MENU ZINFOS
Social

St-Pierre: Toujours pas indemnisés depuis Dumile, des agriculteurs manifestent


- Publié le Lundi 20 Janvier 2014 à 10:29

Photo d'archives
Photo d'archives
Des agriculteurs ont répondu à l'appel de la CGPER et se retrouvent en ce moment même devant l'antenne Sud de la Direction de l'agriculture (DAAF).

Le syndicat agricole avait promis de se faire entendre si toutefois les indemnisations concernant la sécheresse et le cyclone Dumile venaient encore à prendre du retard. Une menace réactivée après le passage de Bejisa.

Selon la CGPER, alors que La Réunion envisage avec beaucoup plus de concret les indemnisations liées à Bejisa depuis les arrêtés d'état de catastrophe naturelle, certains agriculteurs n'ont toujours pas touché leurs indemnités de la sécheresse 2012 et celles de Dumile en 2013.

Le 28 novembre dernier déjà, ils avaient battu le pavé du Barachois à la préfecture. Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, leur avait réitéré la diligence du gouvernement. "Comme le gouvernement s'y est engagé à l'égard des agriculteurs réunionnais, des efforts budgétaires importants ont été réalisés pour déléguer des sommes complémentaires", écrivait la préfecture dans un communiqué.

Une centaine d'agriculteurs toujours pas indemnisés

Au titre du cyclone Dumile, un complément de 585.000 euros devait être versé pour une centaine d'agriculteurs, le montant total de l'indemnisation de l'Etat représente ainsi plus de 4,1 millions d'euros et aura concerné 775 agriculteurs.

Pour la sécheresse 2012, son traitement administratif s'est fait en deux temps, en premier lieu pour la filière canne et ensuite pour les autres cultures (fourrages, fruits et légume, horticulture). Pour la canne c'est un peu plus de 580.000 euros qui auront été versés en compensation des pertes constatées sur plus de 190 exploitations, et pour les autres cultures, un montant de 1,6 million qui venait, en novembre 2013, d'être délégué pour plus de 440 agriculteurs sinistrés.

Selon la CGPER, environ 100 agriculteurs demeurent en attente d'indemnisation.




1.Posté par noe2 le 20/01/2014 11:37

Les promesses sont ce qu'elles sont ...ça dure longtemps et on les oublie !

2.Posté par Momo le 20/01/2014 11:40

LES PLEUREURS SONT DE SORTIS...... ILS NE PARLENT PAS ENCORE DE TROP DE CHALEUR MAIS CA NE VA PAS TARDER

3.Posté par Martine CHAPPUIS le 20/01/2014 15:21

J'ai été bloquée devant la DAAF par les agriculteurs-manifestants.
Ils ne m'ont pas autorisé à passer alors que je devais conduire ma petite-fille à un rdv médical urgent.
Il me semble que la santé d'un enfant est bien plus importante qu'une manifestation .......

Néanmoins je compatis à la détresse de certains agriculteurs et déplore le manque d'écoute des politiques.
Cependant, le blocage de la circulation est-il le meilleur moyen pour plaider sa cause ???

4.Posté par iliade974 le 20/01/2014 17:28

J'entendais ce matin sur une radio locale un maraîcher se plaindre de .... la chaleur actuelle qui brulerait les semis !!!
Un cyclone on se plaint, la chaleur on se plaint, des pluies on gémit !!!
Je n'ai pas pu travailler le lendemain du passage de Bejisa et donc à ce titre pas payée... vers qui dois je me retourner ???
Ah personne étant sous le régime du rsa travailleur indépendant ....
NO COMMENT

5.Posté par hi han ... le 20/01/2014 22:59

"Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, leur avait réitéré la diligence du gouvernement"
Apparemment la digilence est restée à quai ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes