Justice

St-Pierre: Sous Artane et Rivotril, il tente de rentrer à St-André avec le scooter d'un gendarme

Mercredi 28 Février 2018 - 22:33

St-Pierre: Sous Artane et Rivotril, il tente de rentrer à St-André avec le scooter d'un gendarme
Amorphe, yeux mi-clos, Christopher L., 20 ans, comparaissait ce mercredi devant le tribunal de St-Pierre. Le jeune homme a été interpellé dans la nuit de lundi à mardi sur la plage de St-Pierre devant la gendarmerie alors qu’il trafiquait un scooter. Un deux-roues qu’il dit avoir trouvé par terre mais qui a été déclaré volé... dans l’enceinte de la caserne... à un gendarme.

Lors de la fouille, des clés, un bip de portail et un paquet de cigarettes entamé ont été retrouvés en sa possession. Un ensemble d’affaires justement déclarés volés lors d’un cambriolage d’un appartement survenu non loin de là vers 4h du matin lundi.

Pourtant Christopher L. nie, depuis son audition, jusque devant les juges ce mercredi, même si il avoue ne pas se souvenir, puisqu’à ce moment-là, sous l’effet d’Artane et de Rivotril qu’il consomme régulièrement. Le jeune homme, sans domicile fixe depuis sa sortie de prison en janvier dernier, incarcéré pour le même type de fait, met davantage en cause un certain David, un ami à lui de St-André. Il en veut pour preuve une paire de baskets retrouvée sur le balcon de la victime du cambriolage de taille 40 alors que lui fait du 42. La victime, une mère de famille célibataire, ne peut reconnaitre formellement l’individu qu’elle a vu dans sa chambre cette nuit-là. 

Reste que les propos du prévenu, sortis des "effets chimiques" et son attitude parfois hagarde, ne permettent pas de lever le voile sur son degré implication dans ces deux affaires. A la barre du tribunal, le jeune homme apparait complètement désœuvré. 6 mentions figurent à son casier judiciaire, notamment pour des faits de vols.

Christopher L. a été condamné à 18 mois de prison ferme. Les faits de recel de bien provenant d’un vol par effraction et vol par ruse dans une habitation ont été requalifiés en faits de dégradation pour le scooter du gendarme et recel pour les clés de la mère de famille. Menaçant à l’issue du verdict, Christopher L. n’a pas accepté de retourner dès ce soir en prison.
PB
Lu 8085 fois



1.Posté par almuba le 01/03/2018 07:38

Il est préférable de soustraire des millions au Fisc
Suivez mon regard.

2.Posté par lopoe le 01/03/2018 08:55

Pourquoi i met l'effet???

3.Posté par Chris le 01/03/2018 09:32

Toutes ces affaires à Saint André et ailleurs traduisent un profond mal-être. Dans un premier temps, on est révolté car on ne peut accepter ces actes et toute société essaie à juste raison de sanctionner les voleurs. Mais en voyant (je l'ai vécu de près) ces paumés en général pas fondamentalement mauvais mais en grande souffrance, la plupart du temps sous l'effet de substances, on ressent un profond malaise pour ne pas dire un grand désespoir. Evidemment, certains vont critiquer le laxisme ambiant! Toutefois, ne jugeons pas trop vite et trop définitivement car ça peut être nos gamins, apparemment irréprochables, qui vont basculer...

4.Posté par titi974 le 01/03/2018 11:17

Il n ´ a pas accepter de retourner en prison ce soir parce que quand on est condamné à 18 mois de prison ferme on décide d accepter ou non de retourner en prison en étant menaçant en plus on croit rêver quand on lit cela ....

5.Posté par Saint Andreens le 01/03/2018 12:08 (depuis mobile)

Saint André part en cacahuètes. Notre ville lé molle.

6.Posté par L'enflure le 01/03/2018 12:10 (depuis mobile)

Vous avez vu la sentence ???? Si c'eût été votre scooter, un rappel à la Loi eût suffi.... Quelle justice dans ce pays !!! N

7.Posté par Sarah974 le 01/03/2018 17:46 (depuis mobile)

Pauvre jeune désoeuvré...!
Ce type ne mérite pas d''être dehors. La prison c''est tout ce qu''il mérite

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >