Faits-divers

Suicide d'une adolescente à la clinique des Flamboyants : "Un véritable drame"

Mardi 21 Août 2018 - 17:01

"Ce drame nous rappelle avec violence que ce type de prise en charge est nécessaire". Aude D'Abbadie Savalli, directrice générale du groupe Les Flamboyants s'exprime, suite au tragique événement survenu à la clinique les Flamboyants au Port. Une adolescente de 16 ans s'est donné la mort dans sa chambre, vendredi, en début de soirée.

"Depuis 20 ans, nous nous efforçons au quotidien d'être attentifs et d'accompagner nos patients. Cette jeune fille, comme nos autres patients, a fait l'objet d'une attention toute particulière", indique Aude D'Abbadie Savalli. "Mais chaque établissement est confronté à ce risque." 

La jeune fille a décidé de passer à l'acte, malgré un accompagnement et des soins. "C'est un véritable drame qui touche les proches mais également notre personnel et nos patients", déplore Aude D'Abbadie Savalli. Pour la directrice du groupe les Flamboyants, "toutes les recommandations sont suivies et tous les dispositifs sont mis en place pour empêcher le passage à l'acte". "C'est une maladie qui cause une souffrance importante", souligne-t-elle. "Au même titre que les autres pathologies physiques, la dépression et tout ce qui touche à la santé mentale doivent faire l'objet d'un accompagnement et d'une prise en charge", estime Aude D'Abbadie Savalli.

Une cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP) a été ouverte afin de prendre en charge la famille de la victime, le personnel ainsi que les patients de la clinique.
A.D
Lu 15569 fois



1.Posté par Modeste le 21/08/2018 17:10

bien triste mais quand quelqu'un a décidé d'en finir il trouvera hélas toujours un moyen de le faire! que cette jeune fille repose en paix, et beaucoup de courage aux proches et à l'équipe de soignants

2.Posté par Thierrymassicot le 21/08/2018 18:57

Effectivement, c'est bien triste comme le dit si justement Modeste....Le suicide des jeunes est un véritable fléau, chaque parent se doit d'être attentif surtout quand les marmailles rentrent dans cette période charnière de l'adolescence.....Cette pauvre enfant était suivie pourtant et en plus dans une clinique.....Parfois le mal-vivre est trop fort...Mais elle n'avait que seize ans, c'est terrible......Je plains de tout coeur sa famille...

3.Posté par condoléances le 21/08/2018 21:14

toutes mes plus sincères condoléances à la familles, c'est dramatique.

4.Posté par Daniella Cadenet le 22/08/2018 13:37 (depuis mobile)

Je vis cette souffrance. .Et je partage de tout votre malheur. ..
Malheureusement on ne voit pas venir et bien qu'on fasse tout pour protéger. .Il y a toujours une faille. ..
RIP à ce jeune fille et mes sincères condoléances à vous.

5.Posté par Mamia le 25/08/2018 01:37

je ne comprends pas que des suicidaires ne soient pas plus protégés dans une clinique,ça fiche la trouille aux parents qui ont des enfants qui y sont.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:59 Il attaque son ex avec deux sabres

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:40 La victime du kidnapping en garde à vue