Courrier des lecteurs

Stop au blocage ! Stop !

Lundi 3 Décembre 2018 - 11:09

Je soutien les gilets jaunes mais là, je ne suis pas d'accord avec ce qui ce passe !

On n’entend pratiquement que des gens radicalisés sur les barrages et à la télé. Tout est bloqué alors que la ministre est venue pour nous rencontrer et propose déjà un ensemble d’avancées significatives qui sont pourtant mal jugées par une posture généralisée de défiance. Ceci est aussi dû, et en grande partie, à l'attitude du chef de l'état qui à choisi d'entrer dans un bras de fer en déclarant "ne jamais reculer". Formule incomprise et malheureuse qui n'encourage évidemment pas à la confiance dans les échanges.

De notre côté, on veut que tout le monde reste solidaire avec le mouvement de blocage. Mais comment rester solidaire quand tu es en train  de perdre ton entreprise, ton emploi ? Que la sécurité de tes enfants est en jeu ? Les gens veulent bien être solidaires à la base mais pas à ce prix ! Alors  arrêtons de bloquer les routes aveuglément et d'envoyer les gens au chômage ! Tout est devenu prétexte au blocage aujourd'hui, on en use et on en abuse. C'est devenu une mauvaise habitude (la seule ?). Peut-être la plus "efficace" mais encore faut il y mettre du discernement !  Manifester, revendiquer oui, mais bloquer comme ça indéfiniment ce n'est pas tenable, c'est irresponsable !

Je ne suis pas d'accord avec ça.

Je ne veux pas laisser un mouvement de colère légitime être gâché par une radicalisation sans tête. Ca suffit !

Alors ce sont toujours les plus énervés, les plus excités, les plus sceptiques qui s'emparent de la parole et à qui les médias tendent le micro. Les autres plus réfléchis, eux aussi légitimes à s'exprimer, on ne les entend presque plus. Ils restent en retrait, ils se taisent de peur de se faire huer et ne sont pas sollicités par les médias pour parler au nom du mouvement. Alors, c'est celui qui crie le plus fort qui a raison ? C'est celui qui bloque le plus qui a raison ? C'est ça la démocratie ?

Je ne suis pas d'accord avec ça.

Quand, en plus on voit une intervenante bien mignonne et pimpante avec du maquillage permanent, des ongles impeccables et manucurés qui filmer avec son téléphone dernier cri et forfait 4G+ illimité le déplacement de la ministre pour le diffuser "en live" sur les réseaux  sociaux en se plaignant ensuite du pouvoir d'achat, c'est un comble, non ?  Et le pompon c'est qu'elle finit son "live" en une diatribe "dénonçant" la supposée "manipulation" de la ministre venue d'après elles pour nous "enfumer" reprenant en coeur le discours de certains influenceurs (à bons entendeurs...;). Le décalage entre la réalité de ce qui s'est passé à l'image et sa perception est assez vertigineux. C'est symptomatique de notre problème. Comment avancer lorsqu'on est déjà si biaisé ? Peut-être un effet amplifié par la désinformation présente sur internet et les réseaux sociaux ?

J’ai aussi entendu ce jour, une autre citoyenne présentée comme “gilet jaune” s’exprimer en un français très bien maitrisé lors d’un journal tv. Elle a donné son opinion. Elle est tout aussi légitime que vous ou que moi à le faire.  Ceux qui étaient présents l’ont applaudi. Mais je dois dire que j’ai été (encore) atterrée d’entendre son discours d'opposition systématique. Sans doute est-ce la colère, elle a d'ailleurs elle même  avoué ne plus croire en rien. Le dialogue ne peut alors pas avoir lieu, puisque son interprétation est biaisée, d'emblé. C'est grâve. Et ce sont ces personnes qui dénoncent le manque d’écoute... !? On va où avec ça ? C'est mort d'avance.
Il est vrai qu’il y a une grande frustration sur le passé, mais c’est le moment de mettre de côté les suspicions systématiques pour avancer. Sinon on se condamne nous même !

Il faut absolument se libérer de ces postures désabusées. On (les gilets jaunes) ne pourra pas tenir encore très longtemps ces méthodes de contestations liberticides et finalement fascisantes sous prétexte que certains ne croient plus en rien.

Si chacun y met du sien, alors le mouvement des “gilets jaunes” sera une avancée formidable de notre démocratie mais de grâce faisons cet effort maintenant !

Arrêtons de bloquer et avançons !

Les médias aussi doivent un peu se remettent en question car à force de servir de caisse de résonance pour les plus agressifs, les plus sceptiques, les opposants systématiques, on est en train de se faire entraîner collectivement vers le fond.

Les gens sont excédés par la situation et c'est légitime de part et d'autre du blocage. Il faut jouer l'apaisement. Or certains acteurs entretiennent la défiance au dela du raisonnable, malgré les annonces.

On veut quoi finalement ? avancer vers la guerre civile ou vers une solution ?

Il y a des difficultés graves et des revendications légitimes, il faut les entendre et les prendre en compte. Et puis il y a aussi une bonne partie de la population qui doit se rendre au travail pour survivre, il faut l'entendre aussi.

Les gens sont excédés de part et d'autre. Il faut entendre tout le monde et surtout apaiser la situation !

Il faut sortir de cette logique d'opposition.

Les médias et les personnes d’influences, arrêtez d'échauffer les esprits ! La situation est déjà suffisamment difficile. Ce n'est pas en radicalisant les gens entre eux et contre les représentants de la république qu'on va trouver une solution !

Pour finir, nous le peuple, quand on prend la parole, c'est pour porter quel message ? Est ce qu'on est capable d'articuler un message clair? C'est à dire des demandes concrètes, en français et pour la Réunion et les Réunionnais ?

C'est trop souvent la cacophonie. On n'entend rien. On ne comprend rien. Comment communiquer si on est pas capable d'articuler 3 mots en français pour parler à la ministre ?

Les slogans, les sifflements envers la ministre ça ne va rien nous apporter non plus. On se ridiculise.

Nos "premiers représentants" à aller en préfecture se sont réduits à exiger des excuses "symboliques" alors qu'il y a tant de revendications d'urgence qui devaient être portées à la ministre immédiatement, et défendus oralement.

Cette attitude de victimisation permanente, c'est du temps de parole gâché. C'est de l'énergie dépensée pour rien sur les barrages. Ca ne fait RIEN avancer du tout, ça nous précipite dans le gouffre.

Je ne suis pas d'accord avec ça. Nous lé bon peu pense comme ça mais pas beaucoup y ose causer, voila nout problème ! C'est pour ça que mi fait ce courrier.

Comme zot, moin lé fier d'être créole, mais attention. Nous coz créole entre nous ok, mais y faut nous exprime a nous en bon français pou fé pass nout message ! Il faut comprendre ça, c'est la base. D'ailleurs c'est aussi la base pour trouver un bon travail de manière générale.

Alors voilà le tableau.

La colère est en train de nous empoisonner. La colère est en train de nous aveugler. La colère est en train de nous rendre incapable de progresser et d'articuler nos idées. Il faut se calmer. Il y a un temps pour bloquer et un temps pour AVANCER ! Il faut se calmer et avancer maintenant. Le temps est venu de construire un projet clair avec l'institution quand elle est là sur le terrain avec nous pour trouver des solutions ensemble !
Une citoyenne gilet jaune
Lu 450 fois




1.Posté par L'Ardéchoise le 03/12/2018 12:12

I fé plésir amwin de vous lire, citoyenne d'une grande sagesse !
Beaucoup devraient prendre exemple sur vous, non seulement à la Réunion, mais aussi en France métropolitaine...

2.Posté par Cocolou le 04/12/2018 09:21

Bonjour

mot pour mot mon ressenti ... j'aurai pu écrire ce courrier au mot près. Il y a un temps pour la colère et un temps pour avancer.

3.Posté par Rich le 04/12/2018 14:56 (depuis mobile)

Bravo pour votre article ! Il est l’heure à l’apaisement , l’organisation et les discussions avec le gouvernement face aux revendication faites. Le chaos et la désorganisation n’amèneront pas à la résolution des problèmes évoqués.
Merci encore

4.Posté par Daisy A le 04/12/2018 15:34

Merci pour vos 2 commentaires encourageants.

Je dois avouer que je suis à présent de plus en plus inquiète de la tournure des choses. D'après ce que je vois sur le terrain et sur les chaines d'infos, la "désorganisation" actuelle de notre mouvement, son noyautage par des extrémistes, couplée à la perte de temps du gouvernement et l'attitude sensationnaliste des médias (en général) entretiennent l'hystérie ambiante et rendent toute sortie de crise de plus en plus compliquée voire impossible (surtout au niveau national). Les solutions avancées sont à présent devenues pratiquement inaudibles. Cela est inquiétant.

Il faut vraiment sortir des barrages et des postures désabusées et faire l'effort de produire des SOLUTIONS pour avoir une ALTERNATIVE à la violence. Car pour être véritablement libre il est nécessaire d'être aussi responsables.

Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, la technologie actuelle d'internet et de l'informatique nous permet dès aujourd'hui de développer une intelligence collective. C'est une opportunité que l'on doit saisir à présent pour avancer vers une VRAIE démocratie moderne dite "DEMOCRATIE DIRECTE" ou Démocratie participative.

C'est de cela dont on à besoin: faire fonctionner notre intelligence collective.

Localement, les gilets jaunes, ont mis en place des outils formidables, comme cette plateforme citoyenne consultative "les-giles-jaunes.re". Malheureusement , trop peu de personnes ont été informées de son existence vu que l'actualité à été surtout monopolisée par de l'information sensationaliste et que personne n'a jugé utile d'en relayer le lien.
Je partage ce lien ici, faute de meilleure tribune, même si il est un peu tard pour y participer. La première phase de collecte des revendications et des votes se terminera ce soir, le 04/12/2018 à 23h59 (heure locale)
https://les-gilets-jaunes.re/
Votons, contribuons, partageons !
Construire notre intelligence collective, c'est prendre notre destin individuel en main !
Tienbo ensenmb !

5.Posté par Daisy A le 04/12/2018 16:53

Merci à vous aussi Rich.

Voici le lien vers la consultation citoyenne les-gilets-jaunes.re

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Novembre 2019 - 09:47 Deux nouvelles du front anti-pesticides

Mercredi 13 Novembre 2019 - 09:44 Brève de Colombey les deux églises