MENU ZINFOS
Société

Stop au braconnage de palmistes ! Faites un geste pour la biodiversité de notre île


Les braconniers sévissent toute l’année mais concernant le Palmiste rouge, une forte recrudescence des actes de braconnage est constatée pendant les périodes de fêtes (Pâques, Fête des Mères, des Pères, Noël...). Le Parc national de La Réunion met une nouvelle fois en garde contre la vente sauvage de cette espèce végétale.

Par LG - Publié le Vendredi 28 Mai 2021 à 13:45

© Alexis Hoareau – Parc national de La Réunion
© Alexis Hoareau – Parc national de La Réunion
En 2020, plusieurs braconniers sont interpellés en forêt. Ils détiennent de nombreux palmistes coupés dans le milieu naturel. En novembre, le tribunal correctionnel de Saint-Denis prononce des peines d’emprisonnement à l’encontre de 3 hommes : elles vont de 1 an à 9 mois de prison ferme auxquelles il faut ajouter des périodes de sursis. Ils sont également condamnés à verser des indemnisations au Parc national de La Réunion et à l’ONF (parties civiles) dans le cadre de la restauration du milieu touché.

Le Palmiste rouge est une espèce unique au monde. Il y a moins de 100 ans, elle était très présente, partout dans l’île.

Il est indispensable que les Réunionnais s’orientent vers la filière légale. Des agriculteurs produisent la même variété de palmiste, sur des terrains privés, en respectant la législation.

Le Palmiste rouge des Hauts (Acanthophoenix crinita), espèce endémique de La Réunion est menacée de disparition. Très répandu à la fin du XIXe siècle, il est devenu rare à l'état sauvage. Même si elle est cultivée, l’espèce continue à être prélevée illégalement. Les braconniers montent de plus en plus haut. Ils coupent les palmistes jeunes, qui n'ont pas encore produit de graines, mettant en péril le renouvellement naturel de l’espèce. Un palmiste coupé est en incapacité de repousser.

La disparition des Palmistes rouges entraîne la privation d'habitat et de nourriture pour un certain nombre d'insectes, d'oiseaux et pour le Gecko vert de Bourbon.

Une espèce de phasme récemment découverte est même inféodée au Palmiste rouge. Il s’agit de Apterogreffea reunionensi (Phasme du Palmiste rouge), espèce endémique, classée en « danger critique d’extinction » sur la liste rouge de l’UICN.

Les Palmistes rouges des Hauts peuvent atteindre 20 mètres de hauteur. Dépassant le reste de la canopée, ils constituent un élément capital des paysages originels de l’île, dont une partie est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.


Les palmistes façonnent le paysage unique des Hauts de l’île © Parc national de La Réunion
Les palmistes façonnent le paysage unique des Hauts de l’île © Parc national de La Réunion




1.Posté par MôvéLang le 28/05/2021 20:41

Des rappels à la loi à volonté suffira ( peut-être un jour ) à les faire entendre raison.

2.Posté par MirAU le 29/05/2021 12:47

Oté ! KOK avec des années de prison les amateurs de palmistes rouges, aussi bien que les braconneurs que les acheteurs . ! Lé trop facile gagne l'argent su le dos de la conservation des espèces végétales menacées ...

3.Posté par Jean Thevenet le 30/05/2021 12:19

Vous ne verrez quasiment plus de bois de savons et d'orchidées arboricole, ils ont été pillés à CILAOS, il y a eu un gros massacre le jeudi de l'ascension 2021 et le week-end qui suit, et puis de la "cueillette" pour la "fête des mères"...

Sur cette parcelle, les actes de braconnages ont retiré en l'espace d'une décennie un bel arbre tous les 10 à 20m de distance, cela a beaucoup changé le paysage. Le tout dernier acte de braconnage a retiré les arbres et orchidées les plus proches du sentier, donc vous n'en verrez plus.
Massacre des bois de savons, bois de coeur bleu, et même bois d'osto et Bois de nèfle, la forêt se réduisant peu à peu à des souches mutilées d'où partent des drageons, et n'a plus l'esthétique.


Nettoyer les lieux des plantes envahissante ne rendra pas la forêt si belle, question de lenteur de pousse de ces plantes: les braconnage de cette décennie demanderont plusieurs siècles pour être réparés, même si il n'y avait plus de problème d'invasifs et la faune originelle remise en place pour que la forêt "fonctionnelle" se restaure d'elle même...

Et avec ça, le rossignol japonais qui vient de débarquer et qui semble pire que le Merle-maurice pour les oiseaux la vierge, oiseaux blancs, vert et merles, car il s'installe, lui, bouffe-tout, et il ne se contente pas d'être touriste de passage gobant des oeufs d'oiseaux de temps en temps: ils chassent les oiseaux locaux pour prendre leur terrain et leur bouffe.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes