Politique

Suppression de 38 emplois à Profilage: Olivier Hoarau réagit

Jeudi 11 Janvier 2018 - 18:11

Alors que 38 emplois sont menacés de suppression au sein de l'entreprise Profilage Réunion, le maire du Port, "persuadé que des solutions existent", a sollicité l’Etat, la Région et le Département pour "la mise en place d’un plan de sauvegarde des emplois et de la restructuration de cette activité industrielle". Voici le communiqué d'Olivier Hoarau.


En novembre dernier, une conférence de presse était donnée pour alerter sur la situation
En novembre dernier, une conférence de presse était donnée pour alerter sur la situation
"En ma qualité de Maire du Port, j’ai été interpelé par les salariés de l’entreprise Profilage Réunion. Cette filiale du groupe sidérurgique mondial, ArcelorMittal, a programmé un plan de  licenciement pour la moitié de son effectif, soit 38 salariés, au 1er trimestre 2018.

Cette décision intervient alors que le groupe a bénéficié en 2017 de 7 millions d’euros de subventions et d’un soutien financier de près de 370 millions d’euros au titre de la recherche, de l’innovation et, comble de tout, de la création d’emplois !

Ce drame socio-économique se joue sur notre territoire, déjà fortement touché par le chômage et par une crise économique sans précédent dans l’ensemble des secteurs d’activités.

Le plan Macron en faveur des entreprises montre ici toutes ses limites et met en exergue la logique purement financière de ces groupes mondiaux au détriment de la valeur travail. Cette casse sociale s’inscrit en totale contradiction avec le discours récurrent du Gouvernement.

La réalité se joue autrement à la Réunion  où le taux de chômage dépasse les 22% et au Port où l’on dénombre 7 000 chômeurs pour 35 000 habitants.

Sous prétexte d’investissement dédié à la rénovation de l’outil de production, ArcelorMittal prive ainsi 38 familles de revenus du jour au lendemain. Pour elles, le chômage est également synonyme d’incertitude quant à l’avenir de leurs enfants. 

Je dénonce ce système et refuse de cautionner une telle suppression massive d’emplois. Elle signifie la fin d’un savoir-faire unique dans la fabrication d’huisserie dont disposent  les ouvriers visés, au profit d’une importation estimée à 50% plus cher sur le Département.

Je réitère mon entier soutien au personnel de Profilage Réunion, car je reste persuadé que des solutions existent, notamment par la création d’une SCOOP comme envisagée par les salariés. 

C’est en ce sens que j’ai sollicité l’Etat, la Région et le Département pour la mise en place d’un plan de sauvegarde des emplois de Profilage Réunion et de la restructuration de cette activité industrielle".
 
Olivier Hoarau
Maire du Port
N.P
Lu 1845 fois



1.Posté par zentac le 11/01/2018 19:11

oui oui comme si vous vous intéressez a ces salariés! VOUS AVEZ FAIT CETTE PARADE AVEC VOS GROS BRAS? une solution pourquoi pas partagée leurs salaires avec ces salariés qui eux ne chôme pas qui subissent la mondialisation.
Vous êtes un maitre du paraître des annonces cela ressemble bien à l'ange déchu.

2.Posté par Tipaul le 11/01/2018 20:50

Autour du maire du Port, que des opportunistes en mal de pouvoir. Ils étaient élus à St-Paul: leur comportement stalinien, leur nombrilisme et leur arrogance ont causé leur perte. Les St-Paulois ne se reconnaissent pas en eux! Faites ce que je dis mais pas ce que je fais....N'est-ce pas Huguette? N'est-ce pas Emmanuel? Avec de tels donneurs de leçons, la droite a de beaux jours devant elle.

3.Posté par Moi président le 11/01/2018 20:56

SCOP ou SCIC, en fonction du capital apporté par les travailleurs eux-mêmes, c'est vraiment la meilleure chose qui puisse leur arriver. C'est le rêve de tout vrai gauchiste dans l'âme : l'ouvrier devient propriétaire de son outil de production et de toutes les décisions concernant son activité. Tout ceci de façon légale, sans voler le bien d'autrui.

Personnellement je préfère de très loin cette situation à celle où tout serait géré par des fonctionnaires. On connaît tous les risques de la corruption et du copinage, qui fait que des incompétents peuvent être placés à des postes à lourde responsabilité.

Ce qui peut paraître pas assez rentable pour certains, peut très bien convenir pour d'autres pour qui l'enrichissement personnel n'est pas la priorité absolue.

Il faudra quand-même avoir une gestion rigoureuse.
La gestion, ou comptabilité de gestion, n'est pas une obligation légale pour l'entreprise. Mais à ce niveau-là il serait suicidaire de s'en passer.
L'analyse des coûts, la gestion de la trésorerie, la gestion prévisionnelle, le suivi du marché et le conseil stratégique, la veille juridique, tout cela peut être confié à un cabinet comptable, sans vouloir faire de publicité à la profession.
Parfois les patrons font des erreurs tragiques en cherchant à économiser sur les frais de gestion.

Espérant que 2018 sera la réalisation d'un rêve et le début d'une longue et belle aventure.

4.Posté par DOGOUNET le 11/01/2018 20:56

Un bel amiz-kouyon que ces coups de menton et autres effets de manche, pardon de lang (la poin le zo) de la part de notre dépitée la mok et de son acolyte la kour. Alé zoué kanett don !

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 11/01/2018 22:03

fukcd473
Question a 2 balles au têtard à hublots du Port qui ne cesse de jacasser et de brasser de l'air.
Le foncier est-il existant ?
Un bâtiment industriel est-il disponible pour accueillir la future activité d'une scop créée par les salariés licenciés?
Une étude de marché a-t-elle été réalisée ? Un business-plan a-t-il déjà été monté ?
Des investisseurs ont-ils déjà été approché ?
Etc.
Les salariés ont un savoir-faire, et bien qu'ils se lancent dans l'aventure et prennent le risque de créer leur structure.

6.Posté par rené le 12/01/2018 08:52

bien dit poste 2 . il faudra aussi lui poser la question a l'élection du nouveau président le 18 décembre 2017 qui prendra date comment se fait il que 50 conseiller dans l'hémicycle on tous voyer a droite ? 24/26 ?

7.Posté par Arcelor mital ? le 12/01/2018 09:56

C lui ki vient de racheter une usine d'aluminium au nord de la France, en prévision de construire des voitures en alu .. ?

8.Posté par cmoin le 12/01/2018 09:58

Profilage Réunion(et pas arcelor mittal) est-il dans le rouge?Si oui il est normal de supprimer des emplois.

9.Posté par Pola le 12/01/2018 10:00

@2Ti paul
Fodra tourner la page 2014 nous sômmes en 2018.
Na poin zargument mém ?

10.Posté par Vache à Lait le 12/01/2018 12:50

Mr Hoarau devrait prendre des risques et investir en fond propre dans une entreprise et embaucher l'integralité des personnes licenciées à fin qu'il n'y ait personne qui reste sur le carreau...Ce genre de personnage comme la majorité des politiques ne connaissent rien au monde entreprenarial mais preferent vivre comme les parasites ( organisme vivant au depend d'autre organisme).

11.Posté par Rubo le 12/01/2018 14:37 (depuis mobile)

Quel gro bra t sa papayes sa sa les mou et vide anplus boure sote femme si nena mi pance i ganieu pa 😂😂😠bam bonne Hercule

12.Posté par fabien le 12/01/2018 16:32

depuis quand la politique y bour son nez dan' entreprise privé ! zot lé jaloux pcq li la bénéficié en 2017 de 7 millions d’euros de subventions et d’un soutien financier de près de 370 millions d’euros et zot non !!!!
jaloux reste su le carreau même !!!
peut-être que Mr HOARAU t veu ses millions pou rouve une piste pou ses passionnés de rodéo !!!

13.Posté par Christi le 13/01/2018 16:57 (depuis mobile)

Des Hommes perdent leurs emploie , et que fait l''état , et bien ont fait venir un étranger ont lui donne une maison et un revenu ont lui paye la fac l''eau et l''électricité .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >