Politique

Stéphane Randrianarivelo : "La Réunion doit être dans la majorité présidentielle"

Vendredi 2 Juin 2017 - 17:55

Stéphane Randrianarivelo : "La Réunion doit être dans la majorité présidentielle"
A l’approche du premier tour des élections législatives, Stéphane Randrianarivelo, candidat Modem-LPA (soutenu par la République En Marche) sur la deuxième circonscription, a présenté ce vendredi après-midi son programme. Un programme construit autour de "sept priorités".
 
Première priorité, "soutenir l’activité et l’emploi". La transparence dans les contrats dits aidés, l’ouverture de l’assurance chômage aux indépendants et à ceux qui démissionnent ainsi que la suppression des charges des micro-entreprises la première année font partie des points clés, tout comme doubler les plafonds du régime fiscal.
 
Stéphane Randrianarivelo tient ici à aborder la question des fonctionnaires contraints de partir en métropole suite à l’obtention d‘un concours. "Il faut un cadre fixe et des éléments clairs. Il faudrait que les fonctionnaires puissent être certains de pouvoir revenir à La Réunion au bout de 10 ans".  
 
Suppression de la taxe d'habitation

Deuxième axe du programme présenté ce vendredi, le logement. Les points phares sont ici la réévaluation des plafonds de ressources et de loyers, la construction de logements pour les jeunes, ou encore la création d’un bail "mobilité professionnelle" pour les actifs en mobilité temporaire.
 
Vient ensuite la question du pouvoir d’achat. Le candidat entend "combattre la vie chère", mettre en place "une continuité territoriale comme la Corse pour le transport des personnes", augmenter l’ASPA et les minimas sociaux ou encore faire supprimer la taxe d’habitation, qualifiée de "taxe la plus injuste".
 
En matière d’éducation, l'ancien directeur de cabinet de Vanessa Miranville se montre favorable aux classes de 12 élèves en CP et CE1 et souhaite le maintien d’un rythme élevé de création de places en crèches. Un guichet unique entreprise/candidat pour l’apprentissage est également évoqué, ainsi que l’augmentation du budget de formation pour les sans emploi.
 
Cinquième "priorité", l’économie. Sont ici mis en avant la volonté de "consommer et produire local" avec une "ouverture sur l'extérieur", d’ouvrir davantage les marchés publics aux TPE et PME, de "réduire le taux d’impôt sur les sociétés jusqu’à la moyenne européenne de 25%" et de "faciliter l’embauche des peu qualifiés en atteignant zéro charges générales au niveau du SMIC".
 
Pour ce qui est de l’aménagement, la généralisation des véhicules propres, la modernisation des réseaux d’eau et d’assainissement et la sécurisation des plages pour la baignade et les activités nautiques font partie des mesures prônées par son programme, tout comme le financement du développement des énergies renouvelables.
 
"Je m'inscris dans le renouvellement politique"

Enfin, pour ce qui est de la culture et du patrimoine réunionnais, le projet du candidat Modem-LPA évoque "des aides aux artistes réunionnais pour s’exporter", un pass culture pour les jeunes et publics défavorisés de 500 euros, le renforcement des cours d’histoire et de géographie sur La Réunion et son environnement, ou encore "l’ouverture des bibliothèques le soir et le dimanche".
 
Outre ces sept axes, Stéphane Randrianarivelo a également tenu à s’exprimer sur la loi sur la moralisation de la vie publique. S'il la soutient, il s'exprime sur la question de la réserve parlementaire. "J'aurais préféré qu'on mette en place dans chaque circonscription un appel à projets, et que ce soient les citoyens qui décident quel projet bénéficie de la réserve parlementaire".

Pour finir, celui qui considère s’inscrire dans le "renouvellement politique" estime que "ni Huguette Bello, ni Cyrille Melchior ne représentent le changement ou la nouveauté", et affirme que jeunesse n’est pas synonyme d’absence d’expérience."On ne peut pas mettre La Réunion 5 ans dans l’opposition, nous devons être dans la majorité présidentielle", conclut-il. 
MA
Lu 4030 fois



1.Posté par denis le 02/06/2017 18:46

la supression de la taxe d "habitation est un gros mensonge du président lors de sa campagne. ds quelque mois il sera aussi impopulaire que hollande

2.Posté par Gerard le 02/06/2017 21:43 (depuis mobile)

Cet homme ce veut représentant du peuple, mais il a été viré 2 fois pour incompétence chez zeop puis à la mairie de la possession. Vous croyez qu'il peut faire quelques chose pour nous ??

3.Posté par Invovo le 02/06/2017 22:02

La Réunion doit surtout se passer d'opportunisme et d’assoiffée de pouvoir qui mettent en avant l'intérêt général...on est pas dupe. aret un pé....

4.Posté par Beni le 02/06/2017 22:34

Biensur que La Réunion lé pas couillon, non sa pas vote l'opposition

5.Posté par La vérité le 03/06/2017 00:42

https://www.facebook.com/croireetoser/videos/1460847253954648/?pnref=story

6.Posté par PAYET Vincent le 03/06/2017 11:04

Bravo! Voila enfin de bons arguments pour une campagne sur la Réunion, ca change des bagarres internes aux politiques.

7.Posté par Tanguy Proquo le 03/06/2017 11:08

De bons arguments qui changent et peuvent faire changer le cours des choses..Bon courage vous êtes sur la bonne voie

8.Posté par Jocelyne Fontaine le 03/06/2017 11:31

Comment pouvez vous attendre de certains citoyens qu'ils cautionnent une collusion gauche -Droite pour les spolier Monsieur ?

Donner plein pouvoir à un seul courant d 'idées annihile le débat et vous savez comment ça s 'appelle ?

9.Posté par LI FE RI AMOIN le 03/06/2017 12:44

"La Réunion doit être dans la majorité présidentielle"

Entièrement d'accord, MAIS SANS TOI ! Il faut être un pé sérieux té !

10.Posté par D'YEUX le 03/06/2017 15:26

Je n'admets pas que quiconque puisse se permettre de 'PARLER' au nom 'du peuple' !
Je suis retraité (un sans dents - selon Hollande !) et MACRON se retrouve comme un crachat dans ma soupe !
Je suis sur le point de jeter ma Cuisine entière à cause de ces gens là ! … c'est vous dire mon état d'esprit !
TOUS aux égouts !

11.Posté par Stéphanie le 05/06/2017 10:03 (depuis mobile)

Facile de critiquer quand on est derrière son écran !Avant de juger une personne, il faut la connaître.Donc le minimum quand on est ignorant c''''est le respect d''''autrui. Chacun est libre de se présenter et de faire valoir ses convictions personnelles.

12.Posté par Stéphanie le 05/06/2017 10:05 (depuis mobile)

Quand on est en désaccord avec une personne on ne perd pas son temps à le dénigrer ... Les gens sont suffisamment intelligents pour se faire leurs propres opinions.

13.Posté par Serf de Run le 05/06/2017 15:30

Et toutes les casseroles de ce candidat, simple arriviste comme tous les macronistes, vous en faites quoi ?

14.Posté par Stéphanie de Monaco ! le 05/06/2017 16:23

Mr le candidat, rien à dire sur la boulette du président Macron concernant les kwassa-kwassa qui amènent DU comorien ???? Çà ne vous ébranle pas plus ???? Aucune humanité ! Juste un EGO !

Vous n'êtes pas crédible ! Mais beaucoup le savaient déjà !
Bientôt, retour à Pôle Emploi cher Monsieur !

15.Posté par VANTARD le 09/06/2017 06:36

sur un depliant du candidat disribué actuellement on peut lire :

" après de hautes responsabilités dans la fonction publique...." , TOUTE LA POSSESSION EST MORTE DE RIRE ! Comme disait quelqu'un sur ce site : LES CONS CA OSE TOUT, C'EST A CELA QU'ON LES RECONNAIT !

16.Posté par SCOOP ! SCOOP ! le 09/06/2017 20:29

à 15.Posté par VANTARD

C'est ballo, à 2 jours des élections !!

LadiLafé : des hautes responsabilités dans la fonction publique et on occuperait un logement bénéficiant de l'aide sociale , monsieur le candidat ???? YA COMME UN PROBLÈME LA ? VRAI ou PAS VRAI ?

Encore une affaire Ferrand ? Et la moralisation de la vie publique, c'est pour les chiens ? Décidément !!!
Qu'en pense MACRON ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >