MENU ZINFOS
Société

St-Pierre : Lutte contre les dépôts sauvages, "les pollueurs paieront"


Par - Publié le Mercredi 14 Novembre 2018 à 20:59 | Lu 2359 fois

Après la prévention, la ville de St-Pierre passe à la répression. "Fini de subir, les pollueurs paieront! St-Pierre a fait son choix", c’est la campagne lancée depuis quelques jours par la collectivité pour informer ses administrés du coup d’accélérateur dans sa politique de lutte contre les dépôts sauvages. 

La quarantaine de policiers municipaux et la douzaine d’agents de la brigade environnement mèneront désormais des investigations pour retrouver les pollueurs qui se cachent derrière les tas de déchets en tout genre laissés sur la voie publique, terrains vagues ou ravines. Dès identifications, des poursuites seront systématiquement engagées. Et prochainement des moyens techniques seront à disposition des agents municipaux pour traquer les pollueurs "de jour comme de nuit".

Car ces pollueurs, une minorité indique la mairie, coûtent cher à la collectivité donc aux contribuables. Rien qu’au premier semestre 2018, la ville a dépensé 250 000 euros pour le ramassage des dépôts sauvages. A ce rythme, la facture devrait s’élever à plus de 500 000 euros d’ici à la fin de l’année, alors que les dispositifs existent, gratuits ou compris dans la taxe d’ordure ménagère, pour se débarrasser des encombrants: déchetterie, collecte une fois par mois, reprise obligatoire des appareils électroménagers dans le cadre de l’éco-taxe.


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Aurore le 15/11/2018 00:30

Il est temps qu'il y ait un peu plus de sévérité sur l'île. Bien qu'il se passe la même chose ailleurs. Ceci dit, faire une île exemplaire de propreté, d'honnêteté, de bien vivre ensemble, etc... permet de rêver quand même ?

2.Posté par arthur le 15/11/2018 01:04

ce n est pas de la pollution c est .pour les touristes un peu comme a l hermitage le lundi matin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

3.Posté par Tony le 15/11/2018 02:14 (depuis mobile)

Comment fait-on pour faire payer les pollueurs...
La police va relever les empreintes digitales sur les détritus ?...

4.Posté par Ango le 15/11/2018 06:28 (depuis mobile)

Dans le Nord Est c est pire. Les déchets chantier et dû vrd. Dans les ravines ou les champs canes.qui provient des gros gros chantiers des villes. Ils fautl état obligé les entreprises à justivier ou va les déchets chantier ou du vrd.

5.Posté par lila le 15/11/2018 06:49

Enfin. Les autres collectivités doivent prendre exemple. Et notamment Saint-Denis. Y en a marre de ces band cochons qui se croient tout permis!

6.Posté par bull le 15/11/2018 04:48

c'est que maintenant que la mairie se réveille ! vous êtes vraiment des rigolos ! Il faut qu'il y est des actions citoyennes pour voir que c'est sale et qu'il fallait réagir depuis belle lurette !!

7.Posté par les barbus le 15/11/2018 08:07

QUE SAINT JOSEPH ET LES AUTRES COMMUNES EMBOITENT LE PAS .

8.Posté par etpuisquoi le 15/11/2018 09:10

Ca fera comme d'habitude, au bout de 50 avertissements y aura un blâme, après 50 blâmes une tape sur la main et 10 € à payer....
Moi je dis tolérance zéro, amende dissuasive du genre 1000€, et nettoyage des ravines pendant 1 an.

9.Posté par Madame Irma le 15/11/2018 09:17

Très bonne nouvelle. Maintenant il n'y a plus qu'à espérer que TOUS les pollueurs pris par la patrouille soient effectivement verbalisés et pas seulement ceux qui ne votent pas pour le maire ou son parti.

10.Posté par Choupette le 15/11/2018 09:18

On se bouge ! Enfin !

11.Posté par Ti tangue cochon le 15/11/2018 09:47 (depuis mobile)

Belle initiative commence par le terrain vague à côté l’école Franco Chinoise à deux pas du commissariat, et le miroir brisée et une batterie depuis plus d’un an sur trottoir pres du magasin de musique et maison abandonnée rue four à chaux MERCI

12.Posté par ZembroKaf le 15/11/2018 10:40

Après la prévention, la ville de St-Pierre passe à la répression. "Fini de subir, les pollueurs paieront! St-Pierre a fait son choix",

Et quand les quartiers ne sont plus nettoyés...par la mairie...on fait payer...Michel !!!
Et quand la "belle allemande"...du maire est garée....à "cheval" sur le trottoir et sur le passage piéton...devant chez LUI...on fait payer....Michel !!!
Cette ville devient de plus en sale...."pas d'argent"....mais ce week-end....Match football "coupe de France"/Dipavaly/Moto Cross...là on trouve l'argent !!!

13.Posté par OKLM le 15/11/2018 11:44

Bravo...Très courageux comme décision... bravo bravo

14.Posté par Danou le 15/11/2018 12:36 (depuis mobile)

C''est lamentable de jeter les ordures sur la voie publique alors que tout est mis en place pour que tout soit propre😣😣.
C''est utopique de croire à un peu de civisme ?

15.Posté par Le Jacobin le 15/11/2018 12:54

Donnez nous un numéro d'appel pour alerter la commune du passage de ces BANDES COCHONS? c'est une brigade d'intervention qu'il faut mettre en place pour attraper ces malpropres.

BRAVO M FONTAINE ENFIN UNE BONNE MESURE QUI VA DANS LE SENS DE NOS IMPÔTS

16.Posté par Patrice le 15/11/2018 13:03

et pour les boites de capotes qui traînent chaque we sur les parkings face à la Mer?
recherche ADN?

17.Posté par post 12 resume bien le 15/11/2018 14:08

"Cette ville devient de plus en sale...."pas d'argent"....mais ce week-end....Match football "coupe de France"/Dipavaly/Moto Cross...là on trouve l'argent !!! "

18.Posté par momo le 15/11/2018 20:26

ENFIN

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes