MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Suppression des élections prud’homales au suffrage universel : un déni de démocratie


- Publié le Vendredi 21 Novembre 2014 à 10:54 | Lu 361 fois

L'Assemblée nationale vient de voter le projet de loi Rebsamen portant sur la désignation des conseillers/ères prud’hommes et le report des mandats jusqu’à fin 2017 déjà adopté par le Sénat le 14 octobre.
Ce projet de loi, présenté en procédure accélérée, prévoit notamment de donner tout pouvoir au gouvernement par ordonnance pour supprimer l'élection au suffrage universel des conseillers/ères prud’hommes.

Depuis des années, l’Etat répondant aux exigences du patronat, affaiblit cette juridiction par tous les moyens. C’est ainsi que le précédent gouvernement a procédé au démantèlement de la carte judiciaire avec 61 conseils de prud’hommes en moins et restreint profondément le financement à venir pour leur fonctionnement.

Pourtant environ 200 000 salarié-es font, chaque année, appel à la juridiction prud'homale afin de faire respecter leurs droits, de régler des injustices. C’est pourquoi le Medef et le gouvernement aimeraient bien la voir disparaître : ils multiplient les attaques (pressions sur les budgets, contre l'indemnisation des conseillers/ères...), allongeant ainsi les délais de procédure, dissuadant de nombreux salarié-es d'engager une procédure.

Cette suppression de l’élection des conseillers/ères prud’hommes au suffrage universel est une attaque à la citoyenneté et un déni de démocratie. D'une part elle interdira de toute expression sur la démocratie sociale les quelques 5 millions de chômeurs/ses ainsi que les travailleurs/ses précaires, qui ne peuvent participer aux élections des représentant-es du personnel au sein des entreprises, scrutin sur lequel la représentativité syndicale est désormais mesurée. D'autre part, sous prétexte de coût et de faible participation, elle interdit l'expression démocratique de millions de salarié-es.

Pour Solidaires, l'élection prud’homale est pourtant légitimée par notre histoire sociale et nous réclamons le maintien des élections prud’homales au suffrage universel.

Pascal Valiamin
Délégué régional de Solidaires-Réunion
0692 23 53 94




1.Posté par Pierre VERGEREAU le 21/11/2014 13:53

C'est une nouvelle aberration que de fermer les élections aux seuls syndicats.... Le suffrage universelle permettait à des personnes de se présenter sans étiquettes. ... et de se faire élire.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes