MENU ZINFOS
Faits-divers

Station réquisitionnée pendant les Gilets Jaunes: Le gérant condamné pour avoir servi le public


Par - Publié le Mardi 21 Mai 2019 à 17:39 | Lu 6637 fois

Le gérant de station service de Saint-Denis, Vincent Vellayoudom, comparaissait ce mardi devant le tribunal correctionnel de Champ-Fleuri pour avoir servi de l'essence à tous les véhicules se présentant à la pompe, alors que sa station de la Technopole à Saint-Denis avait été réquisitionnée par la préfecture au moment des manifestations des Gilets Jaunes en novembre dernier. Il était donc dans l'obligation de ne servir que les automobilistes autorisés (professionnels de santé, secours, police, etc), mais le gérant en a décidé autrement pour "garantir sa sécurité et celle de ses 25 employés". Tout en ayant demandé une présence policière au préalable; sans réponse.

Il le rappelle devant la justice : "les gros bras", "la pression", "Et s’ils mettent le feu"…  "Pendant cette période, c'était l'enfer, je devais faire la sécurité la nuit. On était livrés à nous même, il n'y avait même plus la police". Pour lui, il était donc question de maintenir la paix dans une période de tension sociale particulière. Sa façon de négocier avait été de refuser de faire le plein mais autoriser du carburant à hauteur de 20 euros par personne non-autorisée.

Pour l'avocat de Vincent Vellayoudom, Me Jean-Jacques Morel, le gérant était en situation de nécessité, ayant "fait ce qu'il a pu dans une situation explosive". De plus, le policier, qui n'était pas en service à ce moment-là et qui a dénoncé les faits, l'a fait alors que la réquisition avait été levée. Ce que la cour reconnait: il s'agissait donc de la déclaration d'un citoyen lambda à un moment où la réquisition n'était plus en place. Le gérant avait néanmoins avoué servir le public.

Avant de reconnaître l'honnêteté de Vincent Vellayoudom, le juge rappelle l'importance de préserver le carburant, en situation de crise, pour les services de secours et de sécurité. Il est donc condamné à une amende de 1000 euros et 2000 euros avec sursis. Quant au salarié, également jugé pour les mêmes faits, il est relaxé.

Vincent Vellayoudom a depuis demandé à être retiré de la liste de réquisition afin d’éviter toute autre situation embarrassante.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Pascale le 21/05/2019 18:14 (depuis mobile)

Il faut faire appel. Fasse aux abus des PN faut pas se laisser faire.

2.Posté par Laurent le 21/05/2019 18:29 (depuis mobile)

Ce n'est pas le seul gérant de station a avoir fait ça

3.Posté par ¯\_ಠ_ಠ_/¯ le 21/05/2019 18:47

Vincent Vellayoudom
Total soutien et mes salutations distinguées.

4.Posté par sales Gilets Jaunes le 21/05/2019 18:56 (depuis mobile)

Encore un chef d'entreprise qui doit payer à cause de ces personnes qui n'ont pas de cerveau!

Cela m'encourage encore plus à voter LREM aux européennes!

5.Posté par MôveLang le 21/05/2019 20:32 (depuis mobile)

Il nous suffira à chaque approvisionnement de laisser 1€ à la station , au bout d''une journée ou deux ça suffira à lui rembourser tous les frais et amendes.
Dès lundi je commence

6.Posté par Dionysien le 21/05/2019 21:06 (depuis mobile)

Il voulait surtout augmenter son chiffre d’affaire!

7.Posté par David le 21/05/2019 19:13

justice ?? courage monsieur

8.Posté par ali le kafhir le 21/05/2019 21:42

6.Posté par Dionysien
vas bosser un peu et tu comprendras pece rsa

9.Posté par Candide le 21/05/2019 23:07

Quand ce n'est pas Boniface, c'est Morel. Toujours les mêmes deux avocats qui perdent presque tous les procès. Sont-ils mauvais à ce point ?

10.Posté par La vérité si je mens ! le 22/05/2019 07:45

Que fait la police française ?
"Il existe un divorce entre une partie de la France , de la REUNION et les forces de l'ordre"

11.Posté par kassrol le 22/05/2019 16:35

ce monsieur n'avait pas demandé à ce que sa station soit réquisitionnée et les forces de l'ordre ne sont pas là pour faire respecter l'arrêté.. par contre il a été mis en garde à vue pour avoir servi les clients… sa condamnation est injuste.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes