Société

Succession de Sudel Fuma : La nomination de Virginie Chaillou-Atrous annulée

Jeudi 22 Juin 2017 - 15:57

Succession de Sudel Fuma : La nomination de Virginie Chaillou-Atrous annulée
Par son jugement du 22 juin 2017, le tribunal administratif de La Réunion a annulé le recrutement d’un maître de conférences en histoire à l’université de La Réunion. Il décide ainsi de suivre les conclusions du rapporteur public. Ce dernier avait demandé l'annulation de la nomination de la Nantaise, Virginie Chaillou-Atrous, en remplacement de l'historien Sudel Fuma.

Le conseil d’administration de l’université de La Réunion avait validé la liste de classement par ordre préférentiel des candidats sélectionnés à la suite du concours de recrutement destiné à pouvoir le poste de maître de conférences intitulé " histoire de l’esclavage, de l’engagisme et de l’économie dans les colonies du sud-ouest de l’océan indien aux XVIIIème et XIXème siècles ", par délibération le 26 mai 2016.

Le tribunal administratif précise : "Le juge administratif n’exerçant aucun contrôle sur la valeur des candidats appréciée par un jury de recrutement, le tribunal n’était saisi que de la question de la régularité de la procédure de sélection qui était contestée."

Et d'ajouter : "Le tribunal a estimé, confirmant ainsi l’appréciation à laquelle s’était livré en l’état de l’instruction le juge des référés par son ordonnance de suspension du 4 juillet 2016, que les conditions dans lesquelles s’étaient déroulés les travaux du comité de sélection n’étaient pas conformes aux exigences de la réglementation applicable." Autrement dit, le tribunal confirme l'irrégularité du recrutement.

"Il a en effet été constaté une méconnaissance, en l’espèce, de la règle objective selon laquelle, en cas de recours à la visioconférence, au moins quatre membres du comité de sélection doivent être physiquement présents sur le lieu de la séance", explique-t-il. 
Zinfos974
Lu 8934 fois



1.Posté par Léla le 22/06/2017 17:02 (depuis mobile)

Argument fumeux: discrimination anti-zor comme pour le pompier.

2.Posté par L''INSOUMIS le 22/06/2017 17:26


TRIBUNAL WAAACISTE....?

3.Posté par GIRONDIN le 22/06/2017 17:36

1075 jours !

4.Posté par Mithra le 22/06/2017 18:32

J'espère que cette décision fera réfléchir certains mafiosi qui ont pignon sur rue dans cette ile post-coloniale ou les copains / coquins s'arrogent le droit de maintenir le plafond de verre à l'ascenseur social des reunionnais!

5.Posté par Dazibao le 22/06/2017 18:56

Il a en effet été constaté une méconnaissance, en l’espèce, de la règle objective selon laquelle, en cas de recours à la visioconférence, au moins quatre membres du comité de sélection doivent être physiquement présents sur le lieu de la séance", explique-t-il.
........................

Il faudra donc annuler l'élection de Mélenchon car il n'était pas non plus présent physiquement en plusieurs lieux et en même temps vu qu'il a usé d'hologramme.

6.Posté par Jenesuisquemoimeme le 22/06/2017 19:17 (depuis mobile)

Un jugement bidon qui voile la face de la réalité des choses : le soi disant préférence locale, où le candidat doit être avant tout un kreol. Mais arête deconer té! Un poste s''obtient avec des compétences pas en fonction de son appartenance ethnique.

7.Posté par Une erreur amplifiée sous couvert de bonnes intentions le 22/06/2017 19:20

Il ne s'agissait que d'une erreur de procédure dans le processus de recrutement d'un fonctionnaire de rang A.
Pourquoi l'ancien président, le SNESUP (syndicat de profs) et d'autres ont-ils fait tant d'histoires ? Pourquoi lancer une pétition, envoyer des messages aux personnels de l'université, etc., surtout pendant la période électorale conduisant à l'élection du président de l'Université. Ces manoeuvres ont fonctionné partiellement.
Et maintenant, un nouveau concours peut enfin être organisé sereinement par l'actuel président.

8.Posté par Marx le 22/06/2017 19:21

@ post 4 Mithra:
Les Reunionnais qui veulent évoluer dans leurs carrieres font comme les Bretons, les Basques ou les Normands: ils demenagent dans les regions plus développées economiquement au lieu d'attendre en pleurant que le developpement viennent jusqu'a eux...
Cela me rappelle combien j'avais ete choque en metropole lorsqu'un ami Reunionnais, cadre sup dans la grande distribution, traitaient les reunionnais de pauvres attardés et m'expliquait qu'il ne refoutrait plus jamais les pieds dans cette culture. c'est vrai que les malins reussissent tres bien ici comme en metropole... et que les mediocres ont toujours une excuse pour etre jaloux...et mediocre, ici comme en metropole...

9.Posté par reunionnais le 22/06/2017 20:05

GOUT A NOU !!! TI ACH I COUP GRO BOI
ici aussi le droit est le même que sur l'hexagone ! une décision importante qui marquera les esprits Bravo à ceux qui se sont battus pour en arriver là, et ce n'était certainement pas facille quand on voit ce qu'à pu faire
l'ancien président marocain jusqu'à signer une petition en faveur de la nantaise!!

10.Posté par Dolly Prane le 22/06/2017 20:45

Le tribunal a estimé, confirmant ainsi l’appréciation à laquelle s’était livré en l’état de l’instruction le juge des référés par son ordonnance de suspension du 4 juillet 2016, que les conditions dans lesquelles s’étaient déroulés les travaux du comité de sélection n’étaient pas conformes aux exigences de la réglementation applicable." Autrement dit, le tribunal confirme l'irrégularité du recrutement.

LE BON BEN QUOI Y FAIT ? IL SUFFIT DE RECOMMENCER LE RECRUTEMENT ET LE MADAME DE NANTES SE REPRESENTE DE NOUVEAU

PROFITE PAS CE ZAFFAIRE POUR FOUTE UN OU UNE CRÉOLE GRATEL (LE) A LA PLACE

Hi hi hi ....!!!! mi admire M. Edmond quand li découpe habilement la pat cochon ...dans ces conditions allons bat' band bande Sirurzien Bellepierre dehors ah ah ah ...!!!!

11.Posté par Max Etangsale le 22/06/2017 21:40

Faites pas ch... les mecs avec vos discours convenus et soit disant bien pensant ! Comment accepter que l'on vante les bienfaits de l'exil à nos enfants diplômés pendant que le réseau de métros implantés localement aux postes de responsabilités remplissent les rares emplois par leurs congénères et copains importés bien souvent médiocres et en tout cas sans racines dans cette ile et sans considération pour sa population ??
Quand pourront ils revenir chez eux ceux là jeunes réunionnais qui s'en sont allés se former et se bonifier dans le monde ? Réponse : Jamais ! Na pi la place ! Zoreys lé partout et i fé rent zot dalons en pondiak !
Tardra viendra na dé certains va giny cou d'pié dann ki a force enprofité.
On est en France !!! (Par contre on n'est pas tout a fait Français quand nous Réunionnais on se pointe en métropole) soit ! , ce n'est pas une raison pour utiliser ce leitmotiv pour justifier les conneries des incompétents attirés par le soleil des tropiques et autres majorations de salaires (Paris se débarrasse souvent de leurs boulets en les envoyant ici. Promotion sanction dit on chez les fonctionnaires). Appelons un chat un chat ! néocolonialisme ! ............................. Et mwin lé pa rasis,
On ne doit pas avoir honte de prôner la préférence régionale ! Que ceux qui ne sont pas contents demandent leurs mutations pour les Antilles ou la Corse. Les autochtones sont moins "gentils" que les Réunionnais là bas !

12.Posté par alcide le 22/06/2017 22:07

La guerre larvée entre créole/zorey est en train de se déclarer. Va y avoir baisement dans la cour Patel...-

13.Posté par Possessionnais le 22/06/2017 22:23

ammmouuuur gloire et beauté !

14.Posté par Dolly Prane le 22/06/2017 22:33

@ 11.Posté par Max Etangsale le 22/06/2017 21:40

Oté a koz ou lé gros kèr ...."un bon coq y chante dans n'importe quelle basse cour" me disait grand père ...

Mon ti bellle fille un ti fille canon de deux canons reçoit trois offres d'emploi mois ...et travaille à Paris et ne souffre pas de "rasisse" et elle est respectée à koz elle "coq" voilà la clef ti coq ...

15.Posté par môvélang le 22/06/2017 22:59

comme quoi, le gouyave de frence lépa touzour le meyer!!!!!!!!!

16.Posté par maskagaz le 23/06/2017 00:30

Post 5 DAZIBAO: Sauf que Mélenchon n'a pas été élu, pauvre pomme!

17.Posté par Issa le 23/06/2017 06:20 (depuis mobile)

Bin na point de mal a ce ke c un noir kom nous i koner nout vie noute passé nout valeur nout zistoir nout culture zistoir nout zencetre et l''esclavage Pô ni enseigne nout marmail un jour . mier pas raciste mais kel zoreil koer la ....

18.Posté par nativel le 23/06/2017 07:41

L'acharnement autour de cette affaire n'a rien a voir avec un quelconque probléme Zoreil/Creole comme de nombreux posts semblent l'indiquer, le discours du Crefom est un discours pervers qui voudrait faire penser cela. Le même Crefom dont fait partie Nassimah Dindar manifeste t'il lorsqu'elle embauche des zoreils au conseil départemental?
L'Histoire est un sujet sensible pour le roman national d'un pays et la Réunion n'échappe pas à la régle, depuis des années, sous l'influence du parti communiste cette histoire a été instrumentalisée pour faire des réunionnais des victimes qui de l'esclavage, qui de l'engagisme, qui de la repression du Maloya..., tout le discours sur l'histoire de la Réunion est basé sur cette victimisation qui donne une explication commode aux problémes économiques et sociaux qui découlent d'une extremement mauvaise gestion politique depuis toutes ces années.
L'intrusion dans ce petit milieu homogéne des historiens Réunionnais d'une personne exterieure, qui plus est venant d'une ville qui a fait sa fortune grace a la traite des esclaves est insupportable a leurs yeux car elle risquerait de remettre en cause toutes les combines utilisées pour travestir cette histoire dans le sens qui est le leur.
Pour permettre une vision claire de l'histoire de la réunion, un regard exterieur totalement neutre serait bien utile, prennons pour ce poste un historien totalement étranger a la fois à la Réunion et à un quelconque pays interressé a la traite des esclaves et il pourra y a voir une avancée dans ce domaine.
Il y a quand même des avancées sur ce sujet comme le livre "Histoire de la Réunion et des Réunionnais" d'Olivier Fontaine qui vient de sortir aux editions Orphie et qui remet en cause certains dogmes de l'histoire officielle écrite à l'université de la Réunion.

19.Posté par biloute le 23/06/2017 08:25

Elle devrait vivre quelques temps sur l'île.Rencontrer la population, découvrir la culturel , les conséquences de l’esclavages , Le peuple métisse , goût un bon caf, danse maloya, mange ek la main. Sans cela , elle ne peut nous montrer la comment vivre et réécrire l'histoire.

20.Posté par Zarin le 23/06/2017 09:12

Lettre ouverte à Virginie Chaillou-Atrous, « La Nantaise » – Ti Kréol Kont Gro Profitèr !

Chère Madame,

Vous avez raison, cette histoire dépasse simplement la nomination à un poste d’enseignant-chercheur. Quand bien même ce poste est symbolique puisqu’il est celui de Sudel Fuma, qui militait pour que les Réunionnais s’approprient leur histoire. Le problème derrière cette histoire, Madame, c’est que malgré vos belles études et votre grand travail sur les engagés à la Réunion, vous ne sachiez pas faire le lien entre ce que vous avez appris et le monde réel Réunionnais, ainsi que le monde post-colonial en général...

http://www.tikreol.re/lettre-ouverte-a-virginie-chaillou-atrous-la-nantaise/

21.Posté par PATRICK CEVENNES le 23/06/2017 09:22

fukcd473
11.Posté par Max Etangsale le 22/06/2017 21:40
Pourquoi ? Vous êtes de ceux qui pensent que le secteur public et privé peut absorber tous les diplômés qui sortent des écoles ? Encore faudrait-il qu'il y ait autant de création d'emplois, mais de vrais emplois. Pas les fameux et fumeux contrats aidés de la gauche.

Par contre je vous rejoins sur un point. La fonction publique à le chic de temps en temps à exiler ces cas soc. dans les OM. Il n'en demeure pas moins qu'un fonctionnaire métropolitain à qui, rien ne peut lui être reprocher, a tout autant le droit de postuler dans les OM.

Si on suit le raisonnement de 2, 3 certains et le votre, les bretons doivent rester en Bretagne, les corses en Corse, les limousins dans le Limousin, etc.

Une fois que tous les postes seront pourvus, secteur public et privé, vous allez faire quoi ? Les exiler en Bretagne, en Corse, dans le Limousin ? Mdr !

Ce qui me rassure dans ce jugement, c'est la procédure de recrutement qui est remis en cause, pas les qualités de la postulante.

22.Posté par @nativel le 23/06/2017 09:48

d'accord avec vous Nativel,
quand dans tout ce dossier on oublie de dire que la dite dame, a pour partie fait ses études ici,
que pendant ces études elle a remis en cause les interprétations de FUMA et PROSPER, qui se sont acharnés dans certaines préfaces de leur ouvrages à démonter le travail de la dame.
Quand certains mandarins locaux ont peur pour leur fesses et la sacro sainte interpretation qu'ils ont fait de l'histoire, ils auront réussi a faire de nos institutions des machines à valider le racisme latant qui gangrenne notre société de facon souterraine....

23.Posté par Zarin le 23/06/2017 10:19

Seychelles, un petit pays indépendant...

Vivre, étudier, travailler et s'installer à Victoria

Il est toujours bon de penser à se déplacer, à découvrir une nouvelle culture, un nouveau peuple, une nouvelle terre. Mais lorsque ce désir est présent, il faut commencer à étudier le lieu de destination. La connaissance du lieu d'accueil est toujours un avantage. Vivre aux Seychelles, la décision ne se prend pas au hasard.

Un peuple c'est sa culture, sa tradition, ses origines, son quotidien. Aussi, vivre aux Seychelles implique une étude profonde de la ville, de ses forces à ses faiblesses, de ses lois à ses devoirs et surtout, des avantages pour les résidents étrangers.

L'entrée aux Seychelles

Elle implique un certains nombres d'éléments. Pour le pays qui accueille, l'installation d'un étranger doit avoir un sens, une bonne raison, autrement, il lui serait difficile d'obtenir soit un visa, un titre de séjour, soit une carte de résidence. Les gens fortunés et ceux qui entrent avec des compétentes professionnelles à vendre dans les entreprises, sont les premiers accueillis à l'ambassade de Seychelles dans les pays divers. Si votre installation contribue à l'entrée de devise dans le pays, à vous la gloire. Soyez les bienvenus.

La mentalité seychelloise

Elle n'est pas critiquée par les étrangers qui ont déjà séjourné dans le pays. Tout au contraire, les seychellois sont des gens accueillants, ouverts, sympa et ils abordent facilement des étrangers. Il n'y a pas de problème d'insécurité dans le pays, vivre dans cette île, se sentir un peu isolé, mais la cadre de vie est magnifique et adapté à tout résident étranger.

http://www.expat.org/vivre-aux-seychelles/vivre-aux-seychelles.html

24.Posté par Un_jour_elle_viendra le 23/06/2017 13:38

J'ai écouté la matinale sur Réunion Première. Ce pauvre Richel Sacri du CREFOM avait bien des difficultés à masquer ses incohérences!
C'est bien le CRIFORT qui vociférait un mai dernier qu'une Nantaise sur le poste de Sudel Fuma était "une insulte et une provocation"...C'est bien le CRIFORT qui par la voix de son secrétaire homme de lettres s'indignait que cette universitaire vienne de Nantes "port de traite" et affirmait que son origine l'empêchait de saisir les subtilités de l'histoire réunionnaise...
De la discrimination ? Cela en a tout l'air!
Mais non, Richel Sacri persiste! Il ne s'agit pas de Préférence Régionale...enfin, on défend que les Réunionnais mais non, non, il ne s'agit pas de cela!
Et quand le journaliste lui parle d'un revers pour le CREFOM car le TA a reconnu que le CREFOM se mêlait de ce qui ne les regardait pas, Richel Sacri fait comme s'il ne comprenait pas! Non, non, le CREFOM se félicite de cette victoire! Eh oui, grâce au CREFOM, deux carrières brisées, des étudiants sans prof depuis deux ans et un problème qui demeure entier...avec des Réunionnais qui se divisent! Sans compter que tout cela coute un fric monstre à la société et encombre les tribunaux!!
Oui, vraiment Richel Sacri peut être fier de lui!

Silencieux pendant six moi dit-il? Mais ils ont fait la une de tous les journaux et ont multiplié les communiqués? Amnésique Richel Sacri?
Le meilleur moment de l'interview est quand même celui où Richel Sacri remercie les historiens de La Réunion de les avoir prévenu, et ce avant même les résultats officiels... des fuites dans le comité? Des complices?...Enfin, les masques tombent!
Pas très malin, Richel.. Ces copains universitaires vont lui tomber dessus! Eux qui juraient ne pas avoir fait appel au lobby et ne pas être responsables des propos de ce même lobby! Ça y est, c'est dit. Eve et Combeau, craignant de voir leur situation plus que confortable déstabilisée par une arrivée extérieure ont d'abord paniqué en boycottant la veille au soir, espérant que le concours serait annulé comme en 2015. Ils s'en assure d'ailleurs dès le jour même auprès du Président! Leur volonté est bien de faire clapoter ce concours et de le renvoyer aux calendes grecques! Sinon, ils auraient siégé, ils auraient voté pour l'étudiant presque retraité de Prosper Eve et le tour était joué! Ah, ben non, ils n'avaient pas pensé à Albert Jauze initialement.... Ils n'en voulaient pas non plus?
Voilà, que malgré leurs vaines tentatives, le meilleur dossier, celui qu'il redoute car ils savent que c'est celui qui risque de passer, est élu! Celui de celle qui leur fait peur! Alors, ils agitent les assos identitaires! Peu glorieux pour des scientifiques, des universitaires représentants de l’État!
Ils ont paniqués, sûrement. Mais quelle erreur! Être associé ad vitam æternam à un lobby en faveur de la préférence régionale vient ternir la pauvre réputation déjà fragile des ces professeurs! Cela remue aussi quelques épisodes liées à leur nomination et à celles de leurs amis et parents!

Bon, reprenons. Notre ami Richel affirme que le TA a pointé des irrégularités profondes qui selon lui favorisait la Nantaise...Le quorum de 8 personnes minimum était atteint. L'irrégularité réside selon le TA dans le fait que 4 personnes étaient physiquement présentes dans une salle à Bordeaux et non à St Denis (à cause du boycott des 4 universitaires)...Donc si l'on avait fait venir deux des Bordelais à Saint-Denis (aux frais du contribuable), le jury aurait été composé de la même façon mais le popotin de ces sommités aurait été posé sur un siège différent... Et être assis à Saint-Denis fait que l'on vote plus aisément pour un local?...en revanche être assis à bordeaux fait que l'on vote en faveur d'un zoreil???
Le TA a appliqué une règle qui n'est pas très claire mais s'il vous plait Monsieur Sacri, ne faites pas dire aux textes ce qu'ils ne disent pas! Le respect de la règle des quatre assis à Saint-Denis n'aurait pas changé le résultat de l'élection! En revanche, si Eve et Combeau avaient siégé, ils auraient pu faire basculer dans le sens du candidat Albert Jauze! Alors pourquoi n'ont-ils pas siégé? Les intérêts du CREFOM et ceux des historiens locaux semblent divergents, les enjeux aussi!

Le meilleur pour la fin! La victimisation! Ben oui, ce n'est pas celle qui s'en prend plein la gueule dans la presse depuis mai 2016, qui voit son dossier décortiqué, le travail accompli détruit et le concours gagné annulé qui est victime!!! C'est évident! C'est le candidat réunionnais! C'est pourtant simple à comprendre dans la logique de Richel!!!
Et puis Richel avec son bac, il est bien plus capable que les scientifiques de savoir si le dossier de Madame Chaillou valait le coup! Ben, oui, il s'y connait Richel! La petite dame n'a pas été prise à Nantes, alors elle doit être sacrément nullarde! Et puis, elle n'est pas déjà en poste depuis 5 ans la petite dame comme chercheuse...non? Ah oui, c'est vrai, j'oubliais certains disent qu'elle n'a pas sa thèse!
et pourquoi elle faisait si peur aux historiens locaux qui avaient pourtant tout pouvoir sur le comité si elle est si nullarde la petite dame??? hein??
Et puis, il n'a pas bien compris Richel qu'en ayant consacré sa vie à l'histoire des Réunionnais, la petite dame a logiquement postulé à La Réunion où elle a fait ses études? Qui recruterait quelqu'un à La Réunion sur l'histoire de la Sibérie??? hein? Ben ,c 'est pareil à Nantes! A Nantes on travaille sur la façade atlantique et non sur la Réunion! D'ailleurs elle est bien courageuse la petite dame de travailler sur l'histoire de pauvres boug' comme nous dans un labo qui n'en parle pas!!
Et Puis Richel, pourquoi tu ne t'interroges pas sur le fait qu'un Réunionnais, travaillant à La Réunion, ayant fait ses études sous la direction de M.Eve et ayant atteint l'age de la sagesse n'ait jamais été recruté à La Réunion hein??? Elle est là la vraie question!
Mais non, Richel il a sa petite idée à lui, sa façon de voir les choses.. et il y croit fort Richel! Tellement fort qu'il "se lache" confie-t-il à l'animateur radio!
Et il s'est tellement "lâché" Richel depuis plus d'un an!
Au fait Richel, explique nous à quelle moment cette dame qui a commis l'unique crime de s'intéresser à notre île et de vouloir s'y investir a accusé les Réunionnais d'être racistes??? T'as peut-être besoin de lunettes ou de sonotone hein??
Et toi Richel, tu serais capable de dire ce qu'elle a affirmé aux journalistes récemment? Renoncer à ta surprime, la reverser à une association qui lutte contre l'illettrisme?
Toi,le défenseur des ultramarins, es-tu capable de faire ce qu'une zoreille fera? Car elle viendra, un jour, j'en suis certain...
Il y a toujours une morale à l'histoire...

25.Posté par VIEUX CREOLE le 23/06/2017 15:14

MERCI MONSIEUR "ZARIN " !! Vos deux courriels ( posts 20 et 22 )APPORTENT " UN ÉCLAIRAGE INSTRUCTIF ET INTÉRESSANT " dans le débat et polémique récurrents sur la question de la nomination à la Réunion ' sur "des postes de responsabilités" ou autres ) !!!

- A la question précise :" faut-il accorder la priorité aux Natifs ( à diplôme égal ou compétences équivalentes bien sûr !) ma réponses PERSONNELLE est :" OUI" !! trop d' erreurs ou de fautes regrettables ont été commises par le passé (et même un passé récent !) !!Mais ,cela a été l'occasion aussi de l'étalage de trop de passions et de positions , disons , essentiellement subjectives !

- POUR REVENIR AUX REMARQUES DE MONSIEUR "ZARIN" , il faut noter aussi , que LES SEYCHELLES forment un Archipel d" environ 155 îles GRANITIQUES et coralliennes dont 33 seulement seraient habitées !! POUR UNE SUPERFICIE TOTALE DE 245 Km2 , LA POPULATION GLOBALE EST DE 96 à 97 mille habitants( estimation pour 2017 ) , CONTRE HUIT CENT MILLE SIX CENT CINQUANTE DEUX (estimation pour la même année) !! POUR UN TERRITOIRE RÉUNIONNAIS DE 2.500Km2 ,ON SE REND COMPTE QUE LES DONNÉES NE SONT PAS LES MÊMES !!!
ELLES PERMETTENT , MALGRÉ TOUT , D'AVOIR ,,, D' AUTRES CRITÈRES DE RÉFLEXIONS POUR UNE ÎLE " RÉGION MONO-DÉPARTEMENTALE " ," R.U.P. de L'U.E." ,une île à laquelle les Habitants sont trés attachés !!!

_ NOUS DEVRIONS IMITER LES SEYCHELLES SUR " L'ART DU BIEN VIVRE ENSEMBLE" ET SUR "LA DÉFENSE DE L'ENVIRONNEMENT" DE NOTRE "ILE INTENSE " !! " AGISSEZ BIEN , AGISSEZ MIEUX " !!!

26.Posté par un_prof_à_la_retraite le 22/09/2017 14:17

Mais que fait le CREFOM pour favoriser la réussite de nos étudiants? L'avenir de notre île?
Le CREFOM, qui pendant plus d'un an a bataillé pour qu'une universitaire nantaise ne vienne pas dispenser des cours de qualité à nos étudiants!
Que font-ils pour améliorer les conditions d'apprentissage à l'université de La Réunion?
Mais oui, que fait le CREFOM?
Pourtant des bruits courent sur le recrutement d'une autre candidate d'origine métropolitaine, étudiante de Madame Combeau pour prendre la relève de Sudel Fuma. Rien, pas un bruit, pas un geste! Pourtant le concours pour ce recrutement ne s'est pas déroulé dans les règles!
Ben, oui le nom de la lauréate était connue avant la parution du poste et la directrice de thèse de cette dernière participait au jury! C'est peut-être le seul moyen pour certains d'arriver au résultat souhaité! Une lauréate qui avait pourtant échoué au concours de recrutement précédent... même pas classée!
Mais que fait le CREFOM? N'y avait-il pas des étudiants réunionnais pour occuper ce poste? Tout d'un coup l'argument " à compétence égale, préférence régionale" retombe comme un soufflé.. Mais peut-être que cette fois-ci, les quelques enseignants du département d'histoire n'ont pas eu besoin de la publicité du CREFOM...une petite affaire rondement menée en catimini: rien de plus efficace!
Que font les médias? Rien sur ce nouveau recrutement pour préparer le remplacement de la Nantaise dans la presse?
Ah, peut-être qu'elle ne vient pas de Nantes et que du coup, c'est moins vendeur!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >