrits au titre d’une embauche antérieure en emploi d’avenir.”

“Il peut également être rompu à l’expiration de chacune des périodes annuelles de son exécution à l’initiative du salarié, moyennant le respect d’un préavis de deux semaines, ou de l’employeur, s’il justifie d’une cause réelle et sérieuse, moyennant le respect d’un préavis d’un mois et de la procédure d’entretien préalable prévue à l’article L. 1232‑2 du code du travail”

“Le titulaire d’un emploi d’avenir en contrat à durée déterminée bénéficie d’une priorité d’embauche durant un délai d’un an à compter du terme de son contrat. L’employeur l’informe de tout emploi disponible et compatible avec sa qualification ou ses compétences. Le salarié ainsi recruté est dispensé de la période d’essai.”

Bien à vous et bon courage
Démislocker

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes