MENU ZINFOS
Economie

Suppression de la sur-rémunération des fonctionnaires à la Réunion?


100 propositions sur la situation dans DOM ont été rendues publiques hier dans un rapport de la mission d'information du Sénat. Un rapport qui mentionne un ajustement des majorations de traitement des fonctionnaires territoriaux "au différentiel réel du coût de la vie avec la métropole."

Par Magali Payet - Publié le Vendredi 10 Juillet 2009 à 07:35 | Lu 8283 fois

Suppression de la sur-rémunération des fonctionnaires à la Réunion?
Après deux mois de consultations, la mission sénatoriale Outre-mer a présenté, hier au Sénat, son rapport reposant sur la "refonte des relations entre les départements ultramarins et l’Hexagone."

Parmi ces propositions, "l'indice de vie chère" qui serait revue à la baisse. A La Réunion, "les fonctionnaires territoriaux bénéficient de sur-rémunérations à hauteur de 53% et de 40% dans les trois autres DOM (Guadeloupe, Martinique et Guyane)."

Un ajustement pour les nouveaux contrats

Cet ajustement préconisé serait valable uniquement pour les nouveaux contrats. Ceux qui sont déjà employés ne devraient donc pas être touchés par cette mesure. Le rapporteur de la mission, Eric Doligé de l'UMP a expliqué hier qu'il "faudra revoir le niveau de rémunération et l’ajuster pour qu’il corresponde exactement à la réalité des prix localement". Il a ajouté par ailleurs que cette "sur-rémunération était une surcharge pour l'Etat et les collectivités”.

Ainsi les 720 millions qui seraient économisés par les collectivités et l'Etat devraient être réinvestis dans les DOM.

Source : lepoint.fr



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par GRENADE974 le 10/07/2009 09:59

LES SENATEURS DE LA REUNION NE SONT PAS A UNE CONNERIE PRES...
1 - les sénateurs devraient d'abord revoir leur sur-rémunération (avantages et indemnités exorbitants) vu le boulot abattu...d'ailleurs on pourrait supprimer le sénat et faire de réelles économies.
2 -ajuster le niveau de rémunération à la réalité des prix localement : personne n'a jamais été foutu de déterminer sérieusement le différentiel entre les prix métropole et réunionnais concernant par exemple 200 produits courants nécessaires (déjà on constate l'opacité qui règne à la SRPP pour connaître comment se détermine le prix de l'essence) - En mai 2009, j'ai constaté des différences de prix allant de 20% à 400% !!!
3 - si c'est soi-disant pour une mesure de justice, pourquoi l'ajustement ne toucherait que les fonctionnaires "territoriaux" et en plus les nouveaux contrats ?
4 - pensez-vous un seul instant que les 720 millions d'€ d'économie seront réinvestis dans l'économie locale ? (plutôt dans la poche de certains).
Quelle tristesse ces VIRAPOULE, PAYET et consorts...


2.Posté par gpx974 le 10/07/2009 10:29

Tant qu'a faire, il faudrait supprimer la surrémunération pour les fonctionnaires d'Etat. Ca évitera qu'on se fasse piquer nos places par des métros qui sont à 5 ans de la retraite et à qui il prend une envie de soleil. Ca fait 12 ans que je suis en métropole. 12 ans que je fais ma demande de mutation pour être près de ma famille.
Et pendant toutes ces années j'ai vu partir des collègues métros, attirés par le climat et les primes. Y'en a marre!
Moi je veux pas rentrer pour les primes mais pour mes parents, ma famille, mes amis.

3.Posté par thierry le 10/07/2009 10:52

quel est le budget du sénat, et à combien monte son trésor de guerre ?

de combien de % les parlementaires se sont ils auto augmentés ces dernières années ?

quelle surcharge pour l'état et les collectivités cela représente t'il ?

4.Posté par Tonton le 10/07/2009 10:56

Pouquoit seulement pour "les nouveaux contrats" ???
et pouquoi pas de l'abandonner completement - simplement, rase net !
C'est ça qu'il faut - et qui ne sera pas content pourra toujours demander sa mutation.

5.Posté par regsky le 10/07/2009 11:05

ce sont les vacances, on s'occupe des DOM ... enfin c'est ce que l'on veut nous faire croire !
ou sont les belles promesses de regulation des prix depuis l'arrivée de l'euro, ca pour avoir un euro fort nous sommes servis !
au fait on n'entend plus les acteurs du BTP, ils ont eu des reponses concernant les 730 millions dont le premier ministre a parlé ?
facile de faire des commissions depuis paris quand on ne connait deja pas le prix d'une baguette de pain chez soi !
" diviser pour mieux reigner " c'est ca l'art de gouverrner efficacement !
fort heureusement l'espoir ne nourrit pas sinon nous serions tous obeses .
on aurait pu commencer par economiser 44 millions d'euros pour faire du social plutot que de les donner aux petroliers des DOM ....

6.Posté par Les amis de ta femme le 10/07/2009 12:10

Tu me files ta caisse Tonton ?! Tes chèques déjeuner alors ?? Allez !!! steuplé steuplé steuplé !?!! Bon..... et le numéro de téléphone de ta femme alors....?!

Déboulonnons Tonton !!

7.Posté par boyer le 10/07/2009 13:37

quid de la surremuneration des dockers? des banques? des cadres du privé?

8.Posté par Sam Boat le 10/07/2009 14:45

Les pouvoirs publics poursuivent inlassablement leur chasse des derniers "avantages" de certains fonctionnaires outre-mer. Il fallait bien s'attendre qu'après la réforme de l'indemnité temporaire de retraite, l'on s'attaque aux " surrémunérations "des actifs. On y est. Chacun son tour. Chaque chose en son temps. Le meilleur moyen d'atteindre l'objectif, c'est de traiter problème par problème. On affaiblit ainsi le camp des opposants. On verra si la stratégie adoptée aboutira cette fois ci. Laissons le gros des troupes, aujourd'hui en vacances, reprendre leurs postes fin août. Car, dans le passé, plusieurs Ministres se sont cassés les dents sur ce problème.

9.Posté par Fabrice PAYET le 10/07/2009 16:29

Il faut dans ce cas aussi revoir la surrémunération des fonctionnaires de la fonction publique d'Etat (education nationale = 40% de la fonction publique d'etat dans l'ile)

10.Posté par boyer le 10/07/2009 16:41

La cout de la vie plus cher à la Reunion n'est contesté par personne. ni par le panier jego, ni par le panier cospar, encore moins par le panier insee.

=> La surremeneration n'est pas un avantage mais une compensation au meme titre que les sur-salaires des cadres du privé. Vouloir la supprimer c'est vouloir enteriner les inegalités insulaires avec la metropole.

Il faut donc:
=> étendre cette compensation au bas salaires du privé
=> accessoirement supprimer les 500% d'avantages des patrons de station service dénoncés dans le rapport Bolliet.

11.Posté par CALOUS2 le 10/07/2009 17:09

Mr Fabrice PAYET, je ne vous connais pas ; dans votre écrit du 10/07/2099 16 :29, vous écrivez en substance qu’il faut aussi revoir la surrémunération des fonctionnaires de la fonction publique d'état dans l'île.

1° Pourquoi ? Expliquez-vous !

2° Si cela ne se fait pas, c’est qu’il y a une raison.

3° Apparemment, vous n’êtes pas fonctionnaire de la fonction publique !

4° Il faut toujours quelqu’un pour « louquer » dans l’assiette du voisin : à côté, c’est forcément meilleur !

Jalousie, quand tu nous tiens ! arrête ec’ ça, PAYET !


5° Si en haut lieu, de telles décisions se prennent, que pouvons-nous ?

Peut-être le bulletin de vote : des élections importantes arrivent .

12.Posté par Fabrice PAYET le 10/07/2009 19:11

mon cher M CALOUS2 je vous renvois à un de mes écrits qui est paru sur mon blog il y a bientot 1 an..... dont le titre est "surrémunération toute la réunion est concernée".

Je vous invite à prendre connaissance de mes propos et mon avis sur la question : http://www.reunion-developpement.com/sur-remuneration-toute-la-reunion-est-concernee/
vous y trouverez toutes mes explications.....

d'autre part je ne suis pas là pour détaillé ni mon CV ni mes fonctions..... alors si vous ne me connaissez pas (comme vous le dites) évitez de vous en prendre aux personnes quand vous manquez d'arguments de fonds!

13.Posté par nicolas de launay de la perriere le 10/07/2009 20:42

ce rapport part du principe que le surcoût de la vie dans les DOM est de 20%. c'est à croire qu'ils ne savent plus lire les papis du sénat...ont ils passé à la trappe les rapports des associations de consommateurs ? dans tous les cas, quelque soit le niveau de la sur rém, voilà une position que doivent exploiter les syndicats du secteur privé, et réclamer une augmentation de 20% des salaires en comparaison avec la moyenne nationale par catégorie d'emplois, et notamment une hausse du SMIC à minima de 20% pour les prochaines NAO..On comprend mieux dès lors pourquoi ce rapport ne parle pas des disparités relevées par les associations de consommateurs au niveau des prix DOM/Métropole..ce serait là un bel aveu d'impuissance du législateur, et un mépris du concitoyen domien au vu de l'inaction historique de l'Etat, sur ce différentiel... mais comme dit l'autre, faut avouée à moitié pardonnée?

14.Posté par Pierre Dupuy JUnior le 10/07/2009 21:18

Plusieurs remarques:

-l'ajuster sur le vrai coût de la vie, ok, mais lequel??? Personne ne sait vraiment de combien il est.

- le supprimer uniquement sur les nouveaux contrats est complètement débile: imaginons un cadre rentré dans la fonction publique territoriale en 2010: il sera payé moins cher qu'un catégorie B entré en 2009!!! Une diminution progressive pour tout le monde est peut être plus difficile à faire passer mais infiniment plus cohérente.

- pourquoi uniquement la territoriale? Si les 53% sont indûs pour la territoriale , ils sont aussi indûs pour la fonction publique d'Etat et sa suppression permettrait peut être de réattirer des réunionnais dans l'île...

Boyer, les salaires réunionnais comporte déjà une forme de surrémunération, c'est juste qu'elle est moindre. Nous avons déjà eu cette discussion mais je reprend à partir d'un document de l'insee que vous aviez communiqué sur ce site: toutes les catégories de travailleurs ont un salaire moyen 20% plus élevé à la Réunion qu'en métropole à minima , y compris les portions les plus pauvres, à l'exception des ouvriers (les cadres quant à eux ont une augmentation de 40% si je me souviens bien) . Ca montre donc deux choses: il y a un problème avec le monde ouvrier réunionnais (je me suis renseigné, j'attribuais ça aux ouvriers agricoles et il semblerait que ça vienne plutôt des ouvriers du batiment) et il faudrait aligner la surrémunération sur ces 20% et diminuer les salaires des cadres.

15.Posté par saint ex le 10/07/2009 22:37

l'idée fait son chemin depuis que je l'ai entendu pour la première fois.
Moi je me pose une question sur cette "sur-rémunération" (qui au passage devrait être la même pour les fonctionnaires exerçant en métropole comme ça pas de jaloux et plus de fonctionnaires heureux)

donc ma question:

"à qui profite le crime?"

essayez d'y répondre et vous verrez que cette sur-rémunération est peut être plus utile que néfaste. n'oubliez pas: "à qui profite le crime?"

16.Posté par senior 974 le 11/07/2009 04:01

Cette proposition de suppression des majarations de traitement des fonctionnaires est non seulement une ânerie politique, mais aussi une ânerie économique. Une ânerie politique parce qu'en réalité elle est dirigée contre les fonctionnaires z'oreils. Et cela c'est ignorer que 98 % des fonctionnaires sont créoles, et aussi que les cadres sont de plus en plus créoles, tout simplement parce que l'Université (entre autres) a fait des progrès énormes depuis 20 ans. C'est une ânerie économique , prenons un exemple : un fonctionnaire de catégorie C( les p)lus nombreux), qui gagnerait 1 300 € en métropole, en gagne (ce n'est pas 53 % mais 52..) ici 1 300 X 153 = 2 065 €. Qui pourrait croire que cette différence permettrai d'investir et de s'enrichir? Elle permet tout juste de vivre à peu près correctement. Tout est dépensé dans les frais quotidiens. Et la différence représente une partie non négligeable du salaire par exemple d'une caissiaire dans un magasin Score. Alors, on les vire? Allons, il faut raison garder.

17.Posté par boyer le 11/07/2009 08:14

14. Posté par Pierre Dupuy JUnior

Des faits, rien des faits. Voici ce que dit l'insee

-Un cadre travaillant à La Réunion gagne trois fois plus qu’un ouvrier qualifié, alors que pour la France le rapport n’est que de 2,5.

- À La Réunion, les cadres, les professions intermédiaires et les employés perçoivent des salaires plus élevés en moyenne que leurs homologues au niveau national. En revanche, les ouvriers sont moins bien rémunérés:// dans l’île.

-Pour les cadres, les disparités salariales proviennent aussi de salaires horaires inégaux.

18.Posté par Bertrand le 11/07/2009 08:52

1. Posté par GRENADE974 le 10/07/2009 09:59

LES SENATEURS DE LA REUNION NE SONT PAS A UNE CONNERIE PRES...

...............
bien sur
encore une levée de boucliers des privilégiés qui disaient encore hier qu'ils ne touchaient que
35 % alors qu'ils en avaient 53 % preuve que l'on se sent pas du tout privilégié.
( je ne parle pas de petits fonctionnaires avec un salaire de 2300euros , mais les plus hauts )

il n'y a cas voir à chaque vacance qui peut se permettre de partir ou d'investir dans l'immobilier locatif et spéculatif surtout et la défiscalisation.

Quand on me dit oui la vie est plus chère ok , elle l'est surtout pour la majorité des
non-fonctionnaires , alors faire une compensation du coût de la vie moi suis ok

et pourquoi le fonctionnaire expatrié ne touche pas lui 53 % il y a le chauffage là bas.

ah oui les diplômes ceux de la métropole aussi en ont pourquoi on se presse à venir dans les dom pour la plage seulement !! non pour le fric et on retrouve ces mêmes personnes dans les manifs plus de frics

combiens construisent pour défiscaliser et repartir pour avec plus de fric encore et encore et grâce à cela une explosion des prix dfu foncier et locatif ( ne vous en déplaise )

et lui mr victoria qui disait hier faut tirer les salaires vers le haut ??? avec quoi , quel argent et de qui déja que l'on trouve chère et les entreprises vont tomber comme des mouches et l'explosion sociale arrive à grands pas et lui ancien maire il a tiré vers le haut c'est vrai !
les impôts fonciers et habitations de deux fois 12 %

il faudra régler la question la crise doit être pour tout le monde n'est-ce pas!!!!!!!! on se serre la ceinture point barre

brel chantait " faut pas jouer les riches quand on n'a pas de sous "

La France n'a plus les moyens nous sommes devenues une peite nation redescendez sur terre.










19.Posté par regsky le 11/07/2009 09:43

notre cher president a fait des fonctionnaires sont outil de regulation de la dette publique.

comme je le disais deja sur un autre post, le grand mot d'ordre de ce gouvernement sous l'unique impulsion de son monarque (3 sejours a versailles en 2 ans ... ) est : l'externalisation .
cela signifie simplement de vendre ou louer une grande partie des services publiques au privé afin d'en reduire ou de ne plus en supporter les couts.

dans certain cas ca se justifie car il ya doublon, dans d'autre c'est une heresie .
les armées ont choisies de louer leur parc de vehicules plutot que d'avoir a les acheter puis les entretenir : apres la premiere année ce fut une economie substancielle realisée a condition que les marchés soient bien negociés !
bilan de l'operation, suppression de postes et surtout probleme de reclassement .
que faire de tous ces gens qui vont arrivés sur le marché de l'emploi ?

si le raisonnement va a son terme, cela signifie que nous somme en droit d'attendre de nos decideurs la meme demarche concernant le nombre fleurissant de ministeres et de secretariats d'etat qui sont pour la plupart armé de fonctionnaires .

quid des attachés parlementaires (3 par deputés ), et le senat n'en parlons pas !
la solution du gournement est le "contractuel", pas cher mais en matiere de continuité il y a mieux
pour info ca fait deja un moment que le degraissage a commencé sauf qu'aujourd'hui c'est devenu un argument de vote ...

nous avons mis en place un megalo qui se crois l'egal de louis XIV (faute de rin en face!), ma seule question est : que va t'il rester de notre patrimoine et de nos acquis quand tout aura ete vendu au plus offrant ou donner pour "l'euro symbolique" quand il aura fini de distribuer les richesses payés par le contribuables !

il est meme en train de ceder areva avec une ouverture de capital alors que c'est une entreprise qui fonctionne sur des fonds publiques ! et france television, combien de temps avant que son pote lagardere puisse l'acheter a petit prix puisque pas rentable pour l'etat ... trop fort le cout de la pub ...

ne nous inquietons pas, la grande europe et son euro sont la ...





20.Posté par fiuman le 11/07/2009 09:55

Sarko dans son discours à Versailles devant les deux assemblées a promis une diminution des élus et une suppression d'organismes qui ne servent à rien, si l'on sent que les conseils généraux et régionaux vont devenir une assemblée unique et donc diminuer les mandats électifs je lui propose de supprimer le sénat dont le cout de revient me semble disproportionner par rapport à son utilité.
Il semblerait que le budget du Sénat soit à peu près égal avec le montant de la surrémunération des fonctionnaires.
Allez Sarko du courage, passe le balai et tu entreras dans l'histoire.

21.Posté par darkalliance le 11/07/2009 10:12

Et si on supprimait les avantages retraites accordés aux députés et sénateurs ? Charité bien ordonné comme par soi même !

22.Posté par Bertrand le 11/07/2009 11:33

21. Posté par darkalliance le 11/07/2009 10:12

Et si on supprimait les avantages retraites accordés aux députés et sénateurs ? Charité bien ordonné comme par soi même !
.............................................................................

bravo c'est ça aussi et qui c'est qui a parlé un dépité victoria ( fonctionnaire aussi je crois )lui ne connaît pas la crise c'est sur j'aimerais connaître son patrimoine ( lui et les autres aussi )immobillier avant et pendant ses mandats lui et ils font pitiés c'est sur

je vous dis ça va péter à force de se plaindre la bouche pleine cela va exaspèrer le peuple





23.Posté par PIerre Dupuy Junior le 11/07/2009 12:33

Nicolas, selon les chiffres de l'INSEE, la plupart des travailleurs ont déjà un salaire nominal surrélevé de 20% par rapport à la moyenne nationale. Seuls les ouvriers ont un salaire moindre.

Sénior 974, 98% des fonctionnaires comme créole, c'est partiellement vrai, tout dépend de la catégorie qu'on regarde. Et les catégories A sont à la fois les plus importantes politiquement et les plus zoreils. Mais à la rigueur, on s'en fout, ce qui est important c'est l'impact économique. Or vous prenez un catégorie C dont le salaire augmente de 700 euros par mois (déjà, ça donne une idée de la surrém pour un catégorie A ... ) ... 700 euros par mois, je sais pas si vous vous en rendez compte, mais c'est énorme! Ca représente 8400 par an (soit à peu près 7 mois de salaire) , c'est effectivement plus que suffisante pour s'enrichir... Lequel d'entre nous ici cracherait sur 700 euros d'augmentation par mois??? Et faites le calcul pour un catégorie A...

Précisément Boyer: comme je te l'ai fait remarquer, la catégorie des employés a un salaire nominal en métropole équivalent à celui des ouvriers. Pourtant, à la Réunion, ce salaire augmente autant que les autres: ça démontre que ce n'est pas un problème entre pauvres et riches mais entre les ouvriers et le reste du monde. D'où le fait que les inégalités ouvriers/cadres ne me paraissent pas pertinentes: mieux vaut regarder le différentiel entre employés et cadres. Soit dit en passant, c'est tout à fait vrai que les cadres sont beaucoup trop payés à la Réunion mais les chiffres donnés montrent que tout le monde hormis les ouvriers en tant que type d'emplois et non en tant que catégorie sociale bénéficient d'une surrém d'une nature ou d'une autre. Une enquête de l'INSEE sur les différences entre le monde ouvrier réunionnais et le monde ouvrier métropolitain serait salutaire.

Quant au Sénat il a son utilité politique en évitant les petits soucis comme on a pu en voir avec l'article sur le rôle positif de la colonisation: il permet à la fois de représenter au niveau national les zones géographiques et de donner le temps de la réflexion et de la sérénité au travail parlementaire (sans compter que le fait que ça évite de donner un trop grand pouvoir en matière constitutionnelle aux députés) . Plutôt qu'une suppression, je suis donc plus favorable à une réforme profonde de leur mode d'élection et de rémunération.

24.Posté par boyer le 11/07/2009 12:47

18. Posté par Bertrand

combiens construisent pour défiscaliser et repartir pour avec plus de fric encore et encore et grâce à cela une explosion des prix dfu foncier et locatif ( ne vous en déplaise )


l'argument est bien sur simpliste et erroné. Il est aussi en contradiction avec celui qui consistait a dire que les fonk faisait construire leur residence secondaire en zoreilie. Mais c'est surprenant qu'il soit encore utilisé aujourd'hui à l'heure ou le BTP dénonce la crise qui fait suite à la fin du chantier de la route des tamarins et ou on deplore un retard des milliers de logements a construire.

Sur la flambée du foncier il serait temps aussi d'arrêter de jouer canette avec les "bouks emyssère" si on souhaite un vrai changement

25.Posté par Pierre Dupuy Junior le 11/07/2009 14:03

Cependant, dans les faits, la défiscalisation ayant été mal conçue, la construction défiscalisée à la Réunion , soutenue par la demande en provenance des fonctionnaires surrémunérés, n'a pas eu les effets positifs escomptés: n'étant pas axée sur les logements à bas prix, elle a eu pour conséquence une inflation du foncier via des projets de logement à la fois chers et peu adaptés au marché local et ses 52% de pauvres. Le phénomène d'éviction a empiré la situation pour les ménages les moins bien rémunérés. Ce n'est pas de la faute des fonctionnaires, ceci dit, mais d'une défiscalisation mal pensée et d'une surrémunération ayant des effets pervers.

J'avais jamais entendu parler de cet argument sur les résidences secondaires en métropole.

26.Posté par En direct du Gratémoila (amérique du Sud) le 11/07/2009 15:02

Et pourquoi ne pas simplement supprimer tous les fonctionnaires? ce serait plus simple non?...ah bon? j'ai dit une connerie?

27.Posté par Fabrice PAYET le 11/07/2009 15:22

pourriez vous svp diffuser vos sources
notamment ceux et celles qui citent INSEE
parceque à ma connaissance le salaire moyen ici est bien moindre qu'en france
de plus y a pas de sur salaire des cadres
merci de citer vos sources

28.Posté par boyer le 11/07/2009 18:59

27. Posté par Fabrice PAYET

dans le message N° 17, tu cliques sur le mot insee. (boyer cite toujours ses references comme dans le bon vieux temps de clicanoo)


29.Posté par boyer le 11/07/2009 19:24

25. Posté par Pierre Dupuy Junior

(...) en provenance des fonctionnaires surrémunérés, n'a pas eu les effets positifs escomptés: n'étant pas axée sur les logements à bas prix, elle a eu pour conséquence une inflation du foncier via des projets de logement à la fois chers et peu adaptés au marché local et ses 52% de pauvres.


les faits, rien que les faits:

RAPPORT D’INFORMATION DÉPOSÉ PAR LA COMMISSION DES FINANCES, DE L’ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DU PLAN


i[un certain nombre d’effets pervers, rapportés notamment dans un rapport d’audit de modernisation consacré au logement social outre-mer
(...)
– les calculs de rentabilité conduisent les promoteurs à privilégier des logements de type F2, alors que les besoins de la population domienne se concentrent plutôt sur des logements de type F4
(...)
Ces effets pervers sont renforcés par trois circonstances.
(...)[ l'agrement fiscal](...) D’autre part, la loi ne prévoit pas de mécanisme de rétrocession de l’avantage fiscal en matière d’investissement locatif, ce qui peut favoriser des stratégies d’optimisation fiscale sans lien direct avec la satisfaction des besoins locatifs
(...)
Enfin, l’avantage fiscal procuré par la réalisation d’un investissement locatif « 199 undecies A » n’est pas plafonné. Or, il ressort des données dont dispose la mission d’information qu’un plafonnement de la réduction d’IR à 25 000 euros par contribuable et par an permettrait à 95 % des ménages qui défiscalisent sur la base de l’article 199 undecies A du code général des impôts de continuer à bénéficier de ce dispositif. (...) Le plafonnement de l’avantage fiscal à ce niveau assez élevé permettrait donc de préserver le financement de l’investissement locatif, tout en s’inscrivant dans la démarche consensuelle de la mission d’information, tendant à renforcer l’équité de notre système fiscal.]i

En langage decodé ca signifie que les effets pervers de la difisc ne sont pas les les operations de "pere de famille" avec ou sans remuneration, mais LES OPERATIONS DE MONTAGE FINANCIER.

et les rapporteurs rajoutent: a propos des cabinets de defiscalisation:

i[Cette part de la dépense fiscale [40% !!! ]s’assimile à de l’« évaporation fiscale », à de la « perte en ligne », à tout le moins au regard de l’objectif final poursuivi par la défiscalisation, à savoir le développement économique de l’outre-mer.]i

30.Posté par beverly, une réunionnaise de st pierre le 11/07/2009 19:33

moi, j'ai entendu des bruits de couloirs, des on dit que sur notre ile, il y a bon nombre de locations de maisons et d'appartements qui appartiennent à des gens propriétaires, qui vivent eux-memes dans des loyers modérés, hlm, eux memes locataires, et qui empochent ainsi un salaire avec l'immobilier.Je suis étonnée que des situations profiteurs de la sorte puissent exister, et je me dis ce n'est pas possible, comment ils font? Il y a les taxes foncières et d'habitations, comment ils font? Et en plus qui touchent les allocations logements, ce n'est pas possible.Depuis hier soir, je réfléchis a cela car je suis curieuse de nature.

31.Posté par Pierre Dupuy Junior le 11/07/2009 22:08

post 27: les chiffres INSEE donnés par Boyer (j'en ai pas gardé trace, mais il les a) étaient assez explicites: les cadres touchent si j'ai bonne mémoire 40% de plus qu'en métropole, les employés et les professions intermédiaires dans les 20% (ce sont des moyennes, hein) et les ouvriers 20% de moins je crois. Comme le salaire métropolitain des employés et des ouvriers est très proche, c'est le monde ouvrier réunionnais qui a un problème, semble t'il. Ceci dit, le salaire moyen, toutes catégories confondues, est effectivement plus bas, sans doute parce que les ouvriers sont nombreux.

N'importe quel cadre catégorie A est capable de monter une opération financière, surtout avec l'aide de spécialistes... Je connais des gens avec le niveau bac qui s'y livrent... Faudrait faire une étude sur l'origine des capitaux, plutôt qu'essayer de déduire des chiffres en se basant sur des comportements supposés.

32.Posté par Paso doble le 12/07/2009 07:44

Merci Boyer d'avoir précisé à M. pierrot Dupuy junior qui annonce des inepties que le problème de la défiscalisation est essentiellement le fait des investisseurs locatifs qui viennent pour l'essentiel de l'extérieur et qui sont de très gros contibuables (pas des fonctionnaires même surrémunérés lol). Je ne vois pas en quoi les gens qui défiscalisent localement auarient pu faire flamber les prix de 500% en 10 ans!
Donc oui la défiscalisation est la cause de l'inflation du foncier et de l'immobilier pour un résultat catastrophique mais non la surrémunération n'a rien à voir là dedans.
Maintenant la surrémunération est comme la défisc. un système à revoir. Il me semble qu'une baisse progressive de celle-ci sur 20 ans serait un bon compromis. Ceux qui la défendent becs et ongles en disant que la vie est beaucop plus chère ou plus...dure ici n'ont aucune crédibilité, plus chère oui mais pas à 53%. Je suis fonctionnaire et favorable même pour moi à la baisse de la surrémunération.
MAis je suis aussi pour supprimer tous les avantages octroyés aux grands patrons, aux gros revenus via la défisc.
Il faut tout remettre à plat!

33.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/07/2009 11:07

paso doble, toi aussi tu écris des inepties concernant le niveau des prix :
http://www.senat.fr/questions/base/2005/qSEQ05030715S.html
et sur le lient suivant, je t'ai extrait ce qui est le plus intéressant (http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=1547)

"Il semble assez évident que les surrémunérations ont des effets néfastes sur les prix et entretiennent la vie chère. L’Etat et quelques entreprises publiques enrichissent des importateurs et distributeurs fixant des marges bien plus élevées qu’en Métropole.

Outre-mer, le secteur de l’import-distribution est une poule aux œufs d’or.

Les élites locales d’origine européenne, cette oligarchie sucrière et esclavagiste dans les DOM (Békés et Gros-Blancs), l’ont bien compris, puisque leurs descendants contrôlent la grande distribution et les concessions automobiles pour leur plus grand profit mais pas forcément pour celui des consommateurs. Les hypermarchés affichent des prix parfois ahurissants, notamment dans le secteur alimentaire.

Une loi de 2000 prévoyait la création d’un observatoire des prix et des revenus dans les DOM ; ce n’est qu’en 2007 qu’un décret a défini les modalités de mise en œuvre. Que de temps perdu alors que la situation ne faisait qu’empirer !

En effet, entre la perception de la vie chère et la réalité de celle-ci, il y a une différence, or c’est dans des secteurs sensibles comme l’alimentation, les loyers ou les carburants, que les prix se sont envolés ces dernières années. Et même si, d’après les rares études menées, la vie est environ 20 % plus chère dans les DOM qu’en Métropole, la population constate des prix dans l’alimentation exorbitants.

Ainsi, une récente enquête de l’UFC-Que Choisir montrait qu’un même panier acheté dans des magasins de hard discount coûtait à la Réunion 81 % de plus qu’en Métropole et 132 % en Nouvelle-Calédonie (Que Choisir, n° 467, février 2009). L’absence d’une analyse officielle et reconnue par tous sur les écarts de prix avec la Métropole entretient donc le sentiment que le coût de la vie est exagéré, y compris pour les services.

Par exemple, en Nouvelle-Calédonie l’abonnement mensuel à internet en ADSL coûte 100 € pour un débit de 1 Mo, soit environ le dixième du salaire minimum !"

34.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/07/2009 11:21

en reprenant les données de l'insee, pour être clair une bonne fois pour toute (province = hors île de france puis que les salaires y sont plus élevés qu'en province, ce qui donne une bonne comparaison)

réunion province écart
cadres 39867 34385 15,94 %
prof intermed 20720 19833 4,47 %
employés 12484 12029 3,78 %
ouvriers qualifiés 13124 15096 -13,06 %
ouvris non qualifiés 9615 10518 -8,59 %

et la moyenne nationale :

réunion france entière écart
cadres 39867 37524 6,24 %
prof intermed 20720 20199 2,58 %
employés 12484 12319 1,34 %
ouvriers qualifiés 13124 15228 -13,82 %
ouvris non qualifiés 9615 10528 -8,67 %

avec un différentiel de panier à 81% chez les hard discount en défaveur de la Réunion( cf mon post précédent), et bien les salaires ont encore de la marge de progression devant eux...

voilà de quoi battre en brèche les rapports des sénateurs (plus on devient vieux, certes, plus on a de la force dans les mains, mais plus on devient gâteux et on prête l'oreille à n'importe quoi, n'importe qui, et on croit tout sur la base de pas grand chose..).

l'insee ne précise pas si les salaires du public sont intégrés dans ce document, dont les données sont issues des dads (déclaration annuelle des salaires). à priori, les établissements publics sont astreints à cette déclaration, donc la sur rém viendrait perturber la lecture pour les cadres notamment.

35.Posté par Pierre Dupuy Junior le 12/07/2009 13:41

Paso Doble, je comprend mieux à vous lire pourquoi certains dossiers administratifs sont mal gérés... Relisez ce que j'ai écrit au post 25: j'y précise clairement que la défiscalisation est le principal problème du foncier réunionnais mais que la demande soutenue des fonctionnaires est aussi un appui à cette bulle, d'autant qu'un fonctionnaire peut lui aussi profiter de montages financiers...

Hier soir, j'ai rencontré un mec qui bosse dans l'immobilier, on a discuté une partie de la soirée. Il m'a avoué cash que , bien que la défisc ait causé les plus gros problèmes, il est clair pour lui que la demande des fonctionnaires surrémunérés a eu des effets pervers: s'il ne peut pas louer à un gars du privé, il sait qu'il pourra de toute façon louer à un fonctionnaire, il n'a donc aucune raison de baisser ses prix pour venir en aide aux ménages défavorisés. Ca s'appelle un effet d'éviction, c'est un principe de base en économie: si vous montez le salaire d'une catégorie et que vous ne touchez pas à celui des autres, mécaniquement, sur les marchés peu élastiques à la demande , ceux dont le salaire a augmenté vont prendre une part plus importante au détriment de ceux au salaire resté stable. En revanche, toujours selon la personne en question, depuis quelques années, ce phénomène a tendance à s'estomper. Je ne lui ai pas demandé pourquoi mais je pense que c'est dû aux réformes dans la fonction publique.

36.Posté par boyer le 12/07/2009 14:59

32. Posté par Paso doble
Il me semble qu'une baisse progressive de celle-ci sur 20 ans serait un bon compromis


oui, des que la différence des prix aura amorcé une baisse générale sur an

37.Posté par boyer le 12/07/2009 15:54

toujours a propos des défiscs 2 citations du Rapport sur la politique du logement social outre-mer

Page 16:
La défiscalisation est un des facteurs d’augmentation du coût des opérations (+ 30% en quelques années). En sens inverse, il semble que l’augmentation du parc de logements permise par la défiscalisation, au moins à la Réunion, entraîne une stabilisation voire un début de diminution du montant des loyers, comme on le constate avec le « Robien » métropolitain.

(...)Selon les informations transmises par les services déconcentrés, il semblerait que les logements défiscalisés soient plutôt des T1 et des T2 (90% à la Réunion)


Page 72 (observation des services fiscaux) :
(...) J’observe toutefois que la défiscalisation du logement à l’IS, si elle concourt à la construction de logements, n’est, en fait, utilisée par les sociétés que comme une opportunité pour diminuer le poids de l’impôt sur des résultats très confortables (cas des banques par exemple).

38.Posté par Pierre Dupuy Junior le 12/07/2009 17:55

C'est pas les chiffres que j'avais en tête mais c'est possible vu que je ne les ai plus regardé depuis longtemps et que les tendances sont celles dont je me souvenais: ça montre bien que le problème est spécifique à deux groupes: les ouvriers et les cadres, dont les revenus vont en sens inverse dans des proportions impressionantes. Au niveau des cadres, je ne me l'explique pas. Pour les ouvriers, comme je l'ai dit, faute d'une étude sur le monde ouvrier réunionnais comparé au monde ouvrier métropolitain, c'est sans doute dû à une composition différente.

On remarque d'ailleurs que l'augmentation chez les cadres est très basse si l'on compare à la seule moyenne nationale, signe qu'ils sont en fait payés à des niveaux proches de ceux des parisiens. Quant à savoir pourquoi...

Boyer, en économie de marché, diminuer les salaires tend à faire diminuer les prix. C'est pas du keynésianisme de cuisine, ça, au fait? En théorie c'est un peu plus compliqué vu que les prix sont aussi fonction de l'offre et de son élasticité à la demande. Mais, à mon sens, on est tous d'accord pour dire que les prix à la Réunion sont au delà de ce qu'ils devraient être compte tenu de l'offre, tout simplement en raison d'un marché captif. NDLDLP et moi pensons , avec le Sénat, que les prix sont aussi tenus à la hausse par la demande des fonctionnaires (comparativement à celle du reste de la population, s'entend) : baisser leurs revenus devrait donc ramener les prix à la baisse, les vendeurs n'étant plus certains d'écouler leurs produits avec des marges aussi indécentes. Baisser les revenus des fonctionnaires progressivement devrait donc contribuer à régler le problème (mais ça ne suffira évidemment pas).

Boyer, expliquez moi en quoi vous considérez que le fait que ce soit essentiellement des T1 et T2 qui sont défiscalisés prouve que ce ne sont pas des fonctionnaires qui soutiennent le marché?

39.Posté par chavria le 12/07/2009 19:06

Il faudrait être naïf pour croire un seul instant que la disparition des avantages liés à la rémunération des fonctionnaires ferait baisser mécaniquement les prix et dans son ensemble le coüt de la vie ici ! C'est tout un ensemble de règles économiques et politiques auxquels le gouvernement devrait s'attaquer et réformer: simplifier ici le nombre de collectivités territoriales, réviser la fiscalité locale, réduire les facteurs de renchérissement dus à l'éloignement avec la métropole, prendre des mesures courageuses contre les méga-monopoles de toutes sortes intolérables sur un si petit territoire, favoriser les petites et moyennes exploitations agricoles ainsi que les PME, TVA identique à la métropole, suppression de l'octroi de mer, et enfin seulement alignement des salaires FP et suppression de toutes les primes "outre-mer" et les congés bonifiés !

40.Posté par Paso doble le 12/07/2009 20:54

A Nicolas Delaunay
Je ne vois pas en quoi j'ai écrit des inepties sur les prix??? Je ne parle que des prix de l'immobilier et les 500% d'augmentation ne sont pas liées à la surrémunération mais à la défiscalisation essentiellement. La surrémunération n'agit que de manière marginale et il me semble que l'on est d'accord sur le diagnostic non? y/c avec Pierrot Dupuy junior!
A ce dernier je dirais qu'il garde ses réflexions pour lui même, il ne me connaît pas, moi non plus!

Pour ne pas polémiquer plus longtemps, je remarque que l'on est d'accord sur la bulle immobilière à La Réunion, sur l'impact des surrémunérations (pas seulement des fonctionnaires) sur les prix.

41.Posté par Justine le 12/07/2009 22:39

Où sont les vrais chiffres!
Y a t-il plusieurs sur-rémunération??
Pour exemple : personnellement travaillant à la Poste, j'ai exactement 35% de plus!

Alors! qui me donne une explication valable?!

42.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/07/2009 23:20

tu écris paso doble : "Ceux qui la défendent becs et ongles en disant que la vie est beaucop plus chère ou plus...dure ici n'ont aucune crédibilité, plus chère oui mais pas à 53%."

c'était juste pour te démontrer que non, le coût de la vie à la Réunion est bien plus important que les 53% ... écrire le contraire est une ineptie.

ensuite, pour ce qui concerne la défisc, que les "fournisseurs de defisc" (ceux qui sont en amont de l'acheteur) se la mettent dans la poche en faisant payer celui qui croit faire une économie fiscale, pourquoi ces fournisseurs là se comporteraient de manière différente que les fournisseurs de la grande distrib par exemple, qui ne pratiquent pas des prix de vente pour les importateurs locaux qui permettent d'avoir des prix au consommateur final, raisonnables ..

43.Posté par boyer le 13/07/2009 07:44

qui peut encore croire a cette fable sur l'offre et de demande?

(la baisse des salaires d'une partie de la population ferait baisser la demande et donc les prix?)

On a vu pendant la crise du chik, que la baisse de la demande n'a pas entraine de baisse de prix en matière de transport aérien mais simplement une diminution du nombre des vols.

38. Posté par Pierre Dupuy Junior
Boyer, expliquez moi en quoi vous considérez que le fait que ce soit essentiellement des T1 et T2 qui sont défiscalisés prouve que ce ne sont pas des fonctionnaires qui soutiennent le marché?


Je ne prouve rien, je constate simplement que les auteurs des rapports parlementaires écrivent qu'en reponse à inflation du foncier ils tiennent pour responsables les montages financiers qui proposent de la defiscalisation à l'IS (impots sur les societés) et que c'est sur ces leviers qu'ils propsent d'agir: la plafonnement à 25.000 euros pour que continuent les defisc 'en bon pere de famille' afin de soutenir le BTP et les logements a 3 ou pieces et mettre un terme a ce systeme de T1 qui ressemble a ce que connait la metropole avec le probleme de 'vente à la decoupe'.

ici lqq exemples de defisc girardin

citations:

Les avantages :

* Suppression de tout ou partie de l´impôt sur les sociétés en déduisant le montant total de l´investissement immobilier sur le résultat net imposable de l´entreprise
* Report du déficit éventuel sur les années suivantes
* Imputation du déficit constaté sur les années précédentes : «CARRY BACK» pour faire naître une créance sur le TRESOR
* Distribution aux associés d´environ 30% de dividende en plus

Le principe :

* La société achète directement ou indirectement, un logement neuf dans les DOM-TOM, le loue en résidence principale pendant 6 ans dans le secteur intermédiaire
* Loi Girardin du 21 juillet 2003 : Art. 217 undécies prévoit que le montant total de l´investissement immobilier dans les DOM-TOM est totalement déductible du bénéfice réalisé par la société

44.Posté par Be Chic ! Di combien le culot ??! le 13/07/2009 09:10

Un post facile ? Allez !!

Alors plutôt superficiel ....ou paresseux, j'ai eu bcp de mal à suivre les échanges argumentaires chiffrés ci-dessus ! ....j'y retiens néanmoins le dernier post de Paso Doble et suis assez d'accord avec lui lorsqu'il évoque : l'impact des surrémunérations (pas seulement des fonctionnaires) sur les prix.

Cela fait des années.... ....que la machine tourne en "sur-régime"... Pr le plus grd bonheur d'un "certain" nombre d'acteur !!! Un "certain" nombre d'acteurs.... à qui profit(ait) cet état d'équilibre ??

je ne saurai vous dire car moi qui me fie davantage à l'instinct plutôt qu'à la réflexion, je ne sais pas "aller au fond des choses".

Quoique ? Le Vice ne souffrant pas lui, du monopole, cela m'arrive tout de même ...de tps à autre...!!!

45.Posté par Pierre Dupuy Junior le 13/07/2009 09:13

39: personne n'a dit que la disparition de la surrém suffirait. En revanche, ça participe...

40: Paso doble, quand on dit de quelqu'un qu'il raconte des inepties alors qu'on a lu ce qu'il a écrit en diagonale entre deux cafés et qu'on y a compris ce qu'on voulait, on évite de se sentir outragé quand la personne en question vous renvoie dans les cordes et on se fait petit...

41: la surrém est officiellement de 35%. En réalité, elle correspond à une augmentation de 53% vi à vis du salaire métropolitain vu qu'elle s'applique à un salaire dont le point d'indice a été revalorisé. Il n'y a donc pas plusieurs surrém mais des effets cachés à celle ci.

43: oui mais la différence est que le marché de l'aérien peut facilement s'adapter: quand une destination connaît des problèmes, ce n'est 1°) que temporaire, la plupart du temps, et 2°) pas dramatique vu qu'il est possible de réaffecter les moyens à d'autres destinations pour mieux rentabiliser la destination. Sur des marchés plus typiques en revanche, l'effet est bien là: regardez la multiplication des offres promotionnelles dans le tourisme depuis quelques mois. Soit dit en passant, le problème est effectivement un brin plus complexe mais ça , je l'avais déjà signalé. Cependant si vous estimez que la demande n'a aucune influence sur les prix hors marchés inélatisques et/ou non captifs , je vous encourage à rédiger un travail de recherche en économie, vous pourrez concourir au prochain Nobel en la matière.

J'ai lu la page entière, la citation en question ne dit absolument pas que le problème principal c'est les sociétés: ce qui est dit c'est que les sociétés qui utilisent ce système s'en servent de manière opportuniste, point. C'est, en fait, extrait d'une liste d'observations sur le rapport...

46.Posté par paso doble le 13/07/2009 11:27

A Monsieur je sais tout alias Pierrot Dupuy Junior et vice versa:

Principes de la politique de rémunération dans la fonction publique à la Réunion:

Depuis les années 1950, les agents titulaires des administrations publiques bénéficient d’une majoration de traitement par rapport à leurs homologues de la métropole qui se décompose en trois parties :
- une majoration de traitement de 25 %
- un complément temporaire de 10 %
- une correction de 1,138 applicable au traitement net après application des deux majorations
précédentes.
Malgré son nom, le complément de 10 % est toujours en vigueur. Les deux premières majorations trouvent en principe leur justification dans un coût de la vie plus élevé à la Réunion qu’en métropole.
Enfin la correction de 1,138 était à l’origine justifiée par le recours au franc CFA pour rémunérer les fonctionnaires. Depuis 1975 cette monnaie n’étant plus utilisée à cet effet, cette correction n’a plus de base juridique.
Au total, le traitement des fonctionnaires de la Réunion est majoré de 53 % par rapport à celui de leurs homologues de la métropole.
CQFD
Comme disait Coluche "quand on en sait pas plus que ça on ferme sa gueule"

47.Posté par Pierre Dupuy Junior le 13/07/2009 11:54

Ah? Heureux de le savoir, je pensais que les 35% s'appliquaient après revalorisation du point d'indice mais qu'au final ça correspondait à 53% , en tout. Donc ça se fait dans l'autre sens mais ça fait bien 53% en tout.

Monsieur Paso Doble, si vous vous montrez aussi agressif avec moi simplement parce que je vous ai signalé que vous vous étiez planté, ça nous montre bien des choses sur l'individu...

48.Posté par BiCHiK Bardeau le 13/07/2009 12:19

D’ailleurs au fait, et tant’qu’j’y suis, question "sur"-estime de soi…, et depuis le fond de la classe, moi qui ait bcp de mal à me faire tout-petit, permettez que je perturbe ?!

Oyez ! Oyez ! Lecteurs.... Acquiescez Pierrot Dupuy…. Junior !!

Ou alors, vous allez vs prendre des coups de règle sur les doigts…. …limite finir au piquet ….qui sait ?

Ah si !! Lui, il sait !!

;] !

49.Posté par Pierre Dupuy Junior le 13/07/2009 15:32

Aérofreins (j'ai cru reconnaître le style, je me trompe?) , je veux bien acquieser , mais à quoi? Vous êtes pas très clair.

50.Posté par erick le zoreil le 13/07/2009 16:03

exact en gros c'est ça

de 1439 euros je suis passé à 2200 euros

c'est bien non ? s'il y a plus de surrémun à moi la métropole avec des prix normaux ....

parce que faut pas rêver les prix ils vont pas baisser ou alors comme le chariot type arfffffffffff

eh réveil les gens décidément...............

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes