Société

Ste-Marie : "Pressions", "dénigrements", "bagarres"...Climat délétère au collège Adrien Cerneau

Dimanche 3 Décembre 2017 - 16:00

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Il n'a plus de conseiller principal d’éducation, la secrétaire et 4 à 5 enseignants sont en arrêt maladie, le principal-adjoint lui vient juste de revenir, arrêté pour surmenage…C’est un climat délétère qui est décrit par une partie du personnel du collège Adrien Cerneau de Ste-Marie. Un climat qui s’est installé à l’arrivée d’un nouveau principal il y a quelques mois. "Nous étions un collège dynamique avec plein de projets mais depuis plus rien", déplore une professeure qui souhaite garder l’anonymat.   

Cette dernière décrit une "grande souffrance" ressentie autant par l’équipe pédagogique qu’administrative. Des "pressions" ont été signalées, d'autres parlent de "dénigrements". La CGTR éduc’action et le SNALC ont été alertés. Des réunions ont été organisées entre les délégués du personnel et l’équipe dirigeante de l’établissement scolaire, sans effet. Le rectorat a également été informé.

La situation commencerait désormais à déteindre sur le comportement des élèves. Le nombre d'incivilités et de bagarres aurait ainsi augmenté. Un élève a même agressé récemment un professeur et "le principal a lui-même bien failli se faire frapper", dénonce-t-elle.  

L’établissement scolaire souffre du " manque de politique d’établissement, de gestion claire des dossiers ".

Jeudi dernier,  la CGTR éduc’action a interpellé le recteur afin qu’"une enquête administrative soit diligentée dans les meilleurs délais afin de déterminer les responsabilités et de prendre les mesures qui s’imposent ".  Ce lundi, les représentants syndicaux ont rendez-vous dans l’établissement scolaire. Si aucune solution n’est trouvée, les enseignants menacent de débrayer durant une heure ce jeudi.
PB
Lu 10312 fois



1.Posté par klod le 03/12/2017 16:54

"les enseignants menacent de débrayer durant une heure ce jeudi. ", bon ben ça va , c'est po bien grave . stop au "climat délétère, restons humaniste , que diable!" m'enfin . on est pas des sauvages , ou pas .

2.Posté par jean claude payet le 03/12/2017 18:16

c'est terrible le surmenage et assez amusant a la reun....

3.Posté par humm! le 03/12/2017 18:36

....c'est le cas dans d'autres établissements malheureusement . Quant la CPE ne fait que dans l'apparence , et la prov-adjointe refuse de se remettre en question. Un gros bahut de l'est , 100% de réussite avant , 100% bato fou maintenant...

4.Posté par Agissez le 03/12/2017 18:37

Pas assez de précisions ...on parle de dénigrement....de la part de ce nouveau petit chef?
Si c’est le cas , une seule solution si cette personne tente le harcèlement au travail: unissez vous , faites taire vos dissensions et envoyez le chier....il dénigre un collègue? il en menace un autre’? C’est un incapable ? Parlez entre vous , faites ensemble le siège de son bureau , montrez que vous avez des couilles et ne vous laissez pas faire, vite, maintenant , avant les vacances...renversez la tendance et rendez lui la vie impossible

5.Posté par Dazibao le 03/12/2017 18:57

Tant qu'ils se bouffent entre eux.......

6.Posté par Fidol Castre le 03/12/2017 19:00

Quel dommage ! Ils ne voudront même plus fêter le jubilé de Mai 68 !

7.Posté par tony le 03/12/2017 19:50 (depuis mobile)

Dur dur d'être fonctoonnaire a la Réunion...
Dur dur d'avoir un salaire de 30% en plus par rapport a la métrople sous prétexte que l'on est a 10.000 km chez soi...
Dur dur de travailler sur île ou il fait 30¤...
Dur dur... !!!

8.Posté par SITARANE le 03/12/2017 22:09

La grande majorité des profs le sont par défaut, aucune vocation, peu d'implication, c'est juste alimentaire !!!!!!!! Une ou deux générations de diplômés sans perspective qui alimentent le tonneau de Danaïde, génération des 35H00, société de loisirs...........Ce système génère et alimente les inégalités...............

9.Posté par Logique le 04/12/2017 02:27

7.Posté par tony le 03/12/2017 19:50 (depuis mobile)

Et tu n'as pas encore démissionné de ton boulot actuel pour devenir fonctionnaire à La Réunion avec des conditions aussi mirifiques ?

Dur dur d'être... un peu trop... ou pas assez... enfin tu vois, quoi!

10.Posté par MARIE le 04/12/2017 08:45

post 8

c est l'evolution car au avant un prof etait un Notable et respecté de tous

maintenant n'importe qui est prof avec un 3 de moyenne au concours mais est ce un probleme de niveau scolaire ,,
le BEPC etait suffisant a une époque..

c'est devenu un metier refuge sur l'ile car avec la majoration de 40/100 c est bien paye. Sans oublier quelques jours d'arrets maladie pour surmenage ......

11.Posté par Marie le 04/12/2017 08:50

Je comprends ce que les enseignants veulent dire : leur profession, leurs difficultés à gérer des élèves ingérables à cause de la capitulation des parents qui attendent que l'état élève leurs dizaines de marmailles, ne sont pas reconnues, voire ignorées. Ils doivent faire face aux insultes quotidiennes sans rien pouvoir faire en retour. Ils travaillent les week-end et passent les vacances à essayer de se refaire une santé nerveuse et psychologique en plus de préparer les cours et faire des corrections ..... et oui à La Réunion sous 30°C et avec 30% de salaire en plus qui soit dit en passant est bien mérité avec tout ce qu'ils doivent encaisser sans broncher. Ils ne sont pas aux 35h mais aux 48h par semaine. Tous ceux qui disent le contraire sont invités à passer le concours et après on pourra en reparler ...... bonne chance.

12.Posté par Une prof le 04/12/2017 08:51

Comme d'habitude les profs ont bon dos...
Il y a certes des avantages mais comme dans tous les métiers.
Et personne ne vous empêche de passer les concours nationales. Bien au contraire!
Il est bien facile de critiquer.
Ici un mal être est exprimé et comme dans n'importe quelle "entreprise" cela peut arriver malheureusement.
En espérant que l'académie (recteur) réagisse au plus vite, courage chers collègues!

13.Posté par huguette le 04/12/2017 09:21

POST 7

il me semble que c est 54/100 pour les profs
c est enorme

14.Posté par Requin everywhere le 04/12/2017 09:36

"La grande majorité des profs le sont par défaut, aucune vocation, peu d'implication, c'est juste alimentaire"
hohohohoho
Attention les bac +40 connaissant tout sur tout le monde débarquent avec leurs préjugés, leurs amalgames et leurs généralités.
A vous entendre,les problèmes liées au management, à la gestion d'un personnel, au burn-out, et j'en passe, ne peuvent pas avoir lieu dans un établissement d'enseignement publique, parce que vous comprenez, les profs, c'est que des branleurs alors ils peuvent pas avoir de problèmes.
Vous avez d'autres conneries a nous sortir, du haut de votre "intelligence" supérieur?

15.Posté par Agissez le 04/12/2017 10:15

Bien dit post 9. Tous les pisse froid, les jaloux se gardent bien de passer des diplômes , de réussir des concours de l’éducation nationale car ils savent que la majorité des élèves est composée de nos jours de gosses pourris gâtés par des parents incapables de les élever et qui pensent que l’école doit tout faire, éduquer et enseigner...
Ces gens là ne peuvent même pas gérer leurs deux ou trois gosses et veulent que les profs viennent à bout de troupeaux ( je pèse mes mots ) de sauvages...il suffit de voir la sortie des établissements scolaires pour voir à qui les profs ont à faire ....
Quant au merveilleux argument de la surrémunération, on oublie qu’il n’y a pas que les profs, que les médecins , eux aussi font payer leurs consultations plus cher qu’en métropole, que les agriculteurs touchent des subventions, que les patrons bénéficient du fameux CICE sans obligations de résultats, faut-il parler aussi de ceux qui n’en paient ni impôts ni taxes par le jeu de société niches fiscales , et bien sûr nos élus qui s’enrichissent si vite que tout le monde voudrait entre à leur place?

16.Posté par M le 04/12/2017 10:43

Une employée de collège psychologiquement à bout, qui ne demande qu' à se remettre au boulot.

Bien sûr, il est facile de critiquer, mais j'espère qu'un jour ni vos femmes, ni vos filles ne seront confrontées, à la mysoginie, au harcèlement moral ou sexuel, à l'abus de pouvoir, à la pression,que ce soit dans le secteur public que celui du privé.

17.Posté par La jalousie mes amis, la jalousie... le 04/12/2017 10:54

Alors pour un prof qui a fait 5 ans d'études et qui "supportent" 26 élèves (alors que les parents n'en peuvent plus soit dit en passant...) il doit accepter de se faire critiquer à cause de sa rémunération ... mais un joueur de foot à 122 millions ça passe ....
Attention je n'ai rien contre les joueurs de foot, bien au contraire ils s'entraînent et se privent pour maintenir leur forme en dehors des terrains ce qui donne des résultats le jour des matchs. On les envie mais on les respecte! (on les adore même lol)

Mais un prof, ça ne travaille pas en dehors de sa classe, ça ne prépare pas ses cours,ça ne corrige pas de copies, ça ne se forme pas afin d'apporter au mieux un savoir et des connaissances; ça ne travaillent pas jusqu'à 19h pour rencontrer des parents et en classe il reste assis à son bureau muet...
Il arrive en cours et par je ne sais quel miracle, le cours est prêt, les exercices sont là, les photocopies descendent du ciel ! Si seulement c'était vrai...

Mais bon je suppose que ceux qui critiquent n'ont pas de personnes proches qui sont profs, ils sauraient sinon que la grande majorité des profs sont là par vocation.
Certes peut-être certains ont cherché une "planque" mais Ne généralisez pas tout svp.
et quand bien même si on vous proposerait d'être prof ( qui comprend ... parents par subsitution/ assitant social / policier / conseiller d'orientation / souffre douleur de certains élèves... ) vous répondriez.... ????

18.Posté par gargotte le 04/12/2017 11:31

Certains post sont bien honteux.. J'ai été dans ce collège et déjà à mon époque c'était difficile à géré, mai alors j'imagine bien la galère que ça peut être aujourd'hui, sachant que les parents ne peuvent plus élevé leurs gosses a cou de savate pigeon et que déjà depuis la maternelle ils sont infernales..
Bon courage au rectorat etc pour remettre tout sa droit..!

19.Posté par La vérité vraie... le 04/12/2017 11:57

Post 12...les concours nationales...une prof...D'accord...

20.Posté par pacha25 le 04/12/2017 13:11

Poste 15 , vous oubliez aussi les assistés qui ne prennent même pas la peine de bouger leurs derrière" pour être poli" pour aller chercher du boulot et qui ne comptes que sur les aides , et évidement , ce sont eux qui la ramènent ( je ne suis ni prof ni instit , seulement retraité chauffeur routier 41 années de route)

21.Posté par Une prof le 04/12/2017 13:24

Je m'excuse pour mon erreur... avant que le monde ne s'écroule ... et oui un prof c'est humain, je me suis laissée emporter par toutes ses vives critiques . Et oui la vérité vraie...je le reconnais et j'assume.

Il n'en reste pas moins que les concours de l'éducation NATIONALE sont ouverts à TOUS.
Bien évidemment il faudrait faire l'effort d'obtenir un BAC +5. Et oui la vérité vraie ... et réelle.

22.Posté par Anna le 04/12/2017 14:56

Passez le concours. On en reparlera après!
Toujours les mêmes à critiquer, toujours. :-)
Je suis professeure et fière de l'être.


Mais bon: "la jalousie mes amis , la jalousie " lol

23.Posté par Totoch le 04/12/2017 18:58

Je trouve qu'à la réunion on a pas inclut cette culture de la gagne a nos enfants . On les envoie a l'école sans que pour autant eux mêmes savent pourquoi on doit y aller.
Ces mêmes enfants qui plus tard devront être l'avenir de notre belle île.

Quand je vois certains parents qui envoient de force leur enfants à l'école et qui délaisse leur éducation pour leur montré a quoi ça sert de faire des études je me dit qu'il y a forcément un problème quelque part.

J'ai toujours été à la réunion je suis originaire d'ici, mais la plupart des jeunes que j'ai pu croiser ne sont pas très motivé à l'idée de quitter l'île et de partir découvrir le reste du monde. Ils sont là et préfèrent rester sur ce petit cailloux perdu au beau milieu de l'océan indien. Il faut les instruire ces enfants, il faut leur montré que les études sont la clé de demain. Il ne faut pas les montrer le côté inutile des études soit disant parce qu'au final il seront au chômage. NON ! Loin de là. Et puis pour ceux qui se prétendent être au chômage, pour moi ce n'est qu'une excuse pour ne pas se casser la tête a trouver du boulot et préfère continuer a garder l'assistanat de la France, ces mêmes chômeurs qui crient à l'encontre du pays dans lequel ils sont. Bref

Il faut que ces enfants voient l'opportunités qu'ils ont d'aller à l'école car ce n'est pas une CHANCE qu'on peut tous avoir dans ce monde, pire encore, il y en a qui seraient prêt a faire des milliers de kilomètres juste pour avoir accès a des études ! Mais ça il ne s'en rende pas compte.

Il faut que ces enfants sachent que si ils sont à l'école, c'est pour aller là ou leur parents n'ont pu partir MAIS SURTOUT pour qu'ils obtiennent la fierté de ceux qui ont cru en eux.

24.Posté par Ti tangue stressé le 05/12/2017 07:22

Peut être que le principal leur a demandé juste de travailler ?

25.Posté par Beta le 05/12/2017 20:49 (depuis mobile)

Ti Tangue, il faut apprendre à lire " c était un collège avec plein de projet et une belle dynamique"
Analyse textuelle : c le chef qui veut pas bosser.

26.Posté par temoin le 12/12/2017 00:17 (depuis mobile)

et non ceci est un texte à charge contre un chef d établissement qui vient d'arriver et veut vraiment faite travailler tout le monde...y compris des personnels qui maintenant râlent et parlent de souffrance au travail. tellement facile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter