Faits-divers

Ste-Marie: Deux frères s'en prennent à des policiers, le GIGN vient les cueillir au réveil

Lundi 16 Janvier 2017 - 08:06

Deux frères ont été interpellés dimanche matin par les éléments du GIGN, nous apprend ce lundi Le Quotidien.

Selon les informations du média, les deux hommes, "défavorablement" connus de la justice, avaient menacé vendredi avec un couteau et un marteau des policiers municipaux de Sainte-Marie sur la place de la mairie.

Les deux frères ont été calmés par un des policiers qui a du sortir son arme et faire plusieurs sommations.

Les deux frères ont été placés en garde à vue et seront déférés ce lundi au tribunal de Champ-Fleuri.

 
Lu 3557 fois



1.Posté par Maître CoNNar le 16/01/2017 08:38

Donc c'est bien la JISTICE que ces GRATELS n'ont pas peur

Selon les informations du média, les deux hommes, "défavorablement" connus de la justice,

Et des fois qu'un des policièrs noré but un on aurait crié au scandale

Moi des la police mité fout à ces deux vermines une bonne rincée avant de les emmener au juge

2.Posté par noe le 16/01/2017 09:18

La violence n'arrange rien du tout !
On peut être costaud mais devant la détermination du GIGN , on se fait ti microbe !

On va leur rappeler la loi tout simplement et ils seront libres très vite dans la journée pour aller boire un coup !

3.Posté par polo974 le 16/01/2017 09:39

Les sommations, ils les a faites dans les genoux ? ? ?

4.Posté par TICOQ le 16/01/2017 10:10

Hélas, comme toujours, la grande inconnue sera la clémence du tribunal pour cause de surpopulation carcérale.... Et les premiers à s'en plaindre sont les forces de l'ordre.

5.Posté par La vérité vraie... le 16/01/2017 11:53

Le GIGN pour deux gratels ? J'imagine déjà ce qu'ils vont dire en prison : "Té gar amwin sé GIGN vien trap a mwin. Réspect'" D'ou aussi une autre question : quelle est l'utilité de cet article, sinon montrer aux autres voyous qu'en s'en prenant à de pauvres policiers municipaux on peu avoir droit "aux honneurs" de l'élite des forces de sécurité de la nation ?
C'est là qu'on voit également que la police municipale ne sert à rien du tout sinon qu'a emmerder des automobilistes ou les gens qui tentent de gagner honnêtement leur vie (ou que le recrutement n'est pas bon : concours taillé sur mesure pour certain ancien nervis, camarades du maire, etc.). Qu'on les mettent aux missions de proximité supprimées par Sarkozy : insertion avec les jeunes, travail de prévention, renseignements de base, etc. Et bon sang qu'on nous recrute de vrais policiers pour assurer la sécurité : avec meilleur salaire, un vrai équipement et, par dessus-tout, qu'on rétablisse la sévérité de la justice en proposant l'évaluation des juges.
Point commun entre toute ces propositions ? Aucun candidat à la présidentielle, je dis bien AUCUN, n'ose les présenter.

Petit bilan :
2012-2015 : Hollande/Valls c'est 1644 policiers et gendarmes en moins (dont 1430 suppressions de postes)
2007-2012 : Sarkozy/Fillon c'est 12754 policiers et gendarmes en moins (dont 9000 suppressions de postes).
Sarkozy/Fillon/Hollande/Valls c'est aussi la suppression des école de formations : de 25 à 10 (les restantes sont complètement saturées).

Si vous additionnez tous ces éléments (départ en retraite, fermeture des écoles de formation, suppression de poste, âge moyen des agents) la cours des comptes estime en juin 2016 que depuis 2012 seulement 390 emplois de policiers/gendarmes (110 policiers - 280 gendarmes) ont été créés...

Enfin dernière information d'importance : en 1984 : 5000 policiers municipaux, aujourd'hui 20 000 !!!

Continuez à voter LR ou PS. Continuez ...

6.Posté par Dazibao le 16/01/2017 14:18

C'est quand même incohérent.

L'Etat vous paye des formations de nervis que vous mettez en application la nuit en totochant les citoyens de tous les bords, et voilà ti pas que l'on vient à l'heure du laitier, vous casser votre repos du guerrier.

Heureusement qu'ils vont trouver un bon avocat qui plaidera que s'ils étaient devant la mairie, c'était pour des revendications politiques. La preuve? Ils brandissaient un marteau et un couteau, symboles du nouveau communiste. Et le maire leur a envoyé ses archers pour les empêcher de s'exprimer, les considérant comme faisant partie de l'opposition. Vu que lors des plaidoieries, tout le monde dort, ils seront acquittés.

7.Posté par Fallait tirer dedans ! le 16/01/2017 15:50

P'tain !!! toutes les conditions de légitime défense étaient pourtant réunies pour quelques salves de plomb dans les fesses... et sans sommation aucune !

8.Posté par Jose le 16/01/2017 18:41

Pour moi, c'est tout le système judiciaire qu'il faut réformer, l'angélisme débonnaire n'aura jamais la solution pour endiguer la violence que ces racailles répandent autour d'eux.

Les Bobos, les Bisounours, il faut les museler, et la racaille, un boulet de 20 kg à la patte, allez ramasser les merdes que vous et vos crasseux de concitoyens (en 2 mots aussi ça va bien) jettent dans les bas coté de notre belle Île.

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 16/01/2017 19:46

fukcd473
3.Posté par polo974 le 16/01/2017 09:39
Pourquoi avoir de la pitié ! Dans le coffre, il fallait tirer !

10.Posté par Eric le 17/01/2017 08:16 (depuis mobile)

Post5 , vous semblez être au fait de beaucoup de chiffre. Cependant, vous méconnaissez le cadre de recrutement des policiers municipaux. Ces agents ont très bien réagit, il leur manquaient des moyens intermédiaires de défense.


11.Posté par babar run le 17/01/2017 09:19

post 9 patrick cevennes....non il faut tirer ou ces gars n'ont pas d'organes vitaux......dans la tete......

12.Posté par Temoin le 18/01/2017 12:20 (depuis mobile)

Pour info ce qui a été dir c'est du pipi de chat on devrait virer tout ces abiseur de pouvoir justice faite ils sont libres aucun des policier n'a pu dire ce qui c'est passer vu qu'ils mentaient

13.Posté par Damned ! le 18/01/2017 13:33

Un ou deux pruneaux dans l' buffet et le tour est joué !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter