MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Faits-divers

Ste-Marie : Il s'enferme dans un monde virtuel et tente d'assassiner sa camarade


Le 16 mai 2019, un lycéen de 18 ans tendait un piège mortel à une de ses camarades de Terminale et tentait de l'assassiner dans un hangar désaffecté de Sainte-Marie. Bientôt jugé devant la cour d'assises, le jeune machiavélique demandait ce matin à retrouver la liberté pour poursuivre ses études en attendant son procès.

Par Isabelle Serre - Publié le Mardi 23 Novembre 2021 à 16:27

Tout était prévu, y compris le lieu du guet-apens (DR)
Tout était prévu, y compris le lieu du guet-apens (DR)
C'est un jeune homme à la vivacité et à l'intelligence remarquables qui a plaidé sa cause devant la chambre de l'instruction, ce mardi matin. Le discours est clair, les arguments se tiennent, une fois n'est pas coutume devant cette juridiction. Soubaya, 20 ans aujourd'hui, a tenté de convaincre les magistrats "qu'il avait changé" et "qu'il regrettait d'avoir fait souffrir une personne gratuitement".

Le 16 mai 2019, le lycéen de l'établissement Le Verger  (Sainte-Marie) attirait une de ses camarades de Terminale S dans un piège qui devait être mortel. Accro aux jeux vidéos, le jeune homme avait virtuellement tout prémédité : le lieu, un hangar désaffecté dans la commune, les armes, un couteau, une corde, une barre de fer et un stratagème. Censé réviser avec la jeune fille, le lycéen avait prévu de la violer puis de la faire disparaitre ainsi que toutes les preuves de son crime. Mais, bien heureusement, les faits ne s'étaient pas déroulés comme prévu. S'il avait frappé la tête de sa victime au sol et lui avait asséné des coups, celle-ci, en sang, avait réussi à le convaincre d'arrêter. Pendant que l'autre allait lui chercher de l'eau, elle s'était enfuie.

Ce mardi, Soubaya a raconté aux juges qu'à son arrivée à la maison d'arrêt de Domenjod, il avait lui-même été victime de violences et d'un viol commis par son co-détenu. "Nous n'avons pas fait de demande de remise en liberté avant la fin de l'instruction de cette affaire, ont détaillé ses avocats, Me Marie Briot et Jean-Pierre Gautier, mais après 2 ans et demi de détention provisoire et un procès devant les assises prévu en juin 2022, il est temps d'envisager de nouvelles mesures de sûreté". Entre temps, l'accusé, qui encourt la réclusion criminelle a perpétuité, a passé son baccalauréat derrière les barreaux et validé sa première année universitaire en mathématiques. "Je voudrais rentrer chez moi afin de poursuivre mes études, ce qui est très difficile en prison" a expliqué Soubaya, dont le profil n'est décidément pas ordinaire.

Pas un psychopathe

"Vous viviez dans un monde virtuel et avez beaucoup utilisé internet pour organiser tous les détails de votre passage à l'acte", a souligné la présidente de l'audience. "Il est sevré, cornaqué et épaulé par ses proches", ont plaidé les robes noires suggérant une remise en liberté avec un accès à internet encadré et limité aux études.

En total désaccord avec un retour à la vie normale, l'avocate générale a rappelé la longue préparation du guet-apens et la grande détermination dans l'action d'un jeune homme en proie aux phantasmes liés à la mort et au viol. "Aujourd'hui il reconnait les faits mais c'est théorique. Il est calculateur et peut très bien tenir un discours manipulateur", a assené Emmanuelle Barre.

"Il a subi quatre expertises psychologiques. Toutes indiquent que ce n'est pas un psychopathe mais un être immature, isolé, avec des relations compliquées avec les filles qui a confondu phantasmes et réalité", ont répondu les conseils.

Après en avoir délibéré, les juges de l'instruction ont décidé ne pas donner suite à la demande de l'accusé qui reste écroué.

 




1.Posté par boul le 23/11/2021 17:46

laissez le croupir en prison au moins 10 ans , c'est quoi cette pourriture timbrée

2.Posté par Langue vipère le 23/11/2021 17:59

A mon sens, mais je ne suis pas expert, vu les circonstances du guet-apens , sa victime a eu beaucoup de chance, beaucoup beaucoup....
Et ce serait prématuré de le remettre en liberté....
En tous les cas, si cet individu arrive à convaincre les juges, li faudrait au moins deux choses, à savoir l'avis de sa victime et surtout que le " libérateur " engage sa responsabilité....
Mais bon, on verra bien....

3.Posté par Menfin le 23/11/2021 18:25

Quand on a des idées comme ça, on ne change pas. Cette personne est mauvaise et le restera.

4.Posté par kazo le 23/11/2021 19:23

" Toutes indiquent que ce n'est pas un psychopathe". Allez dire ça aux parents de la fille, ils seront ravis. Ça va les soulager d'une force.

5.Posté par Meuf en colère le 23/11/2021 22:22

Ce mec a quand même faillit ôter la vie à une personne, si tout s'était passé comme prévu, une famille aurait été en deuil, perdre un enfant à 18 ans c horrible
C'est un criminel bon sang, cessez de vous faire manipuler par son jeune âge, il utilise l'escuse de vouloir faire des études correctement juste pour pouvoir retrouver sa liberté mais au fond de lui il est et restera ce qu'il a toujours été. Ces pulsations meurtrières n'ont pas disparues, vous verrez une fois dehors il sera pire c'est juste qu'il fera beaucoup plus attention pour éviter de se faire prendre. Honte aux membres de sa famille, ça aurait été mon gosse je l'aurai jamais pardonné.

6.Posté par jeanbaiselarak le 23/11/2021 23:53

Reste en prison

7.Posté par ReDCarD le 24/11/2021 06:34

J'espère que la justice fera le Bon choix, qu'il reste en prison. Dehors il est seul dans un monde virtuel en prison il a plein d'amis avec qui, il pourra élargir son "cercle" d'amitié. Et puis il ne faudrait pas briser le cœur de son co-detenu, ce ne serait pas bien pour "sa réinsertion". il y a aussi les fêtes de fin d'année mieux vaut qu'il reste au chaud entre ses nouveaux amis pour pouvoir préserver et "durcir" le lien d'amitié nouvellement créer. De plus si on le libere dehors il n'aura pas de petits copains pour le protéger, et un accident est si vite arrivé ...
Non il faut le protéger jusqu'au procès dans ça cellule, il va pouvoir étudier au calme, ses cours de Biologie ...
Lui il croit au père Noël s'il pense qu'on va le libérer parce qu'il est devenu la petite chose de son co détenu. Il n'a cas mordre l'oreiller et prendre sa peine plein pot (de chocolat). Il serait capable de se suicider en cas de libération au Vue de la Lâcheté de son plan criminel.

8.Posté par Raasi le 24/11/2021 08:06

A chaque personne à sa propre personnalité, la famille de ce jeune homme , oncle, tante, le père, la mère, sont des gens bien placé et respectable: professeurs, chef d'entreprise, infirmier, des responsables. je connais, je n'habite pas trop loin.

Derrière chaque naissance, il y a un destin, bon ou mauvais. Le problème, comment le reconnaître.
Moi j'utilise l'Astrologie et pas n'importe quelle astrologie.

Je fais un parallèle, derrière votre président que vous trouvez jupitérien, moi je vois un enfant machiavélique, quelqu'un extrêmement dangereux. C'est rare de voir un chef d'Etat né avec 4 planètes qui sont mal placées et rétrogrades. A bonne entendeur.

P.S; attendez vous, si il gagne en 2022, la modification de la constitution et qu'il reste là a vie.

9.Posté par Choupette le 24/11/2021 11:59

Aaah, tant mieux.

Il a soigneusement monté un traquenard; cet individu est un pervers en devenir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes