MENU ZINFOS
Economie

Sucre, énergie, rhum : Les industries portées par la canne à La Réunion


​La Chambre d’agriculture détaille l’ampleur de la filière canne à La Réunion et explique les enjeux importants de la convention canne. Elle appelle les industriels du sucre, de l’énergie et du rhum à entendre la colère des planteurs.

Par BS - SF - Publié le Vendredi 1 Juillet 2022 à 11:42

Bruno Robert est le premier vice-président de la Chambre d’agriculture. Il participe actuellement aux négociations de la convention canne 2022-2027. Il précise les demandes des agriculteurs auprès de chaque industriel qui entre en jeu dans cette filière agricole. 

La canne fournit La Réunion en sucre

La Réunion produit du sucre blanc et des sucres spéciaux. Bruno Robert rappelle que les planteurs de canne sont la “clé de voûte” de la filière et appelle l’industriel à entendre leurs revendications.

L’aide de 28 millions d’euros a été prolongée pour toute la durée de la convention. L’Etat a aussi activé la phase de sauvegarde pour protéger les sucres spéciaux. Ils ont une clause de revoyure en cas de difficulté”, constate le premier vice-président de la Chambre d’agriculture.

Les syndicats demandent une revalorisation du prix de la canne longue machine et demandent un accord autour de la rémunération de la richesse en sucre des plants récoltés.
 

 

La canne fournit La Réunion en électricité

La bagasse est un des trois sous-produits de la canne à sucre exploités de manière industrielle. Il s’agit d’un combustible obtenu après le broyage des plants par Tereos et exploité par Albioma. Elle compte pour 9% du mix énergétique de La Réunion. 

La CRE (Commission de régulation de l’énergie) fixe le prix de la bagasse. 14,50 euros par tonne sont payés par EDF, l’argent est redistribué entre Albioma et les planteurs (2,50 euros pour les agriculteurs).

Leur hypothèse était avant la crise. Le coût du charbon à 100 euros, mais aujourd’hui il coûte 400 euros. Ce sont des coûts qui ne sont pas prêts de baisser”, assure-t-il, avant déclarer : “Si le prix de toutes les énergies augmente, ça ne peut pas être autrement pour la bagasse, on doit l’aligner sur les autres matières combustibles.

 

La canne fournit La Réunion en rhum

Une réunion est prévue ce vendredi entre les rhumiers et les syndicats des planteurs de canne. La Chambre d’agriculture explique pourquoi les agriculteurs souhaitent aussi une revalorisation du prix de la mélasse, sous-produit de la canne à sucre, utilisé pour confectionner le rhum.

C’est une industrie en progression. Le rhum a une grande marge de développement, plus importante que le whisky ou d’autres alcool”, assure Bruno Robert. Il précise que l’industrie locale a un statut particulier : “La Réunion en a profité parce qu’on bénéficie d’exonérations pour le rhum réunionnais sur le marché national.”

La Chambre d’agriculture félicite la filière rhum qui prospère : “La production a augmenté de 32% en 8 ans.” Mais le premier vice-président considère que les planteurs doivent aussi récolter les bénéfices de ce qu’ils ont semé. 

La filière rhum ne peut pas bien se porter, les rhumiers ne peuvent pas faire des investissements, être en développement et que de l’autre côté, le premier maillon qui est indispensable à la filière n’ait pas de levier pour faire évoluer les prix”, s’insurge Bruno Robert qui rappelle que la mélasse de La Réunion a une indication géographique protégée.

La Chambre verte souhaite une revalorisation de la tonne de mélasse de 110 à 150 euros.

 




1.Posté par Squid le 01/07/2022 12:29

OSEF
On veut plus de tomates pomme de terre chouchou courgettes carottes
On veut l'autonomie alimentaire

2.Posté par Skop le 01/07/2022 13:17

Donc le vendeur d'un produit réclame à l'ensemble des valorisateurs de ce produit de contribuer. Le producteur de canne sur se tourne vers le rhumier, le producteur d'électricité ou sucrier. Demain le vendeur de tomates se tournera vers le pizzaiolo, le fabricant de ketchup, le restaurateur ou le fabricant de jus de tomates. Il faut être sérieux : on vend un produit et celui qui l'achète est libre de fair ce qu'il veut.

3.Posté par polo974 le 05/07/2022 15:53

Donc, là, ce que tu demandes, c'est que les Réunionnais morflent pour que tu puisse augmenter tes revenus, c'est bien ça ? ? ?

Et pour avoir ça, tu bloques les routes ! ! !

Alors que la filière est sous perfusion depuis des années...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes