MENU ZINFOS
Faits-divers

Suicide d'un professeur de la maison blanche: la CFDT s'interroge


La FEP-CFDT Réunion, syndicat de l'enseignement privé, demande l'ouverture d'une enquête suite au suicide d'un enseignant du lycée de la Maison Blanche, au Guillaume à Saint-Paul. Voici le communiqué:

- Publié le Lundi 25 Mars 2013 à 09:36

Suicide d'un professeur de la maison blanche: la CFDT s'interroge
"Suite au suicide, le 19 février 2013,  d'un jeune enseignant du lycée privé catholique de Maison Blanche (Le Guillaume), le Bureau de la FEP-CFDT Réunion, syndicat de l’enseignement privé, a écrit au Procureur de la République pour lui demander l'ouverture d'une enquête afin d'éclaircir les circonstances de ce drame.

En effet, ce collègue s’est suicidé ce jour-là en se jetant dans le vide du pont de Trois Bassins sur la route des Tamarins à la suite d‘un entretien auquel il avait été convoqué par  la Direction de son établissement. Cette mort brutale a suscité un grand trouble dans la communauté éducative de Maison Blanche, que ce soit parmi les élèves ou les professeurs.

La FEP-CFDT s'interroge. Que s’est-il passé au cours de cette réunion ? Quels faits ont été évoqués ? Pourquoi notre collègue n’était-il pas assisté par un représentant du personnel alors qu’il y a une instance représentative des personnels dans l’établissement ? Que lui a-t-on dit qui ait pu le conduire ainsi à un geste désespéré ?

Cela nous semble d’autant plus incompréhensible qu’à notre connaissance aucune faute grave, aucun fait de nature pénale ne pouvait lui être reproché. Nous savons que notre collègue est sorti effondré de cet entretien, qu’il a néanmoins réussi à joindre sa mère, laquelle a ensuite téléphoné à l’établissement pour signaler l’état inquiétant de son fils mais que cela n’a pas empêché la suite tragique que nous connaissons.

Voilà pourquoi notre syndicat, en tant que défenseur des intérêts moraux des personnels de l’enseignement privé, souhaite qu’il y ait une enquête qui permettra, nous l'espérons, de savoir ce qui s’est passé afin d’établir les responsabilités éventuelles."




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 25/03/2013 08:59

La conscience humaine aurait elle a se point disparue qu'il n'y ait aucun commentaire sur ce drame ?
Condoléance a sa famille et remerciement a vous pour avoir entamé cette procédure qui mérite au moins, au minimum et a défaut de volontariat des instances concernées, un éclaircissement.

2.Posté par noe le 25/03/2013 09:11

Quand j'ai vu "maison blanche" j'ai cru que c'était aux USA avec Obama !!!!

Drame regrettable ... Que s'est-il passé ? Souvent on est seul devant ses problèmes et on n'arrive plus à les résoudre et le suicide semble le dernier ressort ....
C'est triste d'en arriver à là !
Qu'il repose en paix !

3.Posté par Mauricien le 25/03/2013 09:52

ki maniére...a cousin NOE post 2 sak foi ki mo wa to bane commentaire la dande sak rubrik..mo garde sasa la mo dire en moin méme .. sa noé la sa en grand CON sa bonhome la...

4.Posté par A Tous le 25/03/2013 10:20

Beaucoup de personnes tapent sur les syndicats, mais nous voyons là leur utilité par le soutien apporté à cette malheureuse maman à qui je souhaite beaucoup de courage (condoléances à la famille et que cet homme repose en paix) . Pour contraindre à l'ouverture d'une enquête, cette maman doit déposer plainte avec constitution de partie civile.

5.Posté par mamadou traoré le 25/03/2013 11:49

Texte en bon français, pas de fautes d'orthographe, mesure, esprit ouvert....on voit de suite que ce texte sort du privé et non de la secte de privilégiés gauchos oeuvrant à la décérébration nationale !

6.Posté par RIVIERE le 25/03/2013 12:37

Oui, une enquête mérite d'être menée. La famille a besoin de connaître la vérité. Que s'est-il passé dans ce bureau de la Direction pour que la personnalité d'un jeune homme équilibré, dynamique et apprécié de tous soit ainsi pulvérisée ? Pourquoi n'a-t-il pas eu d'aide ? Pourquoi l'a-t-on laissé partir dans cet état d'effondrement ? Pourquoi ...?

7.Posté par L'Ardéchoise le 25/03/2013 16:02

A 5 : quel commentaire de bon goût !!!

Privé ou public, c'est sans importance. Il y mort d'homme et il faut absolument comprendre ce qui l'a poussé à un tel acte de désespoir.

8.Posté par Anne Onyme le 26/03/2013 14:03

voilà je suis élève dans ce lycée. avec moins de 250 élèves au total dans l'établissement, tout le monde connaissait plus ou moins ce professeur regretté.
Ayant été au coeur de ce qui s'est passé, je note de grossières erreurs et extrapolations douteuses dans cet article. Je ne vais pas faire de révélations sur ce site, là n'est pas l'intérêt de mon commentaire (au moins pour la mémoire de notre professeur et sa famille) mais cet article qui souhaite rétablir des vérités pour renseigner la famille est inutile. La famille connait toute la vérité et souhaite certainement faire le deuil de leur proche sereinement. En tant qu'élèves et suite à l'enterrement, nous avons voulu effectuer une marche blanche mais la famille a refusé car elle ne voulait que ce décès et ses circonstances ne soient pas exposés sur la scène public. Nous avons respecté le choix de la famille, chose que votre site internet n'a pas fait....
Au sujet de cet enquête (pour apprendre quoi de plus??), si seulement la CFDT pouvait s'occuper d'autres choses au lieu de remuer le couteau dans la plaie. Notre établissement est encore abasourdie par cette tragique disparition.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes